Je demande pardon… A tous les Français ? 

C’est Noël avant l’heure et après moi le déluge ! La raison ? Cachez cette paupérisation depuis 2017 qui n’en finit plus, camoufler le désastre économique, le chaos qu’il a instauré dans la société déclenchant des crises à répétition, la chienlit dans tous les domaines, la démocratie bafouée et inexistante, la perte de souveraineté,


Un site comme le nôtre ne reçoit aucune aide, il ne peut survivre que grâce à vôtre générosité : Vous pouvez souscrire pour nous soutenir du montant de votre choix en un seul clic via l’image ci-dessous. Merci d’avance.

 Je demande pardon… A tous les Français ? 

Par Nanouche

Ah, non bien sûr ! « Je demande pardon aux Harkis. Partout dans le pays quand on insulte un harki on insulte la France ». Le 16 février 2017 à Alger, Macronéron avait qualifié « la colonisation française de crime contre l’humanité » et en France « je demande pardon ». De l’à-plat-ventrisme aux génuflexions …

Clientélistes (là, on ne parle que de son comportement). Que valent ses paroles à sept mois de la présidentielle ? Étonnant, voire inquiétant, que cela puisse encore étonner les gens! C’est de l’opportunisme politique qui participe à ce que la parole politique soit inaudible et rejetée. C’est un président ça ou un fou ? La France mérite mieux qu’un histrion sans aucune vision, juste un plan com’ qui consiste à dire à chacun ce qu’il veut entendre, sans aucune cohérence et sans vergogne. Personne n’insulte les Harkis, en revanche, combien de fois Jupéteux a insulté les Français ? Alors, il tente de faire oublier tous ses comportements que plus personne ne supporte par tous les moyens, enchaînant les promesses et les milliards. Il s’est transformé en distributeur de billets. Un jour une histoire et… Un chèque. Open bar…

Mais il n’est pas en campagne pour 2022, puisqu’on vous le dit, voyons ! Et la pressaille nous parle de crédibilité en titrant : « Macron a-t-il perdu son sérieux budgétaire ? »… En a-t-il seulement eu un jour ? Le roi du mensonge « promet » que cette dette Covid de 230 milliards : « sera remboursée par les fruits de la croissance, dont les surcroîts de recettes, et non par des hausses d’impôts » en 2042… Abracadabra, et parce qu’il vaut mieux en rire, alors vraiment, merci pour ce fou rire. Et l’autocrate à la tête du pays à vie, aussi ! Le « quoi qu’il en coûte » de la crise sanitaire a laissé la place au quoi qu’il en coûte pour la réélection de Sa ‘Saigneurie’, et chaque jour c’est un chèque soit en millions soit en milliards. Une avalanche de dépenses, ah, non, d’après le Macronistan c’est de « l’investissement »…

C’est Noël avant l’heure et après moi le déluge ! La raison ? Cachez cette paupérisation depuis 2017 qui n’en finit plus, camoufler le désastre économique, le chaos qu’il a instauré dans la société déclenchant des crises à répétition, la chienlit dans tous les domaines, la démocratie bafouée et inexistante, la perte de souveraineté, dernier exemple : ArianeGroup, ‘l’intelligent’ s’est encore fait avoir par l’Allemagne, etc. Selon un sondage OpinionWay-Square pour « Les Échos », 58 % des Français jugent négative l’action économique de Jupéteux faiseur de miracles depuis 2017 : président de la baisse du pouvoir d’achat. L’injection d’argent magique pour sauver les apparences qui a donné l’illusion aux Français que leur pouvoir d’achat était préservé, alors qu’il les appauvrissait chaque jour un petit peu plus, ne le sauve pas. Les Français ne sont dupes de rien et puis il s’agit de 26 milliards et non de 52 comme tant vantés et pas pour tout le monde. Et pour compenser cette ‘protection’ d’où va sortir cet argent magique ? Comme ces macronistes n’ont honte de rien, au rayon ‘faire semblant’, cela n’est pas une blague, Borne a « appelé à revaloriser les minima de branche de certains secteurs, dont celui de l’hôtellerie-restauration pour en améliorer l’attractivité », entreprises qui vont fabriquer de l’argent magique ! ‘Et en même temps » au 1er octobre plus d’un million de Français vont voir leurs allocations chômage baisser de 17 %… Borne sans limites dans ses mensonges prétend que c’est faux. Sur l’indemnisation des chômeurs, la sinistre du Travail est contredite par une étude issue… de son propre ministère !

Pognon de dingue pour masquer un pitre élyséen, risée sur la scène internationale, grande bouche sur la scène européenne qui n’arrive jamais à rien, médiocre technocrate narcissique et mégalo qui s’est encore pris une belle baffe avec le torpillage du contrat australien. Tout va tellement bien en France que le millième sondage nous dit qu’il est en voie d’être réélu. Gloire à toi Macronéron et tes réussites. Dette : 2017 à 2019 = 550 milliards. 2020 à 2021 = + de 430 milliards. Nouvelles dépenses pérennes = 12 milliards. Ajoutons les promesses tous azimuts de Manu1er qui fait des chèques à tout va.

Hausse des crédits pour les ministères = 10.8 milliards ! Le déficit budgétaire de l’État devrait rester à un niveau extrêmement élevé, à 143,4 milliards, près du double de ce qu’il était en 2018. Et BLM défend un budget 2022 «sincère»… Alors même que La Cour des comptes dénonce le PLF 2022 « à trous » puisque les blancs laissés servent à l’ajout chaque jour de millions ou milliards. Exemple, Castex en déplacement dans le département de « la Californie sans la mer » : la Seine-Saint-Denis va devenir le premier département métropolitain à tester une « renationalisation » du financement du RSA pour 550 millions. Secrétaire de l’Élysée puis ministre de l’Économie de Normal1er : 11 milliards de dotations supprimées pour les collectivités + 13 milliards… Et voilà que Macreux1er se fait nounou et centralise tout !

La dégradation des finances publiques ne laisse plus aucune marge de manœuvre… Mais dans l’euphorie des dépenses, de Montchalin annonce « aucun fonctionnaire en dessous du SMIC au 1er octobre ». Castex a annoncé une enveloppe de plus de 400 millions « pour la dépendance » et a « promis la création de 10.000 postes temps plein de soignants supplémentaires d’ici à 2025 ». Fiers d’être des amateurs : 89 milliards d’endettement supplémentaire constaté au premier trimestre par rapport à la fin 2020. Le déficit structurel se situerait en 2021 autour de 4,5 points de PIB, contre 2,5 en 2019 », écrivait la Cour des comptes dans un rapport récent. Autant dire que le prochain gouvernement, quel qu’il soit, partira lesté de poids supplémentaires s’il veut réduire une dette encore annoncée à 114 % de PIB l’an prochain ! Alors que BLM se targue d’avoir fait baisser la pression fiscale et d’avoir rapproché la France de la moyenne européenne, il n’est plus à un mensonge près. Les Français auraient surtout aimé enfin une baisse massive de la dépense publique, seule garantie réelle d’une baisse de la fiscalité. Pourtant la France reste au sommet des pays les plus dépensiers de l’OCDE… Silence de BLM ! La ‘sincérité’ de ce gouvernement ? BLM affirme que «  nous sommes des gestionnaires sérieux, nous ne laissons pas filer les déficits, nous ne laissons pas filer les dépenses ». Merci pour ce deuxième fou rire. « Nous avons dépensé l’argent des Français à bon escient. Protéger est moins que réparer », a-t-il justifié. Allez « ceux qui ne sont rien » préparez-vous à trinquer, parce qu’en économie rien n’est gratuit. Un quinquennaze de mensonges éhontés. Un PLF qui repose sur une prévision de croissance fausse de : 6% pour 2021 et de 4% pour 2022 (taux jamais atteint, irréaliste) soit une des reprises économiques les plus fortes de la zone euro, après une des récessions les plus massives en Europe (-8.3% en 2020)… Ah, si BLM l’affirme alors ! Le Monarc appauvrit les français « et en même temps » enfonce le pays. Sauf qu’à sept mois de la présidentielle, le gouvernement continue d’ouvrir les cordons de la bourse avec un budget en déficit d’au moins 5%… Le Mozart de la finance, BLM et consorts toujours coincés dans un univers parallèle. La dette n’a jamais été aussi élevée (116% du PIB), déficits colossaux, la dépense publique explose, tous les comptes sont cramés… Mais pour Manu1er dans une interview pour ‘Challenge’ le 2 septembre au regard de l’inquiétude et de la colère des français, il avait répondu « tout va bien, le peuple français est lucide et le pays est apaisé »… Non rien ! Les sinistres peuvent répéter mille fois leurs mensonges, cela n’en fait pas une vérité, en revanche, il s’agit bien d’escroqueries promises à longueur de journée pour après avril 2022. Cela ne trompe plus personne.  «Nous avons aucune leçon à recevoir sur les questions d’équilibre des comptes publics» et «rien ne serait pire» que «l’austérité», dixit Castex, alors que l’opposition de droite fustige «l’euphorie dépensière» du budget 2022. L’austérité ? Si Macronéron devait par malheur être réélu, il a prévu de ramener le déficit public sous la barre des 3 % en 2027, à 2,8 %. Ce que nous avons vu lors de la crise sanitaire avec les hôpitaux à l’os serait encore pire, après cinq ans de massacre ! Nous aimons bien ces macronistes, fiers d’être des amateurs, qui n’ont de leçons à recevoir de personne et qui passent le plus clair de leur temps à en donner aux autres sans qu’ils aient qualité pour le faire.

Tous les sinistres et autres Bêêê macronistes ont un mot à la bouche : courage… Le courage de Macreux1er ne consiste qu’à sortir le chéquier des Français. Heureusement que depuis 2017, ces amateurs fiers de l’être ont été élus, et que TikTokard1er sait ce qu’il fait, que serait devenu le pays sans eux et leur courage voire ‘historique’ parfois ?

Ce quinquennaze se termine par la gabegie enthousiaste et la dépense sans limites. Macronéron devrait demander pardon aux français pour avoir été en dessous de tout depuis 2017 en les prenant pour des idiots, ignares, illettrés, etc.  
Hannah Arendt : « les régimes totalitaires prennent un pouvoir ‘total’ sur les individus en les arrosant d’informations contradictoires, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus aucun moyen de savoir où se trouve la vérité’. Nous y sommes!

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par RÉMY CATTELAIN pour URTIKAN


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

On partage ou comme toujours on se cache ?
Observatoire du MENSONGE, c’est :
Plus de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

3 commentaires

  1. Je ne sais pas si vous l’aviez remarqué mais Macron fait comme Hollande, il se projette à 10 ans et plus pour ne pas affronter les réalités du moment. Donc c’est un très mauvais président.

  2. Belle citation finale pour votre article ! elle correspond parfaitement à ce pouvoir incapable de diriger correctement la France. C’est pourquoi en avril 2022 , il faudra absolument voter pour éliminer dès le premier tour Macron.

Laisser votre commentaire