Le gaucho-centrisme convenu

Et la morgue sans limites du nouveau monde macronien atteint son apogée !

Le gaucho-centrisme convenu

Par Claude Picard

Le maître de l’Élysée, en faisant voter des lois toujours plus incohérentes, aberrantes ou carrément infamantes, confirme son inexpérience et, surtout, sa nocivité. Et, les députés macronistes, majoritaires à l’Assemblée nationale, en votant, immuablement comme un seul homme et sans états d’âme, prouvent qu’ils sont incompétents et aliénés par leur idole. Ils sont tout aussi habitués à revoter, sur commande, des lois mal ficelées. La Macronie, cette engeance, qui n’a même pas la consistance politique d’un papier à cigarettes, pourrit la vie de la plupart des Français qui avaient jusqu’à présent une vie à peu près supportable. Ceux qui avaient déjà une vie merdique, ont, maintenant, une vie encore plus merdique. Car les lois promulguées ne sont jamais édictées pour améliorer la vie sociale ou culturelle des citoyens, éventuellement, elles peuvent servir des intérêts catégoriels ou une clientèle électorale, mais en règle générale, elles sont ostensiblement votées, avant tout, pour être encore plus liberticides, coercitives, ou tout simplement, inutiles. Assidûment, la Macronie, par chacun de ses votes, assassine un peu plus la devise républicaine française : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Ces valeurs, n’ont-elles plus d’importance à ses yeux ?

Jamais, la Macronie n’opte pour des lois équilibrées et de bon sens, acceptables par tous. Pourtant, ce n’est pas les occasions qui manquent pour améliorer la vie quotidienne, par exemple, organiser la baisse immédiate des taxes sur le gaz et l’électricité ou sur les taxes pétrolières. La Macronie préfère emmerder les Français avec des effets d’annonce pour tout et n’importe quoi, notamment pour un projet économique à venir. En 2030 ! En attendant, notre Macron apprenti sorcier, réinvente le gaucho-centrisme en prenant un peu d’idéologie de gauche, principalement son laxisme consubstantiel, qu’il mélange avec un peu d’écologie mondaine et il malaxe le tout avec l’immobilisme légendaire du centre, incurablement mou. Avec une pléthore de conseillers, principalement des recyclés socialistes (en deux ans, leur nombre a bondi de 76 % !) pour nous servir sa soupe. Et la morgue sans limites du nouveau monde macronien atteint son apogée !

Ce nouveau gaucho-centrisme, divulgué par Macron, n’a rien de surprenant : c’était prévisible. Après des décennies de défaillance et de corruption du système politique, il était fatal d’en arriver là. La lassitude démocratique a fini par gagner tous les citoyens et le Parlement est devenu muet
Les attitudes convenues du gauchisme mondain se sont, d’abord, déployées dans le monde politique, puis dans les médias et elles se sont généralisées jusqu’aux rouages administratifs de toute la société civile. La France, en apparence, est devenue gaucho-centriste. Néanmoins, c’était sans compter sur les Gaulois réfractaires, qui, petit à petit, réussissent à imposer un discours de bon sens dans lequel les idées, majoritairement conservatrices, ont la part belle. Tout espoir n’est pas perdu. La réaction est en marche. 

Cependant, Macron n’a pas dit son dernier mot et il faut, encore, s’attendre à tout de la part d’un pervers narcissique tel que lui. Sa pathologie est inventive, très inventive. Tant que la bête bouge, il faut s’en méfier. On sait depuis longtemps que Macron déteste la France et les Français, et que ses menaces, réelles, contre les libertés et les droits fondamentaux des citoyens, ne sont plus à prouver. Ses petites phrases, dites au gré du vent, sont explicites : « Il n’y a pas de culture française », « Il suffit de traverser la rue pour trouver du travail » ou « On ne peut pas avoir une France qui construit son propre roman national si elle n’assume pas sa part d’africanité »… Tout est dit ! 

Macron est un fléau pour la France et les Français. Encore cinq ans avec lui et la France ne sera plus la France. Elle risque de devenir un pays muselé, économiquement et culturellement miséreux. Un pays déclassé. Déjà, ce pays dans l’état où il est, dégradé à ce point, s’enlise dans la tristesse. Plus que jamais, le redressement français, national, spécifiquement national, est indispensable. Aux prochaines élections, la profusion des candidats ne facilitant pas la tâche, il faudra bien réfléchir avant de mettre son bulletin dans l’urne. Ne plus se tromper est absolument vital pour la France, surtout après ces dernières décennies où l’expression démocratique n’a pas été d’une prodigieuse perspicacité…

En 2022, session de rattrapage pour tous !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

♛ Article à lire :

Le grand enfumage

Pourquoi chercher à faire quand il suffit de baratiner ?

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

3 commentaires

  1. Le fléau de la France se nomme macron .
    Les fléaux inutiles pour notre Pays et qui sont à sa botte sont bons pour vivre un totalitarisme naissant en souffriront bien plus que les Françaises et les Français qui galèrent pour survivre depuis si longtemps qu’ils ne peuvent que voter contre l’engeance.qui est depuis trop longtemps au pouvoir.
    Espérons que cette idéologie assassine disparaîtra à jamais de notre sol de France et de notre planète qui souffre aussi de la folie sortant de cerveaux décérébrés issus du mondialisme mortifère.

  2. Votre article permet de bien comprendre pourquoi Macron sera réélu facilement avec tous ces veaux qui sont en train de brouter devant leur télé.

  3. Quand un journal comme Le Monde, qui vit largement grâce aux subventions généreuses de l’État donc des contribuables, ose insulter un père de famille qui a perdu sa fille au Bataclan en disant de lui : qu’il viendra à la barre pour « cracher sa haine », on sait que quelque chose ne tourne plus rond en France. La gauche tient tous les pouvoirs et ne les lâchera pas.

Laisser votre commentaire