Une société qui part en vrille


La compréhension de la réalité de la décomposition générale de notre société n’épargne plus personne.

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Une société qui part en vrille

Par Claude Picard

Quand des intellectuels et des personnalités (une centaine), de tous bords, de tous horizons, comme, Alain Finkielkraut, Elisabeth Lévy, Bernard Kouchner, Jean Messiha, Sylvain Tesson ou encore Luc Ferry, signent une tribune dans le journal, Le Figaro, pour tirer la sonnette d’alarme sur les dangers de la montée d’un « nouveau totalitarisme« , l’islam radical, qui génère un  » apartheid d’un nouveau genre » qui « menace la liberté en général et pas seulement la liberté de penser« , on ne peut qu’applaudir.
Même si cette initiative arrive un peu tard, elle dénonce sans détour l »expression de la haine la plus caractérisée à l’égard de notre pays et de la démocratie » qui « cherche à gagner du terrain par tous les moyens » mais, aussi,  » à passer pour victime de l’intolérance« .
Ils estiment que « l’islamisme veut être à part, car il rejette les autres, y compris les musulmans qui ne partagent pas ses vues » ; la valorisation du port du voile islamique, entre autres, est une preuve de cette « sécession avec la communauté nationale« . Et la tribune rappelle qu’en France « aucune religion ne fait la loi » ; on ne le redira jamais assez.
Quand deux femmes notoirement connues, une classée à gauche, l’autre à droite, constatent la dégénérescence de la France, elles n’y vont pas, non plus, par quatre chemins.
Ni intellectuelles de métier, ni philosophes de formation, elles représentent tout de même une certaine élite ; les médias leur donnent volontiers la parole.
Et ça décoiffe ! « On est dans une société qui part en vrille et qui fait n’importe quoi. Il n’y a plus de dignité, il n’y a plus rien, tout est permis« , déclare Geneviève de Fontenay, horrifiée à l’idée que des transgenres puissent concourir à l’élection de Miss France…
Brigitte Bardot, elle, est sur un registre plus patriotique : « J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime« .
On comprend aisément ces propos !Que des femmes connues, mais qui, comme n’importe quel citoyen lambda, expriment le besoin de dire leur consternation de voir la France partir à la dérive, est le signe que la coupe est pleine.
La compréhension de la réalité de la décomposition générale de notre société n’épargne plus personne. Sauf encore nos indécrottables responsables politiques et économiques qui n’ont toujours rien compris. Et qui continuent leur petit train-train comme si de rien n’était, sans prendre la mesure des problèmes pourtant nombreux et récurrents.
Si l’islamisme gagne du terrain, c’est bien parce que notre pays est en pleine déliquescence. À cause de quoi et par la faute de qui ? Certainement pas les précités qui n’ont jamais manqué de discernement et de lucidité sur tous les problèmes de la débandade de notre société.
Non, les responsables de cette situation, qui continuent à prôner le laxisme en toutes circonstances, sont d’abord et avant tout nos gouvernants qui se sont succédés depuis des décennies, en appliquant à la lettre l’imbécile slogan de mai 68 : « il est interdit d’interdire« . Plus qu’imbécile, ce slogan, mortifère et assassin, a encore permis à un décérébré, fou d’Allah, étranger en situation irrégulière, fiché S, petit délinquant multirécidiviste, de faire son sale boulot : tuer des innocents, à Trèbes et à Carcassonne, au nom d’une idéologie totalitaire.
Que faisait ce fiché S étranger sur notre sol ? Au nom de quelle loi démocratique crétine cet individu pouvait-il se prévaloir pour rester en France et avec l’aide de quelle association ?
Dans une société qui part en vrille, combien de vies perdues faudra-t-il encore pour que nos gouvernants prennent la mesure de la menace islamiste ?
Quand articuleront-ils le combat idéologique avec le réarmement moral du pays pour que les fous d’Allah ne puissent plus continuer leur travail de sape ?
Pour notre malheur, il est à craindre qu’il faille attendre encore un peu.

Claude Picard

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 555 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

 

Publicités

28 commentaires

  1. Comme quoi l’état veut passer en force , dès ce matin , on entend parler de « réquisitions » , idéale pour casser la « grève » ou tout idée de grève .

    J'aime

    1. Ce serait une bonne chose que de réquisitionner les trains et de nous assurer notre transport quotidien que nous prenons pour nous rendre au boulot. Parce que ces grèves touchent les employés et sont des prises d’otage.

      J'aime

      1. Mais c’est bien le but ma pov’Lucette ! Oups, pardon, Solange.
        Nos chères (trop chères!) « têtes pensantes », barricadées dans leur miradors, ne subissent pas ces désordres !
        Quand les otages seront excédés, il sera beaucoup plus facile pour eux de faire accepter la « réforme » !
        Et les moutons pourront reprendre le cours normal de leurs occupations… Ne vous inquiétez pas, ils gèrent !

        J'aime

    2. Le gouvernent n’aura pas ce courage et c’est bien dommage puisque nous sommes censés avoir droit à un service minimum au lieu d’être traités comme des moins que rien. Les syndicats sont les vrais fachos de ce pays : des staliniens de la pire époque.

      J'aime

      1. Victoria : Son altesse méprise les « riens » alors des « moins que rien »… ??? Encore plus transparents que l’air des grandes villes !
        Vous voulez un service « minimum » ? De quoi vous plaignez vous : On l’a ! (je plaisante…)
        Depuis quand les politiques sont au service du peuple ? Ils sont là pour SE servir ! Tout est dans la nuance…

        J'aime

  2. Cela m’étonnerais que l’état résiste aux grèves des « cheminots » , les quais sont saturés , les routes embouteillées et les entreprises se demandant qui embaucher pour prendre les sièges vides !/

    J'aime

    1. A zodiac – Je pense au contraire que l’État va résister. Les routes sont saturées ? Et alors ? Les taxes sur les carburants vont compenser les pertes de la SNCF… que le gouvernement espère rembourser en « ouvrant à la concurrence » = en cédant le « service public » à des intérêts privés.
      Si les grévistes mettaient en avant la défense du « bien commun », la mobilité au quotidien, l’égalité des services sur tout le territoire… ils seraient probablement mieux soutenus par la population.
      Mais comme, depuis des années, ils revendiquent d’ABORD leurs « statuts, leur « spécificité » (leurs privilèges issus d’une autre époque) la grogne va s’installer, donnant raison aux « réformes ».
      Il y aura des « négociations » avec les syndicats (caca…), quelques « concessions », histoire de donner l’illusion.
      Puis les grévistes rassurés, et les usagers soulagés reprendront leur train train quotidien…

      J'aime

      1. Je suis pas cheminot et pas syndicat mais, à mon avis , ce n’est pas simplement le statut qui va sauter mais, des « milliers » d’emplois vont être supprimés pour faire comme vous dites « ouverture à des intérêts privés » .

        J'aime

  3. Les « droits et les devoirs » ? Comment voulez appliquez aux autres ce que vous ne faites pas vous même ?Les politiques sont corrompus par leurs désirs frénétiques de carrières .Ils , elles veulent que vous changiez alors qu’eux continue leurs petits « commerce de politiquement correct  » pourtant les affaires politico-judiciaires devraient ouvrir l’œil du plus borné d’entre-eux .

    J'aime

  4. On joue sur les mots et l’ignorance ! Le HAMAS quoi qu’on en dise est un parti politique qui avait gagné face à un FATHAS corrompus . D’ailleurs ISRAEL est bien content d’avoir cet ennemie qui lui répond dérisoirement , il as une « armée entière » . Le HAMAS répond en pure perte , il suffirait pour lui de reconnaître l’état israélien .

    J'aime

    1. Vous dîtes n’importe quoi et c’est franchement hors propos et rie n à voir avec l’excellent article de Claude Picard. Décidément les antisémites camouflés en antisionistes comme vous sont pitoyables.

      J'aime

    2. Vous avez de la buée dans les yeux et comme tous ces marxistes vous pratiquez la propagande la plus éculée et la plus sectaire qui soit pour défendre un mouvement terroriste. Et en plus oser affirmer qu’Israël serait content du Hamas démontre que vous n’avez jamais mis les pieds dans la région. Lamentable et partisan.

      J'aime

  5. C’est sûr, notre pays part en vrille…. Je ne suis pas très optimiste quant au futur, si la politique de nos gouvernements successifs ne change pas radicalement.
    Il semble qu’il y ait une volonté de satisfaire toutes les demandes des pays arabes. Sommes-nous dépendants de leur pétrole ? Veulent-ils islamiser l’Europe ? La France perd petit à petit ses racines chrétiennes. Quand on entend Macron dire que l’islam a toute sa place en France, j’ai envie de hurler !
    Il est loin le temps où la France rayonnait dans toute l’Europe !
    Que faire ?
    Bonnes fêtes de Pâques à tous ! 💒

    J'aime

  6. Le réveil des Français sera dur, pour le moment Claude Picard vous avez raison une fois de plus d’écrire : « On est dans une société qui part en vrille et qui fait n’importe quoi. Il n’y a plus de dignité, il n’y a plus rien, tout est permis« …
    Brigitte Bardot, elle, est sur un registre plus patriotique : « J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime« .n’a-t-elle pas raison de le crier haut et fort ???
    Vous savez ce qui est encore plus grave c’est que « La France a perdu sa souveraineté au profit des USA, » dénonce un ex-DGSE…
    « On ne peut plus faire de sous-marin atomique en France sans autorisation américaine, » a déclaré devant une commission de l’Assemblée nationale Alain Juillet, ancien membre du Service Action (SA) et directeur du renseignement de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).
    Citant l’exemple des avions de combat Rafale que la France ne pourrait plus livrer à l’Egypte à cause de la législation ITAR qui interdit l’exportation de composants technologiques américains sans autorisation du gouvernement américain, Alain Juillet rappelle que la vente d’Alstom à General Electric (GE) pour laquelle l’actuel président de la République Emmanuel Macron fut décisif a transféré aux Etats-Unis la production des turbines indispensables aux sous-marins français à propulsion nucléaire, clef de voûte de la dissuasion nucléaire française.
    « C’est une perte de souveraineté absolue, c’est ça la réalité, » assène l’ancien haut responsable de l’intelligence économique française auprès du premier ministre. « Tant que la production est en France, on peut encore négocier, mais on ne peut plus vendre un seul sous-marin à l’étranger sans avoir le feu vert si on emploie les fameuses turbines, » ajoute-t-il.
    La vente d’Alstom en 2014 a suscité de vives protestations parmi les armées et services de renseignement français y voyant une grave atteinte au principe d’indépendance et de souveraineté nationale. La France est encore à ce jour la troisième puissance militaire nucléaire du monde après les Etats-Unis et la Russie.

    La guerre continue, l’ennemi est dans la place et se croit encouragé par les derniers évènements.
    La prise d’assaut par l’armée de toutes les 751 zones de non droit en France est une priorité
    Mais les lâches qui gouvernent la France ne le feront pas.

    « L’islamisme ne peut exister que comme religion officielle ; quand on le réduira à l’état de religion libre et individuelle, il périra. L’islamisme n’est pas seulement une religion d’État, (.) c’est la religion excluant l’État… »
    (Joseph Ernest Renan / 1823-1892)

    J'aime

  7. Effectivement cet assassin de Trébes, fiché S, était bien français. On nous a d’abord dit naturalisé en 2015, puis en 2004, en même temps que son père….. que croire ? C’est sûr qu’en 2015 cela fait désordre !
    Ce que je ne comprends pas c’est qu’il soit resté français bien que fiché S.
    Etre français, celà se mérite. En cas de dérapage : déchéance de nationalité. Ensuite, un temps de probation est nécessaire pour la demander.

    J'aime

    1. « Etre français, celà se mérite.  » . Oui Alienor… Une Patrie… ça se mérite!!! Pour cela, il y a des devoirs à accomplir, sans quoi, les droits ne sont pas mérités.

      J'aime

        1. À part respecter nos lois, quels sont les devoirs ?
          Les lois, c’est une chose. Tout le monde vivant dans notre pays, français ou non, est tenu de les respecter.
          Si on veut devenir français, il faut aimer la France avec son cœur, pas seulement pour des papiers. Il faut respecter ses coutumes, son patrimoine culturel. Ne pas chercher à faire passer ses coutumes personnelles avant les nôtres, si vous voyez ce que je veux dire…. Pas besoin de loi pour ça.

          J'aime

          1. Vous me faîtes bien rire car qu’allez vous faire pour tous ces vrais Français qui sont de vrais collabos avec les islamistes ?

            J'aime

            1. Vous avez raison, c’est un problème, mais que faire ? Je n’ai pas la solution.
              On peut inculquer aux nouveaux arrivants le respect de nos valeurs, mais les Français, s’ils ne montrent pas l’exemple, je ne vois pas comment les autres peuvent nous respecter ?
              La France est en pleine décadence.
              C’est par l’éducation des enfants que nous pourrons peut-être sauver la prochaine génération.

              J'aime

      1. Bonjour Christian,
        Bien sûr, celà implique des devoirs ! On entend surtout parler de droits !
        Nous avons surtout des français de papier…..

        J'aime

  8. 01/04/2018 …. Cher Claude PICARD … Par inadvertance Vous oubliez que ce  » fou-de-dieu-allah……. » avait acquit la nationalité FRANÇAISE en 2015 sous le règne de Flamby et de la VALLSE à 36 temps … Pour Vous et Mes COMPATRIOTES FRANÇAIS je Vous souhaite des bonnes fêtes  » BIEN CHRÉTIENNES  » de  » PÂQUES » .

    J'aime

    1. en effet cet homme avait la nationalité française, et le problème ( c’en est un ..) c’est qu’il faut le dire ( qu’il est français ,) ce n’est pas le même traitement , et ce, avant qu’il ne soit fiché S ! il faut le vérifier , il vaut mieux dire la vérité, car j’ai lu exactement le contraire ! après si il a été fiché S et naturalisé après , c’est sûr qu’il faut faire quelque chose .. ( ce ne serait pas le 1er .).

      J'aime

    2. Je rappelle, encore une fois, que ce « …… » (vous avez l’embarras choix !) a été naturalisé en 2004 (avec son père), PAS en 2015 ! Avec son palmarès + fiché S en 2014, ç’aurait été abuser ! Non, quand même, il y a des limites ! (Même si on peut s’attende à tout…). Bref, inutile de continuer à s’égosiller là dessus…
      Par contre, en tant que « fiché S » il aurait du être dénaturalisé !!!

      J'aime

      1. Et cela aurait changé quoi ? Il y a des milliers de clandestins en France et ils ont même parfois les avantages sociaux. L’armée française au Mali a même découvert chez les ennemis des gens qui percevaient le chômage et avaient la CMU. Le mal est bien plus profond que proposer des actes sans incidence. Quand Israël avec courage face à des islamistes munis de pierres et de cocktails Molotov se défend face à un mouvement le Hamas classé terroriste, que disent et pensent les Français « ah les pauvres palestiniens »! Or ce qui se passe en Israël est ce qui va arriver en France et maintenant très vite. Avec les mêmes protagonistes aussi.

        J'aime

        1. « cela aurait changé quoi ? »…Basiquement : à le renvoyer dans son pays d »origine » ! Ne pas nourrir les terroristes (avec les aides sociales ou en prison), ne pas monopoliser nos forces à les « surveiller ».
          Je sais, ce n’est pas suffisant mais faut bien commencer par quelque chose. Si notre arsenal juridique était appliqué avec fermeté et sans concession, nous n’en serions probablement pas là où nous sommes…
          La suite est effectivement plus complexe…comme le conflit israélo-palestinien !
          Posez-vous 1 question : Comment réagiriez vous si des « étrangers » venaient s’installer dans votre maison ? Même si elle leur appartenait il y a 2000 ans…
          Moralité, je ne parviens pas à prendre parti (non pas politique mais tout simplement humain) mais je suis consternée par cette guerre (Y a-t-il une solution ? A mon avis, non, à moins d’anéantir l’un ou l’autre) et la montée de l’antisémitisme.
          Étant le résultat d’un mélange (espagnol, flamand, juif et français) je peux difficilement être taxée de « racisme », et je m’efforce de respecter le « vivre ensemble », de ne pas gêner mes voisins et de les aider si besoin.
          Mais si des « nouveaux venus » sèment la pagaille, foutent le b*****, sans aucun respect des lois et de ma tranquillité, alors là, j’oublie ma « tolérance » (qui comme tout a aussi ses limites) et peut devenir très agressive !

          J'aime

  9. Cela fait longtemps que cette société s’est écroulée dès qu’elle a renoncé à ses valeurs. Maintenant ce n’est plus possible de vivre dans certaines villes de France où règne la charia. En son temps Lydia Guirous avait dénoncé cette catastrophe. Aujourd’hui un responsable média comme Robert Namias s’en prend à elle. Ce type doit habiter le Seizième.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s