Lettre ouverte à Monsieur Jean-François Copé


Cette lettre ouverte comme son nom l’indique a été publiée sur plusieurs sites qui reçoivent des centaines de milliers de visiteurs par mois, envoyée directement à une cinquantaine de femmes ou d’hommes politiques, à quelques quatre mille mails directement… et bien sûr aux principaux médias y compris étrangers… Lettre écrite le 31 mai 2012.

Lettre ouverte à Monsieur Jean-François Copé.

Monsieur Le Secrétaire Général de l’UMP,

Je reste complètement abasourdi par le spectacle que j’ai vu ce dimanche 6 mai 2012 à partir de vingt heures à la télévision française.

Les visages rayonnants de nombre d’entre vous m’ont cloué sur place.

Ce 6 mai 2012 marque un tournant historique et un changement de société en France.

La France a totalement basculé à Gauche et la Gauche aura tous les pouvoirs sans aucun partage.

Comment la France a pu en arriver là ?

C’est simple pendant quarante ans, les médias ont distillé savamment un redoutable poison : le marxisme.

Les mots clés, comme on dit aujourd’hui, ont fait leur chemin, entièrement confisqués par le Parti Socialiste, pendant que les français avachis dans un superbe confort bourgeois somnolaient et que rien n’a pu les faire sortir de cette anesthésie redoutable.

J’en cite quelques uns parmi les plus utilisés : justice sociale, équité, humanisme, égalité (ce mot est pratique car il englobe plein de choses à la fois), solidarité et paix sociale…

Le PS et les médias en ont même inventé un superbe : « la droitisation ». Ainsi « Sarko se droitise, Sarko s’est droitisé, après la défaite, l’UMP va se droitiser »… Vous verrez que ce mot apparaîtra bientôt dans les dictionnaires.

Jusque dans vos rangs, ils trouvent des relais pour expliquer cela comme Madame Jouanno en est l’exemple type aujourd’hui.

Elle est toujours à l’UMP d’ailleurs.

La pensée unique fonctionne donc très bien.

A chaque fois c’est la même rengaine si vous n’adhérez pas à ces mots, c’est parce que vous êtes forcément un réactionnaire, un pétainiste, un fasciste même pire un nazi.

C’est simple et efficace.

La Droite, c’est-à-dire l’UMP est restée quasi muette à cette propagande de peur d’être justement considérée comme réactionnaire.

La Gauche qui a tout compris en a profité de votre peur pour vous accuser, l’UMP, en permanence d’être des réactionnaires.

Mais tout cela a bien fonctionné parce que la Droite n’entend rien, n’écoute pas et n’accepte pas de lire des idées nouvelles.

Ce qui me frappe c’est le nombre d’adhérents UMP qui m’ont certifié cela.

Plusieurs dizaines m’ont déclaré avoir écrit à l’UMP pour poser des questions, critiquer ou suggérer et tous m’ont dit n’avoir jamais reçu de réponse.

Le Parti Socialiste tient tout aujourd’hui : les politiques avec la majorité des élus, la magistrature, l’éducation et l’arme absolue des médias.

Personne n’a trouvé à redire quand les socialistes se sont alliés avec le Parti Communiste alors stalinien officiellement en France… Comme personne ne s’est inquiété quand les mêmes socialistes se sont alliés avec Eva Joly ou Jean-Luc Mélenchon, insulteurs publics et appelant à l’insurrection… Personne non plus n’a été choqué de voir Hollande faire appel au vote du Front National dès le lendemain du premier tour. (§ Libération  entre autres en fait sa couverture le 24 avril 2012)

Non la plupart des français ne sont occupés qu’à défendre leurs petits avantages et leur pécule, le reste ne les concerne absolument pas.

La Gauche l’a bien compris, d’ailleurs c’est la base même du marxisme, et s’est engouffrée dans ce créneau hyper porteur en multipliant la création d’organisations dites ou supposées humanitaires.

On les retrouve un peu partout pour n’importe quelle cause. Cela va des pauvres, ah les pauvres quelle aubaine, aux indiens d’Amérique en passant par les inévitables palestiniens.

