Et la laïcité ? Bordel !!! Spécial.


Numéro hors-série exclusif pour nos lecteurs : entre l’État et l’islam, qui assassine le plus sûrement le peuple de France !

L’inexorable processus de désintégration des standards laïcs se poursuit au XXIe siècle

Et la laïcité ? Bordel !!!
Numéro hors-série.

Entre l’État et l’islam, qui assassine le plus sûrement le peuple de France !

Par Daniel Desurvire

Le monde dans lequel nous baignons aujourd’hui induit une forme insidieuse de confusion des pouvoirs ; tant l’exécutif tisse une toile arachnéenne sur tous les instruments de la communication ; tant l’information est tronquée par les médias à sa solde, tant le conditionnement des esprits annihile le libre-arbitre, tant ces manipulations croisées effacent le sens de la volition. Le résultat de cette mainmise se traduit sur le terrain. Il s’agit de l’incroyable indifférence des Français qui se font avaler sans sourciller entre les mâchoires d’une implacable machine à détruire l’identité, les racines et les institutions d’un vieux pays qui aura pourtant combattu tout au long de son histoire pour préserver ses valeurs nationales et les enrichir. J’en veux pour exemple la gouvernance liberticide et corrompue des oligarques élus et démagogues (les marionnettes) et des nababs industriels et financiers (les marionnettistes) qui manipulent sans encombre la société française du XXIe siècle ; lesquels donnent le ton pour une société en régression intellectuelle et désormais en faillite financière.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.


Le sujet ici traité s’appuie sur les considérations sociétales et politiques autour de la secte musulmane, entre hiérocratie et terrorisme. De fait, l’islam ne saurait être une religion, puisque ce dogme s’identifie autour des valeurs du mal ; ainsi la guerre que mène les mahométans, les assassinats de masse, l’esclavagisme, la torture, la discrimination des genres et des cultes, puis enfin l’adoration de la mort sur l’autel sacrificiel de la vie. Pourtant, même en regard d’une actualité qui confirme à chaque instant ce sinistre constat, la bande sociale-démocrate de Macron, pour la France, persiste à essaimer sur le territoire national des nuées de réfugiés essentiellement musulmans, issus du produit de la guerre, de l’intolérance et du fanatisme. Cet accueil n’aurait rien d’immoral ni de contraignant si ce culte ne reproduisait pas ses canons infamants et les scénarii les plus mortifères chez les hôtes qui les hébergent.

Au résultat, ces millions de réfugiés qui fuient les horreurs de leur communauté chez eux, viennent l’ensemencer en terre d’accueil, avec les mêmes ingrédients funestes, le Coran d’une main, le cimeterre de l’autre. Or, pour lutter contre ce fléau, la résistance citoyenne qui ose faire acte de patriotisme se heurte de front à la bande à Macron qui, à l’aide de son armée de zélateurs, accuse lesdits concitoyens de populisme, de xénophobie voire de racisme. Voilà dressé le mirador d’une nouvelle pensée unique, depuis lequel les guetteurs élyséens mitraillent les imprudents de vocables diaboliques, pour mieux imprégner l’opinion publique d’une bien-pensance dite politiquement correcte et concomitamment menacer les dissidents suspects et infréquentables. Or, ces mutins, armés de la plume scripturale des essayistes fichée « S », ne font que tremper leurs idées dans l’encrier de l’histoire authentique. Quant aux véritables fichés « S », ceux qui massacrent des civils de tous âges, l’État pusillanime les passe à la trappe, préférant occulter les centaines de morts de ces dernières années sur l’hexagone ; autant de crimes perpétrés au cri d’Allah akbar !

Qu’importe donc pour le locataire du 55 rue du faubourg-Saint-Honoré de tronquer l’information quotidienne et de s’exempter à faire voter de vraies mesures législatives protectrices pour son pays et son peuple, pourvu que l’affaiblissement intellectuel passe sous le filtre de la dégénérescence islamique ; un terreau d’indulgence pour les initiés d’Allah. À l’instar des régimes autoritaires, museler les opposants lucides consiste à les annihiler dans l’opprobre et la censure. Puisque l’ère du Goulag est révolue, mieux vaut user de pratiques barbouzes sur le numérique, d’où la surveillance rapprochée, l’information mystifiée, la liberté d’expression muselée par Bercy (violences économiques) et le droit à une vie privée remixée à la chinoise. De sorte que pour l’establishment de Macron, qui ne gouverne que sa politique électorale, cela dès le premier mois de son intronisation, la Nation française n’est qu’un mal nécessaire dont il faut néanmoins tenir compter qu’une fois tous les cinq ans ; scrutin au suffrage universel oblige !

La manne des réfugiés, dont le coût supporté par les contribuables et les cotisants se monte à ± 70 milliards d’euros l’an (dépenses intrinsèques, guerres en Afrique et au Moyen-Orient, réparations, mesures sécuritaires et prévention du terrorisme…), s’augmente sans cesse de contrats commerciaux conclu avec les émirs, lesquels, en échange de pétrole et d’armements, déversent des bakchichs à tour de bras sur des comptes numérotés installés sous le soleil des paradis fiscaux. Moyennant quoi, nos prétendus défenseurs de la démocratie et des droits de l’homme signent des pactes (comme à Marrakech) pour un grand changement qui procède à effacer la culture des Lumières au profit de l’obscurantisme mahométan.

Lorsque Emmanuel Macron, le 16 mars 2020, usa d’un curieux verbatim comminatoire pour rappeler que nous étions en guerre, des citoyens perspicaces réalisaient que cette guerre contre le Covid-19 n’était qu’une bataille en regard du conflit que mène l’islam prédateur contre les valeurs judéo-chrétiennes depuis l’hégire. Rappelons à cet égard que le confinement, n’était que la conséquence de l’incurie des énarques Hollande-Macron, lesquels supprimèrent des dizaines de milliers de lits d’hôpitaux. Tandis que les Français restaient cloîtrés chez eux sous le joug des contraventions, des milliers de réfugiés musulmans, insolvables et insaisissables, déambulaient dans les rues nuit et jour, sans se soucier des mesures sanitaires, comme sur la périphérie de l’ancienne ceinture rouge de Paris, devenue depuis la ceinture islamique. De surcroît, puisque plus de huit mille détenus furent libérés précipitamment des prisons durant la période d’urgence sanitaire, dont 25 individus radicalisés, pourquoi se priver de provoquer en ordre de combat les forces de l’ordre ?

À Marseille, le Préfet Emmanuel Barbe ne cacha pas son inquiétude au micro d’une radio régionale, avouant implicitement la marge de manœuvre répressive la plus laxiste qui soit, conseillée aux autorités judiciaires à l’égard de cette confession hautement anxiogène. Là encore, l’islam bénéficia de la mansuétude de la place Beauvau, puisque le mot d’ordre discret, chuchoté aux forces de l’ordre, fut de détourner le regard de ce côté-ci, surtout en période de ramadan. Observons pour la énième fois le déclin de l’État de droit qui se traduit de jure et facto par une véritable reddition de la France devant la montée insurrectionnelle d’une communauté hégémonique, de plus en plus nombreuse et inquiétante, qui stigmatise sans cesse le pays par ses émeutes dévastatrices et ses attentats sanglants.

L’Union européenne réinventa le statut de l’immigration clandestine sous la flatteuse dénomination de « passeport humanitaire ». Cette « humanité sans frontière » a métamorphosé le droit en instaurant un « délit de solidarité » toute reconduite à la frontière de migrants sans papier ou apatride, dès lors* que ceux-là sont expressément musulmans, même sous le coup d’une instruction pénale. Oui, j’ai bien écrit « dès lors* », car asseyez de migrer en France ou en Allemagne, avec la nationalité néozélandaise, israélienne ou russe, sans passeport ni autorisation de séjour en réclamant l’asile politique ou économique ! Non seulement la reconduite à la frontière vous sera imposée manu militari, mais vous n’aurez aucune prime de retour à faire valoir, ni le secours d’une association d’aide aux réfugiés puisqu’elles sont toutes charitablement dédiées au monde musulman. Quant à l’art. L 622-4 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, relatif au fait justificatif pour l’aide au séjour ou à la circulation irréguliers d’un étranger en France, le migrant irrégulier est d’office exempté de poursuite pénale.

Dans les faits, le droit ne s’applique donc pas erga omnes, plutôt en faveur des ressortissants de pays musulmans. Cela explique pourquoi des centaines de milliers de migrants de confession musulmane déambulent en périphérie des grandes villes de France et même en-dedans, depuis la sainte alliance Hollande-Merkel-Macron, dont le but avoué consiste à légaliser dans le temps les cortèges de clandestins d’Afrique et du Moyen-Orient. Par cet appel d’air, une circulation ininterrompue s’organise entre les passeurs, les associations islamophiles et les gouvernements franco-germanique ; tous complices autour de ce champ de « l’immunité humanitaire » qui n’admet que l’islam sous l’expression des « situations de détresse » employée par les juges, quoique non juridiquement définie. Seule sera retenue « l’action militante » pour couvrir d’un blanc-seing la caractérisation du mobile illicite d’un franchissement illégal des frontières. L’exception d’une telle infraction, blanchie par le droit prétorien, sera néanmoins facturée sur la déclaration d’impôt et les cotisations sociales des Français à qui l’avis charitable ou non ne sera jamais requis (op. cit. ± 70 Mds d’€).

Il ne fait aucun doute qu’à présent en France, il existe des privilèges, dont un droit occulte de désobéissance civique instauré au seul bénéfice de l’islam. Jusqu’ici, il n’était question que de discrimination positive et de l’égalité des chances. Mais à ce jour dans les écoles, les emplois publics, les hôpitaux, les crèches, les logements sociaux, les prisons et dans les cités arabophones, le « Français de souche » fait l’objet d’une vraie discrimination en faveur de celui qui deviendra sûrement un « Français de papier ». Comment alors ne pas redouter qu’un tel retournement du droit positif, souvent avec l’appui du Conseil d’État (une juridiction administrative servile de l’exécutif), la France, même muselée par l’inquisition étatique et dupée par les médias obséquieux, demeurera éternellement inerte devant autant d’injustices et de laideurs morales ? Face l’insécurité que fomente le lobbying islamique, le peuple français se voit rejeté par une ghettoïsation rampante des zones périurbaines de non-droit, puis étranglé par le culte musulman ostensiblement hostile aux standards démocratiques et laïcs.

Si le droit d’asile demeure l’un des plus nobles fondements humanistes, il demeure contestable dès lors que l’assimilation d’une communauté sectaire ne peut s’adapter à une société civilisée qu’elle investit, voire lorsque ces réfugiés exigent de leur hôte l’imposition de leurs mœurs et de leurs coutumes (polygynie, excision, kafala…) au lieu et place de la législation et de la jurisprudence de leur pays d’accueil. Dans le but de protéger de droit d’asile, il paraît évident que le communautarisme, antinomique à la notion d’intégration, doit laisser place aux différences. Or, l’islam se révélant, par ses propres écritures (Coran, hadîths), résolument opposé aux notions d’égalité sexuelle, de diversité d’opinion et de liberté de culte, donc opposé à la démocratie et à la laïcité, il est particulièrement imprudent, sinon pernicieux, de laisser pénétrer une trop large majorité de Musulmans à l’intérieur d’un brassage multiculturel de tradition française ; un culte peu délayable avec l’intransigeance des comportements et des mentalités insufflée par l’hermétisme coranique.

Lorsque des chefs d’État livrent leur pays à une invasion massive de réfugiés issus d’un même culte, dont les mœurs inhibées forcent le droit positif de leur pays d’asile à l’aide de manœuvres perfides de récupération au nom d’une victimisation sociale, nul doute que ce procédé dissimule la théâtralisation d’un statut de martyr ;

Lorsqu’au nombre de ces réfugiés, se dissimulent en trop grand nombre des barbares qui assassinent froidement et au hasard hommes femmes et enfants, au motif que tous, au nom d’un grand khalifat réducteur à une seule pensée panislamique, doivent faire allégeance à l’islam ;

Lorsque ces activistes, émeutiers et terroristes refusent de s’intégrer à la société qui les accueillent parce que le livre de religion qu’ils vénèrent les appellent au djihâd, une guerre sans répit dont le fiqh et la shari’a prennent la place des lois et règlements des États qu’ils investissent…

… ne serait-il pas opportun que je renouvelle ici le droit citoyen de demander aux parlementaires d’ouvrir une enquête contre Emmanuel Macron, afin d’aboutir à une procédure exigeant sa destitution (Voir l’Observatoire du Mensonge du 16 avril 2020) ?

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


[1] Retenons néanmoins que Bouddha et Jésus de Nazareth n’ont répandu que des messages de sagesse, de paix, de fraternité et de magnanimité, alors que Muhammad s’inscrivit comme l’un des personnages les plus haineux de l’histoire liturgique, où le mot « amour » n’y est jamais prononcé sinon à travers des formules libidineuses suggestivées par les houris dans les jardins d’Allah.

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Achetez le livre Et la laïcité ? Bordel !!! en exclusivité sur AMAZON : en cliquant ICI (Disponible aussi en version numérique)


« La religion des quanta et des quasars »
Le nouveau livre de Daniel Desurvire en vente en exclusivité sur AMAZON
Format livre c’est ICI format KINDLE c’est
synopsis : dans une réalité alternative, ce voyage entre la Terre et Sagittarius A, le trou noir de la Voie lactée, met en exergue les conséquences de nos mentalités projetées dans le sombre devenir de la planète. On y découvre l’inexorable destin d’une civilisation insouciante quant aux pollutions anthropiques qui annihilent la planète, ou les dogmes réducteurs que la social-démocratie hésite à repenser sous le sceau de ses labels complaisants…

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

5 commentaires

  1. La pandémie que nous subissons, semble être du pain béni pour nos ennemis au pouvoir, car ils pouvaient sans être dérangés cogiter sur « leurs œuvres secrètes »,profitant de la sidération causées par la peur du virus mais aussi de leurs « en même temps » macroniste manipulateurs,mensongers et machiavéliques , qui ont trompés plutôt que rassurer certains de nos concitoyens habitués à suivre aveuglément et sans réfléchir au delà des plateaux de » la télé l’a dit » Pravda officielle!!!
    Dans les GG ce matin un témoignage qui a fait voler en éclats les certitudes des anti Chloroquine :
    quelqu’un ,dont le père âgé de 91 ans était atteint du coronavirus ,a appelé les urgences pour le faire hospitaliser et à qui ont a refusé cette hospitalisation en raison de son âge conseillant de lui administrer du DOLIPRANE ;voyant l’état de son père qui avait eu des problèmes cardiaques et portait un Pacemaker il téléphona à son médecin qui lui ordonna de lui donner de la chloroquine sans attendre avec examens cardiaques au début du traitement et après le résultat fut stupéfiant !!Au bout de deux jours il n’avait plus rien et pouvait se déplacer.
     » Professeur Raoult je suis avec vous comme beaucoup de mes concitoyens!!! Merci d’avoir fait sans hésiter ce qui était en votre pouvoir, pour sauver des vies, sans vous préoccuper de l’opposition jalouse et haineuse de certains de vos confrères qui se sont conduits de manière indigne sur les plateaux TV. Ce qui les a discrédités pour l’avenir!  »
    « Merci au Professeur Péronne et Douste- Blazy pour leur intégrité!! »

    J'aime

  2. A M. Daniel DESURVIRE

    Je n’ai nullement été durant 80 années de ma vie et ne serais jamais : ni un flagorneur encore moins un traître à la France de mes ancêtres qui se sont sacrifiés afin que la France vive en paix.
    Cependant, estimant que mon pays est en danger de mort, alors que celui-ci m’a toujours enseigné et guidé pour devenir et rester toujours un Homme digne , honnête et respectueux des lois et règlements , j’ai été récemment instruit par des informateurs de haut niveau que des événements graves se dérouleront sur l’ensemble de notre territoire national, il m’est devenu impossible de tester de glace face à une situation qui devient intolérable. En effet devoir supporter des politiques laxistes et lâches qui supputent l’assassinat des Francaises et Français , pour en finir de notre république et notre civilisation, ceci, en toute impunité , je me dois de faire barrage à cette folie destructrice de la France des Lumières.
    En conséquence, à la lecture de cet excellentissime article rédigé par une personne experte , cultivée , digne d’éloges et de confiance, je souhaite lui apporter mon total soutien pour libérer la France trahie par une engeance criminelle, puisqu’il s’agit de l’avenir de notre Nation et de notre civilisation occidentale gravement menacée, ceci, jour après jour , depuis de trop longues années , en raison d’ une politique suicidaire décidée et appliquée par une bande d’ incapables serviles et soumis à un régime dogmatique et conquérant , me semblent haïr la France pour avoir épousé une pensée théocratique qui a toujours agi contre notre Humanité et nos Valeurs occidentales, elle ne peut , par conséquent, que nous diriger inéluctablement , vers un affrontement violent et meurtrier que nous nous devons de dénoncer…en tant qu’ « Hommes Libres et de bonnes mœurs » .
    Je déclare, de même suite, être favorable pour que nous engagions entre Citoyennes et Citoyens unis, qui aiment vraiment la France, une procédure de destitution de l’individu qui s’est montré indigne de porter les couleurs de notre beau pays qui était , il n’ y a pas si longtemps , considéré comme le « Phare de la liberté  » dans le monde .
    Aujourd’hui :
    Force est de constater que le Pays des Droits de L’ Homme et du Citoyen se meurt. Il disparaîtra si le peuple de France doit vivre sous un régime tyrannique et sans espérance.
    LE REDOUTABLE

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.