La politique revue et corrigée par Ella Kelian, avec humour, lucidité et originalité.

Par Ella Kelian


 » Mélenchon un front populaire sinon rien….ce sera donc rien.. »

Le leader insoumis a cette particularité au moment-même de sa défaite de savoir inventer un nouvel objectif portant suffisamment d’espoir qu’il en éclipse la bérézina de l’instant.

Le leader insoumis a cette particularité au moment-même de sa défaite de savoir inventer un nouvel objectif portant suffisamment d’espoir qu’il en éclipse la bérézina de l’instant.
Il a toujours un coup d’antidote d’avance !
À peine a-t-il échoué à la présidentielle qu’il se voit déjà locataire de Matignon, à peine a-t-il échoué aux législatives qu’il se voit auteur de la dissolution de l’Assemblée..
Infatigable looser au talent de communicant hors pair !
Sa « marche contre la vie chère » de dimanche a été mi-rien mi-rien, peut-être parce que transformer des Insoumis en Marcheurs était une erreur d’intitulé.



Une mobilisation relative, et une ferveur relative, avec quelques invectives entre Gilets Jaunes et Nupes:
 » C’était entre la demi-molle de la manif et règlement de compte chez les prolos… »
Le front populaire n’aura pas lieu, ni le week-end dernier, ni le week-end prochain.
Le seul front qui progresse dans ce pays c’est le Front National, car s’il incarne lui aussi le populisme du désespoir, il se concentre pour sa part au terrain idéologique:
 » Il se garde bien de prendre le risque de la démonstration de force du pavé se terminant immanquablement en démonstration de flop »
Là où Mélenchon joue la Révolution permanente, rêve de son coup d‘État, de son putsch sur la Vème, le Rassemblement National a pour sa part choisi la Taqîya, il infuse lentement les esprits et progresse en faisant oublier qu’il est là…
Le front populaire dernier argument politique du leader insoumis n’aura pas lieu, car le pays est suffisamment clivé pour qu’aucune convergence des luttes ne puisse germer.
Le front populaire a besoin du peuple pour exister, et la révolte du peuple n’aura pas lieu car les Gilets Jaunes y ont lamentablement échoué..
Pourtant tout avait bien commencé:
« Une couverture médiatique hors norme, une mobilisation exceptionnelle, des politiciens de tout bord portant un regard bienveillant sur la France du labeur »
S’en était presque émouvant, enfin pour ceux qui ne savent pas analyser la situation, car la fin tragique était tout annoncée…
Pour faire court:
« Un mouvement qui ne sait pas se structurer, ne peut que s’étioler et finir en lambeaux ».
La révolution populaire n’est pas anarchique pour autant, elle a ses leaders, ses règles mais surtout son caractère permanent.
On ne convoque pas la révolution chaque week-end autour d’un rond-point à manger des merguez..il y a la fête de l’Huma pour ça…
« La révolution est un jour sans fin » !
Et parce que les Gilets Jaunes ont échoué, ils ont confisqué tout espoir de grand mouvement populaire, et ont étouffé tout espoir de respiration populaire, or le front populaire a besoin du peuple pour obtenir son unité..
En étant fiers de dire que les « Gilets Jaunes is the new Black Block » l’idée d’un peuple qui tôt ou tard se transformerait en horde de factieux a marqué les esprits.
Le Front Populaire ou l’union sacré de gauche, malgré la Nupes, n’aura pas lieu, Mélenchon politiquement contesté ne peut réussir à faire concorde:
 » Le leader de la CGT avait piscine dimanche dernier, celui des verts ne pensait pas que marcher suffise à remplir le frigidaire, quant à celui des communistes il préfère mardi ravioli avec les grévistes car le dimanche c’est le jour de la côte de bœuf pas celui du quinoa  » !
Quant au peuple nécessaire à la « coagulation » des masses, dans l’inconscient collectif, tantôt représenté par des factieux jaunes ou des antivax bleu marine, il est devenu une bête immonde tout aussi infréquentable que Mélenchon, le fameux front populaire n’est pas près de pousser son premier cri…
Le peuple ne se résume pas aux Gilets Jaunes, au Antivax, ni au Insoumis diront certains, sauf qu’il en ont préempté le concept et pour un moment encore personne ne voudra être associé à eux…
Ce que représente le peuple contestataire aujourd’hui est un repoussoir à la convergence des luttes !
Il ne peut y avoir de front populaire sans unité politique ni élan populaire spontané.
Mélenchon veut son grand front populaire, mais n’est pas Léon Blum qui veut !
Le leader Insoumis, c’est plutôt Édouard Daladier, cherchant à occuper l’espace politique pour couvrir ses défaites, tout en étant prêt pour garder le lead à toutes les alliances, fussent-elles aller contre les intérêts de son propre pays…
Et puis, au milieu de ce Front Populaire hypothétique, il y a l’opinion publique qui tel un Maurice Thorez signe la fin de la récré:
 » Il faut savoir terminer une grève »..

Ella Kelian

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Ella Kelian pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

Dessin de couverture par SIÉ pour URTIKAN

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


« L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoile. »

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

3 thoughts on “Mélenchon un front populaire sinon rien….ce sera donc rien..”
  1. La pénurie de bons sens chez Mélenchon ?
    Pas seulement chez lui, mais partout .
    Rien de génial, ni rien de très habile , rien de nouveau en France, aucune imagination, aucun mouvement politique n’est structuré, les Français sont de plus en plus divisés, la haine est partout, nous devons le regretter, forcément, il est le carburant de toute émeute, et des révoltes.
    Merci, Ella Kelian , vous avez écrit un très bel article ,de même suite je pense de plus en plus que cela va mal finir pour Tous les peuples de notre planète..
    Les politiques sont de plus en plus soupçonnés d’allumer le feu, pour créer une atmosphère irrespirable , insupportable, afin d’atteindre leur objectif qui est inavouable.

  2. Ella Kelian c’est une belle écriture que j’apprécie énormément. Elle aurait pu titrer son article : Mélenchon méchant con !

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :