Antisémitisme et islamisme : même combat.


Nos Bisounours patentés sont consternés : ils découvrent avec stupeur que l’insulteur antisémite du philosophe Alain Finkielkraut, n’était pas un néo-nazi, mais un salafiste !


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Pour l’instant, nous ne voyons que le pire de l’ancien.

Antisémitisme et islamisme : même combat.

Par Claude Picard

Nos Bisounours patentés sont consternés : ils découvrent avec stupeur que l’insulteur antisémite du philosophe Alain Finkielkraut, n’était pas un néo-nazi, mais un salafiste ! L’individu, converti à l’islam, pro-palestinien notoire, est connu des services de renseignements pour radicalisation : il avait été signalé comme évoluant dans la mouvance islamiste en 2014.
Dans les rangs de la bien-pensance, c’est la sidération : cet imbécile, qui n’est même pas d’extrême droite, fait voler en éclats le beau conte pour enfants, de l’harmonie entre toutes les communautés, que l’on nous raconte depuis des décennies.
Et certains découvrent que la diversité chérie, fièrement vantée, n’était qu’une chimère et que le vivre-ensemble n’était qu’un leurre, pour cacher une réalité plus vulgaire : la montée du fondamentalisme musulman.
Qui gangrène la France avec son cortège de crimes, de délits et de dommages collatéraux.
L’antisémitisme prend maintenant un tout autre visage. Pas de bol !

Vous aimez ? Alors participez !

A tous nos lecteurs Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Faîtes un don pour que nous puissions continuer à vous informer et vous divertir. MERCI !

€5,00


Macron, toujours dépassé par les événements, affiche son visage des grands jours qu’il accommode quand il veut se croire le Père de la nation, Mélenchon se prend les pieds dans le tapis et ne sait plus comment faire pour sauvegarder la frange islamo-gauchiste qui compose son mouvement et une partie de son électorat, le Parti socialiste convoque le peuple à une grand-messe de faux-culs et de pompiers pyromanes qui ont permis au fondamentalisme musulman de prospérer dans le pays, bref tous voudraient continuer la mascarade du vivre-ensemble dans le meilleur du monde.
Mais dorénavant, ils ont un petit caillou dans leurs chaussures, car Marine Le Pen, la première, a trouvé les mots justes pour immédiatement dénoncer « la cause à effet » de cette injure bien identifiable, venant d’un problème qu’elle a étudié depuis longtemps et qui, jusqu’à ce jour, la faisait passer pour une facho bon teint. La réalité rattrape ceux qui savaient, mais qui ne voulaient pas voir : l’antisémitisme, historiquement d’extrême droite, et qui continue encore à satisfaire l’intellect de quelques nostalgiques, ne fait plus de morts depuis longtemps, mais le fondamentalisme musulman, antisémite par essence, lui, outre les morts qu’il fait par centaines, fait des dégâts jusque dans nos mœurs, remet en cause nos valeurs et tous nos fondamentaux.
Le logiciel du vivre-ensemble ne devient pas seulement obsolète, il peut devenir criminel en faisant perdurer et en ne voulant pas voir que cette idéologie mortifère, le fondamentalisme musulman, est un mal absolu, à combattre sans aucune complaisance et sans aucune faiblesse, avec toutes les armes possibles et surtout avec la plus grande détermination.
C’est bien ce qui a manqué à tous nos responsables politiques et nos gouvernements depuis des décennies !
La remise en cause de la vision angélique d’une société idéalisée par des soixante-huitards attardés, souvent idiots utiles, pro-palestiniens, ne sachant pas faire la différence entre antisionisme et libre critique de la politique israélienne, est, pour nos Bisounours, dure à avaler.
Ils devront pourtant s’y faire, sérieusement, en interrogeant leur conscience et il faudra bien, un jour, qu’ils se réveillent, sinon ils aideront, encore, l’islamisme radical à prospérer et à multiplier les dégâts.
À moins qu’ils veuillent cela ?

Claude Picard

Auteur de Un colonialisme qui ne dit pas son nom
et Les tartuffes de la compassion

A lire aussi : Le Sans-dents et le Réfractaire

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Minute du MENSONGE 62
Macron nous a mis une drôle de musique en marche.

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Vous avez envie de vous exprimer ? Ecrivez un article que vous nous soumettrez pour publication, pour nous l’envoyer c’est ICI

Publicités

5 commentaires

  1. Le problème depuis des années, c’est le mot d’ordre qui doit être « touches pas à mon bon musulman »…. Quoiqu’il fasse…. Tout doit être de « l’extrême droite »…. Mais là, c’est raté… Il va falloir rattraper le coup !
    Par contre les actes de Christianophobie, on n’en parle pas beaucoup, pourtant ils existent, mais on peut difficilement accuser l’extrême-droite….

    J'aime

  2. La gauche a toujours pratiqué l’amalgame racisme antisémitisme or chacun est totalement différent. Mais c’est bien pratique pour faire la propagande habituelle.

    J'aime

    1. Votre commentaire est faux et bien faux ! la définition française dans les dictionnaires, le mien date en plus de 2006, Petit Robert, est : »antisémitisme racisme dirigé contre les Juifs »… Donc évitez ce genre d’amalgame douteux qui vise à la confusion et qui est véritablement faux : ne pas confondre sémites avec antisémites… D’autant qu’il existe des Juifs Arabes… ou des Arabes Juifs au choix. Il existe également des Juifs qui ne sont pas d’origine sémite… Merci.

      J'aime

  3. Tiens, tiens… Les médias de la bien-pensance signalent que l’individu est en cours d’identification. Ils sont moins réactifs au « pas d’amalgame » que dans un sens inverse. L’amalgame, ils (gouvernement compris) l’avaient déjà consciencieusement assimilés avec la lourdeur de leurs sous-entendus. Peu importe, ils n’auront pas honte…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.