Je l’ai souvent écrit et bien avant tout ce petit monde qui a pris le train en marche (par courtoisie, je ne citerai aucun nom), il n’y aura aucune guerre civile en France mais une croisade qui est religieuse, ce qui n’est vraiment pas la même chose.

L’information telle qu’elle est sans compromis ni retouche

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷
Lire Observatoire du MENSONGE


La déchristianisation

Par Henri de Gramond

Je l’ai souvent écrit et bien avant tout ce petit monde qui a pris le train en marche (par courtoisie, je ne citerai aucun nom), il n’y aura aucune guerre civile en France mais une croisade qui est religieuse, ce qui n’est vraiment pas la même chose.

Cette croisade est en cours depuis quelques dizaines d’années et déjà certains endroits de France sont tombés.

Le Liban a connu la même « progression » ce pays jadis surnommé la Suisse du Moyen-Orient est devenu un pays pauvre, violent, dangereux, etc., quand je l’écrivais il y a plus de trente ans, on me disait que je racontais n’importe quoi.

Pourtant le nombre d’attaques et de méfaits contre les églises en France a explosé depuis 2017, rien qu’en 2018, 877 églises ont été vandalisées !
Dans son bilan des actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes, le ministère de l’Intérieur décompte 1 052 actes antichrétiens, contre 687 faits antisémites et 154 atteintes aux musulmans.

Or, la France suit exactement le même cheminement que le Liban.

L’affrontement ne sera pas inévitable puisqu’il est déjà en cours.

Il n’est ni politique ni social mais uniquement religieux. Il vise à prendre le contrôle du pays pour l’asservir et une fois que cela sera fait, la société que nous connaissons disparaîtra.

Or, notre caste politico-médiatique le nie totalement, soit par méconnaissance soit par son dogme. Les deux sont également mauvais et dangereux.

Je suis effaré de constater deux choses :

La première est la publicité permanente faite par des Français à cette croisade,

La seconde est le refus de la réalité.

L’une et l’autre vont conduire à la « déconstruction » de la France chère à Macron. On ferait mieux de la nommer par son vrai nom : la déchristianisation.

Une dernière remarque : quand survient des meurtres comme hier en Norvège et que l’on dit ne pas savoir si c’est terroriste ou pas, c’est encore mentir ! Puisque dès lors que l’on connait l’origine du ou des criminels, on peut immédiatement qualifier le crime pour ce qu’il est : un crime barbare commis au nom de la religion.

“Aucune culture, aucune religion, aucune civilisation n’est à l’abri de la destruction.”
(Citation de  Jacques Ruffié / De la biologie à la culture).

Le « déconstructeur » en marche pour le pire

Quand on n’a plus rien à dire, on parle du futur… Macron le fait bien et souvent mais cela ne résoudra jamais rien.

Les Français qui s’apprêtent à voter ou revoter pour Macron en avril 2022 porteront une grave responsabilité dans la « déconstruction » de la France et probablement sa fin en tant que pays chrétien.

A la fin, lorsque la France ne sera plus la France, il n’y aura plus d’échappatoire.

Aucun président depuis Pompidou n’a compris visiblement la situation de la France.
Tous ont préféré délocaliser la production française pour des raisons de coûts ou pour faire plaisir au patronat et ainsi la France a coulé lentement mais sûrement.
Et, dans cette même logique absurde, on préfère importer une main d’oeuvre non qualifiée qui ne cherchera jamais à s’intégrer.
Cette constatation, tout le monde peut la faire, il faut en tirer absolument la mesure qui s’impose.
C’est pourtant simple : il suffit de relancer la production et la fabrication française.
Il est anormal lorsque l’on se rend dans un magasin de ne plus trouver aucun produit français notamment en matière de nourriture dans un pays connu pour son agriculture et ses récoltes.
L’autre jour, j’ai regardé tout l’étalage d’une grande surface connue et aucun fruit n’était d’origine française, mieux la moutarde, les cornichons n’étaient pas français.
On peut donc décider sans attendre de produire français et de fabriquer français ce qui relancerait et l’emploi et la consommation.
Au lieu d’aider l’envahissement de la France avec des sommes énormes et scandaleuses, il vaut mieux construire.même si le coût peut sembler fort, le résultat sera là, très positif, à la hauteur du défi. Le coût réel des migrants en France est astronomique pendant que des vieux meurent de faim parce qu’ils ont le tort d’être Français chrétiens dans leur pays.
Le citoyen pourra toujours se rassurer en constatant que partout en Europe, cette croisade est en cours et que la France est en pointe sur ce sujet avec la Belgique et les Pays-bas.

