La lettre ouverte au Président des trois Généraux


La lettre ouverte au Président

des trois Généraux

Le Général Antoine Martinez qui écrit régulièrement sur l’Observatoire du MENSONGE nous a fait l’honneur de pouvoir publier cette lettre qu’il a cosignée avec les Généraux Pierre Coursier et Jean du Verdier. Cette lettre ouverte est un fait sans précédent en France !

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

lettre ouverte - copie

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

LETTRE OUVERTE

AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le Président de la République française, en vertu de l’article V de la constitution de 1958, est « le garant de l’intégrité du territoire ». Sa responsabilité est donc engagée dès lors que des migrants illégaux entrent massivement en France, avec des points de fixation comme Calais et le Calaisis.
Sur cette portion de notre territoire, abandonnée de facto par les autorités de la République, des milliers d’immigrants en situation irrégulière se sont concentrés, dans l’espoir de rejoindre le Royaume-Uni. La population locale n’a jamais été consultée sur cette implantation et vit dans la terreur des bandes maffieuses. Ce gigantesque bidonville, malheureusement comparable à ceux du Tiers-Monde, appelé à bon droit « la jungle » par le bon sens populaire, est une zone de non-droit de fait où dominent la violence et l’extorsion en bande organisée. Les lois de la République ne sont donc plus respectées.
Le général Christian Piquemal, s’est rendu pacifiquement sur place pour constater cette capitulation de l’État. Par une ironie blessante, il a été arrêté au nom de l’ordre public alors que les migrants illégaux demeurent libre de leurs faits et gestes pendant ce temps. Vous devez, Monsieur le Président, prendre la mesure de l’indignation que ce paradoxe provoque dans le cœur de beaucoup de Français.
Certes, on peut alléguer l’impuissance de l’Europe de Schengen à assurer le respect de nos frontières. On peut également évoquer le manque de solidarité de nos voisins britanniques qui refusent d’adhérer à Schengen et d’aligner les conditions de travail et la répression du travail clandestin sur nos normes provoquant un appel d’air qui a créé la situation calaisienne. Il est vrai par ailleurs que ce n’est pas vous qui avez signé l’incompréhensible traité du Touquet qui oblige la France, à ses frais, d’empêcher les migrants de partir pour le Royaume-Uni.
Il vous appartient néanmoins de négocier avec Londres et Bruxelles des modifications aux traités actuels de Schengen et du Touquet qui ont contribué largement à créer le désordre calaisien. Il est urgent que vous puissiez vous rendre sur place pour évaluer et juger de la situation sur le terrain si tant est que les rapports administratifs ne permettent pas à eux seuls d’appréhender la situation existentielle désastreuse qui est faite aux habitants de cette région du nord de la France.
Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fut-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, ce qui suppose l’éradication de la « jungle » (une « jungle peut-elle exister en République ?) et le renvoi de tous les clandestins dans leurs pays d’origine. Vous êtes, en effet, le garant de l’ordre public et aussi du respect de nos frontières et vous ne pouvez pas vous dérober à vos devoirs sur ces deux points essentiels.
En espérant que vous prendrez en compte ce message qui va au-delà des querelles politiques partisanes, en espérant que vous ne laisserez pas triompher l’injustice faite, certes à un général, mais aussi à toute la population du Calaisis, et faire rétablir l’ordre public pour tous.
Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre très haute considération.

Général de corps d’Armée Pierre Coursier (ancien gouverneur militaire de Lille), Général Jean du Verdier , Général Antoine Martinez, Yvan Blot, ancien député du Nord-Pas-de-Calais, Nicolas Stoquer, Secrétaire de la Conférence France Armée.
*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que ses auteurs ***

Actualité France extrait du Figaro :

Par Delphine de Mallevo
Ils interpellent le président de la République sur sa «responsabilité» face à cette «zone de non-droit» qu’est ­devenue Calais. «Vous ne pouvez pas vous dérober à vos devoirs», écrivent-ils.
Christian Piquemal n’est plus le seul général à sortir de sa réserve pour s’indigner de la situation migratoire à Calais. Interpellé le 6 février par les forces de l’ordre alors qu’il manifestait aux côtés du mouvement d’extrême droite Pegida France, puis placé en garde à vue et désormais dans l’attente de son procès le 12 mai, l’ancien commandant de la Légion étrangère est conforté par le soutien de trois autres généraux.
Dans une lettre adressée vendredi à l’Élysée, que Le Figaro a lue en exclusivité, ils interpellent le président de la République sur sa «responsabilité» face à cette «zone de non-droit» qu’est devenue Calais. Comme le général Piquemal, ce sont des généraux de 2e section (2S), autrement dit des réservistes ayant quitté le service actif mais maintenus à la disposition du ministre de la Défense et appelés à reprendre leurs fonctions en cas de crise ou de guerre. Il s’agit du général de corps d’armée Pierre Coursier, ancien gouverneur militaire de Lille, et des généraux Antoine Martinez et Jean du Verdier, tous deux aviateurs. Yvan Blot (ex-FN et ex-UMP) est également signataire, en tant qu’ancien député du Nord-Pas-de-Calais et ancien conseiller général de Calais centre.
«Le président de la République française, en vertu de l’article V de la Constitution de 1958, est “le garant de l’intégrité du territoire”, commence la lettre. Sa responsabilité est donc engagée dès lors que des migrants illégaux entrent massivement en France, avec des points de fixation comme Calais et le Calaisis.» Or, selon les trois généraux, cette partie du territoire est «abandonnée de facto par les autorités de la République». Le ton est direct: «Vous ne pouvez pas vous dérober à vos devoirs.» Ils s’indignent de «la situation existentielle désastreuse qui est faite aux habitants de cette région» qui vivent «dans la terreur des bandes mafieuses». Les gradés estiment qu’il «appartient» à François Hollande de «négocier avec Londres et Bruxelles des modifications» aux traités du Touquet et de Schengen.
«Capitulation de l’État»
Ils abordent aussi l’arrestation du général Piquemal, qui «s’est rendu pacifiquement sur place pour constater cette capitulation de l’État». «Par une ironie blessante, poursuivent-ils, il a été arrêté au nom de l’ordre public alors que les migrants illégaux demeurent libres de leurs faits et gestes pendant ce temps. Vous devez, Monsieur le Président, prendre la mesure de l’indignation que ce paradoxe provoque dans le cœur de beaucoup de Français.» Et d’enfoncer le clou: «Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fût-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, ce qui suppose l’éradication de la “jungle” (une “jungle” peut-elle exister en République?) et le renvoi de tous les clandestins dans leurs pays d’origine.»
D’après nos informations, de nombreux autres gradés ont encouragé et approuvent cette apostrophe au chef de l’État, sans aller pourtant jusqu’à la signer. Les généraux et amiraux 2S, qui sont un millier dans l’armée française, restent soumis à un certain devoir de réserve. «Dans le cas présent, ils n’outrepassent pas la réserve, souligne Nicolas Stoquer, secrétaire de l’association Conférence France Armée, à l’origine de cette lettre. C’est l’urgence et la situation de crise qui les ont poussés à s’exprimer de manière décomplexée. Ils interviennent en tant qu’experts, apolitiques, dans leur rôle de donneurs d’alerte.»
Le général Piquemal se défend
Depuis son interpellation à Calais le 6 février, lors d’une manifestation interdite du mouvement d’extrême droite Pegida, le général Christian Piquemal prépare sa défense, confie-t-il au Figaro. Il certifie «ne renoncer à rien», car «cet état de non-droit à Calais est intolérable». Il explique avoir manifesté «sans intention de s’associer (…) ni à Pegida ni à personne». «Je n’ai rien contre ces gens-là, dit-il, mais je ne les connais pas. (…) Si j’avais su qu’il y avait cette tonalité, je ne me serais pas joint au cortège.» Il comparaîtra le 12 mai.

piquemal

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Général de corps d’Armée Pierre Coursier (ancien gouverneur militaire de Lille), Général Jean du Verdier , Général Antoine Martinez, Yvan Blot ancien député du Nord-Pas-de-Calais, Nicolas Stoquer Secrétaire de la Conférence France Armée pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Article recommandé : Franc-maçon

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI
Capture d’écran 2016-02-22 à 09.12.23

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 180.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Publicités

37 réflexions sur “La lettre ouverte au Président des trois Généraux

  1. Ping : Primaires de la droite et du centre : rupture ou continuité ? – Observatoire du MENSONGE

  2. Ping : Communiqué du Comité de soutien au général Christian Piquemal – Observatoire du MENSONGE

  3. Ping : Lettre ouverte au Premier Ministre – Observatoire du MENSONGE

  4. Ping : Les volontaires pour la France – Observatoire du MENSONGE

  5. Ping : La barbarie continue – Observatoire du MENSONGE

  6. Ping : Résister c’est se défendre et s’opposer par la force – Observatoire du MENSONGE

  7. Ping : Lorsque l’Etat trahit la Nation – Observatoire du MENSONGE

  8. Ping : La dictature est en marche… – Observatoire du MENSONGE

  9. Gérard COUTANT

    Le Général de corps d’Armée Pierre Coursier, le Général Jean du Verdier , le Général Antoine Martinez, me pardonneront de prendre toute la place dans l’Observatoire du Mensonge, mais le sujet est grave, et nous devons nous serrer les coudes…

    LE GÉNÉRAL DIDIER TAUZIN :
    –  » Dans l’adversité, courage, confiance et calme. »
    –  » L’Homme au cœur de la société »
    –  » Nous ne sommes pas en démocratie. »
    –  » La politique familiale, c’est l’avenir ! »…
    –  » François Hollande est indigne »
    –  » Les « migrants » déstabilisent l’Europe ! »
    –  » Avec les mêmes politiciens, la guerre va continuer  »
    –  » Il faut détruire l’Etat islamique, voilà un projet pour l’Europe! »
    – « Faisons aujourd’hui un référendum, demandons aux français s’ils veulent ou non rétablir la souveraineté nationale ! »
    –  » En temps de guerre, il faut un chef ! »
    –  » La France est vassale des Etats-Unis ! »
    –  » La laïcité à la française est une monstruosité ! »
    –  » Les politiciens sont-ils des traîtres ? »
    –  » Les français angoissent de plus en plus, les tensions montent chez nous en France du fait du comportement de notre classe politique. »
    –  » Les partis politiques sont des boutiquiers ! »
    –  » La politique est une mission conférée par le peuple souverain à des élus, pour le servir. »
    – « Le travail est une nécessité qui met l’homme debout. »
    –  » Depuis 30 ans nos gouvernants sont des incapables ! »
    –  » Nous sommes dans une guerre sans champ de bataille. Une guerre idéologique » – Général Didier Tauzin tauzin
    –  » Je prépare un gouvernement de recours. »
    –  » Il est évident que les candidats du « système » vont chercher à « m’écraser  »
    –  » Si ce système survit jusqu’au printemps 2017, car il est lui-même totalement pourri et peut s’effondrer d’un instant à l’autre. Je rappelle que c’est dans la perspective de cet écroulement possible et de possibles troubles très graves que je me suis engagé en janvier 2015, et non pour de quelconques objectifs personnels qui ne sont pas de mise dans la situation extrêmement grave de la France d’aujourd’hui. Il faut de suite prendre un autre chemin. »

