closeup photo of primate

Par Maxime Tandonnet

💙 Merci de nous soutenir :

CLIQUER

Les historiens le diront peut-être un jour. Le déclin français s’exprime de longue date sous des formes nombreuses: effondrement éducatif et intellectuel (le plus tragique), industriel, sécuritaire, financier, fragmentation d’une société de plus en plus violente et haineuse en permanence au bord de la guerre civile, etc.

Il faut beaucoup d’aveuglement pour ne pas le sentir. L’explosion de la société française se traduit désormais dans la politique. C’est une erreur de voir dans l’issue des dernières législatives un retour heureux (et évidemment souhaitable) à un régime parlementaire équilibré. Pas du tout.

C’est autre chose qui se passe: une étape supplémentaire dans la décomposition du pays avec l’arrivée en masse à l’Assemblée de mouvements extrémistes et ultra-démagogiques qui vont violemment s’affronter et se haïr dans un climat toujours plus grand Guignol plutôt que de travailler au redressement national et aggraver ainsi le discrédit du Parlement plutôt que de permettre le renforcement de celui-ci. En face, l’arrogance jupitérienne est le reflet inverse de cette désintégration accélérée. Les coups de menton autoritaires, l’autosatisfaction et les éclairs morgueux sont le signe imparable du désarroi et de l’impuissance. La fuite dans le grand spectacle narcissique est la compensation d’un effondrement collectif et personnel.
Et le mythe du chef autoritaire, guide de la France, le pur produit de la faiblesse et de la désintégration. Nous sommes sur une pente de plus en plus vertigineuse.
Mais qui peut ne pas s’en rendre compte?

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile.

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Mieux vous pouvez vous abonner à Semaine du MENSONGE pour un an en remplissant ce formulaire et ensuite en réglant votre abonnement, merci d’avance pour votre précieux soutien.

N’oubliez pas de cliquer sur envoyer ci-dessus puis de choisir et de valider votre paiement ci-dessous.


« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

One thought on “Le paradoxe français ou l’arrogance reflet inversé de la décomposition”
  1. A la lecture de votre article , votre analyse est excellente Maxime Tandonnet , je souhaiterai seulement ajouter que les députés « L.R. » ne trahissent point ses électeurs en se ralliant au parti des godillots d’un adolescent qui n’a su montrer que dédain envers le peuple de France et son incompétence notoire .
    Peut-être serait -il bon d’engager une procédure de destitution , même si elle ne parvient pas au résultat souhaité, elle pourrait nous faire connaître certains  » Grands esprits » méconnus à ce jour . Paul Valéry ne disait-il pas :  » L’esprit est une puissance de prêter à une circonstance actuelle les ressources du passé et les énergies du devenir »
    Or, Macron s’est montré totalement incapable d’avoir un  » Bon esprit « , même, simplement du
     » Bon Sens  » et de la Bienveillance envers ses semblables.
    Mais il est vrai qu’il se doit, tout d’abord, à ses « Grands oligarques financiers  » qui l’ont fait élire.
    C’est mon opinion , après plus de quatre vingt années de vie intense auprès de tous nos compatriotes de tous rangs , grades et qualités …
    Mais lorsqu’il déclare haut et fort : « Vive la République et Vive la France », dans l’ Echelle des Valeurs , il se doit , tout d’abord, loyalement à la  » France ».

Laisser votre commentaire