Les barbelés de la pensée


La dictature avance doucement mais sûrement.

puzzle

Avant-propos : quand j’ai écrit cet article, beaucoup me l’ont reproché en me disant que j’exagérais. L’affaire ZEMMOUR viré comme un sac poubelle par I- Télé, filiale de la chaîne CANAL + bien connue pour son antisémitisme et sa position à gauche, prouve que, hélas, j’avais raison. La France devient une dictature et c’est ainsi que la gauche pourra perdurer dans un silence quasi total. Honte à l’opposition qui ne défend même pas le droit élémentaire de la liberté de parole. Sans oublier cette pitoyable propagande pour accueillir des clandestins dans une France qui n’est plus capable de sauver ses pauvres… Cette histoire de clandestins est Une cause anormale et Les migrants : une folie ordinaire… Mais le pire est quand même l’appel à l’émotion après les massacres à Paris, Mourir à Paris, c’est scandaleux autant que dégueulasse que les responsables puissent ainsi récupérer le chagrin et l’horreur comme si de rien n’était. Parce que ce sont bien nos polititocards© et nos médias qui ont permis, en abandonnant la République donc la France, que tout ce mal vive chez nous. Et qui nous parle des blessés et des handicapés tombés sous les balles des barbares assassins ? A lire « Il s’appelait… J’accuse« .
PQ

   Les barbelés de la pensée   

« Le socialisme nous prépare aux barbelés de la pensée avec la censure pour tous. »©

par Alexandre Goldfarb

C’est ahurissant ce que l’on peut faire dans un pays, en l’occurrence ici en France, en douceur : jugez plutôt ce que le Président nous a concocté.
Ce vendredi 24 mai 2013 est un jour noir pour nos libertés.
C’est la Saint-Barthélemy de l’information.
En effet le Président Hollande a décidé que la cyber défense devenait une priorité pour notre pays*. En conséquence les réservistes seront mobilisés pour surveiller Internet. Non pas contre le vrai danger du terrorisme mais contre les français qui voudraient exprimer un avis contraire… Bien entendu au nom des libertés !
Evidemment il justifie cette mesure pour raisons de sécurité intérieure.
En clair, il crée une police politique chargée comme au temps du KGB ou de la Stasi de faire le tri entre ce qu’il faut et ce qu’il sera interdit d’écrire. Bien entendu cette mesure est prise dans l’intérêt de la République.

La Gauche nous concocte la véritable police de la pensée.
La télévision laisse passer n’importe quel mensonge sans que jamais il puisse y avoir un contradicteur. Exemple en septembre 2015 sur une chaîne bien connue pour sa propagande qui se proclame première chaîne d’info en France. L’invitée est un professeur qui en évoquant mai 1968 nous sort que « Le collège et le lycée étaient réservés aux élites ». C’est un sacré mensonge, car celles et ceux qui étaient alors à l’école et au lycée n’appartenait pas spécialement à l’élite. J’eusse aimé que le journaliste présent ait au moins la dignité de reprendre ce professeur. Mais non rien ! Comme d’habitude…
Taisez-vous et circulez !
Déjà que nous étions suspendus suite à délations anonymes sur les fameux réseaux sociaux, autant dire que là nous serons réduits au silence. Ne pas acquiescer sera un délit.
Au nom de la démocratie, c’est l’ouverture de la prison idéologique pour tous. Cela me rappelle le Goulag soviétique.
Comme par enchantement, nos médias et autres associations sont restés étrangement silencieux sur ce thème anti démocratique au possible.
Pas de doute ce pays est mûr pour la pensée unique et inique.

barbed-wire-235760_960_720

Personne ne dira rien quand certains d’entre nous seront arrêtés non plus pour outrage à magistrat mais pour contestation de la version officielle.

Ce qui est navrant aussi c’est le silence de l’opposition. Un silence coupable et complice qui n’augure rien de bon.Un silence anormal et difficilement acceptable. Quand les geôles s’ouvriront pour celles et ceux qui auront osé dire autrement, il ne leur faudra compter sur personne et surtout pas sur l’opposition.
Lors de sa conférence de presse, aux Hautes Etudes de défense nationale (IHEDN), le chef de l’Etat et des Armées a salué «les réserves opérationnelles et citoyennes (…) souvent mal connues, souvent ignorées, du grand public et qui associent des Français de toutes conditions, de tous métiers, au bon fonctionnement des armées».
«Nous y ajouterons, dans ces réserves, une branche nouvelle pour la cyber défense, dont l’objectif sera de mobiliser de jeunes techniciens et informaticiens …
C’est franchement nous prendre pour des abrutis mais puisque visiblement les français en redemandent, ils vont donc être servis et bien servis.
Cette idée d’écoutes et de surveillances tous azimuts est une lubie des politiques depuis toujours.
C’est un socialiste, le Président Mitterrand, qui le premier, a instauré un système d’écoutes à grandes échelle dans les années 1980.
Curieusement, il a fallu attendre longtemps pour que ces écoutes soient révélées au public mais une fois que le mal était fait.
Hollande ne déroge pas à la règle et propose de pouvoir surveiller ainsi tout le monde avec bien entendu la possibilité d’interdire tel ou tel sur la toile.
Toujours au nom des libertés au cas où certains s’offusqueraient de méthodes aussi fascisantes et qui me font penser indubitablement au national-socialisme de sinistre mémoire.
Mais comme c’est la Gauche qui instaure pareilles pratiques, cela passe dans les médias en douceur.
Vous voici prévenus de ce qui nous attend désormais dans une France qui veut contrôler la pensée. Pensée qui doit être unique.
C’est vraiment nous prendre pour des couillons.
Nous serons en 2034 l’année où sans même nous défendre, ce qui est un comble… A chaque occasion, on ne peut que constater l’énorme fossé existant entre les communautés et surtout le décalage entre notre élite auto proclamée et le terrain, là où cela va de plus en plus mal pour… Les Français !
Entre des politiques qui n’ont qu’une préoccupation : être réélus, des médias qui se la pètent en nous désinformant systématiquement pour tout et des Français qui acceptent trop d’être soumis, nous ne sommes pas prêts de nous en sortir.
Nos libertés s’amenuisent au fur et à mesure.
Cette fois personne ne pourra dire « on ne savait pas »… Parce que les veaux sont devenus de vrais moutons et tout le monde sait comment finissent les moutons !

Maintenant dans la socialie© ce n’est pas la vérité qui compte mais si « on a décidé que vous êtes coupable, vous êtes coupable!!! »

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

HOLLYLAND © ton univers impitoyable…

Avec la Gauche on n’aura plus rien.

C’est ce que je dénonce justement dans le désert des gens qui s’en foutent©…

*Source de cette information : Libération
(Les autres médias ne sont pas au courant semble-t-il)
Promesses et mensonges : Hollande démasqué par la réalité des faits !
A transmettre, il faut le faire savoir face à la désinformation qui ruine notre pays.

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai »:

Sur les réseaux sociaux, la censure se pratique déjà par simple délation anonyme et vous vous retrouvez suspendu ! Cette pratique me rappelle le national-socialisme de sinistre mémoire et lorsque vous tentez en écrivant auxdits réseaux sociaux de savoir ce qu’il en est, le principal réseau social ne daigne même pas vous répondre…Parce que ne rien faire, c’est laisser faire…

La France s’est dotée sous les socialistes, été 2013,  d’un système d’interceptions médias, téléphones et autres tablettes… Vos SMS et vos mails n’auront plus de secret…C’est THALES qui l’a réalisé. Ce beau mouchard sera géré par le Ministère de la Justice. Liberté tu t’envoles…

Sources : L’Expansion / Owni / Le Journal du Siècle
2013-06-16 17.57.30
Quand « Moi Je » se déplace depuis son château fort de l’Elysée jusqu’à Neuilly, moins de deux kilomètres, pour se rendre à M6, il fait quadriller la ville comme s’il y avait la guerre. C’est un déni total de nos libertés. J’ai assisté à cette mascarade et là j’ai compris que j’avais raison quand en mars 2012, j’écrivais : « attention danger, en élisant Hollande Président, vous élirez un dictateur »…

La démocratie : ce n’est pas confisquer la voix du peuple©.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

« Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux »©.

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de lObservatoire du MENSONGE

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

363 réflexions sur “Les barbelés de la pensée

  1. Ping : Le prêt à penser ou « La télé l’a dit© » – Observatoire du MENSONGE

  2. Marie Terrier

    Avec tous les médias qui sont au diapason même ceux supposés à droite, macron va pouvoir poursuivre l’oeuvre de destruction d notre société initiée depuis 1981 par le socialisme marxisme le plus rétrograde qui soit. La manipulation est énorme mais comme le disait un certain Goebbels « plus un mensonge est gros plus il passe »…

    J'aime

  3. Ping : En panne! – Observatoire du MENSONGE

  4. Mademoiselle NINI

    Nous y sommes dans ces barbelés de la pensée, forts bien écrits par ailleurs, avec un Président dévalué mais qui va s’accrocher quoiqu’il arrive et se renier lamentablement mais il l’a tellement fait pendant ce quinquennat qu’un peu plus ne se verra guère. Oubliée sa promesse maintes fois répétée de se représenter que si le chômage baisse. Hollande est en campagne depuis quelques mois déjà et les médias lui sont acquis pour nous amener à la finale contre Marine Le Pen et revoir le Front républicain pour la énième fois. Par contre si Trump bat Clinton, cela sonnera enfin le tocsin des politicards que nous subissons depuis la mort de Pompidou…

    J'aime

  5. Ping : Les barbelés de la pensée – Observatoire du MENSONGE | J'écris ma colère !

  6. Janine

    Voici un article qui s’intitule les METASTATSES DE LA LOI GAYSSOT…. Publié le 14 janvier 2014 dans Libertés publiques
    Nous sommes en plein dedans… et les gouvernements quels qu’ils soient, de toute manière, prouvent qu’ils s’en contrefichent de la France et des Français et qu’ils la bradent et les bradent aux plus offrants… :

    «  » » » » » » » » » » » » » » »
    Au commencement était Gayssot. Non, attendez : au commencement était l’« Holocauste ». Par le choix, popularisé dans les années 70, d’un terme issu de l’Ancien Testament pour désigner l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce génocide était investi d’une signification religieuse. Fait historique, oui, mais aussi Sacré de substitution dans un Occident déchristianisé. Toute l’ambigüité réside dans cette double dimension. La loi Gayssot , en 1990, interdit la négation de l’Holocauste. Consciente que cette innovation juridique entre en conflit avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui consacre la liberté d’expression, et avec la devise même de la République, la classe politique (députés et sénateurs quasi-unanimes, Président de la République, Président de l’Assemblée Nationale, Président du Sénat) décide de ne pas transmettre cette loi au Conseil Constitutionnel, de crainte qu’il ne soit contraint de la censurer. En 2010, la Cour de Cassation, saisie au titre de la nouvelle procédure de la « Question Prioritaire de Constitutionnalité », entérine ce déni de droit en refusant à son tour de transmettre la loi au Conseil Constitutionnel, au motif qu’elle n’aurait pas de « caractère sérieux ». On peut reprocher beaucoup de choses à la loi Gayssot, mais certainement pas de ne pas avoir de « caractère sérieux ».

    Cependant, le crime de déni de réalité historique n’est pas la seule nouveauté de la loi Gayssot. Très rapidement, la jurisprudence réintroduit également dans le droit français le délit de blasphème, qui avait été supprimé en 1791 par la Révolution : ce n’est pas le seul déni de l’Holocauste qui est sanctionné, c’est aussi désormais l’irrévérence à son égard. Jean-Marie Le Pen en fait les frais avec son calembour scabreux sur « Durafour crématoire ». Vérité et sacré, Histoire et blasphème se retrouvent donc inextricablement mêlés, cocktail explosif dans un pays laïc. Ce n’était d’ailleurs pas la passion de la vérité historique qui animait M. Gayssot : apparatchik de longue date du Parti Communiste, il en avait fidèlement épousé toutes les justifications alambiquées des crimes de l’URSS (le Goulag ? Quel Goulag ?).

    Mais une société qui élève l’irrévérence en absolu, « ni Dieu ni Maître », où un animateur de télévision est applaudi pour avoir demandé à un ancien Premier ministre si « sucer, c‘est tromper », où un crucifix noyé dans l’urine de l’ « artiste » (« Piss Christ ») est présenté dans les musées publics s’accommode mal du retour du délit de blasphème. Le 20 décembre dernier, les Femen ont mimé « l’avortement de Jésus » puis uriné sur l’autel de la Madeleine. Le gouvernement, qui a choisi il y a quelques mois une leader Femen ukrainienne comme nouvelle Marianne (ce dont elle s’est réjouie par un tweet – en anglais, puisque Marianne ne parle pas français – par lequel elle se félicitait de ce que « les homophobes, les extrémistes et les fascistes devront désormais lui lécher le cul lorsqu’ils enverront une lettre »), le gouvernement donc n’a pas jugé utile d’exprimer la moindre réprobation. On ne peut pas approuver le sacrilège ici et le réprimer là sans mettre en jeu sa crédibilité.

    Immanquablement se développe, surtout parmi les « exclus », les « rejetés du système », la tentation de bafouer ce qu’un gouvernement et des institutions délégitimés érigent comme dogme impératif. Ces provocations que l’on tolère avec indulgence de la part des artistes et des Femen, pourquoi les interdire aux jeunes des banlieues ? Parce que l’Holocauste est « plus sacré » que le christianisme ? Parce que la « quenelle » est « pire » que pisser sur l’autel d’une église ? Pire que des caricatures de Mahomet ? Qui en décide, au nom de quoi ? S’enclenche la spirale infernale de la révolte d’un côté, nourrie par le sentiment d’injustice, et d’une répression toujours plus folle de l’autre. Deux lycéens se font exclure de leur lycée, un animateur social « des quartiers » perd son emploi, tout cela pour avoir fait la fameuse « quenelle ». Le gouvernement, avec la complicité servile du Conseil d’État, rétablit la censure préalable, faisant ainsi un grand bond vers la démocratie à la russe. Plus rien, ni le Droit, ni même le simple bon sens, ne semble pouvoir freiner cette hystérie de Vertu répressive.
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    On commence a entrevoir véritablement où on va, mais plutôt devrai-je dire :
    ON Y COURRE!!!!!

    Bien à vous

    J'aime

  7. Janine

    Quand cet énergumène, qui peut se révéler, et ça… je n’en ai pour ma part pas le moindre doute…, pire que le dictateur Turc Erdogan, s’il est réélu…, il installera une dictature profonde et les Français pourront dire, « Adieu, Veaux, Vaches, Cochons » et pour ceux qui en ont les moyens pourront partir sous d’autres cieux, mais un conseil, évitez l’Europe entière et les Stats et tout ce qui est autre dictature…!!!

    Si j’avais les moyens, j’irai m’installer en Islande, malgré le froid que je n’aime pas, mais là-bas, ils sont tranquilles à partir du moment où on ne vient pas pour changer leurs habitudes, mais pour se conduire en bon citoyen et les respecter!!!

    La France est finie, car les Français sont des lâches et ne feront RIEN pour sauver leur Patrie et leur famille…!!!
    Bien à vous

    J'aime

  8. zyriab

    Il n’ y a vraiment pas de quoi s’offusquer La loi « Gayssot » est on ne plus fasciste elle interdit même aux chercheurs de faire des travaux scientifique .Donc interdit de réfléchir .On revient au temps de l’inquisition

    J'aime

  9. Ping : Le jour du vote: n’oublions rien! – Observatoire du MENSONGE

  10. Noel Jacquot

    Avec Hollande nous entrons dans une dictature pour le moment douce mais comme il veut rester en 2017 à tous prix, cette dictature va se durcir…Bravo pour cet article très fort.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s