    J'aime

  10. Gérard COUTANT

    Quand Le Drian demande aux militaires de la fermer !
     » … Le métier militaire est un sacerdoce, tout soldat quel que soit son grade doit se sentir investi d’un devoir envers le pays. Prêt à donner sa vie, il ne peut et ne doit se taire dans des moments où l’existence de son peuple est remise en cause ; même si cela n’arrange pas la classe politique, le citoyen chez le militaire doit prendre le dessus. L’engagement d’un général envers la nation, y compris en deuxième section, lui donne une légitimité incontestable pour exprimer son point de vue sur les questions qui concernent la sécurité et l’avenir de l’hexagone… »

    J'aime

    1. Lorsque Bonaparte s’est aperçu que les politiques étaient corrompu et pourris jusqu’à l’os il a provoqué le coup d’état du 18 brumaire.
      À quand un autre 18 juin et un autre … visionnaire ?
      Cordialement, JP DROUIN

      J'aime

  11. Janine

    Merci à tous les commentaires que j’ai tous lu avant d’écrire ce que je pense. Merci entre autre à Gérard qui met beaucoup d’infos qui sont très utiles et nous montrent que l’armée ne s’en fout pas du sort de la France, contrairement à tous nos gouvernants depuis 43 ans minimum maintenant…!
    Demain, grève des transports, SNCF et métro.
    Les étudiants sont contre la loi El Khonnri… j’ai entendu cela aux info…!
    Le mécontentement gonfle dans le peuple…!
    Trop c’est trop…!

    Il n’y a plus qu’un espoir dans ce pays, un seul espoir, lisez vous verrez dans quoi se trouve cet espoir…!

    Je dirai : « la politique est une chose trop sérieuse pour être confié à des bons à rien sortis de l’ENA et de toutes les grandes écoles qui ne fabrique que de l’égo surdimensionné et pas appliqué à faire de la politique…!!!
    La politique doit être faite par le peuple et pour le peuple et non à des soi-disant représentants de mer2 qui mènent le pays au chaos…!

    ***à Francis, juste pour répondre à ce que vous avez écrit… :
    «  » » »mais savent-ils lire ?? S’avent-ils entendre?? Il faut croire qu’ils sont aveugles et sourds. » » » » » »

    Non, ils ne veulent pas entendre, ils ne sont pas là pour ça… Du peuple, ils s’en moquent comme de leurs premières chaussettes… Le peuple est pour eux, des saletés de gens qui ne sont là que pour les faire « scier… » (faute voulue…). Pour eux, le peuple doit obéir, un point c’est tout, mais pour qui se prend le peuple???. Tant que tout le monde ne voudra pas comprendre cela, les Français sont morts d’avance!!!
    D’ailleurs, ils demandent quoi aux Français ?
    DE VOTER POUR LEUR SMALA, un point c’est tout…! Pour le reste, le peuple doit se taire, obéir et être corvéable à merci comme eux l’entendent…! et avec le sourire s’il vous plait…!
    Voilà ce que les hommes politiques pensent du peuple…! j’ai eu peu, mais quelques discussions avec des hommes politiques, suffisamment pour dire qu’ils ne pensent absolument pas comme nous…, après ça, on ne peut plus se faire d’illusions…! Ils vous diront que le peuple veut tout, le beurre et l’argent du beurre, et en attendant qui a tout ???? les hommes politiques qui se servent à profusion dans l’argent du peuple, ils nous brisent les reins avec leurs lois taxes + taxes + taxes + taxes + taxes + taxes, + impôts…. maintenant vous allez travailler comme des dingues pour pas un « rond » supplémentaire… Mais ça les bobos gôchos ne l’ont pas encore compris…! pendant ce temps les hommes politiques ont des patrimoines qui grossissent à vue d’oeil, et quant aux « paradis fiscaux », ils connaissent merveilleusement bien…, Cahuzac n’est qu’une goutte dans un océan…!

    ******à Norbert : j’ai lu, il y a deux jours, la lettre d’un Calaisien que Gérard Coutant à mis sur un article sur l’Observatoire du Mensonge… La nuit qui a suivi, je n’ai pas pu dormir, tant je repensais à ce que ces gens sont obligés de SUBIR, parce que à la tête de cet état et partout nous n’avons que des vendus pour qui seuls comptent le Pouvoir et le Fric… et ils ont vendus la France et les Français, voilà pourquoi nous sommes envahis par des gens qui ne sont là que pour voler, violer, et j’en passe…! mais il ne faut pas se faire d’illusions, bientôt toute la France sera un grand CALAIS, car ils sont en train de les dispatcher partout et ces gens-là ne sont pas venus pour s’intégrer, mais pour nous intégrer… tant que tout le monde ne l’aura pas compris… nous sommes morts!!! il n’y a qu’une solution et il n’y en a pas 36…!!! vous la connaissez comme moi!!!

    à ceux qui trouvent que la loi Khonnri est super, enfin la loi pour le travail…
    Oui enfin la loi pour l’esclavage (je ne suis pas concernée, puisque je suis à la retraite), mais l’avez-vous lu cette loi ? moi oui, et très franchement dire que la loi sera toujours celle des 35h, mais vous pourrez travailler jusqu’à 60h par semaine, dimanches et jours fériés. D’ailleurs vous travaillerez en jour et plus en heures… Le patron pourra ne pas vous payer les heures supplémentaires. Peut être… en récupération… et encore, ce n’est même pas certain, c’est presque à l’appréciation du patron… (imaginez-vous laissez vos enfants à la crèche ou chez une nourrice… les heures sup, vous lui direz d’aller se brosser à la nourrice et à la crèche???, vous ne les lui paierez pas puisque votre patron ne vous les paient pas???, vous serez obligée, vous de les lui payer, donc vous paierez plus chère la garde de vos enfants, vous travaillerez plus et vous aurez moins d’argent en définitif) ça c’est juste un exemple…
    Vous êtes marié et vous partagez avec votre conjoint(e) le fait d’aller chercher les enfants qui sont à la crèche… Votre patron vous fait faire des heures sup, et celui de votre conjoint(e) aussi, oui mais c’est en même temps… imaginez un peu, si vous n’êtes pas dans ce cas-là comment gérer cela. Mais ça n’est pas tout : que vous restera-t’il comme temps pour votre famille ???, car vous aurez, le ménage, le manger, la vaisselle, les machines de linge à faire, à sécher, le repassage, les devoirs des enfants, vous occuper un minimum d’eux… , je ne parle même pas de la vie du couple… elle n’existera plus…! Si vous voulez vous marier, vous avez le droit à 2 jours, votre patron pourra vous répondre, étant donné qu’il aura tous les droits : « mariez-vous samedi, vous avez le dimanche, ça fait 2 jours…
    Et l’article 1 de cette loi… l’avez-vous lu ? il s’agit de la religion au travail… du droit à la prière sur les lieux du travail… nous allons avoir de plus en plus de femme voilée jusque tout autour des yeux… et encore, je devrai dire des pupilles…!

    Nul doute que cette loi mènera au chaos dans ce pays, alors ne me dîtes pas que les Français sont réticents aux lois qui les concernent, parce que lorsque les lois sont faites pour démolir les Français et la France, c’est anti-démocratique et c’est tout simplement dictatorial…!

    C’est ce que les hommes politiques qui nous gouvernent appellent la gestion de la France, par le peuple, n’est-ce pas ???? quelle concertation y a-t’il ? aucune!!!

    Il n’y a plus qu’un espoir dans ce pays, un seul espoir, que l’armée prenne le Pouvoir avec des gens qui ne veulent que le bien de la France et des Français. Les anti-patriotes… dehors!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  12. Gérard COUTANT

    Pour faire suite à la sanction du Général Piquemal.
    Réponse du Général Didier TAUZIN :
    «Je crois que le général Piquemal n’est pas le seul en cause : depuis le début de ce quinquennat, il y a beaucoup de généraux qui sont sortis de leur droit de réserve. Par exemple, le général Bertrand Soubulet qui a quitté la gendarmerie. Moi-même, je peux subir la même sanction que le général Piquemal. Il faut bien comprendre que les généraux ne s’intéressent pas à la droite ou la gauche, ce qui nous intéresse c’est la France et la sécurité intérieure et extérieure. Aujourd’hui en France, dans près de 780 quartiers de nos villes la loi républicaine n’est plus respectée et rien n’est fait. Un jour il faudra rétablir la loi républicaine ou la France éclatera. C’est pour cela qu’aujourd’hui tant de généraux se manifestent.
    Récemment trois généraux ont écrit une lettre au président, directement. Il y a quelque chose qui ne va pas en France, les services ne sont pas soutenus par le gouvernement. On tire la sonnette d’alarme. Le général Piquemal l’a fait à sa façon, qui peut être considérée de maladroite, mais il l’a fait en conscience et pour alerter l’opinion.
    Nous alertons l’opinion en considérant que le gouvernement travaille aujourd’hui contre l’unité nationale et contre la sécurité des Français, intérieure et extérieure.
    On considère de notre devoir de s’exprimer, on est passé du devoir de réserve au devoir d’expression.
    Il est plus facile de faire taire un général que de pourchasser des malfrats ou des djihadistes… Nous avons un pouvoir, droite ou gauche confondu, qui connaît une forte dérive aujourd’hui, nous craignions vraiment que ça aille trop loin. »

    Les généraux ne s’intéressent pas à la droite ou la gauche, ce qui nous intéresse c’est la France !

    Et soyons objectif en pleine crise agricole, le cumul des mandats devient très difficile pour le président de région et ministre de la Défense. : Le cumul devenu anachronique. La crise en Bretagne est la démonstration que le cumul des fonctions est devenu anachronique, insupportable pour les électeurs. Ce qui est frappant, c’est que ni l’Elysée, ni le ministère de la Défense ne semblent en avoir conscience. « Le ministre suit la crise au téléphone au jour le jour », indique son cabinet, quelque peu exaspéré. « Que voulez-vous qu’il fasse de plus ? Qu’il mette en bonnet rose ? » Et à l’Elysée, on explique que la véritable priorité est de défendre le pays. François Hollande pourrait pourtant redresser la barre. Il lui suffirait, lors du remaniement imminent, de rendre aux Bretons leur président de Région.

    CE QUI EST SÛR …. C’EST QUE POUR LE GÉNÉRAL DIDIER TAUZIN … LA MARSEILLAISE NE SERA JAMAIS CONSIDÉRÉ COMME UN « KARAOKÉ D’ESTRADE » ….
    La Marseillaise
    Hymne national Français
    Allons enfants de la Patrie
    Le jour de gloire est arrivé…
    Contre nous de la tyrannie

    J'aime

  13. Gérard COUTANT

    En France, heureusement que nos militaires sont là. Pour que certains officiers supérieurs et généraux à la retraite se mettent à « l’ouvrir » pour recadrer certains discours, c’est que la coupe tend à être plus que pleine. Ce qu’il convient de noter, c’est que ceux qui parlent, le font en connaissance de cause, même s’ils ne savent pas tout, en fonction des postes qu’ils ont occupés. D’autre part, ils s’expriment avec le sentiment d’un assentiment général de la part de leurs amis et collègues dont certains sont encore en activité au sein de la grande muette, et dont ils sont, quelque part, les porte-paroles. Nous sommes donc très loin des petites considérations journalistiques de complotisme, conspirationnisme, etc. Nous aurions plutôt affaire à des lanceurs d’alerte.
    Ce n’est que le début, soyons patient….

    J'aime

  14. Gérard COUTANT

    Les généraux se rebellent ! En avant, marche !
    AUJOURD’HUI

    5500 officiers généraux maintenus en activité par leur statut de 2ème section. Cela fait beaucoup de monde prêt à se rebeller…

    Floris de Bonneville
    Journaliste

    Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma

    Jean-Pierre Fabre-Bernadac a analysé, ici, la lettre ouverte que trois généraux (en deuxième section), et non des moindres, avaient envoyée au président de la République, leur supérieur hiérarchique, démontrant ainsi que la grande muette n’avait plus peur d’exprimer ce qu’elle ressent.

    Mais cette lettre ouverte n’est que le dernier maillon d’une fronde commencée très tôt sous le mandat de François Hollande. Rappelons-nous, en juin 2013. Le général Dary, qui venait de quitter le poste de Gouverneur militaire de Paris, rejoint La Manif pour tous pour en diriger la logistique. Il accuse le gouvernement de truquer les chiffres, voire d’effacer sur les photos aériennes des milliers de participants. Pratiquement en même temps, en juin 2013, un blogueur spécialiste des questions de défense, Jean-Dominique Merchet, va imaginer dans la revue Arsenal que des généraux aussi importants que le sont Dary, Villiers et Benoît Puga, chef d’état-major particulier du Président, pourraient très bien avoir des idées de putsch. Un fantasme, certes, mais qui reflétait le malaise de nombreux officiers dont nombre d’entre eux avaient défilé contre le mariage gay.

    Toujours est-il qu’un an plus tard, ce sont les quatre chefs d’état-major des armées qui menacent de démissionner si le Président ne revient pas sur sa décision de couper le budget de la Défense de 6 milliards d’euros sur trois ans. Une menace sans précédent ! Ces 4 cinq-étoiles étaient Pierre de Villiers, frère du créateur du Puy du Fou, chef d’état-major des armées, Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre, l’amiral Bernard Rogel, patron de la Marine, et Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’Air. La démission de ces quatre hommes aurait été irréversible si Hollande n’avait pas cédé à leurs revendications légitimes. Bercy voulait brader la Défense alors que la France n’a jamais eu autant besoin de financer son armée, ses hommes et un matériel qui arrive à bout de souffle. Une vingtaine d’autres officiers généraux occupant les plus hautes fonctions dans les trois armées étaient prêts à emboîter le pas de leurs grands patrons. C’est peu si l’on sait que la France compte 663 généraux d’active, mais on peut supposer que cette action aurait fait boule de neige à travers nos casernes.

    On se souvient aussi du général Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie nationale, qui a longuement protesté contre le laxisme du gouvernement, avec chiffres à l’appui, devant la commission parlementaire de lutte contre l’insécurité. C’était en décembre 2013. Six mois plus tard, il était mis dans un beau placard qui le voyait propulser à la tête de la gendarmerie de l’outre-mer !

    Les écrits pertinents du général Antoine Martinez envahissent régulièrement la Toile pour dénoncer les abus de l’idéologie multiculturelle et la faiblesse du gouvernement actuel.

    Le général Didier Tauzin, lui, a carrément pris la décision de faire acte de candidature à l’Élysée. Fin février, il a publié son programme sous forme d’un petit livre de 120 pages – Rebâtir la France – et au cours de ses différentes interventions à la presse, il n’hésite pas à déclarer que « François Hollande est indigne de diriger la France », que le régime est à l’agonie et que la guerre religieuse nous menace.
    Voilà donc plus qu’un quarteron d’officiers généraux qui, rassemblés, devraient mettre le pouvoir actuel en difficulté. Le Président ne devrait pas oublier que ces généraux rebelles ne sont pas seuls. Ils sont 5.500 officiers généraux, certes en retraite, mais qui sont maintenus en activité par le biais de leur statut dit de 2e section. Cela fait beaucoup de monde potentiellement prêt à se rebeller…

    Chantons ensemble l’hymne nationale….

    J'aime

  15. Gérard COUTANT

    « Le 18 décembre 2013, ma vie a basculé. Moi, Bertrand Soubelet, général de corps d’armée, directeur des Opérations et de l’Emploi de la gendarmerie, j’ai été écarté pour avoir dit la vérité : la sécurité dans notre pays n’est pas assurée comme elle le devrait. Que s’est-il passé ? Au Palais-Bourbon, devant les députés, ce jour-là, j’ai expliqué, en toute franchise, les difficultés que rencontre la gendarmerie : six mille emplois supprimés, une procédure trop complexe, une ju…stice sans moyens, des délinquants dans la nature malgré l’engagement des gendarmes et des magistrats, des coupables mieux considérés que les victimes.Pour avoir fait ce constat, le Premier ministre a demandé ma tête. Je ne peux m’empêcher de penser aux attentats de janvier et au carnage de novembre 2015. C’est le résultat de plus de trente ans de mollesse dans la lutte contre l’insécurité. Des pressions ont été exercées sur moi pour me faire quitter la gendarmerie qui a été ma vie pendant trente-cinq ans. Désormais personne ne peut m’opposer un pseudo devoir de réserve.D’où ce livre. Mon diagnostic est simple : la sécurité est l’affaire de tous. Il est temps de réagir, grand temps. Il y a urgence. Notre société est en danger. Jamais le danger n’a été aussi menaçant. Je ne fais pas de polémique, je ne roule pas pour un parti politique. Simplement, j’alerte. Parce que j’aime mon pays. »
    Bertrand Soubelet

    Nos gouvernants confondent la France avec la République et la guident vers le chaos. Ils ne sont que les fondés de pouvoir d’un souverain qui s’appelle le Peuple. Et en démocratie le Peuple est souverain. Alors, qu’on lui donne la parole.
    Général Antoine Martinez

    J'aime

  16. Ping : « Lettre ouverte au Président de la République » | Le Chemin : l'Unité Nationale !

  17. Pierre Rouleau

    Bravo et merci aux généraux qui sont là et bien là pour réagir contrairement à cette droite molle où seul compte l’égo de chacun.

    J'aime

  18. Candide

    Moi je dis un grand BRAVO à ces trois Généraux, mais si j’avais à écrire au « Guignol » de l’Elysée, je ne terminerai pas ma lettre en lui adressant mes salutations distinguées ou haute considération car il ne les mérites pas du tout. C’est un traître qui vend la France au plus offrant, il ne mérite que mépris et dégoût.
    Quant au « sieur » galliez, un bon conseil, retournez à l’école pour apprendre à écrire et y suivre des cours sur le respect. Bien sur en fonction de votre QI qui ne doit pas dépasser le niveau des pâquerettes….

    J'aime

  19. Patricia Duchillet

    Voilà une lettre ouverte qui fait vraiment plaisir à lire et je remercie l’Observatoire du mensonge pour cette publication et le travail ainsi réalisé.

    J'aime

  20. Jean-marie Pieri

    Urgence absolue!
    Cette lettre d’une grande sobriété et d’une grande dignité remet les choses en place en effet l’Etat ne doit pas se dérober à ses obligations et ne pas laisser pourrir une situation déjà bien trop préoccupante, il ne faut pas encourager le vice et laisser faire cet extrémisme violent qui sape les fondements de la République!

    En premier lieu il faut éloigner ces « no border » qui sèment le désordre et ajoutent à la confusion, ces groupuscules sont dangereux car « immatures et pousses au crime » et au lieu d’aider des populations déplacées ils distillent la haine et la sauvagerie, ici la fermeté s’impose!
    L’anarchie est mauvaise conseillère, la violence partisane ne peut réussir et l’état doit prendre ses responsabilités!
    L’Etat en charge de la sécurité des habitants ne peut laisser une ville en proie à la terreur, aux violences et aux pillages sous peine de bafouer lui-même les institutions!

    Les Français sont mesurés, responsables, lucides sur une situation qui n’a que trop duré, cette lettre d’éminentes personnalités nous conforte dans notre opinion que ceux qui troublent l’ordre public doivent-être châtiés et punis par une expulsion immédiate;

    A cette occasion je salue le courage, la probité et l’honnêteté intellectuelle et la haute vertu citoyenne de ces responsables de l’Armée qui n’ont pas démérité et la République doit se réunir pour mettre un terme à cette volonté de détruire l’autorité de l’Etat, nous assistons à un spectacle intolérable, cette guérilla doit cesser immédiatement, l’ordre revenir.

    Ces bandes de pillards et de voyous ne peuvent être considérés comme des victimes ou des migrants normaux et raisonnables, mais comme des fauteurs de troubles assoiffés de haine et de violence qui ne sont pas venus chercher la liberté, le bonheur, le progrès, ni la volonté de construire, mais plutôt détruire, casser et asservir une société trop faible et trop fragile à leurs yeux, tout cela au nom de principes d’une sauvagerie que le bon sens réprouve!

    Mes respects à ces démocrates exemplaires et vertueux QUI HONORENT NOTRE PAYS!

    ESPERONS QUE CETTE LETTRE ADRESSEE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE NE RESTERA PAS LETTRE MORTE!
    C’est une tentative de réconciliation républicaine qui ne doit pas nous laisser indifférents, le temps est venu d’agir!

    J'aime

  21. Gérard COUTANT

    Bravo pour cette lettre qui donne toute sa valeur aux droits les plus élémentaires de la République mais aussi aux Droits de l’Homme et du Citoyen…
    Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fut-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, on peut constater que la police politique, qui laisse les migrants agresser en toute impunité les routiers, et les Calaisiens, réprime sans concession un héros de la nation, le général Piquemal, et les patriotes. C’est une preuve de plus que ce pays est dirigé par des trouillards…
    Et comme le dit si bien cette lettre depuis une quinzaine d’années, les officiers généraux ont repris la plume et s’expriment plus fréquemment, c’est l’urgence et la situation de crise qui les poussent à s’exprimer de manière décomplexée.
    ILS INTERVIENNENT EN TANT QU’EXPERTS, APOLITIQUES, DANS LEUR ROLE DE DONNEURS D’ALERTE.
    Sanctions en vue pour le général : il serait toujours dans le collimateur du ministère de la Défense ? il y aurait des discussions au plus haut niveau du ministère ou, sous la houlette de Jean-Yves Le Drian et de ses chefs d’Etat-Major, il aurait été étudié la possibilité exclusion de la deuxième section du vindicatif général Piquemal, et a ce titre de mesures disciplinaires, afin de le placer en position de retraite. Une mesure exceptionnelle qui nécessiterait, d’amender le code de Défense.
    D’autre part, Jean-Yves Le Drian s’interrogerait semble t’il sur un autre amendement qui lui permettrait dans le même à son niveau ordre d’idée, de centraliser à son niveau, ce type de sanction, en s’affranchissant à l’avenir du conseil de discipline des Armées.
    Bien que « de source habituellement fiable », cette information qui n’a officiellement pas filtré dans la presse, s’inscrit encore à ce jour au conditionnel.(Source Le Colonel)
    Dans une interview au Figaro, le nouveau bâtonnier de Paris, Frédéric Sicard, s’inquiète du fonctionnement de la justice en France et d’une série de lois qui «grignote l’État de droit».

    Le bâtonnier : «En l’état actuel du texte, la France peut basculer dans la dictature en une semaine»

    Réforme pénale un pas de plus vers la dictature politique… Les députés débattent à partir d’aujourd’hui de la réforme pénale destinée à « renforcer la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement et améliorer l’efficacité et les garanties de la procédure pénale » comme son intitulé l’indique. Un texte à haut risque pour les libertés publiques selon le défenseur des droits, Jacques Toubon, qui redoute un abaissement de la démocratie et des droits fondamentaux.

    Citation du général Christian Piquemal
    « Je vous remercie de votre soutien massif, je ne lâche rien. Fraternellement. Serrons les rangs, restons DEBOUT, afin que VIVE la France !
    En nous, l’espoir doit subsister ! Du plus profond de notre Patrie jaillira toujours une flamme que rien, ni personne, ne pourra jamais éteindre !

    GALLIA PATRIA NOSTRA ! »

    Général de Corps d’Armée (2s) Christian PIQUEMAL,
    Président du Cercle de « Citoyens-Patriotes

    J'aime

  22. galliez

    A MARTINEZ général à la retraite
    Général si vous voulez combattre, allez en SYRIE. je ne dis pas « Mon » génzral vous etes à la retraite! Maintenant MONSIEUR PIQUEMAL, retraité de l armée, est allé à CALAIS c’est en son nom personnel. Je ne vois pas pourquoi il bénificierait d’un eégime pariculier, ce n’est qu’un quidam comme les autres qui manifestaient..au sein de quarterons de génzeajus à la retraite, on a déjà entendu cela sous DE GAULLE. Il a droit de man ifester mais en tant que citoyen! On l a mis au trou, eh alors??On met bien des syndicalistes au trou; je ne vois pas MONSIEUR MART INEZ, ancien général, en quoi Monsieur PIQUEMAL aurai pu bénéficier de son grade qu’il n a plus étant à la retraite. La c hanson dit « Il n’avait aps qju’à y allefr », ancien militaire il savait les risques qu’il encourait! Et bien je sjuis d »accord avec la police! La police elle tape les sympathisants opposés aux migrants, elle a tapé! Mais PIQUEMAL avait oublié son casque. ilest allé au trou??NOFRMAL! Un citoyen comme les autres! On protège SARKOZY et ses casseroles, CAHUZAC, GUEANT, BALKANY et d’autres et il faudrait une celleute à 5 étoiles pour PIQUEMAL? il a joué, il a perdu..Pour moi c’est un non-évènement.

    J'aime

    1. Gérard COUTANT

      On ressent chez vous de la haine dans vos propos galliez… de plus vous mélangez des personnes qui n’ont pas lieu d’être sur ce sujet grave… Permettez moi de vous dire que vous avez aussi un manque de respect envers l’autre… Restez calme, et tout vient a point qui sait attendre… Mais j’aime beaucoup aussi ce dicton et vous devriez en faire votre:
      « La patience et l’une des disciplines de l’Armée »
      Amicalement…

      J'aime

      1. galliez

        Oui, j ai fait quelques fautes de frappe..L emportement sans doute. Non, j’ai de la patience, plus que vous ne le dîtes, et croyez bien que je rejette certains propos venant de la gauche! Monsieur PIQUEMAL a eu tort d’aller manifester en arguant de son métier de militaire! Que diriez vous si des enseignants allaient manifester avec leurs élèves! Il est à la retraite, Monsieur PIQUEMAL, comme Monsieur MARTINEZ…Et souvenez vous que CLEMENCEAU avait dit éla politique est une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires! ». Voilà pourquoi j ‘ai répondu! On a mis au trou des manifestants-là je suis ps d’accord- mais Monsieur PIQUEMAL était dans le groupe, à ce que je sache , il s’est quelque peu énervé..pourquoi aurait-il eu droit à un régime spécial?? Par ailleurs, comme l’a sous entendu une personne qui m ‘a répondu..DE LA HAINE??Moi? Oui j’ai de la haine envers ceux qui ont de la haine, dont les membres d’un parti politique que je déteste! Il n’y en a qu’un. Les autres, droite ou gauche, ils commettent chacun leurs erreurs,parfois des idées valables…Mais tous ne se font élire que pour le pognon! Et ils sont tous trop vieux! Comme à l’armée je dis « Balayez moi tout cela! »
        Enfin, j’ai fait 18 mois de service militaire, nommé sous officier au bout de 6 mois. J’ai donné en oeuvrant pour les recrues analphabètes ( en 1963), la musique, j’ai été munitionnaire-vous savez ce que c’est..Rôle très important), et..j’ai failli ‘rempiler », car je m’y plaisais..Mais ma situation professionnel dans le civil, mes engagements -déjà- de gauche et laïque, imposaient que je retourne à mes activités envers les jeunes de mon village, et les actions socio-culturelles! Je ne suis pas carté, ce qui me permet de dire ce que je veux, sans avoir le bec cloué par des « huiles » du parti! J’espère ne pas avoir fait trop de « photes » et de ne pas avoir oublié d’accents « sirquonfllexes »

        J'aime

        1. François Pasquier

          Monsieur Galliez vous êtes d’une rare mauvaise foi et je confirme que votre français laisse à désirer et rend incompréhensible votre charabia. Mais le pire c’est que vous ne vivez pas avec votre temps et que votre humour est un humour de m.

          J'aime

        2. Huguette Delaunay

          Galliez quel niveau bas vous montrez face à des Généraux qui en ont eux ! En plus on ne comprend pas tout dans ce que vous écrivez si mal. A votre place je n’insisterais pas car vous êtes lamentable. Bravo pour la publication de cette magnifique lettre par l’Observatoire du mensonge que j’ai partagée au maximum.

          J'aime

    2. Norbert Pichon

      Monsieur Galliez je suis « résident » à Calais et la vie y est devenue impossible en tant que Français… cela ne vous gêne pas avec votre idéologie à la gomme ! les gens curieusement qui ont le plus de casseroles sont à gauche mais comme ils tiennent les médias on évite d’en parler… Pourtant les escroqueries depuis quelques dizaines d’années ont eu lieu avec des gens de gauche… Cela n’a pas l’air non plus de vous g^ner !

      J'aime

  23. Francis Santiago

    Admirable réaction de ces généraux , dont le général Martinez que nous sommes habitués à lire (trop peu cependant) .
    Tout à fait d’accord sur le contenu de leur missive , je dirais même qu’il y a un excès de courtoisie vis à vis de l’exécutif et surtout de notre prétendu président , mais je comprends parfaitement le devoir de réserve .
    Les mots sont très explicites , mais savent-ils lire ?? S’avent-ils entendre?? Il faut croire qu’ils sont aveugles et sourds , je me demande comment n’y a t-il pas un drame dans cette région , les calaisiens n’en peuvent plus de cette intolérable situation , qu’ils sachent que nous compatissons et que nous sommes avec eux tout comme nous sommes pour la plupart avec le général PIQUEMAL .
    Pendant ce temps là , gras double fait le tour du monde à la pêche aux voix , ou reçois dignement RAUL CASTRO afin d’effacer la dette de CUBA qui s’élève (excusez du peu) à quatre petits milliards d’euros , je rappelle juste pour mémoire que la FRANCE est obliger d’emprunter pour faire face à sa propre dette …… qui elle s’élève à 2000 milliards d’euros !!!!!!!!
    Le pays s’enfonce dangereusement dans une mélasse indescriptible , et nos responsables ne pensent qu’à leur bien être et leur orgueil !!!! Putain faites moi sauter tout ça , et repartons sur des bases saines … il est encore temps …… puisque vous estimez que notre pays est en danger ,alors agissons , la majorité des français seront avec ceux qui oseront !!!!
    Cordialement.

    J'aime

  24. Déjà, avec Piquemal, pas moins de quatre généraux sur les rangs d’une révolution qui hésite encore à dire son nom et que pour ma part je souhaite voir aboutie pour le bien de la France sinon pour de nombreux Français, on le verra dans la rue le 9 mars prochain, qui font obstacle à toute réforme dont le pays a si grand besoin.
    Les Français veulent des réformes surtout lorsqu’elles ne les touchent pas. Ce pays est ingouvernable, sauf,… par un pouvoir fort jusqu’à ce qu’ils comprennent où est leur devoir et donc leur salut.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s