  La situation n’est pas grave mais désespérée…

Tout est lié et politique

Les mois qui viennent seront déterminants pour la France à la croisée des chemins : d’un côté, le néant et le retour au Moyen-âge, et de l’autre, la sortie de crise avec de simples mesures immédiates et efficaces.

Le problème des migrants a été posé par les politiciens et, en conséquence, ils ne le résoudront jamais. Vous ne pouvez ni demander ni croire que ceux qui ont creusé cet immense trou le reboucheront un jour.
Seul un mouvement hors des politiciens pourrait agir.
La France est devenue une terre d’asile qui ressemble plus à une poubelle qu’autre chose.
Le temps est compté désormais pour voir la France changer de destination et passer d’un état chrétien à un état islamique.
C’est déjà bien visible dans certaines villes qui n’ont plus rien de français.
Si énoncer cette vérité c’est être raciste, alors tant pis parce qu’il faut quand même essayer de sauver la France !


Comme quoi les choses sont simples…
Sauf qu’aucun politicien, une fois élu, ne veut les faire !
Sinon ce sera :

La déchristianisation

Henri de Gramond

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Henri de Gramond pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Auteur de :

Il pille votre retraite

Et de l’article prémonitoire du 8 décembre 2020 :

Lectures du passé mais tellement vraies aujourd’hui :

  + de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

« L’Europe, la seule façon de s’en sortir c’est d’en sortir »

