l’échec sanitaire du pouvoir


Signé par deux auteurs, Christian Michel et Robert Coignard, un article qui éclaire sur ce qu’il aurait fallu faire face à l’épidémie du COVID-19.

L’échec sanitaire du pouvoir

Par Christian Michel et Robert Coignard

Avertissement : Le mot « Homme » est utilisé ici comme faisant référence au genre humain… S’applique tant aux FEMMES qu’aux HOMMES.

La crise du Covid 19, comme toute autre crise de « risque d’occurrence rarissime » et de « conséquences très onéreuses », demande d’être anticipée. Ceci, par des spécialistes de « Gestion de crises majeures. Le but étant de leur donner pouvoir et moyens, de mettre en place opérationnelle les procédures d’alerte : matériels ad hoc, Hommes compétents et entraînés à minimum pour « garantir la survie de l’entité ». 

Ces « Structures de crise » sont hyper efficaces.  Les Protocoles sont rodés et les Hommes spécialisés y sont très entraînés depuis des années. Tout cela dans l’administration de tous les États, en France en particulier : Armées, Gendarmerie, Police, Pompiers, Samu, Urgences des Hôpitaux, etc.

Les moyens financiers, dont notre gouvernement a l’habitude de disposer, permettaient : d’utiliser les meilleurs « Cabinets professionnels privés de Gestion de crises majeures ». 

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Ceci, en conseils indépendants ; tant des avis des « experts médicaux choisis », que des avis « des services régaliens de l’Etat ». Le but étant de permettre de choisir en toutes connaissances de causes et d’effets : les « meilleures solutions de soins limitant les décès, et respectant les protocoles employés les plus sûrs ». Le tout, en continuant les recherches de solutions « scientifiquement valables suivant les protocoles préalablement établis ».
Il suffisait donc, a priori, d’avoir « l’Intelligence collective » au plus haut niveau de l’État, sous la responsabilité permanente des hauts fonctionnaires en charge des « services régaliens ». Le but : « déclencher l’alerte des services spécialisés concernés, suivant les procédures préétablies ». Résultat ! La mise en œuvre en temps quasi réel, d’une « Cellule de crise » adaptée au domaine à traiter.
Or, pour de simples « pilotes d’entité » rodés à la « gestion prévisionnelle des risques » et des « spécialistes en gestion de projet »… le traitement qui a été conduit en France, pour cette crise du Covid 19, ne peut être considéré, comme autre chose qu’une hérésie.
Ici se posent des questions fondamentales :
La principale : comment se fait-il qu’un pays comme la France se soit retrouvé avec des difficultés de gestion : ressources hospitalières, humaines, matérielles et de financement ?
Que la qualité, la fiabilité, la crédibilité des informations aient été diffusées (à tort par plusieurs sources) : aux populations en violation d’une règle fondamentale de fonctionnement d’une « Cellule de crise » ?
Que des « décisions contradictoires » aient été données sur les médias par divers Ministres, comme si leurs ministères continuaient de travailler en solo et le pire… chacun faisant sa propagande malvenue dans les circonstances dramatiques où ?… Se trouvaient les malades, en attente de soins efficaces pour survivre !!!
Le confinement généralisé pour vaincre une pandémie a montré son inefficacité depuis le Moyen Âge !
Pourquoi avoir décidé ce type de confinement en 2020 ???
Quelle est la raison de ce choix douteux ?
Pourquoi prendre le risque de détruire aussi notre économie… qui n’était déjà pas brillante du tout ???
Le « confinement, avec tests de contrôle préalable pour mettre à l’isolement les seuls malades détectés » était-il la meilleure façon connue de traiter cette pandémie ! Où étaient les tests ???
Les résultats du nombre réduit de décès obtenus par de nombreux pays prouvent ce choix judicieux…
« La « Commission d’enquête du Sénat » doit, d’après le sénateur de Droite modérée Alain Houpert : « La commission d’enquête du Sénat veut la vérité sur les dysfonctionnements durant la crise »…
La commission fera le point sur les erreurs commises pendant cette crise sanitaire…
Le Sénat est le grand frère des communes et la République française est une mosaïque…
Il y a la population et les territoires. La population est l’opinion que l’on peut manipuler, alors que les territoires, on ne peut pas les manipuler…
Les sénateurs ont le stéthoscope sur les territoires et entendent ce que font remonter les élus locaux. Le sénateur est la courroie de transmission des territoires…
Les territoires sont en train de parler et de sauver la République ! » (Extrait de Bd. Voltaire 29 mai).
Un peuple qui a été « floué » pendant plusieurs mois de cette manière aussi éhontée, risque de mettre « la barre très haut! »… pour choisir des « successeurs dignes de conduire leur pays ». Ils voudront des « résultats rapides et bien visibles » dans la « réalité du quotidien »! (Pas de simples logorrhées de propagandes mensongères !).
Pour être capables de « piloter un État », il faut, à l’évidence, des Hommes d’une « autre trempe », d’un « autre niveau Humain ». Un Homme ayant la volonté profonde de « SERVIR » la Nation dont il brigue la place du « CHEF ». Il doit avoir toutes les Qualités et Compétences pour développer « l’Intelligence Collective » nécessaire. Ceci, afin de « garantir la pérennité, la souveraineté, la sécurité des personnes et des biens et l’image de la Nation qu’ils représentent, « conjoints et solidaires entre eux » !!!

Christian Michel et Robert Coignard

Robert Coignard


(Ingénieur Conservatoire National des Arts et Métiers) (DEA images et communications – Labo. IMAC de Paris Nord) (Euring : Ingénieur européen FEANI)


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Robert Coignard pour Observatoire du MENSONGE

Christian Michel

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Christian Michel pour France Libérée

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Les articles qu’il fallait lire sur le COVID-19 :
✔️ La mort au bout du souffle
✔️ La réalité du COVID-19
✔️ OCTOBRE 2019


https://youtu.be/xLmU_L55QYc

Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 


Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique : mais nous devons la dire !
Pour cela votre contribution est essentielle.
Sans votre aide financière, le site disparaitra.
Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France et vaut bien votre contribution..


N’hésitez pas à commenter après cet article ! Vous pouvez utiliser un pseudo et votre adresse mail n’apparaitra pas…

2 commentaires

  1. L’échec sanitaire a été total et encore ce n’est pas fini avec ce déconfinement totalement absurde. C’est très inquiétant de constater pareille incompétence au plus haut niveau.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.