La peur


Mon propos n’est évidemment pas de nier la gravité de l’épidémie ni les risques sanitaires pour le pays, mais de relever cet étrange matraquage quotidien qui consiste à alimenter la peur.

La peur

Par Maxime Tandonnet

France Info: « L’épidémie de coronavirus ne faiblit pas en France. Il y a désormais 212 cas confirmés soit 21 de plus que lundi. 

A l’échelle mondiale, la vitesse de propagation de l’épidémie hors de Chine est désormais neuf fois supérieure à celle constatée en Chine. Un nouveau mort en France. Parmi les nouveaux cas recensés par les autorités, une personne est morte mardi matin dans le Morbihan : il s’agit d’un homme âgé de 92 ans. Ce décès porte à quatre le nombre de victimes dans le pays.  « Faire bloc, c’est ce que nous devons à notre pays », a-t-il ajouté. « Nous sommes prêts. Je sais que nous saurons relever, avec force, ce défi ». [M le président Macron].

Mon propos n’est évidemment pas de nier la gravité de l’épidémie ni les risques sanitaires pour le pays, mais de relever cet étrange matraquage quotidien qui consiste à alimenter la peur. A quoi sert-il de dénombrer, quasiment heure par heure, à l’unité près, le nombre de personnes contaminées et d’en faire la une de l’actualité? A-t-on jamais vu, lors des épidémies de grippe ou de rougeole, qui font des milliers de morts, un tel décompte d’une méticulosité obsessionnelle? Le chef de l’Etat annule « tous ses rendez-vous » d’une semaine et son dîner au CRIF. Tant mieux, mais qu’en est-il de tous les Français, les millions de Français obligés de prendre les transports en commun et d’assister à des réunions ou des assemblées?
Qui ne peuvent rien annuler du tout?
Et ces décrets de réquisition, martiaux, virils,  comme à la guerre, abondamment relayés sur tous les médias?  Pourquoi ce spectacle lourdement anxiogène  surjoué par la France officielle, dite d’en haut?
Oui, c’est grave, sans aucun doute. Mais dans un pays normal, le rôle des (supposées) élites dirigeantes, n’est pas de faire peur et de répandre la panique.
Il est au contraire de rassurer et d’apaiser par un discours de vérité et de pragmatisme sur les mesures de précaution à respecter.
L’objectif serait-il de faire oublier tout le reste? Ou bien de vendre aux Français une nouvelle tragédie nationale et son sauveur providentiel? La peur n’est jamais bonne conseillère.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 


Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

4 commentaires

  1. Il ne peut en être autrement, car si l’on veut limiter efficacement la transmission du virus, il faut arrêter tout transport aérien, maritime, terrestre, interdire les regroupements de population (matches, spectacles, etc.), fermer les crèches et les écoles, interdire les transports en commun et cantonner les gens à domicile jusqu’à ce que l’épidémie s’éteigne, ce qui est, bien sûr, impossible. Alors, il faudra limiter les dégâts en prenant des mesures pour isoler les populations suspectes et hospitaliser les malades dans des services spécialisés.
    Cette épidémie met le doigt où ça fait mal. On peut espérer qu’elle ne sera pas trop importante, que les services de santé ne seront pas débordés et que les déclarations ministérielles faites à cette occasion ne restent pas des effets d’annonce et servent à stimuler les réformes en profondeur que nécessite notre système de santé.
    Aujourd’hui Dimanche bilan en France : 11 morts, la barre des milles infectés atteint…

    Aimé par 1 personne

  2. la quantité de fausses nouvelles propagées sur le NET est lamentable : on ne doit pas plaisanter avec la mort ! Le pire sont ceux qui y croient.

    J'aime

  3. La peur sert le pouvoir qui masque ainsi toute on incompétence. La façon de ce gouvernement de traiter le coronavirus est pitoyable et grotesque.

    J'aime

  4. Macron et ses alliés des grands médias s’en donnent à cœur joie avec ce virus et ils ne parlent plus de rien d’autre. Espérons que les Français ne soient pas dupes et qu’ils aillent voter en masse pour éjecter les candidats LREM.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.