L’Assemblée nationale est-elle représentative de la société française ? Franceinfo a publié une étude dévoilant la composition de l’Hémicycle. 

Par Kevin Tanguy

L’Assemblée nationale est-elle représentative de la société française ? Franceinfo a publié une étude dévoilant la composition de l’Hémicycle. Sans surprise, les catégories socioprofessionnelles supérieures (cadres) dominent les bancs de velours rouge, avec 61 % des députés élus. Pourtant, les cadres et professions intellectuelles supérieures ne sont que 9,5 %, dans la population française. Mais l’Assemblée nationale doit-elle réellement être un copier-coller de sociologie française ? Certains pensent que oui. C’est, d’ailleurs, une critique récurrente, ces dernières années : « Combien y a-t-il d’ouvriers à l’Assemblée nationale ? » s’interrogent les médias. Observe-t-on un changement depuis l’arrivée des nouveaux élus ?

Indéniablement, oui ! Depuis dimanche 19 juin, les médias se sont ainsi intéressés à la nouvelle députée NUPES, Rachel Kéké, anciennement femme de ménage. Le ParisienEurope 1 ou BFM TV ont largement salué sa victoire. Un traitement médiatique bien différent de celui réservé à Lisette Pollet, élue RN de la Drôme, pourtant elle aussi femme de ménage.

Or, c’est pourtant au sein du groupe Rassemblement national qu’on trouve le plus de « diversité » sociale. Les professions intermédiaires représentent 10 % des députés RN, contre seulement 6 % parmi les élus NUPES, et 5 % dans l’ensemble des formations politiques. Dans le pays, les ouvriers, employés et professions intermédiaires représentent 42 % de la population française. La NUPES, qui allie l’extrême gauche et la gauche, compte 63 % de cadres parmi ses députés, contre… 49 % pour le RN. Parmi les deux groupes parlementaires, les employés sont plus nombreux, en pourcentage, au RN (11 %) qu’à la NUPES (7 %), comme les agriculteurs (2 %, contre 0 % à la NUPES !) et même comme les ouvriers (3 % au RN, contre 2 % à la NUPES) ! Qui représente donc vraiment le peuple ?

Le cas de Lisette Pollet n’est ainsi pas isolé au sein du groupe Rassemblement national. Romain Baubry a 33 ans et un CV bien rempli. Il a été successivement gendarme pendant deux ans, gardien de prison pendant cinq ans et policier. Avec son élection dans la 15e circonscription des Bouches-du-Rhône, le jeune homme va quitter son uniforme bleu pour un costume cravate. On peut également trouver, au sein du groupe RN, un chauffeur-livreur de 29 ans, un accordeur de piano – José Beaurain -, accessoirement vice-champion de France de bodybuilding, une auxiliaire de vie dans l’Eure (Christine Loir) ou encore un matelot de 23 ans.

Ces exemples illustrent parfaitement le déplacement de l’électorat populaire vers le Front puis le Rassemblement national. Cela fait bien longtemps que la gauche n’arrive plus à capter le vote rural et ouvrier. Le député LFI François Ruffin reconnaît d’ailleurs lui-même le phénomène et mettait en garde récemment, dans les colonnes du Monde : « On ne doit pas devenir la gauche des métropoles contre la droite et l’extrême droite des bourgs et des champs. » Trop tard !

Victoire tiédasse après que ses amis de la presse et les derviches tourneurs de la politique eurent, une fois encore, agité les épouvantails du fascisme et foncé, telle une mêlée de rugby, dans « le front républicain ». Mais voilà, depuis le temps qu’elle sert, la ficelle s’est usée et le RN, tout caricaturé qu’il est, fait aujourd’hui une entrée fracassante au Parlement. Sans proportionnelle !

Bref, voilà Emmanuel Macron au pied du mur de l’Assemblée, pleurant sur son sort de « mal-aimé ». La faute à qui ?

La sienne. Ses attitudes jupitériennes, son mépris du peuple comme des institutions, son obsession du « en même temps », son dédain d’un pays qui ne l’intéresse que comme composante européenne… la liste est longue des raisons de la déconfiture.

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Boulevard Voltaire

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Mieux vous pouvez vous abonner à Semaine du MENSONGE pour un an en remplissant ce formulaire et ensuite en réglant votre abonnement, merci d’avance pour votre précieux soutien.

N’oubliez pas de cliquer sur envoyer ci-dessus puis de choisir et de valider votre paiement ci-dessous.


« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

2 thoughts on “Plus de députés employés, ouvriers et agriculteurs au RN qu’à la NUPES !”
  1. Étude judicieuse, analyse implacable. Un bon article qui, soyons-en certains, na aucune chance d’être commenté par les « informateurs » conventionnels. Seule échappatoire aux propagandes gauchistes : Faire suivre un maximum…

  2. La Grande Déconfiture a été ressentie par Macron comme une défaite dégradante de son pouvoir jupitérien. Habitué à diriger la France en monarque absolu, il ne lui reste plus que le « calibre 49/3 », qui risque de s’enrayer ….
    Bientôt, il cédera son poste de président de l’Europe, c’est une chance pour notre Avenir .
    En effet, ses multiples entretiens dits « diplomatiques « ont tous été un échec, et nous nous enfonçons toujours plus vers un affrontement violent, et non point vers la Paix !
    En outre, Vous avez raison Kevin Tanguy d’écrire que : « le Parisien , B.F.M.T.V., Europe 1  » se sont intéressés à une femme de ménage  » Kéké » , nouvelle députée de NUPES, mais point de sa nouvelle Homologue du « R.N.  » également devenue députée .
    J’honore votre honnêteté et votre conclusion .
    Toutefois, je crains pour votre avenir.
    En effet, j’ai connu d’illustres grands reporters durant ma longue carrière , tous m’ont affirmé qu’il était préférable être un journaliste « étiqueté » à Gauche !
    En conséquence, j’apprécie votre grand courage en ces temps où une extrême gauche est composée de faux démocrates se disant « intellectuels » ( ce qui n’est pas totalement faux), alors que le Rassemblement national est plus  » Populiste » dans son ensemble, mais cela n’empêche nullement le  » R.N. » d’être intelligent et instruit des réalités de la Vie , avec plus de modération que le  » NUPES » de Mélenchon. .
    Permettez-moi de vous confier que Vous seriez , peut-être bien inspirés de vous rapprocher de Elisabeth Lévy, Alain Finkielkraut , afin de rejoindre le « Juste milieu » d’une Presse très honorable qui informe plus librement, et mieux que les « Auxiliaires de propagandistes  » des médias précités .
    Je vous souhaite une grande  » Réussite » dans votre future mission de journaliste qui s’efforce de combattre loyalement les  » Mensonges » contre toutes les injustices, ceci, afin de »Servir » les Vérités qui feront devenir l’Humanité meilleure et qui sauvera , peut-être la France d’une future dictature, que j’ai annoncée de longue date. .

Laisser votre commentaire