La sécurité de personne

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Le ZOUNG© des pamphlets satiriques de grande qualité ! Découvrez en exclusivité une autre façon d’écrire… Ainsi parla le ZOUNG©
A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

 » quand les poulets volent, les pigeons sont volés ! »

valls et FH

LA SÉCURITÉ DE PERSONNE…

 

Et tandis que dans les rues

On vole à la portière, et à l’arraché

Que dans les étages on tue

Les personnes âgées,

Que les pickpocket sévissent dans le métro

Et que les braves gens tremblent dans leurs ghettos,

Et tandis que les voitures brûlent toutes les nuits

Sans parler des Bus qu’on incendie

Avec à l’intérieur les passagers en méchoui

Les brigades de police fortement déployées

Consacrent tout leur temps à dresser des PV

Verbalisent avec ardeur d’un zèle consciencieux

Les poussettes de bébé mal garées

Les vélos à l’arrêt,

Et autres véhicules tout aussi dangereux.

Là, une voiture mal stationnée

En interdiction matérialisée

Justifie incontestablement

La sanction d’une contravention
Et peu importe que son propriétaire

Erémiste, chômeur, galérant en galère

Ne puisse pas acquitter le scélérat papillon

Son caveau mobile aux pneus lisses, pas assuré,

Qui démarre poussif à condition de le pousser

Sera sur le champ,  transporté en fourrière

Sans autre forme de procès.

 

Le contrevenant infortuné

Qui avait péniblement déconsigné

Ses bouteilles, pour mettre du carburant

Surtaxé dans son tombeau ambulant,

Afin de se présenter

A une  improbable embauche

Sortant de l’entretien déprimé

 Un énième refus en poche

Se retrouve ainsi à  pieds

Et il n’a plus qu’à marcher

         Avec ses chaussures trouées

Quand les des forces de police, péniblement

Réussissent à capturer par hasard un délinquant

Qu’au péril de leur vie ils l’interpellent en flag :

La sanction tombe et ce n’est pas une blague :

L’homme est relaxé  

Pour prix de son forfait

Qu’il s’amuse à commettre

A nouveau sous leur nez.

Alors, ne cherchez plus dans les rues

Des policiers en civil, ou en tenue,

Il n’y a plus que des percepteurs

Déguisés en agents verbalisateurs

 

C’est cela la justice de la Ripouxblique

Que financent aussi les P.V. iniques

Tandis qu’unanimes s’élèvent dans les chaumières

Des cris condamnant une justice bananière.

 

 

Ainsi parla le ZOUNG©

IMG_1087

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Qui est le ZOUNG© ?

Pour le savoir Cliquez ICI

* * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Le ZOUNG© pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! 

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

3 commentaires

  1. La France sombre et les Français restent toujours aussi mous : c’est curieux cela ! Non ?

Laisser votre commentaire