Sur la loi relative à la protection du pouvoir d’achat

Par Maxime Tandonnet


« Avoir toujours raison… c’est un grand tort » selon le titre du tome 1 des Mémoires d’Edgar Faure (Plon 1982). La formule n’est certes pas modeste, mais tellement juste. Il est difficile de critiquer un projet de loi sur la protection du pouvoir d’achat soutenu à l’Assemblée par la majorité, la droite et le parti lepéniste et recueillant un vaste consensus dans le pays. 

💙 Merci de nous soutenir :

CLIQUER

Quoi? On va voter enfin une loi qui protège votre pouvoir d’achat! Quelle chance! Et que dire de l’ermite solitaire, le Misanthrope grincheux et ronchon qui exprime son scepticisme? A quoi sert la loi? En principe, la loi sert à définir les normes de la vie sociale ou le budget de l’Etat. « La croissance ne se fixe pas par décret » comme avait dit un homme politique dans les années 1970 (VGE ou Barre, je ne sais plus), quand il restait une once de bon sens dans ce pays. Pour le paraphraser: le pouvoir d’achat ne se détermine pas par un vote du Parlement. Beaucoup de mesures que comprend le projet de loi ne nécessitent pas de loi (la hausse des minima sociaux). Cette loi pouvoir d’achat reprend en auberge espagnole tout un tas de mesurettes sans rapport entre elles (minima, primes secteur privé, redevance TV, plafond loyers etc.).

L’action de l’Etat en faveur du pouvoir d’achat ne saurait être qu’une œuvre de long terme, notamment liée à une politique économique favorisant le travail et la compétitivité, à la qualité de la gestion des finances publiques pour lutter contre le chômage, la dette et l’inflation.

Il est mensonger de faire croire au pays qu’une simple loi intitulée protection du pouvoir d’achat est de nature à préserver le pouvoir d’achat face à des tensions inflationnistes et au chômage massif dont le pouvoir politique (de décennie en décennie) est largement responsable. Cela n’existe pas. La logique qui est à l’œuvre est celle d’un pouvoir politique dans le rôle de pompier pyromane. Certes, grâce au résultat des législatives, l’attention collective a partiellement basculé du perron de l’Elysée à l’hémicycle du Palais Bourbon. Tant mieux pour le moral car la fanfaronnade narcissique devenait imbuvable. Mais de la fanfaronnade narcissique au grand Guignol de cour de récréation, la différence de fond est-elle si importante? Non, tout cela n’est qu’apparences et jeu d’illusions. Nous restons dans le même principe: celui de la com’ à outrance, circus politicus, pour masquer l’échec, l’impuissance et l’appauvrissement.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile.

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • commenter,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou vous pouvez nous soutenir en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour 12 €/an :

Vous voulez nous soutenir ? Rien de plus simple : abonnez-vous à Semaine du MENSONGE, parution chaque samedi.
L’abonnement est à 12 € par an. Remplissez le formulaire ci-dessous et pour le valider, réglez 12 €

Abonnement Semaine du MENSONGE

Envoi par mail chaque semaine pendant un an

12,00 €



« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

One thought on “La difficile vérité”
  1.  » Circus politicus  » avez-vous écrit Maxime Tandonnet : Assurément , permertez-moi d’ajouter: Stupidus et Guignolesque ce gouvernement et tristement ubuesque puisqu’ il s’agit de notre Pays qui va bientot disparaître et entrer dans une période d’instabilité grandissante , telle que l’insécurité permanente , de même suite, nous ne pourrons éviter l’affrontement entre Français qui est le programme caché de Macron, par ses décisions contraires aux intérêts de la France , vous le savez très bien.
    Jusqu’où ira ce monarque ?
    Ce que je ressens depuis 1991 ( suite à des documents datant de 1976 ), je vais vous l’ écrire ., Cet employé du Grand Capital dit libéral fera toujours plus pour  » diviser  » davantage les Français afin de nous emm…er …afin de provoquer une situation de  » NON RETOUR » , définitif,
    pour que l’affrontement devienne inéluctable…ce qu’il veut , afin de proclamer un  » état d’urgence » , au cours duquel il jouera son rôle de CHEF » des armées , sa jouissance suprême, ce qui lui permettra de  » Jouer  » au 49/3 , dans une atmosphère très autoritaire soutenue par une propagande  » de  » COM » encourageant , notamment, les futures injections obligatoires produites par des labos plus riches que notre Pays  » France » , comme la plupart des états dans le monde , a ce sujet Macron en rêve, là aussi, de nous emm…er. pour nous contraindre à devoir vivre les graves evénements à venir , auxquels nous ne pourrrons plus résister , sauf ….si les Francais se réveillent et refusent de se soumettre à devenir
     » Dingues » …Nous pouvons toujours espérer, non ?

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :