Saison 2 encore plus cinglée que la première !

Il y aurait une telle transformation de l’identité française qu’on se retrouverait dans un monde où un nouveau peuple émergerait, qui n’est plus le peuple français.

Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Photo by Skitterphoto on Pexels.com

Saison 2 encore plus cinglée que la première !

Par Nanouche

Une descente abyssale dans l’ivresse de ‘pensée complexe’. « Ce peuple nouveau d’il y a cinq ans a confié à un président nouveau un mandat nouveau ». Jupéteux a accompli un miracle, la ‘Renaissance’ du peuple français. Il y aurait une telle transformation de l’identité française qu’on se retrouverait dans un monde où un nouveau peuple émergerait, qui n’est plus le peuple français. Profitant de l’occasion il a transformé Macronéron qui respectera la démocratie, HubrisMacron en modeste, ManuLeNéant en intelligent, le Monarc en bienveillant n’insultera plus les gueux ni ne les méprisera. Etc. Et Manu1er voulait une investiture sobre, finalement il a une drôle de conception de la sobriété, 500 invités pour ‘Gloire à Moi’! Tellement modeste notre Monarc qu’il se dit avoir mérité l’onction divine! Et comme Narcisse a paraît-il « changé », il n’a pas osé se faire couronner à Versailles, un peu de ‘sobriété’ a-t-il dû ‘penser’. Allez, santé les gueux, c’est vous qui avez payé. Préparez-vous à trinquer pour ces cinq prochaines années. 

Dixit Jupéteux sauveur de la planète : « je fais le serment de léguer une planète plus vivable et une France plus vivante et plus forte », rien que ça et avec ses petits bras musclés ! Après Mégalo1er, la saison Mégalo2 : le serment. Double dose de poudre de perlimpinpin. La planète lui appartient ? Mégalo2 a encore plus le melon que le précédent. Une France dont il n’a pas prononcé le nom pendant cinq ans. Plus forte en quoi ? Son projet, c’est encore moins de France et plus d’Europe, pour celui qui a été capable de brader notre souveraineté énergétique ! De toute façon son bilan est éloquent et suffit à lui-même.  Tout ce qu’il dit est mensonger, idem pour ce qu’il promet, cinq ans d’exemples ! Nous sommes repartis pour cinq ans de logorrhée et de dégâts ! «La France n’aura pas fini d’inspirer le monde. Notre passé en est l’ardent témoignage, c’est dans les temps plus difficiles que la France révèle le meilleur de nous-mêmes.» Quel passé, celui qu’il déconstruit méthodiquement qui a fait notre grandeur et notre fierté ?

Le ‘Tartuffe nouveau’ promet « d’agir sans relâche » pour « une nation plus indépendante » et pour « construire nos réponses française et européenne aux défis de notre siècle » traduction : le précédent a fait de nous une nation dans un état d’asservissement tel, qu’il a tout déconstruit, mais le « nouveau » par la magie du « en même temps » se rêvant ‘bâtisseur’ va nous rendre notre indépendance sans se soumettre bêtement et béatement à cette Europe.

« Ayons le courage de regarder la réalité en face », cinq ans de chaos et chienlit, de ‘cachez cette réalité que je ne saurais voir’, d’ailleurs Narcisse n’a jamais rien vu d’autre que lui, donc, le courage qu’il n’a pas eu pendant son mandat sauf à se gargariser de mots pour justement masquer son manque de courage, qu’il n’aura pas plus ces cinq prochaines années. « N’écoutant que son courage qui ne lui disait rien… » Jules Renard. Tellement courageux qu’il a fui la réalité de son bilan cataclysmique au point d’avoir confisqué une présidentielle avec son comportement d’autocrate !

« Le peuple français a fait le choix d’un projet républicain et européen ». Non pas du tout ! On lui rappelle que la Chine ou la Corée du Nord sont des… Républiques. Le cynisme et le déni sont toujours de mise et le seront pour cinq ans de plus. En 2017, son projet c’était sa personne. En 2022, il a été réélu par défaut, toujours sans projet, en revanche aux milliards de promesses. Les français n’ont pas voté pour ‘son projet’ puisqu’il n’en a pas, ni pour la retraite à 65 ans ni pour une France dissoute dans son Europe !

Et quelle honte que l’instrumentalisation des parents de Samuel Paty, invités lors de son show narcissique à l’Élysée. L’indécence à son comble. Cette récupération devrait valoir une volée de bois verts à ce cynique qui a osé se mettre à ce point en scène avec fausse compassion, tripatouillages, étreintes. Honte à ces médias cire-pompes d’avoir titré : que « cette image restera l’une des images très fortes de la matinée ». Comment ne pas être écœuré devant la scène que la Pravda a retransmise ? Aucune décence, aucune pudeur. A-t-il oublié que Samuel Paty a été tué dans l’indifférence de l’institution qui aurait dû le protéger ? Macronéron a oublié qu’il menait une campagne pour le vote communautariste dans les cités deux semaines avant? Sans compter la photo de McFly et Carlito avec laquelle il s’est exhibé dans une vidéo qui ne fut qu’une parodie d’hommage à M. Paty. L’État a complètement laissé tomber leur fils et il en est mort, victime des lâchetés de son administration. Blanquer et Darmanin ont une responsabilité dans la fin tragique de cet enseignant. Comme en témoigne le rapport de l’IGEN. Et ses parents cautionnent par conséquent son « sentiment d’insécurité », puisqu’ils ont répondu présents à son invitation, ce qui est encore plus choquant que le cinéma de l’autre dérangé pour les caméras ! Cinq ans que la maison brûle par sa faute. Triomphe de la médiocrité, de l’incompétence, de l’irresponsabilité, de tout, sauf de la politique, de l’intérêt général et du bon sens ! Ses discours grandiloquents pour camoufler la quintessence du vide politique et intellectuel qu’il est. Son cinéma grotesque pour nourrir les officines de propagande d’images. Ah, ça démarre fort. Heureux, deux jours de politique spectacle avec toutes les caméras braquées sur lui. Deux jours de culte de la personnalité. Le Tartuffe nouveau est arrivé.
Nous avons eu droit en deux jours à tous ses nouveaux déguisements avec Narcisse surjouant, mais toujours aussi médiocre. Triste pitre. Triste France.

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

L’article du moment :

Riposte médiatique

N°33 Mai 2022

Avec Eric Zemmour, Michel Onfray, Alexandre Goldfarb, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan, Professeur Raoult, Jean-Paul Brighelli + Ingrid Courrèges !

Par Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Soutenir Observatoire du MENSONGE en vous abonnant à Semaine du MENSONGE

Cliquer ci-dessous pour enregistrer votre abonnement :

7 commentaires

  1. Vous parlez d’indécence, macron ne connaît pas ce mot. Macron ne connaît qu’une chose sa petite personne, il adore être adulé, il adore avoir des fans autour de lui, il adore s’entourer de ministres paillassons, de ministres et de députés ayant des problèmes de justice qui les obligent et les rendent redevables. Regardez Philippe qui se fait humilier, (traiter de con), piétiner et qui lui apporte son soutien, pfft il a rien dans le pantalon.

    1. Vous avez raison car Macron c’est Narcisse et seule sa petite personne l’intéresse : on le constate dans ses choix de ministres corvéables et soumis. Quant à Philippe, il est désespérant tellement il est veule.

  2. Pandémie + Ukraine et hop Macron a blousé les Français mais maintenant ils vont comprendre, nous aussi hélas, à qui ils ont à faire et ce sera dramatique.

  3. Macron fera ce qu’il sait faite : du blabla et rien d’autre, il devrait se recycler dans la pub !

Laisser votre commentaire