Quelle moralisation?


Moraliser la vie politique est une grande ambition: à condition de le faire sans équivoque.

TRIBUNE

Quelle moralisation?

Par Maxime Tandonnet

Moraliser la vie politique est une grande ambition, un enjeu fondamental. La suppression de la « réserve parlementaire » me semble être non seulement une erreur, mais en outre une décision contreproductive.
Elle aboutit à jeter une suspicion sur les parlementaires et à affaiblir toujours davantage leur autorité ce qui est dramatique. Dans l’histoire, jamais aucun pouvoir n’est sorti grandi de la marginalisation du Parlement.
La question de la moralisation de la politique doit être envisagée à grande échelle. Elle soulève des questions gigantesques, qui concernent la nature de la vie politique: Comment, dans la politique moderne, mettre fin à la tyrannie de la communication, c’est-à-dire le mépris des gens, pour réhabiliter l’action et l’intérêt général? Comment mettre fin à l’excès de personnalisation du pouvoir, la focalisation de la vie politico-médiatique autour d’une personne, autant pour l’idolâtrer que pour la lyncher, au détriment du monde réel et du bien commun? Comment définir un nouvel équilibre entre les pôles de pouvoir que sont la présidence (l’autorité), le gouvernement (la décision, l’action), le législatif (le contrôle), le judiciaire (la sanction)? Comment restaurer l’autorité de l’Etat, l’efficacité du pouvoir politique dans la réponse à apporter aux souffrances, aux inquiétudes, aux problèmes concrets des Français (chômage, pouvoir d’achat, dette publique, crise migratoire, sur-fiscalité, sécurité, terrorisme, etc.)?
Comment assurer la responsabilité effective des pouvoirs publics, pour leurs choix ou non choix?
Comment reconquérir la confiance dans le politique, la représentation démocratique? Comment assurer l’objectivité et l’impartialité du service public de l’audiovisuel (télévisions, radios) en le libérant des pressions idéologiques ou partisanes et en assurant la liberté et l’égalité dans l’expression publique?
Comment réhabiliter l’intelligence collective, la culture politique, à travers l’éducation nationale, la redécouverte des enseignements fondamentaux, du français, de l’histoire, de la philosophie? La moralisation de la politique ne se limite pas une collection de mesures inspirées de l’actualité, lancées en pâture à l’opinion publique. Elle concerne tout simplement la restauration en France d’une démocratie digne de ce nom. Voilà quel est le grand enjeu de l’avenir sur lequel nos amis de l’opposition démocratique devraient se pencher d’urgence.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur
Ici à Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.
Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

 

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  


Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article: Maxime Tandonnet lien du site: https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Inscription gratuite

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés avec La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Observatoire du MENSONGE ne peut pas survivre sans votre générosité parce que nous avons des dépenses fixes pour maintenir et developper notre activité, nous sommes obligés de faire appel à vos dons.
Si chacun faisait l’effort de contribuer par un don de 1 ou 2 Euro, cela suffirait à nous préserver.
Merci d’avance à vous qui nous aiderez à rester LIBRES!
Cliquez sur le coeur ci-dessous et laissez-vous guider. Merci!

Publicités

7 commentaires

  1. La moralisation de la politique apparaît être d’extrême urgence. Avec la politique à proprement dit (passe par une éthique professionnelle et personnelle. Le tout, à tous les niveaux des instances gouvernementales). De plus, il y a celle des médias (tous les types), plus particulièrement les individus qui font les nouvelles. Le rôle de ces derniers, est de commenter, pour le Peuple, de façon impartiale, les dires et autres décisions prises par les politiques. Maintenant…
    Vous pointez, avec justesse, grâce une série de « comment… » pour résoudre tel ou telle (je ne les énumère pas ici, car au fil de votre texte, ils sont clairement et très bien identifiés) décisions douteuses ou inappropriées, attitudes, savoir être en toutes circonstances etc. Tous ces « comment » sont des questions fondamentales auxquelles, maintenant… Il serait nécessaire de répondre? En effet…
    Cette même question posée à maintes reprises pointe vers des problèmes liés, entre autres à la gouvernance du Pays. Ceci suppose qu’une réponse à chacune des questions devrait permettre une révolution (dans le sens de changement d’attitude, de fonctionnement, etc.) dans la façon de gouverner la France. Maintenant…
    La Question « comment » suppose une réponse! Elle doit apporter une façon, un moyen, des attitudes, etc., qui résoudrait chacun des problèmes que vous soulignez! Il s’en suit donc une autre question!
    Où sont ou qui détient les réponses? Est-ce le fait d’une seule personne? Ou encore de plusieurs citoyens qui se forment en groupes, afin de suggérer le fruit de leurs réflexions? D’une façon ou d’une autre, le fruit de ces cogitations se confrontera à une réticence dans l’application! D’où la dernière question… Comment vaincre les réticences?

    J'aime

  2. La moralisation consiste à cultiver la haine et la jalousie naturelles des gens et à leur faire croire que tout ira mieux avec des lois qui ne servent à rien mais qui font croire que.

    J'aime

  3. oui il est certain que la nouvelle loi ne règle pas tout et en est loin ! elle a juste réglé ce qui relevait du médiatique et des affaires récentes, je retiens essentiellement :  » comment assurer la responsabilité effective des pouvoirs publics
    pour leurs choix et non choix !  » c’est clair et je l’ai souvent dit : quand vous pensez au coùt pour le contribuable des portiques pas mis en service alors que cette mesure avait été prise conjointement avec la droite et la gauche , et l’affaire Aréva !! ‘etc je pense que si les pouvoirs publics étaient en effet « responsable sur le plan pénal  » ils feraient attention de prendre les bonnes décisions ! mais tant que le contribuable paye , c’est à dire l’Etat comme disait Hollande …!!!!

    J'aime

    1. C’est pas l’état qui paie , c’est le contribuable ! C’est à dire « nous, le peuple » ! On n’a jamais été « libre » , la liberté , c’est quelque chose que peu d’entre-nous peuvent atteindre , il s’agit de « liberté intérieur » et pour certain ,es , il y a encore pas mal de boulot ! Moi ? je suis « ouvrier » et je mouille toujours ma chemise .

      J'aime

  4. Le problème majeur de la FRANCE et des Français étant notre invasion migratoire je suis hors sujet mais tiens à saluer DEFEND EUROPE Contrairement à TOUS nos politiques, EUX font un sacré bon boulot ! Ils passent le karcher là où il est urgent et vital de le faire. Rien à voir avec un politique célèbre qui avait promis aux Français de le passer dans le cités à risques, devenues zones de non droit.

    Je viens de recevoir Defend Europe.
    « Défend Europe et un patrouilleur libyen mettent fin à la présence du Golfo Azzurro au large des côtes d’Afrique !

    Les événements se sont encore accélérés cet après-midi. Alors que nous surveillions depuis plusieurs heures le Golfo Azzurro, bateau de l’ONG Open Arms, nous sommes entrés en contact avec un patrouilleur de gardes-côtes libyens. Son capitaine connaissait notre action et l’a qualifiée de positive. Nous avons échangé sur une base coopérative.

    Dans le même temps, ce même patrouilleur intimait l’ordre au Golfo Azzurro de quitter le secteur dans les meilleurs délais. Le dernier message du patrouilleur a été : « partez et ne revenez plus ! ». Nous suivons actuellement le Golfo Azzurro pour nous assurer qu’il obéit bien à l’injonction qui lui a été faite.

    Nous avons enregistré l’ensemble de ces échanges et nous les diffuserons prochainement.

    Ce nouvel épisode confirme le tournant essentiel que nous sommes en train de vivre en direct depuis quelques jours : la Méditerranée n’est plus le terrain de jeu des passeurs et des ONG. »

    C’est sans doute grâce à eux que l’on pourra chanter demain :

    Méditerranée
    Aux îles d’or ensoleillées
    Aux rivages SANS MIGRANTS
    Au ciel enchanté
    Méditerranée
    C’est une fée qui t’a donné
    Ton décor et ta beauté
    Mé-di-terranée !

    J'aime

    1. Oui du bon boulot ! mais les pro-immigration, trouvent toujours des solutions, avec l’ONU et Soros ,pour ne citer qu’eux. Les « réfugiés » arrivent désormais en débarquant sur les plages espagnoles ; ils ne tarderont pas à apparaître, coté français, où ils auront l’aide de types tels Herrou !

      J'aime

      1. Exact Mc gyver, estimons-nous heureux qu’ils n’aient pas encore débarqué chez nous comme en Espagne, comme en Tunisie une certaine année, dans des zodiacs armés de kalachnikovs pour se faire des touristes blancs. Ce fut un bain de sang.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s