Les corona-politiques

En cinq parties, une étude importante sur la faillite du système politique qui n’a jamais cessé de se développer ces dernières années.

Les corona-politiques

Par Daniel Desurvire

Partie 1

1°) La Coronavirus : l’arbre qui cache la forêt

La Covid-19 sera-t-elle un mobile controuvé en 2022 pour excuser la déconfiture du régime présidentiel d’Emmanuel Macron ? Pour y voir clair à travers le brouillard politico-financier de cette pandémie d’échecs instillée par l’État oligarque, retenons que tous les curseurs de la santé du pays sont au rouge écarlate. Pour preuve, nous en voulons les trois marqueurs suivants, lesquels esquissent l’affaissement brutal et apocalyptique de la situation sociale, économique et financière de la France depuis le 14 mai 2017.
En premier lieu, examinons la courbe ascendante du chômage, avec 10,1 % de demandeurs d’emploi de la population active en 2016 ; un calcul qui n’inclut jamais les travailleurs partiels en situation de précarité. Ce lègue de François Hollande à la Nation, avait paru avoir touché le fond de l’incurie socialiste, à l’instar de François Mitterrand en son temps, avec 11,5 % de chômage dans la population active, soit 2,9 millions de personnes alors recensées par l’ANPE. Mais en 2021, il apparaît que ce fond est percé à la façon du tonneau des Danaïdes, puisqu’en janvier 2021, il fut dénombré + 7,5 % de chômeurs en plus, avec un bond de 9 % au 3ème trimestre 2020 selon les indicateurs du Bureau International du Travail (BIT). De surcroît, avec le jeu des catégories de chômeurs et d’emplois partiels, les dés sont pipés. De sorte que l’Hexagone frôle les 20 % de personnes assistées, juste à la limite de l’indigence, avec 8,9 millions en 2017, 9,3 millions en 2018, puis 12 millions en 2021 avec 18,46 % de la population française (Source : Denis Lapalus pour France.Transaction.com). Dans les faits, et les faits sont têtus, depuis le début de l’investiture d’Emmanuel Macron, avant même que le Covid-19 fasse son apparition, de 3 millions de chômeurs en 2016, la France est passé en janvier 2021 à 3,816 millions de demandeurs d’emplois ; quasiment un quart national en plus de ces victimes du licenciement ou de la faillite. Or, si l’on inclut les effectifs des catégories A, B et C des ressortissants sans emploi ou en activité réduite, selon Ouest-France, ce nombre est catapulté à 6 millions de personnes en situation de précarité, voire d’extrême pauvreté, nonobstant la chimère des aides sociales au nombre de quatorze, plus celles dédiées à l’immigration depuis le RSA à la CAF en passant par la CMU-C et l’AME. Les cas cliniques de dépression, de divorces et de suicides induits par l’isolement, le désœuvrement, le dénuement, l’atonie et l’angoisse se multiplient dans les salles d’attente des cabinets de médecins qui prescrivent à tour de bras des antidépresseurs et des somnifères.

En l’occurrence, ce n’est pas la Covid qui fait le plus de dégâts dans la société, mais précisément l’incurie, la maladresse, l’incompétence voire la corruption de ces oligarques qui gouvernent la France en semant la peur, le désarroi, le marasme et l’incompréhension, tout en contribuant à une inflation hypocondriaque autour d’une maladie pourtant quasiment éteinte à ce jour dans les hôpitaux. Comprenons que la manipulation des foules par l’anxiété fait tout accepter, la phobie se muant en instrument d’asservissement. Une capitulation morale s’installe chez les plus fragiles et perméables aux propagandes plus menaçantes que lénifiantes, comme en promenant l’opinion au gré des fantaisies soporifiques d’un pouvoir pontifiant. L’arnaque des labos qui ont fabriqué le virus, comme tant d’autres au pays du Soleil Levant à Wuhan, et les fruits juteux des marchés du vaccin qui en découlèrent par cette même industrie à l’échelle mondiale, lesquels se chiffrent par centaines de milliards d’euros, sont là pour expliquer ce qu’il se trame derrière le rideau de masques qui camouffle la conjuration souterraine des décideurs, possédants et prévaricateurs.
Pour preuve, 21 milliardaires, parmi tant d’autres plus modestes sur 49 pays, entre notamment la Péninsule arabique, l’Algérie et l’Iran, puis encore les républiques islamiques de l’Oural, ont vu leurs fortunes colossales se gonfler de ± 10 milliards de $ US depuis le début de la crise sanitaire (Source : ONG Oxfam, 20 août 2020). 32 des plus influentes sociétés multinationales, bancaires et industrielles, ont engrangé ± 109 milliards de $ US sur cette même année selon les sources rapportées par BX1 (Médias de Bruxelles). Ces industries et sociétés financières ont bénéficié d’une montée vertigineuse des cotes boursières à la faveur des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des empires financiers satellisés autour des centaines de milliards de vaccins vendus dans le monde. Les sociétés extraterritoriales, mieux connues pour être des paradis fiscaux offshore abritant des comptes anonymes, thésaurisent des cash-flow monumentaux qui épuisent les finances des nations vampirisées par ces profiteurs, que protègent les chefs d’État et leur prés carrés largement arrosés de commissions occultes.

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Quelques livres de Daniel Desurvire à voir sur AMAZON.FR




Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

SUIVRE gratuitement Observatoire du MENSONGE

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon


Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Vous aimez nos articles ? Vous aussi vous voulez vous opposer ?

Soutenez notre travail en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

Tarif 1,50 € par mois – minimum un an

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

3 commentaires

  1. C’est de plus en plus criant que nous sommes aux mains de criminels sans scrupules et ayant du pognon à la place du cœur qui se sont entendus pour nous amener vers une dictature sournoise et dévastatrice en accélérant l’immigration et notre perte et celle de nos anciens!Quoi de mieux qu’un virus pour nous soumettre?en faisant semblant de nous soigner (sans masques sans protections et des vaccins au compte goutte pour nous pousser à accepter ,les médias aidants ,ce poison pour notre bien!!!!

  2. Bien sûr que le chômage monte et tout ce qui va avec, en attendant la France est devenue un coupe-gorge.

  3. Encore un excellent article écrit par M. Desurvire, toujours aussi intéressant et documenté.

Laisser un commentaire