Par Yves d’Amécourt


Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI

TRIBUNE

À l’occasion de la crise énergétique, on voit, sur les réseaux sociaux, ressurgir les prises de position des uns et des autres dans le passé. Twitter, notamment, a beaucoup de mémoire. Ainsi, lors d’un débat pour l’élection présidentielle de 2017 sur le sujet du nucléaire, on voit François Fillon défendre l’énergie nucléaire, à contre-courant de la pensée dominante du moment, car elle est « sûre, décarbonée, pilotable et gage de compétitivité ». En réponse, Emmanuel Macron explique, lui, qu’il vise un mix énergétique 50/50 entre le nucléaire et les énergies renouvelables en 2025 (sic !). « Impossible ! » répond François Fillon. Enfin, Jean-Luc Mélenchon met en garde François Fillon : « Cette scène sera dans les archives politiques. Imaginez qu’il arrive quelque chose. On ressortira cette scène et chacun sera devant ses responsabilités. »


Il ne croyait pas si bien dire, le chef des Insoumis ! Aujourd’hui, la crise d’approvisionnement d’énergie et les décisions qui sont prises depuis dix ans mettent la France dans un énorme embarras, et chacun est effectivement devant ses responsabilités ! Notamment Emmanuel Macron qui, dans le sillage de François Hollande, a décidé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, mais aussi Édouard Philippe et Élisabeth Borne, qui l’ont entérinée.

Rappelons qu’avant la fermeture de Fessenheim, le secteur de l’électricité contribuait à l’équilibre de la balance commerciale de la France. Nous étions souverains et exportateurs ! En 2018, la France était le dixième producteur mondial d’électricité et le premier pays exportateur. En 2020, sa production nette s’élevait à 500,1 TWh : elle était le premier pays exportateur d’Europe, avec un solde exportateur de 43,2 TWh !

Chacun est bien devant ses responsabilités… Comme les parlementaires de la majorité qui, emboîtant le pas au président de la République, ont voté en 2018 un texte, encore en vigueur, signant l’arrêt de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035.

Chacun est devant ses responsabilités, en particulier l’État qui, depuis dix ans, a engagé 150 milliards d’euros dans les énergies renouvelables intermittentes, notamment l’éolien, au lieu d’investir dans la maintenance de nos réacteurs nucléaires. « Aujourd’hui, nous avons 32 réacteurs nucléaires à l’arrêt sur 56. S’ils fonctionnaient tous, on n’aurait pas de soucis d’électricité », disait à Apolline de Malherbe Fabien Bouglé, expert en politique énergétique, cette semaine, sur RMC.

Chacun est devant ses responsabilités comme les ministres qui, « au nom de la restauration des continuités écologiques » souhaitée par l’Europe, ont organisé la destruction de barrages hydrauliques centenaires comme par exemple à Vezins ou à Ducey-les-Chéris, dans la vallée de la Sélune (Sud-Manche). Cette décision nous prive à la fois de ressources en énergie électrique, des seules solutions dont nous disposons pour stocker l’électricité et de ressources en eau pour les populations et l’irrigation.

Chacun est devant ses responsabilités, enfin, comme Emmanuel Macron qui a fait le choix d’interdire en France l’exploitation de nos propres gisements d’hydrocarbures. À suivre…

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Boulevard Voltaire

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

L’article à lire absolument :

La loi du mépris


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :

Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI


La liberté va fondre comme neige au soleil, sinon tout va mieux…

Peu importe les idées que l’on peut avoir, la seule certitude : la passivité ne rapportera jamais rien.

Commencer par réagir ne serait-ce que sur Observatoire du MENSONGE en commentant, en disant ce que vous pensez, en apportant votre contribution, votre aide, des idées, des suggestions, des critiques, des articles mais ne soyez plus passifs !

Pour nous suivre, c’est gratuit, idem pour nos vidéos sur You tube

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

3 thoughts on “Fin de notre souveraineté énergétique : chacun ses responsabilités !”
  1. Ce n’est pas chacun ses responsabilités mais la responsabilité de Macron qui a fermé la centrale de Fessenheim sans avoir prévu de la remplacer au moins.

  2. Votre article est très instructif , merci, Yves d’Amécourt. Vous citez Fabien Bouglé
    ( un vrai expert en politique énergétique), mais aussi, François Fillon , lequel , s’il avait élu président de la république, nous aurait sauver de la pénurie d’électricité.
    Vous devez savoir que Fillon ne répondait plus suffisamment au projet des mondialistes , mais il disait la vérité …
    En conséquence, il fallait l’exécuter.
    Aujourd’hui , nous sommes face à nos responsabilités , notre président est lié aux puissantes oligarchies financières qui l’ont élues pour atteindre un objectif irréversible, ceci, sous la houlette d’une Union européenne très affaiblie, sous le commandement de l’OTAN et, Poutine nous menace, comme Macron l’a menacé.
    Tous deux sont des  » Faiseurs de guerres  » , de même suite, nous sommes face à nos responsabilités liés indéfectiblement à nos lâchetés , laxismes, qui est la résultante d’une mauvaise et catastrophique gestion de dirigeants, en tout genre, TOUS ont été et sont encore incompétents, il suffit de visionner la récente vidéo de notre ministre de l’énergie… etc. !
    Lire mes articles intitulés : « PAUVRE FRANCE ! « , mais surtout , ceux rédigés par Alexandre Goldfarb, ainsi que beaucoup de réflexions écrites par tous les Auteurs , dont Vous- même, Yves d’Amécourt , tous articles
    regroupés, confondus en mémoire, sur le Site de l’Observatoire du Mensonge, pour apprendre et bien comprendre que nous avons été manipulés par un système de type mafieux irresponsable qui a pour but d’ affaiblir les peuples pour les rendre exsangues et, face au mur , nous avons été manipulés pour détester l’ennemi désigné que sont les régimes non démocratiques, voire totalitaires , nos gouvernants savent faire diversion pour dissimuler leur incompétence et, tous leurs mensonges, nous serons contraints d’entrer en guerre et, là :  » MIRACLE », nos irresponsables- responsables et, coupables « faiseurs de guerres » trouveront l’énergie et les moyens pour nous re-tonifier et nous approvisionner avec leur nouveau carburant , déjà, en réserve…
    C’est leur stupide objectif pour dépolluer l’atmosphère .
    Finalement , considérant notre propre responsabilité -irresponsable laxisme, nous l’aurons mérité, non ?

    1. Oui le laxisme actuel dépasse l’entendement tandis que la bande au pouvoir va détruire carrément la France. sauf que les gens ne veulent rien entendre ni croire mêrme quand cela est devant leurs yeux et leurs oreilles !

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :