Macron ou la décontraction de l’intelligence


Que notre président soit avant tout un technocrate plutôt qu’un politique (très mauvais, quand il veut l’être), c’est évident, mais…

Macron ou la décontraction de l’intelligence

Par Claude Picard

Que notre président soit avant tout un technocrate plutôt qu’un politique (très mauvais, quand il veut l’être), c’est évident, mais, psychologiquement, l’individu Macron est plus complexe. Par paliers, on découvre que cet homme est immature, opportuniste, ambigu et manipulateur. Méprisant les petites gens, « ceux qui ne sont rien« , il peut, sans états d’âme, tout oser – sans métaphore avec la fameuse phrase de Michel Audiard : « (…) c’est à ça qu’on les reconnaît »… et nous mentir avec un aplomb insolent. Il faut dire que pour cela, il a été bien aidé par une initiation auprès de Madame, ancienne prof de théâtre, qui lui a inculqué l’art du comédien : le déguisement ! Il peut changer de costard, aussi vite qu’un Frégoli, dès que la situation lui permet cette distraction, devenue favorite. C’est pour lui, probablement, plus amusant que de jouer, en permanence, au Président. Aujourd’hui, c’est avec l’aide d’un entourage particulièrement choisi de jeunes loups, vides d’idées politiques, mais ambitieux et intrigants, uniquement préoccupés par leur image, qu’il parachève sa formation. De tous les bébés Macron qui l’inspirèrent, on pourrait, pour bien comprendre, n’en retenir qu’un seul, tristement célèbre : Alexandre Benalla… 

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Menteur et dissimulateur, Macron l’est assurément ! Et sa propension à répéter à chacune de ses allocutions télévisées qu’il a compris et qu’il a changé, alors qu’il agit toujours comme s’il était encore en apprentissage, est affligeante : personne n’y croit plus. Les atermoiements de son gouvernement et toute l’impréparation autour de la crise sanitaire, est une situation accablante qui devrait le discréditer à jamais. L’affaire des masques est un bel exemple d’hypocrisie : un jour, on nous dit que les masques sont inutiles et le lendemain, on nous dit que le port du masque va être obligatoire. Sur ce sujet, le pompon revient à sa porte-parole, Sibeth Ndiaye, qui osa déclarer, pour cacher la pénurie de masques, qu’elle ne savait pas, elle-même, comment on utilisait un masque… sous-entendu : « Alors, vous pensez, le Français lambda ! ». Toujours ce mépris Macronien qui a gagné, aussi, tous les médias aux ordres. Car cette disposition à prendre les Français pour des petits enfants qu’il faut prendre par la main, fait tache d’huile et corrompt tous les rouages de la vie publique. Notre président imprime sa marque comme il peut : à l’emporte-pièce ! Lamentable !

Nous avions tous crus que Hollande avait été le plus mauvais Président de la Cinquième République, eh bien, non ! Macron est arrivé et nous avons une calamité ! Comme quoi, pour notre malheur, le pire est toujours possible. Dans la crise que nous vivons actuellement, il nous fallait un vrai président, un chef, clair dans sa tête ; un homme, pas une omelette ! Ce président est une catastrophe pour la France ! Et dans son gouvernement, il n’y en a pas un ou une pour relever l’autre. Tous sont à son image : ectoplasmiques ! 

L’avenir est de plus en plus incertain et le déconfinement s’annonce laborieux. Pourtant, il va bien falloir que les Français se décident à agir par eux-mêmes, car ils ne pourront pas, indéfiniment, compter sur le « chef de guerre » de l’Élysée qui s’esquive derrière des comités Théodule à la moindre alerte. Que leur faut-il pour qu’ils comprennent ? Un autre confinement ?

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Dessin de couverture par DELIGNE pour URTIKAN

Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

3 commentaires

  1. Les Racailles En Marche!
    Pierre GALLIEZ!

    Sont toutes en ordre de bataille
    Les forces de l’ordre des racailles
    De véritables milices de canailles
    Qui dans le peuple sèment la pagaille!

    Rivalisent d’arrogance et d’outrances
    Pour la population outrages en cadence
    La Cadence au pas des lois de Castaner
    Lui qui mène contre le peuple la guerre!

    Verbalisations et cette intolérance
    A L’encontre de gens sans défense
    Mais face aux loubards des quartiers
    Laissent tout faire sans se soucier

    Lallement et Castaner les féroces soldats
    Qui viennent égorger les gens d’en bas
    Lallement et Castaner faisant ripailles
    Sur le compte de pauvres dans la paille

    La police, ces milices de vrais sauvages
    Sans courage, mais adeptes des outrages
    Véritable soldatesque de mercenaires
    Payés pour violenter malgré la misère!

    Pendant ce tems dans les ministères
    Les ministres dans le luxe se confinent
    Les ministres dans le luxe se raffinent
    La populace étant condamnée à se taire

    J'aime

  2. Le tableau brossé par un excellent auteur est cruellement complet. Je crois, qu’en la matière, le personnage se trouve taxé d’un peu trop d’autonomie. Il m’apparait comme une marionnette dont les ficelles sont tirées par des objectifs anti-nationaux infiniment plus pervers et dangereux. La clique de bobos fats et sur-médiatisés invoquée s’imagine influencer le « pouvoir ». Si ce dernier, Président compris, est aussi inconsistant, je suis persuadé que ce n’est pas le fait du hasard…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.