Le naufrage de l’Etat de droit


Chronique d’une descente aux enfers annoncée

TRIBUNE

image

Le naufrage de l’Etat de droit

Par le Général (2s) Antoine Martinez

Le naufrage de l’Etat de droit :
chronique d’une descente aux enfers annoncée

Alors que l’état d’urgence est en vigueur, le peuple français, médusé, assiste à l’embrasement d’une multitude de zones du territoire où la loi de la République n’est plus appliquée et dans lesquelles la police n’est plus tolérée car considérée comme une force d’occupation. Ces événements inacceptables et inadmissibles ne sont cependant pas une surprise. Ils sont la conséquence de l’impuissance et de la démission des pouvoirs publics, du renoncement des responsables politiques à affronter les réalités en tentant depuis des années d’acheter la paix civile, notamment dans ce qu’on appelle les territoires perdus de la République prêts dorénavant à s’embraser au moindre incident. Les gouvernants sont arrivés aujourd’hui au point de non-retour où ils ne maîtrisent plus rien car ayant toujours un temps de retard et étant toujours dépassés par l’événement. Dans ces conditions, ils pourraient très bientôt ne plus être en mesure de maintenir ou de rétablir l’ordre public avec les seuls moyens habituels, c’est à dire la police et la gendarmerie. La Cité est en feu et l’ordre public n’existe plus.
Mais cet ordre public, marqueur important de notre démocratie, ne peut régner durablement que dans la Cité évoquée par Aristote et dans laquelle les citoyens sont réunis par un choix de vie commune, cette dernière étant assurée et consolidée par la référence à un même passé mythique, à des héros communs, à des rites et des lois intégrées et partagées. Nous sommes loin aujourd’hui de cette Cité, car il a suffi d’une quarantaine d’années seulement pour que l’héritage historique du peuple français, vieux de deux millénaires bercés par la Grèce et la Rome antiques et nourris par la culture judéo-chrétienne, soit mis en péril en raison de l’irresponsabilité, du manque de clairvoyance, du déni de réalité et même par la compromission de nos « élites politiques » qui ont exercé et qui exercent aujourd’hui le pouvoir. Avoir laissé faire et accepté une immigration massive, incontrôlée et injustifiée et vouloir intégrer des musulmans, en l’occurrence par millions, dans une société occidentale laïcisée et qui a pour fondement le christianisme a constitué et constitue une pure folie et reste une utopie contre laquelle il va bien falloir que les Français réagissent. Compromission, car ce quinquennat finissant qui a été qualifié de « quinquennat pour rien » a, en réalité, aggravé la situation et a été marqué par des événements dramatiques dus à des dysfonctionnements majeurs dans l’application de l’état de droit et à des décisions inadaptées et contraires aux intérêts de la France et de la nation française.
Il est vrai que depuis les années 1980, le principe de l’assimilation a été fortement ébranlé puis carrément attaqué par les nouveaux arrivants trop nombreux, plus soucieux de faire grandir l’oumma et refusant de se conformer aux règles et au mode vie du pays accueillant. Ils ont d’ailleurs été encouragés dans cette voie par les promoteurs du droit à la différence qui ont ouvert ainsi la porte au communautarisme. Il faut pourtant rappeler que l’assimilation qui a été l’un des principes qui a fait la France et sa richesse jusqu’à la fin des années 1970 a eu le grand mérite de rendre la diversité vivable car elle permettait précisément l’avènement d’un fort sentiment d’appartenance à une nation et d’une volonté affirmée d’unité nationale qui ont forgé l’identité française. Peut-être est-il utile et nécessaire de rappeler aux contempteurs de cette identité qu’elle repose sur un socle qui comprend trois volets : une Histoire, une culture avec sa langue, le français, et un mode de vie que beaucoup nous envient. Et c’est l’adhésion à ce socle, à cet héritage, à cette mémoire qui aurait dû et devrait être facilitée, favorisée et inculquée par l’école car c’est ce qui crée les conditions du vouloir vivre ensemble et garantit l’unité pour former des projets communs. Mais l’école, aux mains des experts du pédagogisme qui l’ont menée à sa ruine, ne le fait plus depuis longtemps. D’ailleurs, elle est même devenue le creuset de la libanisation du pays. Elle a failli à sa mission depuis plus de quarante ans sans réaction des responsables politiques qui se sont succédé. Pis, l’actuel ministre de l’Education nationale agit contre les intérêts de la nation française en favorisant, et finalement en appliquant dans sa réforme la politique culturelle islamique de l’OCI en préconisant l’enseignement de l’islam et l’apprentissage de la langue arabe dès le CP. Cela dit, on ne peut assimiler que des individus. Il est impossible d’assimiler des peuples. Mais si on en est arrivé là, c’est parce que les responsables politiques ont laissé se constituer, depuis de nombreuses années, ces territoires perdus de la République que sont ces centaines d’enclaves occupées par des populations issues de l’Afrique noire et du Maghreb – et abandonnées par une grande partie des autochtones – où règne aujourd’hui la loi de l’islam. Et force est de constater que cette immigration extra-européenne a été encouragée à refuser l’adhésion à ce socle pour imposer sa loi incompatible avec notre culture et notre mode de vie, ouvrant ainsi avec certitude, à plus ou moins brève échéance, la voie vers une future confrontation. Il faut bien reconnaître que le nombre invalide à l’évidence tout espoir d’intégration. Les violences urbaines actuelles le démontrent. Les diatribes violentes et haineuses contre la France en témoignent. Et l’ordre public n’existe déjà plus dans ces territoires perdus sans que cela émeuve nos gouvernants. L’absence totale de réaction du gouvernement et le laisser-faire dans ces territoires ces derniers jours, après une interpellation musclée de la police, conduisent à des violences urbaines inacceptables qui s’étendent dangereusement. Cette démission de l’Etat favorise l’aggravation de la situation, alimente la propagation de la chienlit et compromet sérieusement le rétablissement de l’ordre public.
Mais faut-il s’en étonner lorsque le Chef de l’Etat outrepasse son rôle en se rendant au chevet d’un individu, blessé lors d’une interpellation violente qu’il a lui-même provoquée et à laquelle il a tenté de se soustraire par la force, et qu’il désigne à la vindicte publique les policiers sans attendre les résultats de l’enquête ? Ne se rend-il pas compte qu’il verse ainsi de l’huile sur le feu et participe à l’engagement de cette spirale infernale ? Comment a-t-il pu, par ailleurs, reconnaître explicitement devant deux journalistes le péril que représente l’islam – et non pas l’islamisme – puisqu’il a évoqué lui-même sa crainte d’une partition du pays, et être resté et continuer de rester inactif devant ce risque ? Quelle conception écoeurante de la politique ! En vérité, il ne fait que confirmer un état de fait illustré par ces violences urbaines. Il existe bien des enclaves sur notre territoire occupées par un peuple intrinsèquement étranger pour une grande partie au peuple français même s’il possède des papiers français et dans lesquelles la loi de la République a été remplacée par la loi de l’islam. Et il faut en être conscient, cet autre peuple ne se sentira jamais français, et ne le mérite d’ailleurs pas. Il faut entendre sa haine à l’égard de la France.
