battle black blur board game

Stratégie et aveuglement

La seule solution pour changer de politique c’est de voter ! Et comme dans la pub, voter, éliminer ! + Interview choc de Carla Bruni !

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

Stratégie et aveuglement

Par Jean-Jacques Badine

La seule solution pour changer de politique c’est de voter ! Et comme dans la pub, voter, éliminer !

La droite semble adopter une stratégie électorale perdante en ne se positionnant pas clairement comme la force d’opposition à Macron « Président-candidat-sortant-qui-pourra-rester« …
L’aveuglement qui consiste à persister à désigner le RN de Marine Le Pen comme seul ennemi est voué à l’échec.
Comment est-ce possible que des politiciens n’aient pas compris cela ?
Pasqua avait en son temps alerté Chirac sur l’erreur de ne pas s’allier avec le Front National pour, comme Mitterand l’avait fait avec le Parti Communiste Français, l’immobiliser.
LA stratégie des Républicains a conduit ce parti au désastre. Pire, il va encore permettre l’élection en 2022 d’un président de gauche, Macron ou le représentant écologiste.

Macron, le « Président-candidat-sortant-qui-pourra-rester« , est comme un poisson dans l’eau grâce à pareille attitude suicidaire.
La force de cette nouvelle gauche caviar est d’avoir obliger les candidats à se déclarer selon leur croyance et leur parti.
Les candidats aux régionales dans un mois ne font quasiment pas campagne, mis à part ceux qui, ministres de Macron, veulent prouver leur légitimité.
Ils devraient se prendre une défaite monumentale, à condition que les électeurs se déplacent pour les renvoyer à leurs études dogmatiques.
Mais, par le passé, souvent alors que la politique était contraire aux attentes et aux besoins des Français, les électeurs se refusaient finalement à sanctionner et beaucoup ne votaient pas.

Juin 2022 peut être le déclic du changement, ce serait une chance pour la France.

«La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.»
Citation attribuée à Voltaire

Macron, le « Président-candidat-sortant-qui-pourra-rester » serait obligé en cas de lourde défaite de remanier son gouvernement et de virer les ministres qui auraient perdu les élections.
Il aurait alors deux choix :
le premier serait de ne prendre que sa garde rapprochée, issue du Parti Socialiste, et ainsi empêcher tout candidat de gauche de pouvoir l’empêcher d’être présent au second tour pour aller tranquillement gagner sa réélection face à Marine Le Pen,
le second plus habile encore serait de créer un gouvernement gauche-droite avec de nouveaux entrants classés à droite et bien ancrés dans leur région.

Le « Président-candidat-sortant-qui-pourra-rester » veut rester quoiqu’il en coûte le maitre du jeu.
Il sait que les médias lui sont acquis sinon dévoués et que le danger de perdre est quasiment nul en 2022, c’est d’ailleurs pourquoi lesdits médias claironnent partout que Marine Le Pen a des chances et mieux qu’elle monte comme jamais dans les sondages.
Comme pour le virus, le maniement de la peur est à son paroxysme et joue son rôle primordial.
Mais le sol est devenu friable et dangereux et ce qui est vrai pour la droite dite républicaine peut s’avérer aussi vrai pour Macron.

Parce que la politique est en recul depuis tant d’années par son refus d’aimer la France, il est clair que c’est à cause de :

Stratégie et aveuglement

Jean-Jacques Badine

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Jean-Jacques Badine pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Interview choc de Carla Bruni

Ce qu’en pense Carla Bruni est fort révélateur du malaise actuel :

C’est en rendant hommage à Coluche et Pierre Desproges que Carla Bruni a écrit : “Cher Michel, Cher Pierre, depuis que vous êtes partis, le monde a mal tourné. Petit à petit et sans prévenir, la bien-pensance et la censure ont pris le pouvoir. Obsédés par leur image de justiciers de la morale, tout un tas de gens sans culture, sans expérience et sans audace essayent de nous imposer leurs idées étriquées. Ils prétendent décider ce que l’on peut ou ce que l’on ne peut pas dire, ils exigent de contrôler ce qu’il serait juste de penser ou pas et c’est ainsi que leur pensée – unique, stérile et puritaine essaye d’envahir l’humanité.“
En colère, la chanteuse de 53 ans a continué : “Si par malheur, on ne pense pas comme eux et si on ose le dire, ils se ruent sur nous de toute leur petite énergie dictatoriale pour essayer de nous faire taire“, avant de poursuivre en déclarant : “Tout doucement l’humour disparaît sous leurs discours moralistes, la liberté est agonisante, la création exsangue et la démocratie en grand danger. Même la justice qui devrait résister aux tribunaux sauvages -et de fait ces soi-disant justiciers se permettent de poser leurs verdicts et leurs condamnations en dehors de toute loi et de toute présomption d’innocence – même la justice donc, courbe l’échine face à une bande d’anonymes incompétents. Même les médias qui devraient être nos boucliers contre la tyrannie – se couchent lamentablement et se taisent, terrorisés par le préjudice que leur réaction pourrait infliger à leur petite image.”

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

4 commentaires

  1. Les régionales qui sont masquées par les médias pourraient sonner le réveil de la France, encore faut-il que les Français le comprennent et qu’ils aillent voter en masse.Si seulement, 5 à 10 % d’abstentionnistes se décidaient à voter contre ce pouvoir, il serait balayé !

  2. Félicitation à Madame Bruni pour ce qu’elle a dit dit qui est juste et précis.

  3. La région PACA devrait passer au RN, il faut s’en réjouir pour deux raisons. La première, ce serait une belle victoire et la seconde prouverait que les Français ne veulent plus de Macron.

  4. Macron vient d’être désavoué et lâché par le MODEM, c’est une première et cela risque de faire des petits…

Laisser un commentaire