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

12 thoughts on “La déchristianisation”
  1. Je suis très peinée et très désolée de lire tout ceci. Allons, mettons-y de la bonne volonté et nous découvrirons que tout n’est pas mort au « Royaume de France ». La petite et moyenne industrie, l’artisanat, l’innovation, se portent plutôt bien. J’aime à acheter français « fabriqué en France ». Les petites mains sont toujours là pour produire un savoir-faire unique. Les bienfaits d’une migration contrôlée : eh bien c’est simple, si vous avez des amis dans ce camp, vous savez de quoi vous parlez et vous partagez avec eux des moments inoubliables. Qu’apportent-ils à la France ? Eh bien, j’ai le regret de vous dire que vous portez un peu des oeillères car certains, que je connais d’ailleurs, ont repris un artisanat resté vacant car les Français dits de souche s’en étaient eux-mêmes désintéressés et ils y réussissent au-delà des meilleurs espoirs, je parle d’art et de ferronnerie d’art, de serrurerie d’art pour produire des pièces qui feraient et feront sans nul doute, et font déjà, la joie des châteaux et des plus belles demeures! C’est un exemple, il y en a plein d’autres. Des médecins-experts venus d’autres horizons ont pris à coeur de défendre les droits des victimes sans se soucier des Assureurs, et en rendant justice aux victimes au lieu de faire de l’àplaventrisme devant le Capital. C’est un autre exemple. Vous comptez certainement des amis qui tiennent un restaurant où vous allez savourer un délicieux couscous ou tagine, et qui vous reçoivent à bras ouverts, ou bien des restaurateurs qui viennent d’autres horizons mais qui prétendent en remontrer à de très bons cuisiniers français, pour exceller dans les plats les plus traditionnels français. Ce sont d’autres exemples. De ces gens qui venant d’ailleurs, vont aider les plus pauvres, souvent des Français de souche. Si, si, j’ai des témoignages. Je peux en fournir à la pelle. J’ai d’ailleurs un mot pour ces gens venus d’ailleurs et qui puisent à grandes mains dans leur congélateur pour nourrir ou la voisine, pauvre petite désoeuvrée, ou le voisin, ou quelqu’un qu’il a vu dans la rue, et il ne supporte pas, donc il puise à grandes mains dans son congélo. Je les appelle « les bons samaritains ». Ils existent croyez-moi. Alors, évidemment, ne nous voilons pas la face, il existe bien entendu des gens pour venir poser des bombes et agresser un pauvre petit vieux qui n’a rien fait à personne et qui était une très bonne personne également. Chaque fois, ça me brise le coeur. Je ne supporte pas. C’est une chose tellement monstrueuse que je n’ai pas de mots pour la qualifier, hors les mots habituels : Ah! est-ce que l’on va consacrer le retour de Goebels, Himmler, Hitler, etc ?
    Par contre, je suis d’accord avec vous pour dire que fort justement, le fait d’être trop permissif avec les religions, toutes les religions, ne peut à la longue que donner un coup de grâce à la Société civile. Exit, la Constitution, les Codes Civil et Pénal d’une vraie société, une Démocratie. La République devrait au fond être notre seule et unique religion.
    Et je crains qu’elle ne survive à la décennie qui approche. Car pas assez de gens révèrent la République et la défendent comme ils le devraient. Et malheureusement, l’Histoire ne nous a que trop remontré que c’est quand les bonnes choses ont disparu qu’elles viennent à manquer.
    Il faut coûte que coûte rétablir les lois de la République dans les écoles, avec une minute de silence pour Mr PATY à titre symbolique et pour rappeler tout un chacun aux lois de l’Etat dans lequel ils ont choisi de vivre, pour honorer ces lois et s’en faire les défenseurs.
    Il faut également faire progresser la Science car d’elle viendra la lumière également pour nous éclairer sur la façon de nous comporter pour ne pas impacter durablement une Planète, la nôtre, la seule où nous vivons, mais pour restaurer les écosystèmes et en apprendre tous les mécanismes afin, plus tard aussi, bien plus tard, d’être capables d’aller sur une autre planète, non en pillards, mais en nous comportant comme des citoyens dignes de ce nom.
    Si nous acceptons de ne voir que le mal dans la Société française, qui n’est pas parfaite (mais je vous demande de me trouver quelque chose de parfait en ce monde, et vous ne trouverez pas), nous sommes perdus. Mais si nous voulons plutôt combattre le mal là où il se trouve, dans tous ces obscurantismes qui dictent des actes barbares, et si nous portons haut et fort, les valeurs de la laïcité comme nous le devrions, en faisant valoir sa force et sa lumière réconfortante pour tous, quels qu’ils soient et quelle que soit leur différence, justement avec leur différence, et pourtant désirant fusionner avec tous, pour tous, alors nous sommes sauvés.
    Un seul modèle : neutre par nature. Il ne voit pas le costume religieux et doit d’ailleurs le proscrire à l’école. Il voit des esprits, des intelligences, des originalités, des envies d’apprendre, des envies de se surpasser et d’aller de l’avant. Voilà ce qu’est aussi la laïcité.
    Je ne peux croire que la France soit au bord du gouffre ou prête à y tomber. Je pense au contraire que tous doivent porter le bâton de pèlerin des valeurs républicaines françaises car ces valeurs sont appelées à aller bien plus loin. Ce sont ces valeurs qui prévalent déjà dans l’Espace, dans chaque mission spatiale. Ce sont ces valeurs qui prévalent. Peu importe la croyance de l’un ou l’autre, ce qui compte, c’est de veiller l’un sur l’autre. C’est cela aussi la France, c’est pile dans sa Constitution. En fait, je trouve même que c’est un pays qui a mille années lumière d’avance sur les autres et qui devrait déjà avoir pris pied sur la Lune, sur Mars, etc. Car c’est bien dommage de laisser au sol de telles valeurs, elles sont faites pour le grand large. Pour aller vers l’inconnu.
    Pour la partie : sur l’histoire et les méfaits de la colonisation. Là où c’est grave c’est que ça n’a jamais été fait. Il y a une lacune historique, n’en déplaise aux professeurs d’histoire, où ne s’est jamais posée la question : « est-ce qu’on a le droit de faire ça ? » On arrive dans un pays, et on joue à « je prends ». Ce n’est pas nous, ce sont de lointains ancêtres et il va sans dire que les gens d’aujourd’hui ne partagent pas leurs convictions. Car il ne faudrait pas faire payer les enfants d’aujourd’hui pour les fautes d’aînés lointains, occidentaux de préférence. C’est stupide. Par contre, il est bon de montrer la nocivité du colonialisme dans tous ses états. Et il est aussi bon d’en montrer la nocivité non pas seulement pour les peuples qui les ont subies mais aussi pour les écosystèmes. La notion de « je prends » qui doit être remplacée par « je respecte ».
    Il y a encore aujourd’hui des entrepreneurs, cotés en bourse, qui viennent encore aujourd’hui convoiter des terres et les prendre, en s’entendant avec des chefs d’Etat corrompus/ ou qu’ils corrompent en Afrique, notamment. Donc, parler de la colonisation et de ses méfaits, d’accord. Mais ne rien dire de la néo-colonisation, et ne pas la combattre, c’est un non-sens total. Soit, on condamne résolument. Soit, on se tait. Il faut rester cohérent. Par exemple, les accapareurs de terre en Afrique, renseignez-vous et vous découvrirez qui joue à ce jeu, grand entrepreneur. Et quand il s’agit de piller les ressources, le pétrole notamment, à l’heure où l’on parle de miser sur les énergies renouvelables et non sur les énergies fossiles, une entreprise américaine n’avait rien à faire des gorilles des monts Virunga et a fait un très sale travail là-bas. Par contre, il y a parfois des lumières inattendues : TOTAL a refusé d’extraire du pétrole dans le parc des Virunga, même si les frontières devaient en être déplacées, montrant par là, en apposant cette précision, que les gouvernants de ces pays sont également corrompus trop facilement). Donc, si on doit parler de la colonisation, il faut parler aussi des interactions négatives, des chaînes de corruption, sans quoi on ne peut comprendre l’étendue des phénomènes auxquels on assiste aujourd’hui encore. Il faut aussi parler de l’esclavage et pourquoi, comment, et aussi d’un commerce qui existait déjà en Afrique bien avant que les colonisateurs occidentaux y mettent les pieds. Donc, tout n’est pas positif d’un côté et négatif de l’autre. Tout étant imbriqué, la seule façon de parler de la colonisation et de ses méfaits c’est de parler d’une histoire mondiale. Car cette histoire est celle de tous.
    Et je vous souhaite une très bonne année 2022 et de trouver la paix intérieure.

  2. Les chiffres que vous communiquez sont intéressants et ils démontrent comment dans un pays chrétien, les églises sont attaquées comme jamais sans que le gouvernement ne fasse quoi que ce soit sur le terrain. Le ministre de l’Intérieur est aussi celui des Cultes et à par bavasser, ne fait jamais rien de concret.

  3. Je confirme votre article car j’ai vécu au Liban et j’ai vu arriver l’islam dans ce beau pays et cela n’a pas traîné en quelques années, le Liban a été appauvri et martyrisé. Aujourd’hui c’est un pays triste et sous-développé et la vie y est horrible. Voilà ce qui attend la France.

  4. Dernière en date ce ce président méprisant, il refuse que Molière soit au Panthéon mais accepte qu’une chanteuse y soit. Et les Français acceptent cela sans broncher. Ils laissent faire et le résultat sera à la hauteur de leurs espérances : plus de France bientôt.

  5. Bravo, je ne sais dire ou écrire mieux. J’ai moi aussi écrit abondamment sur ce registre aux éditions L’Harmattan, puis Edilivre, puis encore par Amazon pour l’Observatoire du MENSONGE. Je ne sais si c’est avant ou après vous, mais il est bon d’apprendre que nous ne sommes pas seuls à penser pareillement. Vous m’avez fait plaisir, et en cette époque, cela devient un luxe, même si la chute vire à la balkanisation ou à la libanisation. Avec mes remerciements renouvelés.

  6. Inéluctablement la déchristianisation est en marche c’est bien ce qui a lieu , en France.
    Mais les raisons de la désindustrialisation n’ont pas seulement liées a des intérêts pourxreduire les coûts de production . Les financiers , certes ont eu un grand intérêt de délocaliser leurs productions, notamment, en Chine , Taiwan, etc
    Toutefois, il conviendrait d’ajouter certaine éléments de réflexion dissimulés par nos politiques .
    En effet, vous n’êtes pas sans savoir que pour conserver notre indépendance, notre souveraineté, celles-ci se gagnent chaque jour, par un combat permanent , pour notre sécurité extérieure , de là dépendait notre sécurité intérieure.
    Nos Services l’ont appris lors d’un voyage de l’un de nos présidents en Chine.
    Période troublée par des crises et une guerre qui avait duré six jours.
    Nous en avons subi toutes les désastreuses conséquences.
    Force est de constater , en outre, que l’idéologie universaliste puis mondialiste a ouvert les bras à la déconstruction de la France .
    Il en résulte les prémices d’un laminage programmé de la classe moyenne annoncé par un président à son prédécesseur , en mai 81.
    Que dieu protège la France d’une guerre civile.

    1. Alors là, je suis d’accord avec vous pour ce qui concerne la lamination de la classe moyenne. Eh oui, c’est évidemment là qu’il faut regarder pour bien comprendre l’étendue du phénomène de déstabilisation de nos sociétés qui se produit actuellement en France, donc, mais aussi ailleurs.
      Pour appauvrir, eh bien on lance parfois des idées saugrenues, qui ne peuvent que plonger une classe, la classe moyenne, dans un appauvrissement progressif, en continu. Car c’est bien entendu cette classe qui va payer le prix, un prix impayable très souvent, annoncé à grands renforts de milliards, comme si le fait d’être l’Etat qui dépense le plus était une garantie d’intelligence ! Et évidemment, quand on entend les idées saugrenues et impayables annoncées, par exemple pour combattre le changement climatique, excusez, mais c’est inversement productif à ce qu’il faut faire précisément pour combattre le changement climatique : le recours à plus de déboisement pour éviter l’extraction du gaz (aux Pays-Bas). Et à un super prix. C’est tout bonnement honteux. Les sols de la Planète, au rythme où il faudra déboiser, vont s’acidifier toujours plus, et les océans de même, puisqu’il y a interactions entre la couverture en forêts et l’oxygénation des océans. Donc, pour reprendre la plume de certains scientifiques, « c’est bien entendu avec de telles actions que l’on va dans le mur, et deux fois plus vite qu’avant ». Non. Il ne sert à rien de courir comme dit la fable, il faut réfléchir et prendre les bonnes décisions.
      Quant à l’appauvrissement des classes moyennes, on a le sentiment qu’une présence malveillante, je le vois comme ça, voudrait créer une immense classe unique, plus pauvre que moyenne, tandis que celle-ci serait chapeautée par une très petite classe de dirigeants excessivement riches, et même ayant capté tous les capitaux et maîtrisant tous les revenus qui n’auraient rien à faire du bien-être des peuples et des écosystèmes. Visiblement, on nous prend pour des ânes. Les pauvres risquent de se trouver encore plus pauvres et les riches encore plus riches. Quant à la Planète, elle est tout simplement oubliée ou bien elle sert d’alibi à cette folie.
      On mesure la bonne santé d’une société à l’étendue précisément de sa classe moyenne. Plus la classe moyenne est étendue, et meilleure est la condition de cette société. On mesure le dynamisme d’une société, encore par l’étendue de sa classe moyenne, mais cette fois-ci, on regardera à son extension ou son immobilisme. Dans le premier cas, on a une société dynamique, dans le second, on est en phase de stagnation. Toute société qui stagne est vouée à sa perte. Nous sommes condamnés à l’évolution ou bien nous faisons comme les dinosaures.
      Je me demande, avec tout ce qu’il se passe avec le Covid, si ce n’est pas un prétexte non plus pour mettre tous les peuples en coupe réglée. Il ne reste qu’à nous pucer comme nos chats et chiens et ainsi, les dirigeants nous tiendraient car avec toutes les données figurant dans une puce, sous votre peau, dont vos numéros de compte bancaires, etc, vous n’êtes plus libres, si vous ne pensez pas « correctement », qui sait ce qu’un pouvoir totalitaire peut faire, prendre accès sur vos données par exemple et vous couper les vivres ou vous couper votre assurance santé, etc. Nous vivons un temps instable à tous niveaux et extrêmement dangereux, pour nos valeurs et pour nos vies. Qui sait un jour, ce que des gros capitalistes tenant le monopole des vaccins et des médicaments ne feraient pas pour s’enrichir encore plus : créer des faux vaccins, qui au contraire rendent malades pour obliger les gens à se soigner et donc forcer les gens à devenir eux-mêmes, leur santé, un jackpot comme certains mafieux disent pour le capital. C’est très dangereux de laisser les capitaux en roue libre. C’est très dangereux de casser les classes moyennes et c’est très dangereux ce qu’il se passe autour des maladies virales. Nous avons quand même manqué et nous manquons quand même d’éléments majeurs, dont nous n’aurions pas dû manqué, en ce qui concerne l’histoire du covid19. A partir de Wuhan, pour quels intérêts capitalistes peut-être ? Pour financer certaines recherches, pour tierces raisons, avec en contrepartie par exemple le fait de lâcher un virus considéré au départ comme non dangereux pour se faire beaucoup d’argent, non dangereux mais suffisamment pour faire peur et acculer à la vaccination mondiale ? Tout ce qu’il se passe autour de cette maladie depuis qu’elle existe est trop suspect. Et a eu une incidence terrible sur l’économie de la plupart des pays. Sauf en Chine où j’apprends que l’on a abondamment usé de la chlorexidine et d’invermectine !! Si ça a bien fonctionné en Chine, pourquoi l’avoir interdit dans nos pays ? Qu’est-ce qui compte le plus, la santé des gens ou les profits des gros capitalistes ? L’économie chinoise ne souffre pas plus que ça. Pourquoi les nôtres doivent-elles souffrir et pourquoi prendre le risque de casser nos économies et de briser nos peuples ? De déprimer et d’assécher, de déstabiliser et de démotiver nos sociétés ? C’est une horreur au quotidien, je le sais pour nombre de petites et moyennes entreprises. Pour beaucoup de gens. Nous devons savoir ce qu’il y a derrière ce virus arrivé soudainement. On accuse la chauve-souris comme on a accusé le singe vert pour le sida. Pourquoi le virus actuel comporte-t-il des éléments du VIH ? C’est bien simple, c’est une chimère. Il devient plus virulent nous a-t-on dit pour certains variants, alors qu’il devrait s’épuiser si l’on en croit les milieux scientifiques et l’Afscet. Tout cela fait réfléchir et c’est trop bizarre, ce drôle de virus qui vise même les gènes de populations ciblées, c’est ce que j’ai lu. Par des scientifiques. Et aussi le rôle de l’Afp, prise en plein exercice de démarche propagandiste quand elle reprend les dires exacts, qu’elle cite d’ailleurs, d’un responsable de l’EMA, pour exactement dire le contraire quelques paragraphes plus bas. C’est incroyable ! Je pense avec le temps qu’on nous prend vraiment, mais alors vraiment pour des cons!!! Souvent je ne veux pas le croire car je suis attachée aux vertus du positivisme. Mais là, c’est trop! Trop de capitaux sont dans l’armement, dans les médicaments et les virus, la recherche sur les virus, trop de capitaux sont dans des secteurs qui exigent, pour les capitalistes qui les détiennent, qu’il y ait encore et toujours des guerres, des gens très malades, etc.
      Je vous souhaite une bonne année 2022

  7. Nos médias si prompts à s’enflammer et à prendre position dès lors qu’il s’agit d’un migrant sont très silencieux sur les exactions et violences commises contre les églises. N’est-ce pas du racisme que tout cela ?

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :