Par Marc Baudriller

Comment avoir confiance en cette politique corrompue ?


Pour nous soutenir, montant de votre choix : cliquer ICI


Bien sûr, ils sont présumés innocents. C’est dit. Mais le parquet national financier ne va pas chercher par les oreilles l’homme de confiance et principal collaborateur du président de la République sans un minimum de biscuits. Le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler est mis en examen, ce 3 octobre, pour prise illégale d’intérêts. Il est, en outre, « placé sous le statut de témoin assisté du chef de trafic d’influence ». Une victoire célébrée par l’association Anticor qui avait porté plainte.


Quelques heures auparavant, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti était renvoyé devant la Cour de justice de la République, lui aussi pour « prises illégales d’intérêt ». Le ministre de la Justice a droit à deux s, « prises illégales » : à tout seigneur, tout honneur !

Les deux affaires sont différentes. Alexis Kohler aurait pris position au nom de l’État au conseil d’administration de l’entreprise de croisières MSC dans laquelle il a travaillé et qui reste dirigée par des membres de sa famille. L’affaire qui rattrape Alexis Kohler, véritable tour de contrôle et homme de confiance d’Emmanuel Macron, ne fait que commencer. Si l’on en croit l’enquête du média en ligne Blast , elle pourrait éclabousser le président de la République, pourtant si généreux en leçons de morale, notamment durant son premier débat avec Marine Le Pen.

Dupond-Moretti est plus bêtement accusé d’avoir profité de sa fonction pour régler des comptes avec des magistrats auxquels il s’était opposé lorsqu’il était avocat. Une histoire de vengeance recuite et d’abus de pouvoir – présumés, cela va de soi ! En attendant, il innove. C’est la première fois qu’un ministre français en exercice est renvoyé devant la CJR, juridiction spécialement chargée de juger les ministres ou ex-ministres pour des crimes ou délits commis dans l’exercice de leurs fonctions. Il risque cinq ans de prison et 500.000 euros d’amende. Évidemment, le garde des Sceaux n’envisage pas de démissionner, conteste et se pourvoit en cassation.

Pour la Macronie, la température vient de descendre de plusieurs degrés et il ne suffira pas de sortir le col roulé pour réchauffer l’atmosphère. Le pouvoir a certes une certaine habitude. Face aux affaires McKinsey, Alstom ou Rothschild, face aux accusations de mauvaise gestion voire de saccage du parc nucléaire, le pouvoir a pratiqué de la même manière : il s’est muré dans sa tour d’ivoire, attendant patiemment que les vents mauvais retombent. Mais ces affaires étaient complexes, elles ne touchaient pas de personnalités directement. Cette fois, il sera plus compliqué de se réfugier sur l’Aventin et de jouer, une fois de plus, le coup de la surdité soudaine.

Car les Français demanderont des explications. Sur la longueur de la procédure qui touche Kohler, par exemple : lancée en 2018, une première enquête du PNF a été classée sans suite en 2019. La procédure relancée par Anticor en juin 2020 n’aboutit que maintenant. Difficile, aussi, d’expliquer comment et pourquoi la décision de justice prise le 23 septembre ne parvient au public que le 3 octobre. Sur le maintien d’Alexis Kohler et de Dupond-Moretti dans leurs fonctions, enfin. Affaibli à l’Assemblée, affaibli dans l’opinion, contesté jusqu’au sein de ses troupes, désormais entouré de deux personnalités inquiétées par la Justice, Macron apparaît ballotté par la bourrasque alors que s’ouvre la session parlementaire. Jusqu’à quand les talents de mystificateur du Président masqueront-ils son mépris du peuple ? Le compte à rebours a commencé.

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Boulevard Voltaire

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

L’article à lire absolument :

La loi du mépris


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou contribuer du montant de votre choix :

Pour nous soutenir, montant de votre choix : cliquer ICI


La liberté va fondre comme neige au soleil, sinon tout va mieux…

Peu importe les idées que l’on peut avoir, la seule certitude : la passivité ne rapportera jamais rien.

Commencer par réagir ne serait-ce que sur Observatoire du MENSONGE en commentant, en disant ce que vous pensez, en apportant votre contribution, votre aide, des idées, des suggestions, des critiques, des articles mais ne soyez plus passifs !

Pour nous suivre, c’est gratuit, idem pour nos vidéos sur You tube

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

3 thoughts on “Kohler, Dupond-Moretti, McKinsey : Macron de plus en plus cerné par les affaires”
  1. Hélas qui se ressemblent s’assemblent
    l’entourage de macron : un ramassis de traitres, (darmanin, philippe, Le Maire, Solère, Woerth..) de personnes ayant un passé et un présent judiciaire, de menteurs (macron, véran, buzyn,….) de godillots (les députés renaissance,) de lèche Q (les merdias entre autre).
    Pas moins de 40 ministres, députés, secrétaire d’etat ont eu à faire à la justice
    Cela se sait, cela se voit et il ne se passe rien. Les classements sans suite quand il s’agit de macronistes sont légion.
    Les français encaissent tout sans broncher. Regardez et écoutez les, tous ceux qui se gavent à nos dépens avec leur leçon de morale, leurs conseils à la mord moins le nœud.
    1 col roulé
    1 douche par semaine
    3 feuilles de PQ pas plus
    Pas de séche linge
    Pas de viande ou bien cuisinez les bas morceaux
    Débranchez vos appareils électriques, et le matin vous vous ferez ch… pour tout remettre à l’heure.
    Lessive la nuit quitte à emmerder vos voisins, il est vrai que macron aime bien emmerder.
    Bientôt le retour du masque
    Les prix de l’alimentaire s’envolent 10, 20 30 cts quand c’est pas un euro, augmentation journalière, même pas par semaine, et pendant ce temps macron se gave de dîner à l’Elysée avec ses soi disant « des dîners de travail » et joue les bons samaritains pour l’ukraine
    Des sous il en trouve lorsqu’il s’agit des ukrainiens, la bornée va même en rajouter une couche, donner une prime plus importante à ceux qui accueillent des ukrainiens, ceux qui accueillent un SDF français lui peut toujours attendre une aide quelconque.
    Au fait
    combien pour héberger un arménien ? ah zéro, je m’en doutais bien.

  2. Et pendant ce temps, les Français, anesthésiés et abrutis par les médias, dansent et chantent dans les bals populaires comme en 1940. Ils chantent en chœur : « Tout va très bien, Madame la Marquise »…

  3. Imaginez si tous ces corrompus participaient à un gouvernement de droite, les médias seraient en transes et la gauche hystérique. Surtout avec un président qui ne dit rien et ne fait rien. La France est devenue une nation des plus lamentables.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :