Le chaos et la désintégration


Le lynchage de M. Fillon se poursuit. Ses conséquences politiques seront , quoi qu’il arrive désormais, gigantesques

TRIBUNE

image

Le chaos et la désintégration

Par Maxime Tandonnet

fifi-cuitLe lynchage de M. Fillon se poursuit. Ses conséquences politiques seront , quoi qu’il arrive désormais, gigantesques, incalculables comme le souligne à la perfection M Emmanuel Berretta, dans le Point. Cette curée, dirigée en ce moment contre un homme et sa femme, est détestable. Dans une tribune pour le Figaro Vox, je l’ai décrit en paria de la République, dans la continuité de mes réflexions, tout en distinguant bien les parias médiatiques actuels, victime d’un lynchage et traités en boucs émissaires, dont il est, des hommes d’Etat d’autrefois, frappés pour avoir eu raison avant tout le monde qui ont fait l’objet de mon livre « les parias de la République » (Perrin 2017). Nous sommes tous, vous et moi, profondément choqués de ce que nous apprenons concernant les emplois familiaux. Mais pour être honnête, il faudrait les resituer dans leur contexte et faire l’étalage complet de toutes les faveurs, passe-droits, copinages, privilèges, héritages, « fils et filles de », avantages, petits arrangements, dont la « France d’en haut », politique et médiatique, se délecte. Il faudrait soulever le couvercle dans sa totalité, pas seulement à propos de M. Fillon et dans l’objectif de le détruire la veille d’une élection cruciale. Quels hommes ou femmes politiques, sans exceptions, ont favorisé, rémunéré, employé un proche? Et vérifier pour chacun d’entre eux l’absence « d’emploi fictif », l’utilisation des fonds publics conformes à leur destination, contrôler effectivement, pour chacun, sans distinction, la réalité du travail accompli par ce proche. Je ne sais comment cela va finir. Nous sommes en plein cœur de la désintégration d’un système qui explose en plein vol. Nous vivons en temps réel le crash d’un régime politique. Nous sommes en 1870, en 1939, en 1958 mais avec une différence: rien n’émerge de la bêtise, de l’aveuglement, de la haine et de la cupidité qui se sont emparés de ce pays. Que « la gauche » (soi-disant « gauche ») se donne comme candidat un personnage qui promet à toute personne de plus de 18 ans un « revenu universel » de 750 euros, sans contrepartie d’un travail, au risque de créer une société de rentiers, d’isolés et de désœuvrés, et de détruire l’économie française, m’est insupportable, surtout en pensant à tous les jeunes, dont nous avons été, qui se lèvent tôt le matin et bossent pour s’en sortir, y trouvent la fierté et l’envie de vivre. Je suis révulsé devant l’apathie collective face à la puérilité de son slogan concernant le financement de la mesure: « taxer les robots ». Le pire n’est pas que ce genre de gadget soit lancé, mais qu’il triomphe! On se fout du monde et ça marche! Voilà le signe patent de l’effondrement intellectuel de notre pays. Je remercie du fond du cœur les Vingt députés socialistes courageux et responsables qui refusent de soutenir cette imposture. Peut-être qu’un jour, les historiens se souviendront d’eux en les appelant « les Vingt ». Par ailleurs, qu’un vaste courant d’opinion se rallie à M. Macron, simplement parce qu’il est télégénique, souriant, habile, « chouchou » des médias, me laisse pantois. Quel mérite en dehors d’avoir trahi Hollande? Quelle pensée, quelles idées? Quel projet un tant soit peu novateur et moteur? Nous sommes en pleine désintégration, révolution, en plein chaos. Un principe en ressort: la France est en train de tuer l’institution présidentielle, l’idée même d’un chef suprême, tout puissant et irresponsable pendant 5 ans, s’incarnant dans un visage. L’arrivée à l’Elysée d’un Macron signifierait l’élection du néant. Celle de le Pen l’ouverture d’un séisme politique gigantesque. Mais le chaos français fait partie d’une crise du pouvoir qui frappe tout le monde occidental. Cette nuit, j’ai reçu plusieurs textos et courriels d’amis qui me demandent ce que je pense de la situation et de la manière dont tout cela va se terminer. Mon véritable espoir: les législatives, l’arrivée au pouvoir d’une majorité de recomposition, avec tous ceux qui veulent sauver ce pays, d’un Premier ministre et d’un gouvernement de crise. Mais je ne suis même pas sûr que la nation française ait encore assez d’esprit, d’énergie et de volonté pour s’orienter dans cette voie.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…
bleu-copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Publicités

13 commentaires

  1. Pour Fillon le félon c’est un chaos bien mérité: car il ne faut oublier comment Fillon a trahi Sarkozy sans vergogne et ce qu’il a fait contre lui. De toutes façons il n’a aucun charisme et n’aurait pas gagné en mai 2017.

    J'aime

  2. Bravo Monsieur Tandonnet, vous avez raison, mais voilà, ceux qui nous dirigent sont également dirigés par plus haut qu’eux, et juste au-dessus de ceux qui nous dirigent, il y a Bruxelles…:
    ET VOILA LA DEMOCRATIE A LA FRANCAISE… Puisqu’il n’y a plus de démocratie en France, mais comme on veut nous le faire croire, et comme beaucoup de Français veulent croire que tout cela n’est pas vrai…!!!

    «  » » » » » » » »Je vous colle un article publié hier qui en dit très long sur les élections futures, déjà celles d’avril et mai… et entre temps, à tout le bataclan que Bruxelles est en train de développer autour de Fillon et Le Pen… » » » » » » » » » » » »

    «  » » » » » » » » » » » » » » »BRUXELLES VEUT MACRON » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Objectif : affaiblir Fillon et écarter Marine Le Pen…
    Publié le : mercredi 1er février
    Mots-clés : Corruption; Emmanuel Macron; France; François Fillon; Marine Le Pen; Médias; Politique; Union européenne
    Source : reinformation.tv

    De Daniel Cohn-Bendit à Pierre Bergé en passant par Alain Minc et Bernard Kouchner, de Brigitte Macron à Matthieu Galley, le tout Paris qui pense et qui a un cœur s’anime en faveur d’Emmanuel Macron.

    L’homme n’est rien qu’un banquier d’affaires déguisé en gentil dauphin, un chouchou de Hollande monté en graine, un ministre de l’économie dont la seule trace demeurera une loi sur le développement des lignes de bus, un apparatchik bruxellomane, mais le Système le promeut à marche forcée depuis l’été dernier comme un sauveur. Et sauveur il l’est en effet, de la gauche mondialiste préoccupée par l’effondrement du PS. Il est l’homme par qui l’impensable peut arriver : une coterie qui a échoué en tout, qui s’est ridiculisée aux yeux du monde et a conduit le pays toujours plus profond dans l’abîme, une meute vomie par le peuple français a une chance de sauver ses meubles et de garder le pouvoir, en le faisant élire président de la république.

    Les contradictions de Fillon sur ses affaires

    L’autre candidat préféré du mondialisme bien-pensant était Juppé, mais il s’est pris les pieds dans le tapis, et Fillon, en rejouant le rôle de Sarkozy en 2007, lui a fait mordre la poussière. Depuis, le vainqueur s’est endormi sur son nuage, et il n’a pas vu arriver les affaires qu’on lui jette dans les pattes. Ses adversaires sont sans scrupules ? La justice est extraordinairement prompte ? Sans doute ! Mais il se défend comme un manche et ne convainc pas. Quand on fait campagne sur le thème de la rupture et de la rigueur, il ne faut pas avoir les ongles douteux. Ni jeter le public dans la perplexité par ses contradictions.
    […]
    Il y a quelque chose de fou et d’inquiétant dans la soumission de Fillon lorsqu’il affirme que, s’il est mis en examen, il ne sera pas candidat à la présidentielle. Les « charges » relevées par la presse contre lui ne justifiaient nulle enquête préliminaire, mais la justice a volé au secours de la manœuvre politique anti-Fillon ! Sur cette lancée, pourquoi l’arbitraire d’un juge d’instruction, qui décide librement en fonction de ses convictions, n’irait-elle pas jusqu’à la mise en examen ?
    […]
    Les manœuvres de Bruxelles contre Marine Le Pen

    Il en va de même pour l’affaire intentée par le parlement européen à Marine Le Pen. Ici, pas de présomption d’emploi fictif. Catherine Griset, l’assistante de Marine Le Pen, a bien travaillé pour elle. Mais on lui reproche de l’avoir fait au siège du Front national et pour la présidente du FN, non pour la députée Le Pen, tout en recevant sa rémunération du parlement.

    Sur le lieu, l’accusation ne vaut pas tripette, à l’heure d’Internet et du télé-travail. Le lecteur sait-il où je suis au moment où j’écris cet article ? De même Catherine Griset peut-elle s’occuper de Marine Le Pen députée sans aller à Bruxelles. Et comment l’administration bruxelloise prétend-elle faire le départ entre les heures passées à assister Marine présidente et celles consacrées à Le Pen parlementaire ? C’est du guignol. Entend-elle se livrer à la même opération pour tous les parlementaires européens qui ont une double casquette ? On attend les résultats avec impatience. Quoi qu’il en soit, c’est évidemment, encore une fois, à l’accusation de faire la charge de la preuve, et non d’exiger, comme elle le fait, des éléments permettant de disculper ceux qui lui sont suspects.

    Médias terribles contre Le Pen et Fillon, indulgents avec Macron

    À côté de l’acharnement dont Le Pen et Fillon sont victimes, on saluera l’indulgence de la justice et des médias devant les frais de bouche d’Emmanuel Macron, qui se sont montés en huit mois de 2015 à 120 000 euros, soit 80 % du total de Bercy, ce qui, compte tenu des journées sandwichs, des vacances, des week-ends et des invitations reçues par le ministre, montre un bel appétit de se faire des amis en les invitant dans des endroits chics. Mais comme le disait le bon monsieur Sapin, pas de « mesquinerie budgétaire » !
    […]
    Et puis il y a les mille affaires et manœuvres tactiques dont dépend à tout moment la survie, comparables à ces troncs d’arbre sur un fleuve équatorial que doit éviter la pirogue si elle entend ne pas couler. Sans importance par elles-mêmes, elles conditionnent la carrière des politiciens et finalement l’avenir d’un pays. C’est idiot mais c’est comme ça.

    Si Fillon n’en tient pas compte, il n’ira pas au deuxième tour. Si Marine Le Pen ne s’en dépêtre pas, c’est elle qui n’ira pas. Il n’est pas dit d’ailleurs que ce n’est pas elle qui soit la véritable cible des affaires en cours. Pour opposer Macron à un Fillon affaibli et ringardisé. Quelle victoire pour la démocratie à la française ce serait. Quelle leçon à tous les populistes du monde ! Je ne dis pas que c’est fait, mais cela peut venir. Pour les adversaires du mondialisme, le temps est venu de déboulonner Macron. Vite !
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Combien de personnes, même ici sur l’Observatoire auront envie de connaître la vérité???!
    Bien à vous

    J'aime

    1. Vous qui voyez des complots partout… Fillon a déjà perdu si cet homme parvient même à rester en lice, ce que je ne crois pas. Marine Le Pen ne gagnera pas car elle ne peut pas gagner un second tour faute de réserves. La droite est d’une rare stupidité, déjà d’avoir commis une primaire ouverte puis d’avoir choisi Fillon, la droite va imploser car elle n’est pas à droite et beaucoup de ses électeurs ne veulent plus de tous ces caciques inutiles et nuisibles. Si dire la vérité c’est de l’acharnement lors comment on fait? On tait tous ces scandales? On laisse bien tranquille tous ces barons qui méprisent le peuple? Ce n’est pas un complot mais un fait et Fillon qui en août dézinguait Sarkozy sans retenue et publiquement devient à juste titre l’arroseur arrosé.

      J'aime

      1. S’il faut dire la vérité, alors il faut dire toutes les vérités!
        Vous croyez que Fillon est le seul à faire bénéficier sa famille d’énormes avantages en numéraires???
        Ils sont tous pareils, et ils s’imaginent qu’on ne le saura pas…
        Là on l’a su.. Pourquoi???
        Parce qu’il faut dézinguer Fillon, et rien que pour cela, sinon, tous bénéficient de gros avantages dont le peuple paie sans même être au courant…
        Le fils Hollande, qui a un job à l’Elysée que nous payons et qui fait ses booms avec tous ses copains à « La Lanterne », et c’est le « bon peuple » qui paie.. encore faut-il voir l’info, et même si on la voit, le peuple est tellement habitué à toutes ces magouilles de partout, qu’il ne bouge que lorsque des faits tournent en boucle comme pour Fillon et pour Marine Le Pen… Pourquoi est-ce que ça tourne en boucle, parce qu’il faut que le peuple le sache afin de pouvoir faire un scandale monté de toute pièce, avec des vérités et des mensonges bien entendu, puisque dans des cas pareils, les journaleux savent de quel côté va leurs portefeuilles!!!
        Macron est porté par Bruxelles, mais pour cela, il faut que tous ceux qui ont une chance d’accéder au « trône » disparaissent…
        ça n’est pas plus compliqué que cela…!

        Le mardi 26 août 2014, le nouveau gouvernement a été présenté à la presse. Figure détonante: Emmanuel Macron, ex-secrétaire général adjoint de l’Élysée.
        Si la plupart des médias traditionnels soulignent qu’il s’agit d’un ex-banquier d’affaires, évoquant presque timidement le nom de la puissante institution qui l’avait employé
        (le Groupe EDMOND DE ROTHSCHILD), aucun ne rapporte ses autres singularités: proche de Jacques Attali (il fut son rapporteur adjoint auprès de Nicolas Sarkozy), Emmanuel Macron, ex-responsable de la commission « mondialisation » à la Fondation Jean-Jaurès, est un membre de la French-American Foundation (Young Leader cuvée 2012) et un participant de la Conférence ultra-VIP de Bilderberg qui s’est tenue, fin mai-début juin, à Copenhague (était également présente Fleur Pellerin, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication).

        Le point commun de ces trois réseaux a priori différents : le même attachement à une idéologie composite (atlantisme + libéralisme économique + sionisme inconditionnel).
        Le jeune homme de 36 ans a de l’avenir : il suit ainsi les traces de François Hollande (ex-Young Leader) et de Manuel Valls (ex-Bilderberg 2008).
        On vit dans un monde où les grands de ce monde complotent tous pour que les peuples s’entretuent une fois pour toutes et qu’il ne ressorte de cette tuerie que 500 millions d’esclaves. Pour l’instant nous sommes dans les 8 milliards sur cette planète… Il y a 7 milliards et 500 millions de trop.
        Mais bon, vous ne voulez pas le savoir, ça ne changera rien à tout ce qui doit se passer…
        On ne peut rien pour vous, et de toutes façons, ces gens-là n’en ont rien à faire de ce que nous pensons ou voulons…
        Nous n’existons pour eux, que pour qu’ils arrivent à leurs fins… et ils sont en train d’y arriver… Jusqu’ici, personne ne s’y est opposé, à part Poutine et Trump…
        Bien à vous

        J'aime

        1. Macron vous dites sioniste inconditionnel alors qu’en octobre 2016 il a fait une déclaration antisémite ou antisioniste ou antijuive passée quasi inaperçue dans une interview récente au journal Marianne, l’ancien ministre et futur candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron dit:
          « C’est très important de faire respecter la neutralité du service public. La religion ne peut pas être présente à l’école. Toutefois, j’entends peu de gens émus lorsque les conséquences de ce débat envoient de plus en plus d’enfants dans des écoles confessionnelles qui leur enseignent la haine de la République, professent des enseignements essentiellement en arabe ou, ailleurs, enseignent la Torah plus que les savoirs fondamentaux. »
          Mettez votre computer à jour merci.

          J'aime

            1. Si un écrit en bonne et due forme , celui de Macron, publié par un magazine connu, donc bien réel, ne vous suffit pas, c’est donc sans espoir…
              Macron, comme beaucoup de socialistes, fait partie de cette gauche bourgeoise parisienne ou provinciale nantie et très antijuive… C’est la réalité. Mais comme c’est la gauche on fait comme si ce n’était pas vrai. Je me souviens que parce que Pompidou avait travaillé chez Rotschild, on en avait dit des âneries sur lui et même qu’il était Juif: c’est dire jusqu’où cela peut aller.

              J'aime

              1. Je n’aime pas sur la surenchère, mais Pompidou, est un très mauvais exemple : Pompidou, celui qui a vendu la Banque de France aux Banques Privées.

                Si la FRANCE est surendettée aujourd’hui c’est à cause de cela, et ça a été fait pour qu’aujourd’hui on nous bassine en permanence cette dette qui n’arrête pas de grossir…

                Normal, avant 1973, la France empruntait à la Banque de France au taux de 0%,. La France pouvait rembourser sans jamais être endettée, ah mais ça ne pouvait pas arranger ceux qui gouvernent, il fallait faire payer le peuple et pour qu’il y ait de plus en plus de pauvres… Aujourd’hui on passe son temps à rembourser les intérêts… Pour rembourser cette maudite dette, il faut faire de plus en plus de pauvres, et les banquiers sont de plus en plus riches… Je viens de lire un article sur le sujet et c’est exactement cela…
                Elle est pas belle la vie???!!!!

                Alors Pompidou, il vaut mieux laisser son souvenir dans un tiroir fermé à clé et y mettre des verrous en espérant ne jamais plus revoir ce type de personnage anti-patriote…!
                Bien à vous

                J'aime

                1. Aucun rapport avec mon commentaire: je citais Pompidou comme exemple de fausses rumeurs antisémites et c’est tout. Décidément vous mélangez tout quand vous avez tort.

                  J'aime

  3. Louis Veuillot : Liberté, égalité, fraternité ! Paroles vaines, funestes même, depuis qu’elles sont devenues politiques ; car la politique en a fait trois mensonges.

    J'aime

  4. Cet épisode de la vie du couple FILLON me rappelle une chasse à cour , cruelle et dégoutante,
    chaque jour qui passe , c’est une pique supplémentaire , le sang coule à flots jusqu’au dernier râle , après la mort , la meute pourra se repaître des deux bêtes achevées.
    Attendons sagement le verdict de la justice , mais je pense sincèrement que , quel que soit le résultat ….. innocent ou coupable , le mal est fait .

    FILLON avait une voie royale pour l’élection suprême , il va chèrement payer ses « déconvenues »
    Pendant ce temps là les ventes du canard enchainé s’envolent dans la stratosphère , c’est bien connu , le malheur des uns fait le bonheur des autres n’est ce pas !!!

    La droite qui souhaitait tant l’alternance se trouve dés à présent dans une méchante impasse , les scores s’équilibrent et les « petits d’hier  » se frottent les mains aujourd’hui.

    La politique est monstrueuse dans ses idées , sans pitié pour personne , et que dire des médias qui se vautrent dans le scandale , depuis plus de 8 jours nous sommes submergés chaque secondes par cette affaire , c’est à croire que plus rien n’existe dans le monde en dehors de Pénélope Fillon !!!

    Un seul désir m’anime dans cet triste affaire : connaitre la source nauséabonde qu’est devenu ce fleuve de pourritures.

    merci Maxime pour votre intervention.

    J'aime

    1. SANTIAGO
      Elle est connue mais demande à être confirmée et j’espère que l’équipe Fillon y travaille. Courant 2016, Valérie Trierweiler a rencontré Madame Macron en tenant les propos suivants . Il faut qu’il y ( Emmanuel Macron ) aille. Hollande n’était déjà plus présidentiable pour un second quinquennat. Valérie Trierweiler savait que les conditions étaient réunies pour amorcer la candidature de son poulain et le propulser sur orbitre. Je suppose que la décision de se présenter a été prise a ce moment là. La primaire de la droite a donné les résultats que vous connaissez et Macron a rassemblé les capitaux nécessaires à sa campagne. Hollande s’est retiré avec l’aide de Walls qui s’est pris lui aussi les pieds dans le tapis. Aujourd’hui , nous avons un Fillon « plombé », un Hamon « déjanté », un Mélanchon et un Macron dont le mouvement grossit chaque jour avec des moyens importants ( ? ). il est clair que Macron jouit d’appuis considérables et Macron président , c’est évidement se retrouver avec les socialistes au pouvoir une fois de plus. Un suicide collectif. Fillon en tête et futur Président !!! il devenait nécessaire de le « descendre  » . Cela a été fait juste après les primaires de la gauche en deux salves bien distinctes. Deux parutions du canard enchaîné. Imparable et très bien préparé. Le but annihiler la droite et ses électeurs. Quinze jours auparavant, le directeur du palmipède aurait rencontré un camarade de promotion de Macron, Monsieur Gérard Gantzer ( conseiller chargé des relations avec la presse à l’Elysée ) qui lui aurait remis les fameux documents , ( Bercy ) reçus de la main de Hollande qui lui aurait dit  » FAITES EN BON USAGE ».On connait le résultat. Tout cela a jeté un trouble dans la droite à tel point que que ses « amis  » ( Fenech ) lui demande de se retirer. Bravo la gauche, comme pourritures , on ne fait pas mieux dans le genre; C’est de bonne guerre, me direz-vous .Peut être est-ce là une réponse du berger à la bergère? . Je ne le pense pas plutôt une volonté délibérée de tuer le candidat Fillon , d’éliminer au second tour MLP et de faire gagner Macron. Compliments. Très bien imaginé mais sordide et tout aussi sordide la rapidité ( procédure judiciaire ) avec laquelle a été lancée ce COMPLOT . Mais le KO debout dont est victime la droite et ses électeurs ne saurait empêcher d’analyser et de vouloir comprendre d’ou vient cette infamie. Fillon le paiera très certainement. Néanmoins,il serait tout aussi souhaitable que soit mis en exergue les vicissitudes de ce Président qui décidément n’aura eu de cesse de détruire la France et aura fait preuve d’un cynisme immonde. J’invite la droite à se ressaisir autour du Candidat Fillon pendant les 15 jours qu’il a demandé , délai nécessaire à sa défense. S’il doit partir, il partira. En attendant , faire bloc et surtout confirmer la source de cette ignominie. Je ne pense que cela vienne de la droite. La procédure judiciaire est beaucoup trop rapide. C’est d’ailleurs un manque d’intelligence de cette gauche que de vouloir régler le compte de Fillon aussi rapidement. Là est la preuve de leur imbécibilité chronique qui consiste à prendre les Français pour des abrutis. Personne n’est dupe.

      J'aime

  5. Chaos et désintégration. Certes, mais la faute à QUI ?

    Dans ce sac de noeuds tricoté par la droite, Mon Dieu épargnez-nous le retour de Juppé.

    Une vieille phrase de Fillon en 2012 qui voulait déjà se démarquer du quinquennat Sarkozy : « C’est trop facile d’être généreux avec l’argent des autres, au détriment de l’emploi des autres » , réagissant à une augmentation du SMIC.

    Enfin « merde » ! quand on s’annonce comme un candidat « irréprochable », quand on demande aux Français qu’il va leur falloir se serrer la ceinture, il faut être ce candidat irréprochable. Il faut commencer par donner l’exemple sur l’argent PROPRE difficilement gagné en travaillant et surtout lutter soi-même contre le GASPILLAGE …Non ?

    Je mentirais si je vous disais qu’au fil des jours, je n’éprouvais pas une certaine pitié pour ce couple d’inséparables que sont les Fillon. Pour une raison bien simple : tous les politiques sont à la même enseigne, ce sont tous des corrompus qui doivent avoir le même genre de casseroles au « cul » que celle de l’ancien ministre.

    Il est bon de pouvoir écrire ici, à l’Observatoire du Mensonge, que le mensonge est ROI pour celles et ceux accusés de détournement de fric de l’Etat, et qui pour se justifier, nous font avaler des couleuvres.

    Macron serait lui aussi épinglé sur une affaire de RSI…

    Une tite blaguounette ? allez : « Une Française gagne 500.000 Euros à l’ EURO-FILLON ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s