L’Etat faible et le malheur français


Le naufrage dans l’exubérance politico-médiatique a un sens: recouvrir, masquer une logique d’échec et de démission…

L’Etat faible et le malheur français

Par Maxime Tandonnet

La question n’est pas ici d’incriminer en particulier les dirigeants actuels du pays. Les gesticulations, polémiques, postures, coups de menton, provocations à tort et à travers, reculades, volte-face, la logorrhée et le tourbillon politico-médiatique, l’exacerbation du culte de la personnalité, sont les symptôme de l’impuissance et non la cause. Le naufrage dans l’exubérance politico-médiatique a un sens: recouvrir, masquer une logique d’échec et de démission qui se prolonge sur des décennies et ne fait jamais que s’accélérer.

Le mal est profond et s’aggrave presque à vue d’œil. L’Etat ne remplit plus ses missions essentielles. Le rôle d’un Etat, par-delà les aléas des politiques, est d’assurer l’ordre public: la sécurité face à la criminalité et la délinquance, le contrôle des frontières et le respect intransigeant des règles de l’entrée et du séjour, la protection face aux menaces extérieures, la cohésion sociale en combattant la pauvreté et l’unité nationale en interdisant les velléités séparatistes ou communautaristes. A cette fin, il dispose d’un pouvoir législatif pour définir la loi ou les règles de la vie en commun, d’un exécutif, d’une armée et d’une police pour les faire appliquer et d’une justice dont la mission est de sanctionner la violation du droit.

Toute cette logique est fracassée aujourd’hui, et c’est pourquoi, sous des formes multiples, la France plonge dans le chaos: violence, délinquance, criminalité, explosion des flux migratoires, terrorisme, fragmentation communautariste, et manifestations ouvertes de toute les haines, pauvreté galopante, bidonvilles, banalisation de l’échec scolaire, ont une cause essentielle: la défaillance de l’Etat. En s’effaçant, ce dernier ouvre la voie au fanatisme et à une logique de guerre civile. La défaillance a pour origine l’effondrement, dans les sphères dirigeantes et influentes du sens de l’esprit public, la diabolisation des notions d’ordre et d’autorité.

Remplacer un Guignol par un (e) autre ne changera strictement rien. L’entreprise de redressement de l’autorité de l’Etat est une oeuvre de longue haleine qui passe par une prise de conscience aussi large que possible de la situation authentiquement cataclysmique de la France et par la mobilisation d’une équipe dirigeante nouvelle, œuvrant, autant que faire ce peut, dans la confiance du pays. Tout commence par le rétablissement de l’autorité dans les esprits et de l’ordre dans la vie publique sans lesquels rien ne sera jamais possible.

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !


En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)


Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…


Voici les livres et Ebook que nous éditons en exclusivité via AMAZON, pour les visualiser et les acheter sur AMAZON, cliquer sur le titre :

Le temps du boniment
La conquête de l’Occident  
L’histoire vraie sur Israël
À travers mes commentaires
Et la laïcité ? Bordel !!!
Nouveau : à travers mes commentaires V2

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

2 commentaires

  1. M. Tandonnet vous écrivez justement: « banalisation de l’échec scolaire ». Encore faut-il souligner, aussi, la dégradation des programmes visant aussi, à camoufler (minimiser) les échecs!

    J'aime

  2. Merci de signaler cette situation, M. Tandonnet, qui ne cesse d’empirer avec cette gangrène d’une religion qui n’est pas d’amour mais bien guerrière.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.