Une coupable incapacité


Le gouvernement Castex, en bon macroniste, est dans le déni total de la réalité.
Les promesses non tenues sont autant de scandales.

Emmanuel Macron, le Président-candidat, est le directeur de l’école maternelle France.
Il vous dit quoi penser, quoi faire ou ne pas faire, comment vous comporter, etc…
Comme tout bon socialiste, il développe l’assistanat, ce qui permet d’avoir plus de pauvres et de mieux contrôler les Français… La France ? Ce n’est pas son problème !!!

Une coupable incapacité

Alexandre Goldfarb

Le gouvernement Castex, en bon macroniste, est dans le déni total de la réalité.
Les promesses non tenues sont autant de scandales.

Une promesse faite par le ministre de la Santé est particulièrement grave : celle d’annoncer la création juillet 2020 de 12.000 lits de réanimation supplémentaires pour les hôpitaux pour l’automne 2020.. 

Or, en mars 2020, la France avait environ 5.000 lits et au premier octobre 2020, elle en aurait moins qu’en mars.

Le professeur Philippe Juvin, chef de service des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) a déclaré sur France Info : «C’est quand même assez incroyable que huit mois après la crise, on soit dans un système où on n’a pas augmenté le nombre de lits de réanimation ou d’hospitalisations, on l’a même réduit. Paradoxalement, au mois d’octobre, nous risquons d’avoir moins de moyens hospitaliers à la disposition des malades du Covid qu’au mois de mars»
Autre déclaration : «Faire croire aux Français qu’il y a 12 000 lits de réanimation, c’est mentir en connaissance de cause… », selon le professeur Djillali Annane, chef du service de médecine intensive réanimation à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine).Le nombre de lits dédiés à la réanimation est le seul moyen efficace de combattre l’épidémie.
Cette promesse non tenue sera lourde de conséquence.

Jupiteux fait semblant de foudroyer Véran dans les médias avec une com’ bien orchestrée, mais lui envoie en coulisse un SMS d’encouragement : « Tiens bon, on les aura, ces connards ». Tout est dit ! De sans dents nous sommes passés à c*nnards. Quel respect envers les Français !… Que « ceux qui ne sont rien » tiennent bon. Ils les auront aux prochaines élections. Nous ne sommes plus à une insulte ni à un mensonge près. Et la presse à sa rescousse en nous décrivant le millefeuille administratif, traduction : ce n’est pas de leur faute. C’est à cela que servent les subventions accordées par la Macronie à la presse. La chienlit, ça suffit !

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Le Covid ‘Maître des horloges » ? Insupportable pour l’Enlysée parce que la crise sanitaire offre une multitude d’angles d’attaque à l’opposition. Il s’agit de faire diversion, alors, il envisage de gesticuler pour donner l’illusion d’être dans l’action. Et Macronshow en sauveur de la planète lundi. Exemple de ce qu’il a déclaré : «2021 est l’année de la réconciliation de tous nos défis », cette affirmation ronflante ne veut strictement rien dire. Paraît-il que ce sommet a permis de faire un point sur « la coalition pour la haute ambition » ah ah ah. ‘OnePlanetSummit’, c’est la marque d’une nouvelle machine à laver ? Et dimanche dans le JDD, (après celle faussement orchestrée contre la vaccination) : la colère de Macron contre l’inaction écologique de son gouvernement ah ah ah… Mardi, un petit tour chez ArianeGroup et dans une ferme… Pour les photos. Mercredi, réunion des sinistres, l’urgence sanitaire (et son lot de dégâts collatéraux) vu que Manu1er est dans une réussite absolue, balayée, alors le gouvernement planchera pour la suite du quinquennaze, sur quatre priorités fixées par Macronéron: l’écologie, l’emploi, la sécurité et l’égalité des chances. En attendant, chaque jour il dégaine de l’argent magique pour suppléer à son désastre économique, mais PROMIS, les impôts n’augmenteront pas… En tout cas, il n’a pas menti sur son progressisme, depuis qu’il est là : le chômage progresse, la pauvreté progresse, l’insécurité, ah non, le sentiment d’insécurité progresse, les violences sur les Forces de l’ordre progressent + 34%, la délinquance dans les zones rurales progresse + 8%, le désespoir progresse, la dette progresse, le déficit progresse, etc. Tout est sacrifié sur l’autel de l’incohérence gouvernementale. Et comme le Tyrannistan a peur des ‘Gaulois réfractaires’, il a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’en juin, ce qui permet à Manu1er de continuer à gouverner seul ! État d’urgence à géométrie variable pour les uns, mais pas pour les autres. Alors, il paraît que Darmanin va se saisir de ce ‘problème’ en revoyant la répartition entre police et gendarmerie sur le plan national… ‘Déshabiller Paul pour habiller Jacques’, parce qu’il ne s’agirait pas de reprocher à Macronéron de ne pas s’être attaqué aux racailles pour 2022.

Bon au moins, il y en a un qui est fier de lui, oui oui, BLM a fait l’éloge de la « transformation économique du pays » : « Je pense que nous avons fait pour l’économie française davantage en trois ans que ce qui avait été fait depuis 20 ans. Nous avons obtenu depuis 2020 des résultats tout à fait spectaculaires ». Le même qui affirme un jour « le pire est devant nous » et qui lundi matin sort : « l’année 2021 sera une très bonne année pour l’économie française » et « en même temps » depuis qu’il est à Bercy a eu le temps « d’écrire » trois livres et le temps de faire la promo du dernier sur les antennes de radio… En pleine crise sanitaire et économique !

Dans la bataille de l’opinion, l’affichage de la combativité est une arme essentielle. Sauf que les macronistes empilent les mots et c’est toujours… Moi et le chaos !

Alors, le ministre en question, Olivier Véran, peut bien pénaliser les bars et les restaurants, tuant ainsi une grande partie de l’économie, mais en prenant pareilles mesures, il ne combat pas l’épidémie.
Au contraire, il institue un climat de peur et de défiance des plus dangereux.
Décidément, ce gouvernement méprise vraiment la France et en étant placé ainsi en dehors de la réalité, il s’est disqualifié.
La solution passe par la formation d’un personnel compétent et là, curieusement, le gouvernement qui balance des milliards qu’il n’a pas, est complètement coi. Rien n’est prévu pour cette formation pourtant vitale et nos grands médias, qui connaissent ce problème, sont étrangement discrets sur ce fait majeur.
Ce dernier point est un scandale d’État car depuis des années, aucun gouvernement ne s’est préoccupé de ce fait pourtant maintes fois signalé par les responsables médicaux du secteur hospitalier.
C’est inconcevable que la santé française soit ainsi traitée par, osons l’écrire, un mépris officiel.
En mars 2020, au plus fort de l’épidémie, les hôpitaux ont délibérément déprogrammé certaines opérations jugées non vitales pour augmenter leur capacité à accueillir des personnes touchées par le coronavirus.
Désormais, cela n’est plus possible car l’activité a repris complètement et il est impossible de refaire la même chose.
Il est clair que Macron et son gouvernement se sont enfermés dans une logique absurde et surtout incapable de combattre efficacement le virus.
Là, où il fallait écouter les professeurs sur le terrain, Macron a préféré s’entourer d’un conseil scientifique obsolète sinon déconnecté.
Le résultat est forcément catastrophique autant sur le plan médical délaissé que sur le plan économique.
La déroute, encore cachée, est totale.
Faire croire que le port du masque est la solution face à ce virus est aberrant autant que faux.
Il faudra bien que ce gouvernement soit appelé à la barre pour régler l’addition de son incompétence.
Le pouvoir avait pourtant les outils pour prendre des décisions claires et courageuses.
Pour des raisons électorales et idéologiques, il a préféré se fourvoyer au prix fort dans

une coupable incapacité

 

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Dessin de couverture par LASSERPE pour URTIKAN


Pour les « tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit« , ce que les médias ne montrent pas : Observatoire du MENSONGE vous le montre…

La théorie qui consiste à dire et faire croire que l’actuel Président ne serait qu’un pion placé là pour régler « les problèmes » (lesquels ?) ne tient pas un seul instant la route… Comme vouloir nous faire croire que Macron ferait une politique de droite n’est qu’un leurre de plus pour lui permettre de rafler les voix de la droite molle en 2022.
Aucune importance que Macron fut socialiste membre du PS jusqu’en 2016, date à laquelle, il a créé son propre parti avec dans l’organigramme 99% de socialistes issus du PS et sitôt élu, il s’est entouré de socialistes issus ou encore au PS : ce sont les faits, la réalité mais cela n’a aucune importance dans un monde ou l’idéologie prime sur la raison !
Macron sera réélu s’il est présent au second tour mais sera-t-il au second tour ?

« L’ignorance est la nuit de l’esprit, et cette nuit n’a ni lune ni étoiles ». Proverbe chinois.

Rien que la désignation de « séparatisme islamiste » montre que rien ne sera fait concrètement comme je l’avais dit dans cette vidéo :
Le Président restera comme toujours au stade des promesses jamais tenues, sa grande spécialité.

Le coin


Des tweets qui en disent plus long que tous les discours sur l’incompétence totale qui règne en Macronie.

Voilà où mène l’idéologie en marche : à créer de nouvelles expressions tordues pour faire passer le pire !



Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant un an à

Validation paiement par PAYPAL en cliquant ICI

« On partage ou on ne fait rien : à vous de choisir. »


Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 



7 commentaires

  1. Comment un pays comme la France peut-il se faire avoir ainsi sans même se rebeller ? Quant à l’opposition, elle pourra désormais courir pour que je vote pour elle.

    Aimé par 1 personne

      1. Le choix de quitter l’Europe pour ceux qui voudront sauver leur peau… Pour les autres c’est foutu. Pour poser cette question vous vivez sur une île ou en dehors de l’Europe…

        J'aime

  2. Je reconnais que vous aviez raison pour l’expression employée par Macron : « séparatisme islamiste ». C’est hélas une réalité que ce Président n’aime pas la France. Article partagé.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.