Chaque mois, jusqu’en avril 2022, retrouvez le baromètre des chances des candidats pour devenir Président de la la République. Départager des gens qui nous méprisent ne devrait pas être trop difficile quand même ! Février 2022

C’est grâce à vos contributions que le site peut se maintenir et combattre pour le salut de la France : n’hésitez pas à nous aider, merci  !
Pour nous soutenir selon vos possibilités : cliquer ICI

En cadeau, vous recevrez gratuitement pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).

Baromètre Élysée 2022

Par Le Citoyen Lambda

Baromètre de Février 2022

Toujours en tête de gondole, contre vents et marées, « notre bon roi » Macron 1er, insubmersible, se parant de toutes les vertus et surtout sans aucune opposition digne de ce nom. les sondages seraient donc de vrais partisans ou pas , l’avenir proche nous le dira.
Les autres candidats qui ont le potentiel de se qualifier face à l’indestructible « notre bon roi » semblent tous éprouver des difficultés bien réelles.
Ainsi Valérie Pécresse est en panne dans les sondages comme Marine Le Pen tandis que Zemmour s’effondre.

Les absents, qui on le sait bien ont toujours tort, vont-ils revenir voter pour éclaircir cette pagaille ?
Rien n’est moins sûr.

La primaire de gauche, un modèle d’hypocrisie, a fait gagner Taubira donc perdre la gauche.

Sauf que trois des sept candidats et pas des moindres – Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon – ont demandé, en vain, à ne pas être mêlé à cette affaire et refusent quoi qu’il en soit de se plier au résultat du vote.
Du jamais, voter pour des candidats qui ne le sont pas !
Elle est belle la démocratie vue par la gauche.Ils osent se proclamer progressistes !
Ce sont là des méthodes de voyous.

Rappelons que l’enjeu est que soit opposé à Emmanuel Macron, un candidat dit d’extrême droite !
Ce qui permettrait grâce au bon report des voix des partis estampillés républicains de faire réélire Macron : c’est basique et simple et surtout très efficace.

Maintenant, voyons ce qu’il en est réellement des candidats pour ce scrutin qui finalement ne passionne pas encore grand monde.

⬆︎ Emmanuel Macron : le roi commence à connaître la peur de perdre sa couronne parce que les gueux ne l’aiment plus. La descente, c’est bien connu, va plus vite que la montée et Macron risque fort à ce rythme d’y laisser son titre dès le premier tour. Quelle est donc cette ingratitude soudaine envers le bon roi ? Bah les citoyens comment enfin à y voir plus clair.

⬇︎ Éric Zemmour : désamour total désormais pour l’ex-chéri des électeurs qui se cherchaient un champion. La politique ce n’est pas juste une campagne de marketing façon lessives et en plus vouloir nous refaire du Macron, c’est franchement inconvenant. Certaines personnes évoquent même que cette candidature servirait à la réélection de Macron, et au vu de déclarations « maladroites » sinon totalement incongrues du candidat Zemmour, cela prend corps aujourd’hui.

⬇︎ Marine Le Pen : la candidate semble avoir de sérieuses difficultés face aux défections dans son camp, mais elle reste une possible finaliste depuis que Dame Pécresse fait du sur-place. 2022 aurait pu être l’année de la femme avec Le Pen et Pécresse en finale. Mais sans entente avec Zemmour cela sera difficile pour Le Pen d’accéder au second tour.

⬇︎ Valérie Pécresse : elle travaille dur et semble devoir en récolter les bénéfices du renouveau de la droite traditionnelle et du désaveu de Macron, mais rien n’est encore acquis avec certitude.

⬇︎ Jean-LucMélenchon : il a disparu et semble désormais absent de cette campagne, il est arrivé troisième de la primaire de gauche et c’est un camouflet de première classe pour lui. On peut dire qu’il est fini.

⬇︎ Yannick Jadot : il ne se remet pas de sa prise de position – stupide – anti féminine qui lui vaut d’être tricard auprès des femmes. La primaire de la gauche a confirmé sa déroute totale.
Comme Mélenchon, Jadot s’accroche, méprisant ainsi leurs électeurs.

⬇︎ Mention spéciale pour la gauche qui se ridiculise totalement pour cette élection avec plusieurs candidats bien ringards dont Hidalgo qui a totalement sombré en ne dépassant pas les 5% d’intentions de vote. Heureusement que le ridicule ne tue plus sinon, il faudrait revoter à Paris…

⬆︎ Et, à gauche, Zorro-Taubira est arrivée, coiffant tous les caciques en rade sur le poteau d’une primaire ridicule. La surprise est de taille quand on connait le programme de la Dame. Dépassera-t-elle 5% et si oui elle prendra forcément des voix à « notre bon roi ».

Les autres candidats dont certains ne sont même pas pris en compte dans les sondages, c’est le cas de Philippot notamment, feront donc une simple figuration et feraient mieux de choisir un candidat qui a des chances… de battre Macron dès le premier tour.

À deux mois du verdict, l’incertitude demeure totale même si trois candidats se détachent actuellement : Macron, Pécresse et Le Pen. Mais peut-on vraiment croire en ces sondages ?

Au mois prochain !

Le Citoyen Lambda

 
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le Citoyen Lambda pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Du même auteur :

La gabegie des mairies vertes

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

C’est grâce à vos contributions que le site peut se maintenir et combattre pour le salut de la France : n’hésitez pas à nous aider, merci  !
Pour nous soutenir selon vos possibilités : cliquer ICI

En cadeau, vous recevrez gratuitement pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “Baromètre Élysée février 2022”
  1. Deux candidats à l’extrême droite, c’est un de trop ! La finale probable sera donc Pécresse contre Macron. L’égo des candidats permettra à Macron d’être réélu par les veaux.

  2. Je n’ai pas les mêmesresultats de sondages mais je respecte. .Qui vivra verra..
    Merci pour vos informations
    Je souhaite, pour ma part , que ls France ne soit point redirigée par un roi mauvais mais un candidat qui aime honnêtement la France et les Français
    ..Sinon DANGER.

  3. On va vers une finale centre gauche contre centre droite : Macron VS Pécresse et que le plus mauvais gagne…

  4. Votre baromètre ne va pas plaire à tout le monde mais je crois qu’il est pas mal réaliste.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :