La nuit tombe et le ciel pleure


Le terrorisme barbare frappe encore et toujours la France

La nuit tombe et le ciel pleure

Par Franck Regard

Une journée de plus, la nuit tombe déjà
Ce doit être l’hiver, le ciel pleure il fait froid
Je n’ai plus de repères, ils s’effacent tour à tour
Entravée que je suis , un peu plus chaque jour

Mais comment ai-je fait pour en arriver là
Prisonnière d’une union que je ne voulais pas
Ma maison était belle, un symbole flamboyant
On m’a mis sous tutelle évincé de mon rang

Puis avides de pouvoir certains se sont battus
Pas pour moi mais pour eux, moi je ne compte plus
J’avais pourtant livré des batailles épiques
Notre histoire conte encore mes victoires héroïques

Mais qui donc se souvient de tous mes sacrifices
Pour hisser mon drapeau sur le moindre édifice
Défendre mes idées et convaincre le monde
Que la démocratie était seule féconde

Voltaire, Bara, Danton, pourriez vous revenir
Une nouvelle royauté il nous faut abolir
Et si les sans culotte aujourd’hui n’ont plus cours
Les sans dents seront prêts à vous suivre à leur tour

Il les faudra nombreux, l’adversaire est coriace
Bien sûr il fera tout pour garder sa besace
Remplie de ces valeurs que sans cesse il détourne
Au mépris de ses lois que lui même contourne

Mais il est encore temps pour sauver quelques meubles
Même s’ils nous ont bradé déjà de beaux immeubles
Reprenons ce pouvoir que nous avons donné
A ceux par qui mon sang s’est fait contaminer

Et tant pis s’il nous faut recourir à des armes
Tant pis si l’on s’en sert et que coulent mes larmes
Mais ceux qui m’ont trahie devront un jour payer
Pour nous avoir soumis à d’abusifs alliés

Nous avoir entrainé dans un gouffre sans fond
A frais de journalistes qui n’en n’ont que le nom
Complices corrompus devant le même prompteur
A répéter sans fin les mêmes mots menteurs

Qu’ont-ils fait tous ces gens de leurs rêves d’enfant
Des convictions profondes qu’ils soutenaient avant
Devenus asservis par la pensée unique
Ou bien décérébrés par l’audimat à fric

Oui c’est l’hiver je crois mais je n’aurai pas froid
Car la colère attise le feu qui brûle en moi
Elle me crie il est temps prononçons la sentence
A tous les oligarques présentons la créance

La nuit m’a revêtue de son long manteau noir
Mais je garde pour demain encore un peu l’espoir
De briller à nouveau comme le phare que j’étais
Répandant ma lumière sur toute l’humanité

Si elle a oublié, devenue amnésique
Assombrie des prêcheurs d’idoles utopiques
A moi de les combattre, eux, leur intolérance
Mériter à nouveau, que vous m’appeliez France.

Franck Regard

* Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur *

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Franck Regard 
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, Nous irons droit au but en vous demandant d’aider l’Observatoire du MENSONGE à préserver son indépendance.
Nous survivons grâce à des dons d’une valeur moyenne de 10 € mais seule une faible part de nos lecteurs nous fait un don. 
Si chaque personne lisant ce message donnait 2 €, notre levée de fonds serait achevée en cinq heures. Nous sommes une petite organisation à but non lucratif qui supporte les coûts du premier site d’opposition en France!
Alors OUI nous méritons votre contribution.
Merci.
Nous vous rappelons que nous sommes indépendants et que nous publions des tribunes libres vraiment libres.

Pour nous aider: Cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

12 commentaires

  1. C’est très étrange ce qui est en train de se passer en France , un pays qui commence à ressembler de plus en plus à l’ Amérique de tout les excès avec cette histoire de « tours jumelles » abattues sans qu’aucun service n’ait pressenti ou détecter quoique ce soit et qui fait désormais partie de l’ ADN de France ou devrai-je dire français puisqu’ils (le système qui se met en place) nous affublent d’un FICHIER TES , de la « surveillance généralisée » de tout ces citoyens dont les médias ont très peu relayés , peu d’objections d’ailleurs hormis la directrice du CNIL qui as dit qu’on héritait d’un procédé que seule la LITUANIE avait adoptée . Ce qui m’avait frappé lors de ces attentats , c’est la facilité avec laquelle ils ont commis leurs crimes , aucun service de renseignement « Belge » ou « français » n’ont décelés , entendus quoique ce soit pour anticiper à l’instar de « grands attentats outre-manche » ? et, là notre président (ancien) ne limogeras aucune des « têtes » de ce renseignement « obsolète » ou « néfaste » ?ce qui m’as choqué puisque qu’en TUNISIE , le gouvernement avait limogé des préposés à la sécurité nationale au lendemain de l’attentat du CARDO …alors, je me suis dit  » il y a anguille sous roche » ou alors, je suis « paranoïaque » ? mais, après l’affaire Wikileaks ,on est plus sure de rien ET TOUT EST ENVISAGEABLE .

    J'aime

  2. Très beau ce texte, il donne la chaire de poule… il me rappelle la chanson « Ne m’appelez plus jamais France »… mais celui-ci à la fin dégage de l’espoir…
    Ce n’est pas la France qui laisse tomber les Français, MAIS…
    CE SONT LES FRANCAIS QUI SONT EN TRAIN DE LAISSER TOMBER LA FRANCE… LEUR PAYS, SE RENDENT-ILS COMPTENT????

    Voilà une lettre à lire, car c’est une lettre, d’un Agent de l’Administration Pénitentiaire qui a Bac+4, POUR RIEN, car il ne trouve pas du travail, alors il est gardien de prison…Vive la France qui, avec ces politiques pourris n’est même plus capable de donner du travail en conséquence à ses enfants…, voilà où nous en sommes, et ces pourritures devront le payer très cher, mais je ne doute pas, que le moment venu, eux seront à l’abri, pendant que nous, nous serons massacrés…!!!
    Lisez cette lettre et pour ceux qui n’ont pas encore totalement conscience que notre pays est en train de mourir, et lorsqu’il sera mort, cela signifiera que s’il reste encore des Français, ce ne seront que les collabos, les traîtres, et les islamistes, vous avez envie de vivre dans un monde semblable???? moi non !!!
    Pour ma part, mieux vaut la mort car elle sera plus douce que de vivre dans ces conditions-là…!
    Sur la lettre il y a son nom, son adresse et son numéro de téléphone que je ne publierai pas, juste son Prénom.
    *******
    TEMOIGNAGE D UN GARDIEN DE PRISON à VARCES en 2016

    M. XXXXXXX Gérard

    On parle d’Agent de l’Administration Pénitentiaire, je suis un maton.
    Sans emploi ni perspective d’emploi malgré un Bac + 4 en économie
    (à quoi ça sert, une maîtrise d’économie, on se demande !) je me suis décidé à devenir maton il y a un peu plus de 2 ans, et suis affecté à la Maison d’Arrêt de Grenoble-Varces.
    J’ai jusqu’à maintenant toujours voté à gauche, « socialiste de cœur » (sinon de raison ?).
    Venant d’une ville de banlieue lyonnaise où l’immigration n’est pas (encore ?) un problème, j’avoue avec honte que jusqu’à ma prise de fonction je me sentais quelque peu attristé par le sort de ces immigrés, tout comme moi sans emploi, en prise au racisme, etc.
    Elevé dans une famille de la classe moyenne j’étais sans doute ce que vous appelez un « bobo ».
    Et un imbécile.

    Il y a 2 ans j’ai donc pris mes fonctions de surveillant à la MA de Varces.
    Comment décrire le choc subi ?
    J’ai pris en pleine gueule la réalité soigneusement cachée par les média et dont il ne faut pas, surtout pas, parler.
    Je vais essayer d’être calme et de décrire avec ordre la situation.

    La MA de Varces regroupe environ 80% de prévenus (en attente de jugement) et 20% de condamnés attendant d’être transférés dans un « établissement pour peine » (Centre de Détention ou Maison Centrale).
    Dans ces 100% de détenus, sont plus de 80% de détenus se réclamant de l’islam.
    Simple à voir, puisque nous proposons des menus « hallal », il suffit de compter donc les détenus le réclamant.

    Un Aumônier passe chaque dimanche et visite les détenus catholiques qui le souhaitent, il célèbre également un office environ une fois par mois.
    Y sont présents au maximum 20 détenus (sur un total d’environ 400).
    Un imam est quasiment chaque jour à la MA de 10 h a 17 h et n’a manifestement pas assez de temps pour visiter tous les détenus qui le souhaitent.
    Aux heures de prière musulmane, les coursives résonnent des sourates du coran récitées et chantées par les détenus.

    La MA est composée principalement de 4 étages.
    Au premier se trouvent les salles de classe et d’activité, ainsi que principalement les détenus « isolés » (affaires de mœurs).
    Au second en principe les détenus musulmans.
    Au troisième étage, en principe les cellules des détenus travaillant aux ateliers.
    Au 4-ème en principe les détenus non musulmans.
    Ça c’est la théorie, c’était ainsi il y a plusieurs années comme me racontent les anciens collègues.
    Aujourd’hui, avec plus de 80% de musulmans, ils sont partout, dans tous les étages.

    Tout le monde sait bien qu’en prison, ce sont les surveillants qui font régner la discipline.
    C’est du moins ce que je croyais. Eh bien non !!!
    A Varces, ce sont les caïds musulmans qui font régner leur ordre. Nous, matons, devons nous plier à leurs décisions, et TOUTE décision que NOUS prenons sans leur aval ne sera pas exécutée.
    Nos Brigadiers négocient quasiment chaque jour avec les caïds musulmans pour décider s’il est possible d’inscrire X ou Y aux activités sportives, si X ou Y est « autorisé » à travailler aux ateliers, etc.
    J’ai même vu de mes yeux un Brigadier négocier avec un caïd musulman le « droit » pour un détenu d’aller au parloir quand il avait une visite, pour s’assurer qu’il ne serait pas attaqué par les détenus musulmans
    (Ce détenu particulier était accusé de faire partie d’un groupe « raciste »).

    Il y a dans l’enceinte de la MA un grand gymnase ou on y fait essentiellement… de la boxe !
    Et devinez qui s’inscrit à cette activité ?
    Les musulmans.
    Ceci explique que quand un de mes collègues se fait agresser par un détenu, il soit très sévèrement rossé !

    Le ramadan a imposé des horaires spéciaux de distribution des repas.
    Et par « simplicité » les musulmans ont tenté d’imposer à TOUS les détenus leurs horaires de repas.
    Ceci a été tout de même refusé par la Direction, ce qui a généré insultes et menaces de la part des caïds musulmans.

    Le racket en prison n’est pas une légende, et il est aujourd’hui organisé par les caïds musulmans : Il est notoire que tout détenu recevant un salaire de l’administration pénitentiaire (qui travaille aux ateliers, qui travaille dans le service général), doit en reverser une partie aux caïds de la prison.
    Cette partie se fait en produits alimentaires, on le voit aux distributions des « cantines ».
    De même pour les détenus non musulmans recevant des mandats, ils doivent « cantiner » pour les caïds musulmans.

    Le téléphone en maison d’arrêt est interdit.
    Et pourtant tout le monde peut téléphoner, puisque les téléphones mobiles sont très nombreux.
    Et là aussi, l’autorisation des caïds musulmans est de fait, et se paye en produits alimentaires… ou en « services ».

    Ces « services »… Un détenu ayant des visites familiales fréquentes sera mis à contribution pour introduire de la drogue dans la prison, lors de ses visites.
    C’est simple : Sur le parking ou attendent les familles, les trafiquants remettent quelques doses de drogue aux visiteurs, qui les donneront ensuite aux détenus.
    Celui-ci les cachera où il peut (dans l’anus souvent… dans ses vêtements…) et s’il se fait prendre à la fouille après la visite, sera bien sûr le seul à en payer les conséquences ;
    Il sait que s’il parle, il sera tabassé par ses co-détenus.
    Et s’il ne se fait pas prendre, il donnera la drogue aux caÏds qui la revendront aux autres détenus, et qui seront payés en produits alimentaires… ou en services.
    La boucle est bouclée !

    Le business comme ils disent :
    Les caïds continuent bien sûr de diriger leurs réseaux depuis la prison.
    Les réseaux à l’extérieur se reconstruisent à l’intérieur, et sont à l’origine de la plupart des règlements de comptes ayant lieu à l’intérieur de la maison d’arrêt.

    Revenons à l’islam :
    Les conversions à l’islam sont fréquentes, et quelques détenus exercent les fonctions de « sages » en faisant la propagande islamique dure.
    J’ai vu moi-même des jeunes détenus français commencer à changer leur mode vestimentaire, puis demander des repas hallal, en très peu de temps.

    Et ce qui m’a décidé à vous écrire…
    Le jour où ce français de la région lyonnaise a été décapité par un musulman, ça a été des explosions de joie.
    Des hurlements de sauvages.
    Des déchaînements d’insultes et de menaces contre nous (« on va te faire pareil à toi et ta famille »).
    Les caïds musulmans ont même exigé ET OBTENU de prolonger la promenade dans la cours de plus de 2 heures pour célébrer ce crime.