Sur ce sujet on a droit à la totale puisque les palestiniens sont des pauvres assimilables aux indiens et leur cause est magnifique car elle permet d’attaquer les juifs, pardon les sionistes sans ce côté vulgaire du raciste ordinaire propre à l’extrême droite qui ne représente toujours qu’entre 1 ou 2% de la France.

Ce n’est pas la Gauche qui a gagné mais la France qui a perdu.

 

Et qu’avons-nous vu ce dimanche soir à la télévision, des représentants de la majorité battue très souriants. Le pompon revient incontestablement à Fillon, dont le visage éclairé et détendu, ne pouvait pas faire croire à une défaite, si vous voyez ce que je veux dire.

Cette Droite hautaine et prétentieuse, loin des gens et qui n’écoute pas, n’est plus « crédible ».

Monsieur Sarkozy avait réussi en 2007 à nous amener à Austerlitz, l’UMP en juin 2012 va nous emmener directement à Waterloo.

Pourquoi ?

Parce que beaucoup de gens, ils me l’ont dit ont voté pour Monsieur Sarkozy et pas pour l’UMP.

Les législatives de juin telles que vous, l’UMP, les abordez vont être une déroute totale.

Faire comme si ne s’était passé le 6 mai 2012, c’est quelque part insulter les français.

Croire qu’un autre combat commence et que vous pouvez en l’état le gagner c’est une illusion.

Le piège à cons du FN va encore se refermer sur vous, la Droite.

La France a perdu parce que, mis à part Sarkozy, elle s’est choisie des chefs qui n’en sont pas, qui n’écoutent rien et ne voient pas la situation et qui surtout ont un langage trop proche de la Gauche pour ne pas déplaire aux médias.

Sans Sarkozy, il n’y plus aucun chef capable d’assurer la nouvelle opposition en France et cela est tellement grave et réaliste.

Ce qui me navre le plus c’est que la Droite française n’a toujours pas compris les règles du jeu…

Que sans Sarkozy, elle va s’écrouler.

Je tiens à saluer le courage et l’abnégation de Monsieur Sarkozy et je sais que l’Histoire le reconnaîtra  comme sans doute le plus grand président de la Cinquième République.

Sarkozy aime vraiment la France, de cela personne aujourd’hui ne peut douter.

Ne rien faire comme d’habitude c’est ouvrir la porte au néant et à une France défigurée. C’est ce que vous voulez, alors restez à ne rien faire !

Pour gagner, la Droite doit s’assumer en tant que telle, sans complexe, ne plus se soucier du qu’en dira-t-on dans les médias, risquer la confrontation avec la Gauche et ne plus avoir peur des mots : tout un programme pour des mentalités asservies et ramollies par quarante ans de marxisme…

La Droite doit accepter d’entendre, d’écouter et d’innover.

C’est simple et efficace encore faut-il accepter de le tenter.

Il faut aussi vivre avec son temps.

Vous verrez que les partis traditionnels qui ne répondent plus aux aspirations légitimes du Peuple français vont fondre électoralement comme neige au soleil.

D’abord l’UMP qui n’est pas un parti d’opposition… Puis le PS qui pour le moment savoure sa victoire, du coup ce sera plus tard.

J’ai, en écoutant mes amis et en analysant la présente situation depuis quarante ans, quelques idées fortes pour aller à la bataille…

Il faut être comme la Gauche française : pugnace, attaquer l’autre, ne rien lâcher et la Droite a tout lâché depuis le 20 mars 1986, date de la première cohabitation due à Chirac…

La bataille commence mais autrement sinon ce n’est même pas la peine de partir en campagne.

Alexandre GOLDFARB

Président Fondateur

Observatoire du MENSONGE et de la Désinformation

à lire également en cliquant sur le lien :

ma première lettre ouverte à JF Copé restée sans réponse.

tour d’ivoire

ami, entends-tu la droite

TSF Tout Sauf Fillon

A la droite!

copyright: Alexandre GOLDFARB pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.