Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !

Sarkozy semblait en bons termes avec Macron mais à la suite du résultat de son procès, le divorce vient d’être consommé. Cela risque fort de changer la donne en 2022 !

Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !

Par Édouard Pic

DIVORCE À LA FRANÇAISE…

Le Président Macron, à la une du Journal du Dimanche, en ce premier dimanche de janvier 2021 déclare qu’il est en colère. Macron dit au journal : « Ça doit changer vite et fort » .
Macron est un capitaine qui navigue à vue au détriment de la France… Il joue à l’innocent alors qu’il est le premier responsable
Mais de qui se moque-t-il ainsi sinon des Français ?
Qui est au pouvoir sans partage ?
Qui avait promis « un nouveau monde » ?
Qui signe des ordonnances, des décrets et promulgue les lois ?
Qui nomme le Premier ministre ?
Qui préside ensuite le Conseil des ministres et donne l’orientation à suivre ?
Qui choisit les principaux collaborateurs de l’État et qui a instauré un Conseil de défense au dessus des élus de la République ?
Tout cela est du fait du Président et c’est lui, Macron, qui a conduit la France dans cette nouvelle impasse, après le fiasco des masques et des tests.
Certes, grâce à l’appui inconditionnel des médias télévisuels et radiophoniques, avec le concours de journalistes sectaires, Macron a pu faire illusion.
mais, aujourd’hui, début 2021, la situation ubuesque avec la vaccination en France ne laisse plus aucun doute planer sur l’incapacité à diriger de ce mauvais Président.

Sarkozy semblait en bons termes avec Macron mais à la suite du résultat de son procès, le divorce bien d’être consommé. Cela risque fort de changer la donne en 2022 !

Nous avions assisté médusés à la lue de miel entre le Président sorti et le Président sortant et puis, un procès assez curieux, puisque l’accusation ne repose que sur des écoutes, dont la validité n’est normalement pas recevable en justice, a précipité le divorce.
Brice Hortefeux, le fidèle des fidèles de Nicolas Sarkozy, vient de monter au créneau : il accuse le Président Macron d’avoir permis l’arrivée “de deux millions de migrants” « Cinq ans de présidence Macron, ce sera autour de deux millions de migrants supplémentaires, soit plus de deux fois la ville de Marseille » (Entretien avec le Figaro, 7 mars 2021). Et l’ancien ministre d’ajouter : « L‘Etat a perdu le contrôle de l‘immigration… ».
Cela ressemble fort à une déclaration de guerre contre l’actuel Président.
Rappelons ici que les procès se succèdent contre tous les dirigeants de la droite susceptibles de déranger la campagne de Macron pour 2022, comme ce fut déjà le cas en 2016-2017 pour Fillon…

Pourtant, tout ile monde avait pu constater l’entente qui semblait cordiale entre Macron et Sarkozy, le premier appelait ou invitait souvent le second.

Oubliée l‘entente cordiale qui semblait présider aux relations entre les deux présidents et leurs proches ? Est- ce que la décision judiciaire estimée par beaucoup de commentateurs comme particulièrement sévère à l’encontre de Nicolas Sarkozy n‘a pas servi de catalyseur pour libérer la parole des Sarkozystes. Rappelons que c‘est le Chef de l‘Etat qui nomme le président du Parquet National Financier ( PNF) tant décrié dans cette affaire comme dans l’affaire FIIlon et dont beaucoup demandent la suppression. Rappelons ausdi que c‘est un proche des deux présidents, Gérald Darmanin qui dirige le ministère de l’intérieur.Ce n‘est pas innocent non plus.
Il n’est pas anodin de voir l’ancien hôte de Beauvau se montrer aussi critique sur un sujet aussi sensible pour l’opinion que l’est la politique en matière d‘immigration
Ecoutons-le, ses propos, dans une interview donnée au Figaro, sont accablants pour le successeur de François Hollande :
« Cinq ans de présidence Macron, ce sera autour de 2 millions de migrants supplémentaires, soit plus de deux fois la ville de Marseille. Les discours abondants sur la maîtrise des fluxs sont totalement démentis par la réalité et les chiffres de 2020 ( 302 204 entrées régulières contre 415 826 en 2019) sont en trompe-l’œil. Cette baisse est due à l‘effet Covid et j‘affirme que nous subirons un fort rebond dès la sortie de la crise…Par ailleurs, rien n‘est fait pour restreindre le regroupement familial qui concerne 72 245 personnes. Rien n‘est fait non plus pour supprimer l‘acquisition automatique de la nationalité française par mariage -25 200 en 2019- dont on connaît les dérives. Rien n‘est engagé pour reconduire les déboutés au droit d‘asile dont la Cour des Comptes évalue à 5% seulement la réalité des expulsions. Au total, jamais il n’y a eu autant d’immigrés dans notre pays, à ce jour entre 6 et 7,5 millions. L‘Etat a perdu le contrôle de l‘immigration.“
En taillant en pièces la politique migratoire d ‘Emmanuel Macron, on Imagine mal le bras droit de Nicolas Sarkozy avoir agi seul sans s‘être concerté au préalable avec son son fidèle mentor et ami. En ce sens, on peut aisément interpréter cette déclaration de guerre comme une vraie rupture entre les deux présidents. Un fait essentiel dans la perspective des prochaines présidentielles d’autant que Brice Hortefeux se montre plutôt favorable à l’organisation de primaires tout en laissant ouvert les scénarios.
En attendant, gageons que la politique en matière d‘immigration devienne un des enjeux essentiels du prochain scrutin présidentiel.

Le Président Macron a décidé de mettre en place un comité scientifique et un collectif de citoyens pour garantir que la vaccination se fasse de manière «claire et transparente». Ses membres doivent être tirés au sort à partir de ce lundi (Le 4 janvier 2021). Encore un gadget de plus, inutile et sans aucun pouvoir.
À chaque fois que le pouvoir est pris en défaut, lui et les médias s’empressent d’aller comparer la France avec d’autres pays, qui sont censés faire moins bien que nous. Cette méthode a fait long feu d’autant que la réalité est souvent autre et défavorable.
Alors, au lieu de gouverner pour faire le show, il serait temps de le faire réellement. Demain, ce sera trop tard !
La France mérite mieux qu’un piètre comédien qui ne dirige plus rien, puisque c’est lui qui l’avoue dans les médias…
« Le Maître des horloges » n’aurait-il plus ni montre ni boussole à sa disposition pour garder un cap quelconque ?

Le Président est en colère mais les Français sont en détresse !

Édouard Pic

  Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Edouard Pic pour Observatoire du MENSONGE

Une déclaration usuelle d’un Président qui confond réalisme et promesse :

Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

À lire absolument :
Révélations sur une épidémie qui a pris de bizarres proportions (Confinement-re-confinement) permettant au pouvoir de créer une psychose totalement anormale.
La mort au bout du souffle en cliquant ICI

Les incroyables incompétents de la France en 2020 :

Un jour, ils devront rendre des comptes…


Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 


Les mensonges entre l’avoir et le pouvoir. Une oeuvre magistrale de Daniel Desurvire pour comprendre ce qui se passe en France en temps de pandémie…
Un livre à lire et aussi à offrir. Disponible également en format Kindle.

Achat sur AMAZON en cliquant ICI

                                                                    Une exclusivité

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

 

Vous aimez ? Alors : aidez-nous maintenant.

Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Abonnement annuel à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

  Mode emploi pour faire votre don : Vous cliquez sur l’image ci-dessous et quand elle s’ouvre, vous choisissez soit juste de faire un simple don sans vous abonner à Semaine du MENSONGE, à partir d’un €uro ou plus, soit vous cochez la case « faire un don mensuel » et dans la case du dessus vous mettez 1,50 € Vous pouvez aussi faire un don mensuel du montant de votre choix.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

9 commentaires

  1. la première partie est une critique de la présidence de Macron !
    La deuxième est « nous avons vu, médusés, l’entente cordiale entre Sarkozy et Macron  » ! oui c’est vrai, un peu d’étonnement, mais on en a pas fait un fromage, c’est de la politique politicienne dont les sans dents se foutent ! la preuve : ça va, ça vient et nous voilà sans Sarkozy près de Macron qui était en difficulté, à cause des gilets jaunes puis du covid ! le premier bien content de se voir solliciter..Et alors ? Alors je crois qu’il y a des élections !
    La troisième partie c’est la critique de l’immigration, l’insécurité permanente, à juste titre, et cela devrait SEULES , compter , avec son corollaire les assassinats JOURNALIERS …le bla bla on s’en fiche ..car en effet Sarkozy a une part importante dans cet état de fait ( et le PNF on s’en fout aussi dans l’immédiat ), et son « bras droit  » n’a rien fait contre les prières de rue, je peux vous l’assurer … Aujourd’hui des militaires ont signés une lettre, et je crois qu’il faut peut être, en tenir compte… ( Voir Bercoff du 21/4 )

    1. Permettez-moi d ene pas être d’accord avec vous. A mon sens, le fait qu’il n’y ai plus aucune opposition dite républicaine est dramatique et j’en fait volontiers un fromage car cela va assurer, sauf inconnue à ce jour, la réélection de Macron. Sur le reste, notamment les prières de rues, je suis d’accord avec vous, cela a commencé sous Chirac…

      1. merci Monsieur Pic pour votre réponse ; en effet il n’y a pas vraiment d’opposition, mais on ne sait pas aujourd’hui ce qui peut arriver ! pouvions nous imaginer, ce que Mr Macron a fait il y a quatre ans,  » une OPA , un coup d’Etat « ..en espérant que mes mots ne choquent personne ! ( il me semble qu’il faut changer le code électoral : en dessous d’un nombre de votants, point de salut ! ) ; mais alors je ne comprends pas votre réponse , ou bien, dites-vous que Mr Sarkozy pouvait être cette opposition, avant qu’il ne se fâche ? c’est donc même le contraire !

        1. Non je ne dis pas que Sarkozy peut être cette opposition, mais qu’il n’y a pas ou plus d’opposition. C’est pourquoi le risque de voir 2017 répété en 2022 est grand.

  2. Sommes nous sur cet article de monsieur Edouard Pic ,confrontés à une série d’interrogations auxquelles hélas il ne propose pas de réponse ,,,en clair en lisant ces lignes ne savons toujours pas pourquoi
    1 – Macron ressent actuellement une immense fureur et contre qui ?
    2 – Sarko était en bon terme naguére avec Macron ?
    3- Sarko , et sur quels motifs , est entré en conflit avec Macron et sur quels sujets ?
    4 – si Monsieur Pic a l’intention de nous faire porter un vote éventuel en faveur d’un Sarko , lui même artisan
    avéré de notre propre ruine
    5 – si Monsieur Pic , entend redorer également le blason de Brice Hortefeu,,,ministre incompétent et minable larbin
    de Sarko lui même ?

    Donc monsieur Edouard Pic , sur ces 5 questions essentielles aurait du faire preuve d’une pédagogie bien plus
    approfondie , exprimer lui même son point de vue sur Sarko et Hortefeu, et enfin formuler des recommandantions
    personnelles , pour orienter utilement le comportement politique et social des français , face aux réalités exposés dans son article,,,,d’ou l’évidence d’un grand sentiment de frustration fort légitime et insurmontable !!!!!!

    En somme , un text un tant soit peu cohérent aurait consisté à présenter l’écrasante responsabilité de Macron- Sarko dans la catastrophe actuelle désastreuse , en appuyant sur les points forts de leur culpabilité et de leurs échecs,,,Ce texte personnellement ne m’a rien appris et ne m’a rien apporté sur la nature de notre attitude adaptée , face aux drames atroces ,,se profilant à l’horizon ! ;;;Par conséquent un texte à oublier au plus vite !

    1. Nous n’avons pas lu le même texte ! Monsieur Pic accable visiblement Macron, c’est clair et net et à aucun moment ne prend parti pour Sarko. Tout le monde pourra en juger en lisant cet article, au demeurant très intéressant.

  3. J’étais très sarkozyste mais il m’a tellement déçue que je ne l’écoute plus et ne le crois plus.

Laisser un commentaire