    Je ne vais travailler maintenant qu’avec la peur au ventre. Les insultes sont bien sur désagréables, mais surtout je sais que pour le moindre prétexte je peux être agressé.
    Il y a eu à Varces 17 agressions physiques de surveillants au mois de juin dernier.
    Cela fait plus d’une tous les 2 jours.
    Mais j’ai aussi peur pour ma famille, je suis marié et père de 2 enfants. J’ai été pris à partie quand je quittais l’établissement après mon travail, à 2 reprises (en à peine 2 mois !), suivi une fois en voiture sur plusieurs kilomètres.
    Le lendemain un caïd m’a ordonné d’inscrire un de ses amis à une séance d’informatique.
    J’ai accepté. Avec honte. Mais j’ai peur.
    Aujourd’hui, je cherche activement un autre emploi, mais je sais que je ne trouverai rien, la situation est ainsi.
    Certains de mes collègues de travail se font à cette situation, certains profitent même financièrement en s’étant vendus à la mafia qui règne à Varces !
    Mais d’autres comme moi, voudraient pouvoir simplement faire notre travail.
    Plusieurs d’entre nous sommes allés voir la Direction.
    La réponse a été claire
    « On ne veut pas d’émeutes, gardez un profil bas ».
    Malgré nos demandes la Ministre de la justice et le gouvernement ne font rien.
    No comment
    **********
    Bien à vous

    J'aime

    1. Personnellement , j’aurais « bac +4 » , je me refuserais à faire gardien de prison , il faut arrêtez de se lamenter , tout les jours ils se passent des choses inavouables publiquement dans notre « noble société » et les « victimes  » (entre guillemets) tombent dans ce « système de réinsertion » alors, comment expliquer qu’il y ait récidives ??? à plusieurs reprises, l’état as été pointé pour négligence liée aux conditions d’incarcérations . Moi , je dis que long et dure est le chemin qui mène vers l’émancipation qui est la « liberté intérieur authentique » qu’on peut atteindre avec de la discipline , de la conviction et de l’éducation .

      J'aime

      1. Negelman… je suis d’accord avec vous, le problème je pense, déjà pour ce jeune qui doit avoir 24 ou 25 ans, qui prend ce poste de gardien de prison…
        Pour ma part, je dirai, qu’au vu de ce que sont nos prisons aujourd’hui… il faut avoir de l’expérience et un certain âge et un âge certain pour réussir à ne pas se laisser envahir par la peur, car ceux qui sont derrière les barreaux, ne sont pas du tout des anges, bien au contraire…!
        En prison, ça a sans doute toujours été plus ou moins le cas, mais de nos jours c’est devenu presque banalement habituel, les récidives sont très fréquentes… Pourquoi ?
        Parce que la majeur partie de ceux qui sont incarcérés sont de milieu parental qui ne font rien pour leurs enfants et qui les laissent grandir sans même s’en occuper pour une bonne partie d’entre eux… Et là, je parle en témoin, par rapport à ce que je vois et entends au quotidien!

        D’ailleurs, certains se lancent dans l’Islamisme, parce que des personnes criminelles leur font croire et miroiter une parodie de mensonges, et là dessus on a pas fini d’en entendre parler et de le payer!

        Pourquoi certains s’en sortent très bien??? parce que ceux-là ont les dispositions intellectuelles nécessaires pour faire autre chose que « honnête » dealer…, et vont être médecin, chirurgien, et même avocat…
        Malheureusement dans ce milieu-là, il y en a excessivement très peu… et pour les autres, oui, ce chemin est long et dur pour arriver à cette liberté intérieur authentique, qu’il faut qu’ils découvrent eux-mêmes en eux avec beaucoup de discipline, qu’ils devront apprendre d’eux-mêmes, par contre l’éducation, c’est malheureusement ce qui leur manquera le plus pour y arriver.

        J’ai un exemple frappant juste en face de chez moi, sur le même palier, la porte de l’appartement d’en face… une famille où le père a finalement été mis dehors de chez lui par la mère (tous les deux Tunisiens (deux cousins, donc de la même famille), qui ont eu 4 enfants, et lui s’était marié une deuxième fois (bigamie) avec une autre femme.
        Cette femme, lorsque je rentrais du travail, je l’entendais souvent hurler après ses enfants et souvent les coups « pleuvaient » L’aîné avant 13 ans lorsque j’ai emménagé, et à 14 ans, son père qui possédait une boutique d’alimentation de produits Tunisiens, l’a embauché. aujourd’hui, il a 41 ans, il est marié et il s’est acheté sa propre boutique.
        Le deuxième a réussi a avoir son bac avec difficultés, mais il l’a eu… il travaille, il s’est marié, il y a peu, la troisième une fille, s’est mariée, a été tabassées au bout de 15 jours de mariage par son mari. Ses deux frères ont tabassé le mari, puis l’on emmené chez les flics…, bref, cette fille a divorcé aussi vite… mariage annulé sans doute, puisqu’elle a pu se remarier 7 ou 8 ans après. Là c’est calme, et la dernière qui elle est ingénieur en Télécommunications, elle a obtenu son bac avec mention bien, et un DESS, vient de se marier samedi 6 mai…
        Chacun d’eux remercient leur mère, qui a eu une poigne de fer pour les élever et leur montrer le droit chemin….

        Mais ils sont combien dans ce cas-là???!
        OUI, l’EDUCATION est énorme, et là c’est d’ailleurs très représentatif…!
        L’EDUCATION EST LA PREMIERE DES CHOSES qui va permettent à ces jeunes de poursuivre la suite de leur vie, dans un chemin qui ne sera pas celui de ceux qui sont en prison et font de la récidive leur quotidien!
        Les parents ont une importance capitale…!
        Bien à vous

        J'aime

        1. Bonjour à vous ! pour sure, il faut qu’ils entrent en prison et n’en ressortent plus remontés que jamais contre notre « noble société » mais, les « problèmes « intra familiaux » sont courant dans notre société et personnes n’est à l’abri . J’ habite une « banlieue » et je sais que c’est « jeunes qui font du squad  » veulent se faire voir de tous , ils ont des problèmes « identitaires » pour certain , je suis pas « angélique » , j’ai été agressé par une « raclure » en sortant du travail , humilié mais, pas lâche. Il faut que l’état se réapproprie les « territoires oubliés » de la république et pas en envoyant des « cohortes » de CRS en tenue de combat . Il faut de l’espoir , de la confiance que seule la « famille » peux prodiguer .

          J'aime

  3. Quel titre !! Magnifique !! Quel poème !! ce texte, qui m’a fait hérissé le poil tant j’ai été ému en le parcourant, est digne de transcender le peu de patriotes qui restent, hélas, afin de figurer au même titre que l’hymne national aujourd’hui galvaudé parce que hurlé plutôt que chanté pour tout et n’importe quoi, dans de vrais manuels scolaires afin d’éduquer et non de formater à la nove langue et au politiquement correct une jeunesse que plus rien n’intéresse hors « Facebook, Twitter et les jeux vidéos ». Et sans même le consulter, il ne m’en voudra pas, je prends sur moi de diffuser un écrit patriotique qui devrait nous faire prendre conscience d’éliminer, politiquement s’entend, tous les macronistes, les gauchistes, les mondialistes, les immigrationnistes (c’est d’ailleurs un pléonasme car tout à la fois ils le sont tous,) qui n’ont de cesse de vendre le pays par pans entiers.

    J'aime

  4. Un homme, Antoine Leiris, venait de perdre son épouse sauvagement abattue au Bataclan. Le titre de son livre que lui a inspiré l’acte barbare d’un fou de l’islam : « Vous n’aurez pas ma haine ». (si bien récité sur scène par andré le dussolier collabo à l’islam)

    Un Policier a perdu la vie après avoir été froidement abattu par un fou de l’islam Avenue des Champs Elysées à PARIS, les mots forts de son compagnon de vie ont été « Vous n’aurez pas ma haine ».

    Hollande a permis aujourd’hui à ce conjoint, Etienne Cardiles, de s’exprimer juste avant lui pour rendre hommage à Xavier Jugelé.

    A force de « pas de Haine », je remarque sous ce gouvernement que la résignation doit s’installer et l’indignation disparaître.

    « Les Français refusent la haine ? Quel peuple, quel sens du sacrifice » !

    J'aime

  5. Il a C. Boutin, Françoise Hostalier, mais il y a aussi des cris de révolte et de ralliement au FN, parmi les sympathisants LR.
    LETTRE ouverte d’une Femme à F. Fillon, qui en appellera bien d’autres à réagir comme Elle.

    « Monsieur,

    Fidèle électrice de la droite républicaine depuis de très nombreuses années, j’ai suivi, au fil du temps, les aléas, les vicissitudes et les turpitudes du parti auquel je n’ai cependant jamais cessé d’apporter ma voix. Ainsi, des mandats présidentiels inutiles et coûteux d’un Jacques Chirac, à celui, bling-bling et manqué, d’un Nicolas Sarkozy, en passant par les luttes intestines et destructrices qui ont opposé de nombreux responsables de vos instances nationales, rien n’aura été épargné aux militants d’un mouvement qui n’a cessé de se décrédibiliser et de se ridiculiser.

    Pourtant, cette année encore, malgré le climat délétère qui n’a cessé de régner autour de votre candidature à la présidence de la République, et le spectacle affligeant de votre entourage immédiat qui s’est caractérisé par son manque d’engagement, de détermination et de loyauté, j’avais décidé, avec les 7.200.000 votants qui se sont portés sur votre nom, d’apporter mon soutien à votre projet présidentiel. Je pensais, en effet, que l’intérêt de la France devait l’emporter sur toute autre considération, et que seules devaient être prises en compte les compétences et l’envergure politique de notre prochain Président.

    Malheureusement pour notre famille politique, les Français en ont décidé autrement. Ils ont souhaité que le choix final s’opère entre M. Macron, successeur de François Hollande, et Mme Le Pen, dirigeante du Front national.

    Ce résultat, décevant s’il en est, est en grande partie dû à ceux et celles qui vous ont abandonné, choisissant en toute conscience, souvent par intérêt personnel, de livrer une nouvelle fois notre pays à la gouvernance probable d’une gauche qui nous a menés à la faillite.

    Fidèle à mes idéaux, et respectueuse de l’engagement politique qui paraissait être le vôtre, j’aurais pu comprendre et accepter cette nouvelle désillusion électorale. Mais votre choix pour le second tour de l’élection présidentielle et votre appel explicite à voter pour le candidat d’En Marche ! constituent pour moi un point de rupture définitif et irréversible.

    En effet, comment justifier une telle décision après avoir passé, à juste titre, plusieurs semaines à critiquer le programme d’Emmanuel Macron, programme qui ne peut que conduire la France au désastre politique et économique ? Comment, les yeux dans les yeux, inciter vos électeurs à reporter leurs voix sur celui qui constitue l’archétype de la dissimulation et du mensonge politique ? Comment, enfin, renier par ce seul choix tous vos engagements passés, sinon au nom de la préservation des intérêts d’une caste qui vous est manifestement plus chère que l’avenir de notre pays ? Votre seule volonté à faire obstacle à Marine Le Pen et au Front national ne saurait justifier cette trahison de vos électeurs. MêmeJean-Luc Mélenchon, fidèle, lui, jusqu’au bout à ses convictions, n’a pas pris une telle décision.

    Monsieur Fillon, je me suis gravement trompée sur votre compte, et en toute conscience et sans colère, je vous l’affirme aujourd’hui, ni vous ni votre camp n’aurez jamais plus mon suffrage. Et pour le second tour de cette élection de tous les dénis et les renoncements, je donnerai ma voix au parti des patriotes de Marine Le Pen, seul susceptible dorénavant de procéder au redressement de la France.

    En espérant ne plus jamais vous revoir dans le paysage politique français, je vous prie de recevoir mes salutations distinguées.

    Une électrice dépitée. »

    J'aime

  6. Merci à l’Âme sensible qui a su s’arrêter et se pencher sur cette France tant méprisée, bradée, terrassée, souffrant de mille maux. Merci de l’avoir écoutée.

    Je vois poindre à l’horizon une lueur d’espoir qui n’est pas vaine. Il n’est pas dit que nous n’allons pas combattre le MAL qui frappe le Pays qui nous a vu naître, sans réussir à l’éradiquer ! J’ai toujours cru en un dernier sursaut des Français et j’y crois de plus en plus.

    Aux pires moments de son existence LA FRANCE a toujours su se RELEVER.

    Il est des voix qui s’élèvent pour ne pas la laisser sombrer. Je les avais citées hier, je les cite à nouveau ce matin. Je salue le courage de Christine Boutin tout comme celui de Françoise Hostalier.

    « Quand les grands prêtres LR se couchent, celles-ci se lèvent et appellent à voter Marine Le PEN ».

    Je doute qu’il n’y ait pas d’autres voix de cette trempe à se LEVER pour ne pas laisser mourir notre Patrie.

    J’attends non sans impatience le duel annoncé sur nos plateaux télé entre Marine et le sinistre Macron.

    Je serais étonnée que MLP ne tienne pas un langage magistral pour terrasser un bel étron nommé Macron.

    Merci à Marine Le PEN d’exister. Elle va GAGNER !
    ALLELUIA !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s