Dix petits mois

C’est le temps très court qui reste avant de connaître le résultat de la présidentielle 2022 où tout peut arriver.

Dix petits mois

Par Édouard Pic

Les jeux ne sont pas faits mais…

2022 c’est presque demain, en avril, en effet aura lieu l’élection présidentielle.
C’est le moment de faire le point sur les prétendants et si vous me le permettez, je ne parlerai que des candidats pouvant prétendre être présents pour le second tour.
À priori les dates retenues sont premier tour le 10 avril et second tour le 24 avril 2022

Les prétendants

Le premier d’entre eux, c’est évidemment Emmanuel Macron.
Ses forces restent intactes malgré la déroute électorale des municipales et des régionales.
Il tient bien le circuit, ou plutôt le cirque médiatique et il a l’avantage d’occuper la place.
Il espère toujours une finale contre Marine Le Pen, ce qui n’aurait que des avantages, outre la victoire, cela lui permettrait d’assurer une victoire aux législatives, jusqu’en entre temps sous les partis ou presque auraient appeler à faire barrage contre le Rassemblement National (RN).
Sa stratégie est donc simple : il va faire ce qu’il sait faire le mieux donc occuper la scène médiatique en permanence, quitte à évoquer des sujets qui fâchent comme la réforme des retraites.
Macron a de grandes chances d’être réélu en 2022 s’il passe le premier tour…

Ensuite, nous trouvons Marine Le Pen ont la seule ambition après sa défaite franche et lourde aux Régionales, une élection pourtant favorable au moins au premier tour.
Cette dernière si elle ne change pas de stratégie sera absente du deuxième tour en 2022.
Ses électeurs ont fondu comme neige au soleil et elle a subi un grave désaveu personnel.
En voulant se rendre fréquentable dans les médias, elle a changé son discours et beaucoup ne se reconnaissent plus en elle.
Il y a urgence pour Marine Le Pen à procéder à un remaniement de son parti et de ses thèmes.

Les Républicains n’auront aucune chance s’ils procèdent à une primaire qui sera forcément fatale, surtout organisée à quelques mois de l’élection. Leur seule chance est donc de désigner un candidat le plus rapidement possible. Si cela est fait, le candidat peut légitiment briguer une place pour le deuxième tour et qui sait ensuite. Là, celui qui semble tenir la corde, c’est Xavier Bertrand.
Sinon, Les Républicains devront regarder le train passer.

Les Écologistes seront dans la même situation que Les Républicains. La primaire les privera d’un second tour pourtant imaginable. D’autant qu’ils ont un candidat à fort potentiel, Yannick Jadot

Reste le cas Mélenchon qui s’est bien discrédité tout seul mais peut bénéficier de la colère actuelle du peuple et l’embobiner.

Dernier cas envisageable, un candidat du PS, mais là j’en doute fortement car aucun ne se dégage suffisamment du lot pour rassembler suffisamment de voix.

Conclusion

Si LR et EELV ou le PS ne sont pas capables de désigner un candidat rapidement et surtout en évitant la mortelle et absurde primaire, ils feront réélire à coup sûr Macron.
Ce dernier se retrouvera face à Marine Le Pen et n’en fera qu’une bouchée.

La classe politique dans son ensemble est déconnectée des réalités.
Il est clair que cela ne peut qu’avantager l’actuel Président qui lui ne passera pas par une primaire.
C’est limpide.

La France endormie comme tétanisée et rendue indifférente est-elle encore capable de se révolter légalement ?
La réponse est franchement NON !
L’abstention et le désintérêt des Français est croissant face à cette classe politique dans laquelle il ne se reconnait pas.
Aucun nouveau prétendant ne sort du rang, on prend les mêmes avec les mêmes programmes et promesses, et on ne changera rien.
Pourquoi voter dans ces conditions ?
Sauf que, même si peu d’électeurs se déplacent, il y aura un élu.
Après son élection, on entendra qu’il n’est pas représentatif parce qu’élu avec peu de vois, mais il sera quand même élu.
Après tout, ce sont ceux qui votent qui choisissent, c’est la règle.
Il faut penser aux conséquences avant et pendant pas après, une fois que les carottes seront cuites et la France avec.

Édouard Pic

  Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Edouard Pic pour Observatoire du MENSONGE

À lire absolument :

Bienvenue chez nous : « Les interdits d’opinion ».

Les incroyables incompétents de la France en 2021:

Un jour, ils devront rendre des comptes…

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE



Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

 

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

5 commentaires

  1. Si cela continue on aura une finale LR contre PS et pourquoi pas alors la revanche Sarkozy contre Hollande ?

  2. J’espère que vous vous trompez, Monsieur Pic. En effet, je pense qu’il y a un groupe d’hommes intelligents qui pourraient créer une coalition.
    Ces hommes se nomment Zemmour, De villiers, Onfray, Rioufol et Messiha; et il y a de l’intelligence chez ces gens là.
    Ils pourraient créer un raz de marée et renverser tous ces technocrates abonnés aux mensonges et à la félonie .

    1. Oui ce serait bien et si Marion venait, elle écraserait Marion et sa clique (et aussi sa tante).

Laisser un commentaire