Par Maxime Tandonnet

💙 Merci de nous soutenir :

CLIQUER

Ancienne opposante au « mariage pour tous » (qui semble avoir regretté ses positions de l’époque), elle a déclenché une grave polémique pour avoir utilisé les mots « ces gens-là » à propos des couples de même sexe. Cette formule brelienne (« chez ces gens-là, madame« ) a été ressentie comme méprisante.

Sans doute eût-il mieux valu qu’elle les qualifiât de « Gaulois réfractaires » de « ceux qui ne sont rien », « d’illettrés », « ne peuvent même pas se payer un costume », « chômeurs n’ayant qu’à traverser la rue » ou de gens qu’elle avait « très envie d’emmerder ». Nul n’y aurait vu, au gouvernement et dans la majorité présidentielle, la moindre trace de mépris… 

En tout cas le micro-incident – à peine une parole maladroite – se transforme en polémique d’Etat jusqu’à faire oublier Mc Kinsey et Uber… Une partie de la majorité et du gouvernement réclame sa démission et le pouvoir politique se déchire. Pendant ce temps-là la guerre se poursuit à l’Est de l’Europe, la famine gagne en Afrique, les taux remontent, la dette publique et les déficits explosent, l’inflation se propage, la misère progresse en France malgré les chèques en blanc du gouvernement, le niveau scolaire continue de s’effondrer, la barbarie se banalise partout dans le pays…
Mais « ces gens-là« , ceux-là qui sont censés nous gouverner, n’ont décidément rien d’autre à foutre. Au fond, le vrai problème n’est pas que gouvernement ait loupé la majorité absolue aux législatives. C’est juste la faiblesse du niveau intellectuel, ou, pour le dire autrement, la bêtise incommensurable des dirigeants de ce pays.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile.

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • commenter,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou vous pouvez nous soutenir en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour 12 €/an :

Vous voulez nous soutenir ? Rien de plus simple : abonnez-vous à Semaine du MENSONGE, parution chaque samedi.
L’abonnement est à 12 € par an. Remplissez le formulaire ci-dessous et pour le valider, réglez 12 €

Abonnement Semaine du MENSONGE

Envoi par mail chaque semaine pendant un an

12,00 €



« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

4 thoughts on “« Ces gens-là »”
  1. Oui, faire polémique sur des sujets sans importance permet d’enterrer le reste c’est bien connu. Les merdias se sont emparés de cette soi disant affaire laissant de côté l’insécurité, » les attaques aux couteaux » qui sont des incivilités pour macron, et un sentiment d’insécurité pour ducon la joie, les affaires macronistes UBER, Alstom, patrimoine enterrées,….
    Les merdias serviles à la macronie « LCI , BFM » entre autres, ont bien compris que si on veut qu’une affaire se tasse, il suffit de ne plus en parler.
    C’est bien connu les gens ne s’informent plus par eux mêmes, ils ne regardent que la télé et du moment que c’est la télé qui l’a dit c’est parole d’évangile.
    Pour l’insécurité il suffit de lire Actu 17 ou police réalité pour avoir une vison nette de ce qu’est devenu la France, un coupe gorge au propre comme au figuré et ce n’est pas un abus de langage comme le dit ducon la joie.

  2. Pour ceux qui se souviennent de l’Histoire, le parallèle est saisissant entre les années 1930-1940 et maintenant. Sauf qu’on a plus de Churchill ni de de Gaulle !

  3. Nous somme dans une époque d’intolérance et de mépris : qui ne se soumet pas au politiquement correct,est hors société et jeté en pâture dans le silence complice des veaux, majoritaires et anesthésiés.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :