Ces territoires perdus…


La France a laissé s’installer des zones de non-droit sur son territoire

TRIBUNE

Ces territoires perdus…

Par Claude Picard

… Qui ne sont pas perdus pour tout le monde ! Voyous et islamistes (radicaux ou pas) y font leur beurre et poussent comme des champignons grâce à un terreau fertile composé d’une concentration excessive de travailleurs pauvres et de chômeurs endémiques, d’un entassement de populations interlopes et d’immigrations diverses. Les violences urbaines, les règlements de comptes, les viols, les trafics d’armes et de drogues, l’islamisme radical, l’antisémitisme, la haine des « blancs », la haine de la France et les sentiments « anti-français », y sont monnaies courantes.
Ces territoires sont devenus de véritables cloaques, zones de non-droit, où la délinquance et les incivilités les plus brutales remplacent la loi républicaine : c’est, désormais, la loi du plus fort qui règne en maître.
Il y aurait en France, d’après les chiffres (2014) du Ministère de la Ville, plus de 750 « zones urbaines sensibles »…
Abandonnées par nos gouvernants depuis belle lurette, par un déni flagrant des problèmes, par laxisme et par lâcheté, ces zones sont, dorénavant, gérées dans la violence par tous ceux qui détestent la France.
Beaucoup de ceux-là, bien que Français depuis trois ou quatre générations, sont binationaux… d’autres, étrangers, n’ont qu’une carte de séjour… certains sont clandestins… mais tous, plus ou moins, sont des délinquants multirécidivistes.
Voisins, cousins ou frères, complices et complémentaires, ils fusionnent allègrement, sans aucun état d’âme, pour unir leurs haines contre un pays, qui, pour eux, n’est devenu qu’un réceptacle dans lequel ils peuvent déverser leurs innombrables frustrations personnelles, obscures et confuses. En affichant une éternelle insatisfaction chronique, ils répètent de façon arrogante, en évoquant la parcelle qu’ils occupent : « on est chez nous ! », en voulant signifier, probablement, que chez eux ce n’est plus la France, puisque la République n’a plus le monopole de l’encadrement citoyen et que la suppression de la police de proximité leur laisse toute latitude.
La plupart du temps, ils essayent de maquiller leur territoire aux couleurs folkloriques d’un vague pays d’origine, qu’ils fantasment et qu’ils ne connaissent, généralement, que de nom.
Pourtant, certains de ces territoires perdus, cités ou banlieues, ont connu leurs heures de gloire : à l’origine, ils devaient être d’heureux laboratoires d’expériences sociétales et architecturales (Ex : la cité de la Grande Borne à Grigny, construite, fin des années soixante, par l’architecte Émile Aillaud) où tout était pensé pour le bien-être et l’épanouissement des habitants : confort maximum, commerces et administrations de proximité, écoles et crèches, rien ne manquait…
Dans le même temps, beaucoup de quartiers populaires, dans la plupart des autres grandes villes du pays, ressemblaient, encore, à d’agréables petits villages où la douceur de vivre et la mixité sociale – pas imposée – n’étaient pas de vains mots…
Mais tous ces espaces, aujourd’hui considérablement dégradés, sont pour les populations qui subissent et qui n’ont pas les moyens d’aller vivre ailleurs, de véritables camps de concentration où, finalement, l’enfermement s’accepte, faute de mieux.
En laissant prospérer ces zones de non-droit, par crainte de stigmatiser des populations entières en désignant les plus extrémistes ou par angélisme, les gouvernements successifs ont pris une très lourde responsabilité.
Et leurs lâches incapacités à faire régner l’ordre et la justice, quelles qu’en soient les raisons, sont impardonnables, car ils ont rendu la situation ingérable.
Maintenant, la reconquête de ces territoires devra, obligatoirement, passer par une phase de dures contraintes administratives et une infaillible tolérance zéro envers tous les délinquants, petits et grands, qui ont fait main basse sur ces enclaves républicaines.
Il va falloir, enfin, appliquer la loi, toute la loi, rien que la loi !
Est-ce si compliqué ?

Claude PICARD

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

160628-fresque-police-lasserpe

Dessin de couverture par Lasserpe pour URTIKAN

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Claude Picard pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS ! + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Advertisements

5 réflexions sur “Ces territoires perdus…

  1. michel43

    Forcément , c’est la vérité , Surtout l’expression ;PAS DE VAGUE ;était une erreur ,on sait bien ,que l’État ,peu, si il le décide ,RETABLIR l « ordre pars tout les moyens , QUELLE solutions proposer VOUS ? Expulser les étrangers illégaux ,et les condamner ,pars la justice ? supprimer le droit du SOL ,et la double – Nationalité , la Bigamie ,interdite en FRANCE..il serait plus de 800 000 ,,cars nombreux vivent du trafics ,et font vivre LA FAMILLE ,Tout est une question de VOLONTE ,,peu t » on compter ,sur nos politiciens ,qui on laisser faire cela ,pendant tant d’années ,j »en doute?

    1. victoire de Tourtour

      En fait d’expulsion, ce matin, à Stalingrad (Paris XIXe), des cars attendaient un stock de clandestins virés de leur campement sous les arches du métro aérien pour les emmener « ailleurs » ; CRS en tenue, ,avenue barrée à la circulation, hourvari habituel..J’ignore où on va expédier cette engeance ; je souhaite bien du plaisir aux villes et villages à qui le gouvernement fait ce cadeau : encore des zones de non-droit à venir, donc des meurtres, des pillages et des incendies, conformément à l’islam..

      1. Janine

        Pas de soucis pour eux, Victoire, car comme d’habitude et, au pire, ils virent nos SDF de chambres provisoires pour y mettre des migrants, c’est ce qu’ils ont fait à Nanterre, en plein hiver…!!!! Ce gouvernement est une honte!!! et encore, je reste polie…!

        De plus des migrants qui ont partagé une chambre avec un SDF Français ont eu l’audace de dire qu’ils avaient été obligés de coucher dans la même pièce qu’un mendiant!!!!

        Ces quoi ces gens-là, si ce n’est que des mendiants à qui ont donne tout, alors qu’on a laissé dehors nos SDF… La preuve est faite que, si rien n’a jamais été vraiment fait pour nos SDF, c’est bien parce que nos dirigeants s’en contrefoutent totalement d’eux!!!!
        On donne tout à ceux qui viennent pour tuer du blanc et du Français…
        Avec nos dirigeants, nous n’avons absolument plus rien à espérer de ces politiques de pacotille!!!!
        Bien à vous

  2. Mademoiselle NINI

    Au vu de ce qui s’est passé depuis janvier 2015, le ministre de l’intérieur aurait du partir et être remplacé… Mais ce gouvernement se caractérise par son immobilisme.

  3. Ca c’est fait à Harlem et dans le Bronx, 2 quartiers de New-York , où , il y a 25 ans, un blanc qui s’y aventurait, risquait sa peau . Je m’y suis risquée il y a 2 ans sans problème .Les aparts à louer ou à acheter sont devenus très chers et les propriétaires de biens immobiliers, essaient d’expulser leurs locataires là depuis longtemps car ils paient un loyer déjà très élevé mais qui maintenant vaut le double . La police est omniprésente à New-York de jour comme de nuit même dans le métro et ca ne rigole pas car ils sont armés et ont le droit de se servir de leur arme .
    Au mois d’Aout il fait très chaud , et quantité de New-Yorkaises ,se baladent fort tard le soir, sans etre importunées et c’est un signe de bonne santé mentale .Sans parler de leur courtoisie dans le métro , où ils s’empressent tous de céder leur place assise des qu’un aîné ou une jeune mère de famille apparaît dans la rame .
    Preuve que:  » When there’s a will, there ‘s a way  » !

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s