Par Alexandre Goldfarb

Chère Lectrice, Cher Lecteur,


La France que nous aimons, où il faisait bon vivre, est en train de mourir.

Lorsqu’un Président veut implanter des migrants dans nos villages, cela n’est pas anodin mais procède bel et bien d’une idéologie dangereuse et à court terme qui veut faire disparaître toutes nos valeurs ancestrales.

Nos campagnes sont belles et les défigurer pour en faire un terrain politique et sectaire est ignoble.

Je crois que nous venons d’atteindre le fameux point de non retour.

La propagande est quasi permanente, d’abord dans les médias d’information qui désinforment allègrement, ensuite dans les séries, les films et les documentaires.

La bêtise qui procède et précède cette propagande insidieuse mais bien réelle est énorme.

Dire les choses est devenu suspect et incroyable, car ce qui n’est pas montré à la télévision, dit à la radio ou écrit dans les journaux n’existe pas.

La vérité n’est plus la bienvenue.

Des mots et des expressions sont créés et employés à tort et à travers pour stigmatiser les quelques résistants à cette idéologie mortifère.

La liberté d’expression a été enterrée depuis quelques années et la France est devenue, en douceur mais aussi en continu, un véritable pays du tiers-monde bien communisé.

Aujourd’hui, il est de bon ton de détruire la famille, l’ultime rempart face à cette idéologie qui ne vise qu’à détruire, « déconstruire comme l’a dit Macron, tout un pays pour y engloutir sa société.

Le progressisme est un marteau-piqueur bruyant qui occupe totalement l’espace médiatique, faute d’une véritable opposition. Il faut dire que cette opposition est plus préoccupée par ses prébendes que par le devenir de la France.

Cette liberté qui se restreint et s’amenuise chaque jour davantage finira par disparaître bientôt.

L’Observatoire du MENSONGE, l’opposition qui s’oppose, représente la résistance face à la destruction programmée.
Mais sans votre soutien, cette opposition risque fort de disparaître, engloutie par les flots de la propagande et de l’indifférence.

C’est pourquoi, nous vous demandons aujourd’hui et maintenant de faire un effort pour que cette résistance perdure et mieux se développe !

Vous devez le faire !

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : nous suivre gratuitement (lien dans  tous les articles), vous abonner gratuitement à notre chaîne You Tube, évidemment partager nos articles avec vos proches et nec plus ultra, nous soutenir par un geste de votre choix en cliquant ICI

L’essentiel est que vous choisissiez de participer !

La liberté de toutes et de tous est en jeu !

Pensez-y !

Je vous remercie pour votre aide qui est précieuse autant que vitale.



« Avec Trump, c’était America first, avec Meloni, c’est les Italiens d’abord, et, ici en France, avec Macron, c’est les Français après !!! »

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “MAINTENANT !!!”
  1. Je viens de vous envoyer ma participation pour vous remercier de tout ce que vous faîtes ici. Espérant ainsi vous aider.

  2. Je vous envoie immédiatement un don pour vous soutenir parce que vous le valez bien!!!

  3. Alexandre, je viens de t’envoyer ma modeste contribution pour soutenir ton site qui le mérite amplement. amitiés,Laurence

  4. Excellent, j’adore entendre la vérité vraie , à force de lâcheté, de corruption passive ou active, de mensonges éhontés, nous ne pouvons que déplorer vivre dans un régime décadent à  » Marche forcée » et précipitée vers une  » MORT » programmée de ce qui était la FRANCE que nous avons bien aimée.
    Lorsque je converse, échange, partage avec nos Compatriotes, sauf :
     » une exception » ( un ex directeur de la Banque de France , ma élevé, égoïste et égocentrique ), Toutes et Tous s’inquiètent et me disent , je cite :
     » Nous ne nous reconnaissons plus, nous ne sommes pas de ce monde là, chez Nous, nous ne sommes plus en France, c’est bientôt la guerre . Fin de citation .
    De même suite, je m’efforce de les rassurer , rétorquant:
     » Certes, Nous allons connaître des émeutes violentes, très violentes , révoltes multiples et parfaitement justifiées . L’ enfant au pouvoir est un grand malheur pour la France, mais nous devrions pouvoir nous sortir de ce mauvais pas, lorsqu’il aura été « dégagé » par le peuple outragé , défait de ses libertés dans le Pays qui se veut celui des  » Droits de l’Homme et du Citoyen.  »
    Ensuite, mon auditoire soupire , ajoutant ces mots :  » Vous croyez ?  »
    Belle innocence que ces belles personnes , ainsi va notre vie , n’est-ce-pas ?
    Après leur avoir rappelé des aspects peu connus de notre Histoire de France, lors de mes petites conférences à travers l’action du Général de GAULLE, mais aussi de Napoléon, et tant et tant d’autres très illustres Françaises et Français , inventeurs, créateurs en tout chapitre, nous re- découvrons , tous ensemble ce qui était encore la France : Le  » Phare de la Liberté « .
    En revanche, lorsque certains de nos politicards nuisibles ( au col roulé), se sont fait « roulé » dans la farine mortifère et orfèvre de l’Internationale de la Finance, faisant miroiter l’existence de  » paradis  » fiscaux, conçus pour eux , leur nature étant faible, ils se sont comportés comme, vous le savez , des traitres, tout simplement, c’est ainsi que la France et les Français ont échoué, sans combattre, sans un mot, sans volonté, par peur, sous une dictature douce, anesthésiante.
    Pas seulement provoquée , mais renforcée par une crise dite « sanitaire » programmée de longue date, notamment, à Davos.
    Que votre article Alexandre Goldfarb éclaire et invite vos très nombreux lecteurs à réfléchir et surtout agir ( j’ai transmis l’adresse et le nom de votre Site, dont vous êtes le Fondateur, à plus de trois mille sept cents de mes correspondants qui me le réclamaient), enfin, leur acuité intellectuelle ayant été mise à rude épreuve, pour accepter leur malheur, sans broncher, sur ordre d’un enfant aux ordres du  » veau d’or  » qui ne peut que périr , parce qu’il est totalement virtuel.
    L’intelligence artificielle mondialiste ne pourra pas tout…l’enfant diabolique, pas davantage .
    Quant aux médias qui ne sont plus libres , s’ils veulent encore exister , ils seraient bien inspirés, quoiqu’il en coûte, de reprendre leur liberté d’expression.
    Fidèle à ma conviction profonde que l’être humain se révoltera afin de ne point servir d’esclave à une idéologie qui déteste le genre humain, ci – après, je rappelle les paroles de George Orwell :
     » En ces temps d’imposture universelle , dire la vérité est un acte révolutionnaire . « 

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :