Macron ne veut aucun débat

Macron ne peut que débattre avec lui-même et dans une mise en scène à sa mesure donc démesurée.

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Macron ne veut aucun débat

Par Nanouche

Aucun doute. Jupéteux à l’intelligence supérieure ne peut débattre qu’avec lui-même ! Cinq ans de mises en scène pour Macronshow débattant avec Logorrhée1er.
Cinq ans d’un Télévangéliste aux prêches interminables à la posture messianique: grands-messes à l’Élysée, grand enfumage, sommets, conférences, etc., qui aime tellement s’entendre dégoiser. Cinq ans de discours grandiloquents totalement vides de sens d’un suffisant au ton péremptoire. Cinq ans de débat, seul, face aux caméras s’admirant, d’interviews-fleuves dans les journaux. Cinq ans à se noyer dans ses paroles quotidiennement, ivre de lui-même, qu’il arrive même à se contredire dans une phrase.  Il paraît aussi qu’« Emmanuel Macron aime la confrontation », oui, mais toujours avec lui-même. Emmanuel a réussi, dernièrement à se confronter à Manu1er, et il a décidé qu’il ferait l’inverse de ce qu’il a fait pendant cinq ans ! Une confrontation sur les retraites entre Macron président versus Macron candidat a pour résultat: qu’ils ne sont pas d’accord entre eux ! « Et en même temps » les deux ont raison, puisque cette confrontation aura abouti, comme d’habitude, à un discours d’autosatisfait devant un auditoire choisi.

Quoi, vous pensiez que c’était fini après, ça ? Tss-tss-tss… Dans une vidéo mise en ligne vendredi 4 mars, le candidat exprimait son souhait d’être «attaqué» et «contesté» sur son bilan.
Le tout avec un ton surjoué, comme d’habitude. Et finalement, c’est la fuite en avant pour va-t-en-guerre si courageux, son bilan est suffisamment éloquent. Manu1er aime tellement le débat qu’il ne peut pas s’abaisser à débattre « avec des lilliputiens de candidats qui ne sont pas de son niveau », question niveau, difficile de trouver quelqu’un au niveau de sa médiocrité, effectivement.

Révélateur, puisque ManuLeNéant a besoin d’organiser lui-même des « conversations » avec des figurants, en leur faisant parvenir les questions en amont pour que M. Esbroufe puisse briller seul en scène lors de ses monologues, sinon il ne serait pas quoi répondre.
Comme dernièrement avec cette mascarade de débat à Poissy avec questions-réponses à l’avance et faux participants. Il aime la confrontation et le débat, mais sans contradicteurs. Mascarade qu’il va réitérer à Pau. Et l’on nous a fait croire que Jupéteux descendit de son Olympe pour soi-disant ‘débattre’ avec la plèbe sur TF1, mais ça ne va pas non ! Un fake-président « et en même temps » un fake-candidat qui n’a pas croisé le fer avec ses concurrents, ne voulant même pas les croiser dans les couloirs de la chaîne. L’autocrate à la manœuvre.  

Imposant ses règles jusqu’aux contours de l’émission, tout a été organisé à SA demande pour ne PAS débattre, dans un format flattant Sa Grandeur, qui se voulait au-dessus de la mêlée. Et L’Enlysée, malgré la complaisance des journaleux cire-pompes, s’est débattu avec lui-même, osant mentir effrontément sur ses choix passés, a réécrit l’histoire de Fessenheim, et de ses décisions sur le nucléaire ! Macreux1er flanqué de son idéologie dévastatrice de progressiste voulait fermer 14 réacteurs, et le candidat aujourd’hui affirme que c’est faux !

S’il se présente, c’est parce que ce n’était pas lui à la tête du pays pendant cinq ans ! C’est extraordinaire… Le Ministère de la Vérité: cinq ans de mensonges éhontés, de scandales d’État comme pour Alstom, mais ce n’était pas lui, la vente de fleurons industriels ce n’est toujours pas lui, bref, débattant avec lui-même, il assume « et en même temps » n’assume rien, tout en se gargarisant de SA réindustrialisation…
Le paracétamol pour les maux de la France ne sera pas suffisant pour celui qui n’a pas prononcé UNE seule fois le mot France ! Cela devrait suffire à ouvrir les yeux de tous les français. « Pensée complexe » est creux, et Narcisse est trop ébloui par son image que lui a renvoyée la galerie des Glaces de Versailles pendant deux jours.

Un quinquennat à ridiculiser la fonction et La France, débattant même avec McFly et Carlito. Cinq ans à être la risée du monde à l’International avec ses reportages photo enfantins, ses déguisements grotesques, ses vidéos délirantes de mégalo débattant avec lui-même, etc., c’est vrai que Macronshow au-dessus de la mêlée… Et même déjà réélu ! Qui a envie d’en reprendre pour cinq ans ? Lundi soir, ce fut une émission de propagande à sa gloire, quant à son ‘projet’ pour les 5 ans à venir : sanctionner la Russie de Poutine ! Qui dégoisait, le candidat ou l’ersatz de président ? Il fait de la guerre un argument marketing, c’est une instrumentalisation d’une situation dramatique à des fins de com’ pour sa campagne. Une présidentielle confisquée, où l’essentiel dans l’intérêt du pays n’est plus qu’accessoire, seul l’affichage narcissique est important.
Rebelote, spectacle obscène jusqu’à se faire encore photographier, encore, à l’Élysée, pas rasé, la moumoute en bataille, avec sur le dos le sweat de CPAS 10 des commandos parachutistes de l’Armée de l’Air. Comme si la France était en guerre ! Bientôt ce sera un shooting avec le GIGN ! Tout n’est qu’apparence, affichage, com’ et posture pour quintessence du vide politique et intellectuel parce qu’il est incapable de débattre avec qui que ce soit ! Le roi narcissique ne débat que face à son miroir ou devant l’objectif de sa photographe. Il est la cause unique, l’objet et la fin de son programme politique comme en 2017!
Son bilan de la honte passé sous silence par des médias inféodés qui participent largement à instrumentaliser, avec cette guerre, sa campagne en guise de faire valoir pour grand chef à plumes. Aucun artifice de com’ n’effacera son bilan catastrophique qui est un échec historique. Finalement Macronéron aime tellement le débat et la confrontation qu’il les a confisqués pendant cinq ans, avec les ordonnances, s’octroyant les pleins pouvoirs, afin que personne ne puisse le contredire et obligation d’être tous à ses pieds. Insultant les oppositions. Méprisant tout ce qui n’était pas lui. Mais voilà qu’après cinq ans d’un règne digne d’une démocrature, il a eu une révélation : « ceux qui ne sont rien, les illettrés, les fainéants, les cyniques, les complotistes, les procureurs, les sous-citoyens, etc., » seraient aujourd’hui si importants à ses yeux qu’il PROMET « un nouveau grand débat permanent » autour de : l’école, la santé, la réforme institutionnelle » s’il est réélu. Mais en revanche pas de débat avant la présidentielle, surtout ! Cet immonde et infect petit personnage a tout confisqué, jusqu’aux libertés les plus fondamentales, décidant seul d’absolument tout, il n’a rien respecté ni les français ni les Institutions  pendant cinq ans et promet la lune pour les cinq suivantes.

Qui pourrait se laisser prendre à ce piège si grossier? Résumé : cinq ans d’une mauvaise comédie d’un Tartuffe narcissique qui a passé son temps à tout détruire, et qui se termine mal pour une majorité de français. « Avec vous » donc, mais pas face à ses adversaires et encore moins avec les français ! Vous appelez ça comment vous ?

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par Rémy CATTELAIN pour URTIKAN

L’article qu’il faut avoir lu :

En plein délire !

La politique est devenue terriblement ennuyeuse et débile. Tout le monde devra payer pour cette politique du pire ! Macron le roi du débat qui refuse de débattre : quelle belle hypocrisie ! Il est en guerre pas moi !


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

2 commentaires

  1. Pourquoi se donnerait-il la peine de débattre quand très probablement la fraude de 2017 est prête à se reproduire une nouvelle fois … Sa suffisance repose sur des stratégies de coulisse qu’il connaît parfaitement mais qui ne l’honorent pas … mais ça … faut-il avoir des états d’âme pour en rougir !

Laisser votre commentaire