Mais faut-il s’en étonner lorsqu’un candidat à la présidence de la République, en déplacement en Algérie où il est allé chercher son adoubement, ose affirmer que la France a commis un crime contre l’humanité avec la colonisation ? Faut-il lui rappeler les raisons du débarquement des forces françaises, en 1830, en Algérie qui n’existait pas en tant que telle encore car c’est la France qui a construit ce pays ? Faut-il lui apprendre – car il ne le sait pas – que l’Europe subissait depuis plus de trois siècles les actions de piraterie et l’esclavage des barbaresques menées en Méditerranée et sur les côtes européennes par la Régence d’Alger intégrée à l’empire ottoman,  et que le roi Charles X, en accord avec ses homologues européens, décida d’y mettre un terme ? Faut-il lui apprendre que lorsque les Français s’implantèrent un peu plus tard sur le territoire représenté par les actuels Tchad et République Centrafricaine pour éradiquer l’esclavage, la population sédentaire avait été en grande partie déportée par les trafiquants d’esclaves arabo-musulmans. Et pour ajouter à la barbarie, cette déportation ne s’est pas seulement limitée à la privation de liberté et au travail forcé. Elle fut aussi une véritable entreprise génocidaire d’extinction ethnique par castration, car ces esclaves ne devaient pas faire souche en terre d’islam ! N’est-ce pas là un vrai crime contre l’humanité ? Et ce sont les descendants de ces esclavagistes qui veulent nous faire la morale aujourd’hui et nous obliger à la repentance ? Mais c’est eux qui doivent faire repentance !
Le constat est cruel mais implacable : le politique n’est pas à la hauteur de sa fonction et cette dernière a même été, au cours de l’actuel quinquennat, discréditée, abaissée, affaiblissant ainsi les institutions à un moment où la situation exige l’autorité de l’Etat. Et cet état de faiblesse de l’Etat face aux menaces, notamment intérieures, constitue un accélérateur de la dégradation de la situation et de la dérive vers la confrontation inévitable. En effet, le risque majeur auquel sera confronté bientôt – et peut-être plus vite qu’on ne le pense – notre société pourrait bien se traduire par une totale submersion des capacités régaliennes de l’Etat avec des violences urbaines et des émeutes de très grande ampleur qui conduiraient à des affrontements meurtriers. Et cette situation pourrait être mise à profit par les dizaines de milliers de djihadistes et djihadistes potentiels prêts à semer la mort au signal. L’impuissance et la démission de l’Etat ont donc bien signé la mort de l’ordre public et ouvert la voie à la violence, voire à une guerre civile ethnique.
Une tâche immense attend le prochain président de la République. Mais il ne pourra pas échapper au débat capital qui porte sur l’exercice du pouvoir et donc sur les exigences qu’il requiert. Le peuple, qui lui aura confié la destinée du pays, doit exiger de lui, notamment à un moment difficile marqué par une guerre à l’extérieur mais également et surtout à l’intérieur, d’exercer sa fonction de façon responsable, avec fermeté et rigueur, en ayant une vision à long terme, en sachant identifier les menaces qui guettent la collectivité dont il doit assurer la protection. Et la première menace à contrer, c’est l’islamisation criminelle de notre société qui conduit la nation à sa perte.
Il devient donc urgent de stopper l’immigration extra-européenne et même d’inverser ce processus.

Général (2s) Antoine Martinez

Coprésident des Volontaires Pour la France
Capture d’écran 2016-06-18 à 22.29.28

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…
bleu-copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Général Antoine Martinez pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Advertisements

11 réflexions sur “Le naufrage de l’Etat de droit

  1. Janine

    Je suis d’accord avec vous sur certains point Général Martinez, mais lorsque vous dites en parlant des responsables politiques :
    «  » » » » »
    Ces événements inacceptables et inadmissibles ne sont cependant pas une surprise. Ils sont la conséquence de l’impuissance et de la démission des pouvoirs publics, du renoncement des responsables politiques à affronter les réalités en tentant depuis des années d’acheter la paix civile, notamment dans ce qu’on appelle les territoires perdus de la République prêts dorénavant à s’embraser au moindre incident.
    «  » » » » » »
    Je ne suis pas tout à fait d’accord car ces gens-là savent parfaitement ce qu’ils font et ils le font en toute conscience parce qu’ils sont achetés par bien plus haut et leur but est la destruction de la France, et tant que tous les Français, ou du moins une immense partie des Français refusent de le voir, ce pays est mort d’avance!

    Dans l’affaire de Théo…, pourquoi la vérité la vraie vérité, pas celle des journaleux à la solde du PS, c’est une famille d’arnaqueur la famille de Théo… Ils ont créé une Asso pour nous arnaquer d’un minimum de 168 000 euro, sur le compte bancaire du « pauvre petit Théo », il y a 52 000 euro provenant des 168 000 euro donnés par les Français, par l’intermédiaire des Pouvoirs Publics pourris jusqu’à la moëlle!!! quand à son viol, qui l’a véritablement violé, un flic ou un dealer, puisqu’il se trouvait près des dealers…!!!

    Alors tout est fait de cette façon.
    Quand un et des CPF violent, cambriolent, tuent…, on ne dit pas leurs noms, mais si c’est un autochtone bien blanc, le nom est dévoilé…, quand ces CPF traitent tous le monde avec des «  » » »nique ta mère et autres joyeusités… » » » » et je ne parle pas des violences physiques…
    Ils ne déclareront jamais que c’est du racisme, par contre, si nous avons le malheur de dire un mot considéré comme déplacé ou raciste…
    Là, la personne se retrouve au tribunal et aura minimum de l’argent (eh oui toujours l’argent, il faut que les Français raquent les fonds de tiroirs…) pour réparation du mot ou de l’expression considérée comme raciste, même s’il n’y a que des CPF comme témoins…

    Les migrants qu’on laissent entrer volontairement, alors que l’on sait qu’on en peut plus, c’est voulu, sinon, les frontières auraient été remises en place… mais comme il faut tuer la race blanche et la remplacer par une race qui soit soumise, (pour les politiques, c’est ce qu’ils pensent), alors ça continuera jusqu’à ce qu’il n’y ait plus en France en premier et en Europe ensuite plus aucun blanc et plus aucun chrétien!!!

    Les Français ne veulent pas le savoir et ne veulent pas le comprendre, et beaucoup d’entre eux vont mourir avant même d’avoir compris pourquoi, comme ceux du Bataclan, de Nice…!!!

    «  » » »Il devient donc urgent de stopper l’immigration extra-européenne et même d’inverser ce processus. » » » » »
    Entièrement d’accord avec vous Général Martinez, le problème étant que le peuple ne peut rien faire, si ce n’est se mettre la Police et la Gendarmerie à dos et peut être même l’Armée, si le peuple Français-Français bougeait…, alors, pour moi, c’est justement à l’Armée aidée de la Gendarmerie et de la Police, ainsi que des patriotes d’entrer en action, car le prochain président, si jamais c’est le traître à la France, il va faire entrer tous les migrants (6 millions qui attendent de l’autre côté de la Méditerranée)…et bien d’autres encore…

    Seuls les trois corps de métiers avec l’aide des pompiers avec leurs lances à incendie si besoin est, peuvent nous sortir de ce guêpier, mais y a-t’il suffisamment de Français de coeur dans tous ces corps de métier Français ?
    Ne sont-ils pas infestés par ces Français de papier qui ne rêvent que d’établir l’Islam en France et de tuer du blanc à l’occasion???
    Oui Général Martinez, les Français espèrent et croient encore en l’Armée, mais l’Armée est-elle aujourd’hui à la hauteur???
    Bien à vous

  2. jacques beaulieu

    Mon Dieu que c’est long, long, trop longuement rédigé ! Par politesse et par efficacité il faut apprendre à écrire court…si vous souhaitez être lu bien sûr. Ces longs argumentaires ne peuvent contrer les slogans ! et ressemblent à une manifestation d’onanisme…
    Apprenez à écrire court, c’est difficile mais « payant » pour communiquer…et quand vous aurez réduit de moitié recommencez pour une nouvelle moitié (1/4 en tout) : ce sera super et lisible même par les quasi illetrés jeunes !

    1. JOSEPHINE

      Me sens visée sans pour autant en prendre ombrage… « Apprenez à écrire court, c’est difficile mais payant pour communiquer… »
      Exact, encore faut-il qu’il n’y ait pas de longues années de rancoeur et d’un profond dégoût sur la manière dont a été dirigée la FRANCE. il est certain que les articles qui abondent dans ce que nous pensons, nous laissent déverser tout ce que nous contenons comme révolte, depuis des lustres..
      Au fait Jacques Beaulieu, puis-je me permettre de vous poser une question qui est celle d’une illettrée sans dents. Vous arrive-t-il de commenter les articles de l’Obvservatoire ? Il serait bon que vous nous donniez le modèle-type d’un commentaire dépourvu de masturbation de l’esprit.

  3. GOALOU

    De plus en plus de Français se rendent compte de l’état de dégradation de notre pays et de la traîtrise ainsi que de la corruption de beaucoup trop d’hommes politiques .Il
    serait souhaitable de changer de régime et de virer toutes les crapules politico – médiatiques qui détruisent notre pays.
    Mais comment nous défendre en tant que citoyen lambda ?

    1. saintpol

      Voila la véritable question censée ! ! ! Que faire ? ? ? Rien .. Comment nous défendre ??? on n’a pas le droit , Bref , paie tes impôts et ferme ta g……. ! ! Sois heureux que l’on te tolère sale
       » FACHO « 

  4. Ping : Le naufrage de l’Etat de droit | francaisdefrancesblog

  5. JOSEPHINE

    Généraux, tous politiques confondus, ne vous fatiguez plus. Laissez-nous méditer …

    Sommes-nous à la veille de nous dire au revoir ou bien carrément Adieu ?

    « En France et dans toute l’Europe, des traces d’iode radioactif détectées dans l’air et les sols.

    Des concentrations anormalement élevées de cet élément d’origine artificielle ont été constatées en France et dans l’UE. Si elles sont a priori trop faibles pour constituer une menace pour la santé, on ignore tout de leur provenance.

    L’annonce est passé inaperçue et a été peu reprise par les médias, malgré les questions qu’elle soulève : de l’iode radioactif d’origine artificielle est apparu dans l’air et dans les sols de plusieurs pays d’Europe courant janvier 2017, dont la France, la Finlande, la Norvège, la Pologne, la République tchèque, l’Allemagne et l’Espagne. »

    Un commentaire faisant suite à cet info dit : si les médias disent que nous ne risquons rien, alors c’est que c’est GRAVE…

    Si pas Hoax, oui c’est grave ! Donc à ceux que j’ai apprécié ici, à mes amis du Midi, je chante que Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères, Oui, nous nous reverrons, mes frères, ici-bas ou là-haut dans les étoiles. Formons de nos mains qui écrivent une chaîne d’amitié.

    1. Janine

      Je répondrai plus tard au Général Martinez.

      Oui JOSEPHINE j’ai entendu l’info au JT et c’est extrêmement grave!
      J’ai trouvé une info tout ce qu’il y a de plus vrai, sur ce qu’on nous oblige à respirer et qui nous tue à petits feux.
      Vous trouverez facilement ce renseignement en faisant la recherche suivante:
      «  » » » »Selon le Sénat Américain les chemtrails sont une réalité et ils nous tuent. » » » » »

      lettre écrite par le SENAT AMERICAIN QUI REVELE LA VERITE SUR L’EPANDAGE DE CES SALETES SUR LE PEUPLE AMERICAIN… et vous comprendrez parfaitement qu’ils font la même chose ici, car ce sont les avions de ll’OTAN qui le font…!

      Les bisounours qui s’imaginent toujours que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, rétorqueront comme d’hab que l’on voit des complots partout…
      Mais là n’est pas l’important, car complot ou pas complot…, en attendant on nous asperge de métaux dans l’air, et maintenant en plus de l’iode radioactif, et cela que ça vous plaise ou pas!!!

      QUAND IL Y A DE L IODE RADIOACTIF D ORIGINE ARTIFICIELLE IL FAUT ARRËTER DE NOUS PRENDRE POUR CE QUE NOUS NE SOMMES PAS…!

      Cherchez sur le web avec les mots suivants et vous aurez tous les détails, juste pour ceux qui veulent savoir la stricte vérité, c’est le Sénat américain qui l’a écrit…!

      «  » »Selon le Sénat Américain les chemtrails sont une réalité et ils nous tuent. » » » » »

      Même aux USA, ils répandent et tous les américains ne veulent pas l’admettre, comme en France, les bisounours ont été parachutés partout sur cette planète, peut être pour tenter de faire croire le contraire…!

      Pour l’iode radioactif pour qu’il y en ait un peu partout en Europe, il faudrait faire parler nos chers et financièrement très chers élus qui sont parfaitement au courant et qui eux doivent avoir le contre poison avant que tout cela soit balancé.
      Les avions de l’OTAN, balancent tous les jours, sur la France et sur toute l’Europe des éléments métalliques invisibles (incolores, inodores, mais des poisons…) qui sont dispersés dans le ciel et qui retombent petit à petit sur le sol, mais avant cela, dans nos poumons, et sur le sol, dans tout ce qui est légumes et bétails qui vont brouter l’herbe et que l’on retrouve dans nos assiettes…

      Ces traînées blanches dans le ciel, que l’on voit tous les matins lorsqu’il fait beau et qui s’élargissent au fur et à mesure, ce sont les traînées laissées par les avions, mais pas particulièrement les avions civiles, ce sont surtout les avions de l’OTAN qui dispersent ces produits normalement avant que le jour se lève, et sinon, lorsqu’il ne fait pas beau, ils en profitent encore plus, « ni vu ni connu, moi je t’embrouille »… pour ceux qui connaissent l’expression.

      Plusieurs sites en parlent,
      Épandage de produits chimiques dans l’atmosphère: on vous trompe, on vous ment
      Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas!

      L’épandage de baryum dans l’atmosphère par les militaires est confirmé également par le Centre National d’Informations sur la Biotechnologie des États-Unis.
      Si vous voulez savoir, cherchez, et vous aurez les questions et les réponses… et vous saurez pourquoi, les cancers, les Alzheimer fleurissent partout sur la planète, vous comprendrez d’où viennent les « FAMEUSES MALADIES EMERGENTES », vous comprendrez qu’elles n’émergent pas toutes seules, mais qu’elles sont aidées par des sacrés fumistes en tout genre…!

      Bien à vous

      1. JOSEPHINE

        C’est Jacques ATTALI qui doit être content…lui qui trouvait que les VIEUX et les VIEILLES étaient trop nombreux en FRANCE et coûtaient plus cher qu’ils ne rapportaient …HONTEUX ! un Monstre ce type. Lui qui a largement dépassé l’âge de la retraite pourquoi n’applique-t-il pas ce qu’il prône ? C’est propre, ça fait un peu de bruit mais bon : une balle dans la tête !

        1. Janine

          Jacques ATTALI??? ce vieux chnock qui profite toujours plus, et qui effectivement ferait bien mieux de se taire, s’il avait encore un « sous d’honneur et d’humanité », mais c’est beaucoup trop demander à ce type de personnage, sans foi, ni loi… ces gens-là ne sont que des profiteurs et ils n’en ont jamais assez, par contre, s’il pouvait se le permettre et en cas de guerre, nul doute que ce monstrueux personnage enverrait à la mort qui il voudrait…
          Ce type coûte bien plus cher à la France que pas mal de vieux et de vieilles, sans compter qu’il ne sert à rien, qu’il croit avoir la pensée universelle, et qu’à part avoir un énorme égo, et se permettre de penser pour tout le monde… ce type ne sert à rien!!!
          Avec un silencieux JOSEPHINE, ça ne fait même pas de bruit…!

  6. JOSEPHINE

    Oui Général Martinez, en effet sacrée belle descente en ENFER qui n’a été arrêtée par PERSONNE !

    Macron, grand spécialiste né et éduqué pour accélérer cette descente s’est fait sérieusement moucher par un Ami PN qui a reçu une réponse de cet immonde traître à la FRANCE. La réponse est creuse, comme son auteur. Je la garde au chaud pour un autre article.

    Il est Général qui encore une fois a su descendre dans la rue au milieu des PN à TOULON. Et je vous propose de lire sa lettre ouverte à Emmanuel Macron :

    Mon­sieur,

    Votre pré­nom signi­fie « Dieu avec nous » ! Sans dou­te ne le saviez-vous pas !

    Et pour­tant vous avez osé à Alger pro­non­cer cet­te phra­se scan­da­leu­se :

    « La colo­ni­sa­tion fait par­tie de l’histoire Fran­çai­se. C’est un cri­me contre l’humanité ! C’est une vraie bar­ba­rie. »

    Le moins qu’on puis­se dire est que cet­te inju­re publi­que por­tée à la Fran­ce durant votre petit dépla­ce­ment clien­té­lis­te de bou­ti­quier élec­to­ral ne fait pas de vous un ami du Peu­ple Fran­çais que vous avez le 15 février trai­né dans la boue et trai­té plus bas que ter­re !

    Il n’excusera et ne par­don­ne­ra jamais jamais cet­te souillu­re inac­cep­ta­ble de « cri­me contre l’humanité » ! »

    Vos pro­pos outran­ciers, géno­ci­dai­res sont pure­ment et sim­ple­ment into­lé­ra­bles car vous fal­si­fiez igno­ble­ment l’histoire ; de même lors­que vous pré­ten­dez qu’il n y a pas de cultu­re Fran­çai­se pour ven­dre votre vivre ensem­ble en détrui­sant la Fran­ce ances­tra­le !

    Visi­ble­ment ou vous êtes un illet­tré ou vous êtes un men­teur ! Dites donc la véri­té, l’entière véri­té !

    Par­lez des cri­mes odieux per­pé­trés par les Bar­ba­res­ques avant 1830 !

    Par­lez d’une ter­re chré­tien­ne dont les chré­tiens ont été « géno­ci­dés » par des gens hai­neux de votre espè­ce !

    Par­lez du 5 juillet 1962 à Oran! ! Allez donc vous pré­sen­ter en Algé­rie mais de grâ­ce oubliez la Fran­ce ! Vous êtes à jamais indi­gne de la moin­dre fonc­tion publi­que dans notre pays, vous qui por­tez outra­ge au Peu­ple Fran­çais.! Alors, en d’autres temps, oui Tou­lon vous aurait mon­tré la voie du bagne pour hau­te tra­hi­son !

    Aus­si, j’appelle cha­que Fran­çais digne de ce nom à por­ter plain­te contre vous pour inju­re publi­que à la Fran­ce et à son Peu­ple.

    Chris­tian PIQUEMAL,
    Pré­si­dent du Cer­cle de Citoyens patrio­tes

    J’aime ce Général qui appelle au RESPECT !

    N.B : Général Martinez que nous conseillez-vous si les barbares arrivent à nos portes demain, ce qui ne saurait tarder car Ils continuent d’arriver en masse en forçant les barrages en se marrant à CEUTA. 600 la semaine passée. 900 avant hier…Tous d’origine subsaharienne comme théo…Nous nous rendons sur la colline derrière chez nous ? Oui mais moi oualou colline, oualou montagne. A part un pistolet à poivre qui squatte mon sac à main, je n’ai rien d’autre pour me défendre.

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s