Un monde irréel 5.3


EXCLUSIF : l’inexorable déclin, entre le désengagement des peuples et la dégénérescence morale des élites… Chapitre 5.3

Un monde irréel

Par Daniel Desurvire

Chapitre 5.3

V – Effacer la mémoire collective des pages les plus incommodantes de notre histoire, c’est occire notre civilisation, pour y substituer le mensonge qui dissimule l’islam esclavagiste et l’islamo-nazisme historique

La Conférence sur le racisme, qui s’est tenue à Durban en 2001, aurait cherché à revendiquer la responsabilité esclavagiste des ainés leucodermes sur leur descendance, soit-dit plus d’une dizaine de générations auparavant. Or, si les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles, un principe fondamental du droit international interdit aux enfants de payer les fautes de leurs aïeux. Au surplus, les conférenciers partisans et manifestement haineux contre la civilisation de type caucasien, négligèrent volontairement d’évoquer les razzias des négriers arabes en Afrique orientale et sahélienne, alors que les Musulmans persistent toujours et encore à pratiquer l’esclavagisme comme en Mauritanie, à Oman et en Arabie Saoudite, bien que respectivement des lois locales récentes, interdisent ces pratiques infamantes respectivement en 1962, en 1970 et en 1980, sans toutefois en respecter le principe.
Il s’agit plutôt pour ces pays islamiques de légiférer un droit fondamental pour donner le change, s’acheter une respectabilité en regard des instances onusiennes et de protéger les échanges commerciaux contre un éventuel embargo des pays occidentaux. Mais la tradition ne s’éteint pas docilement en islam, car les demeures impénétrables des riches émirs continuent à entretenir la servitude sexuelle et domestique, de même que les familles musulmanes bourgeoises installées en Europe, ainsi que de maintenir l’infâmante coutume de l’excision et de l’infibulation à l’ombre des moucharabieh.

Il faut donc que les descendants de cette époque révolue se servent de cette leçon d’histoire et ne l’oublient jamais. Il faut y voir une résilience du monde moderne en proie à ses démons passés, pour ne pas réitérer les mêmes forfaits ou crimes. Dans l’ordre des choses, il s’agit d’erreurs constellées de monstruosités, lesquelles transposées sous l’esprit de notre époque, ne le furent pas forcément pour ceux qui l’ont vécue dans un climat social, politique et moral en ces temps reculés si différents. Trahir l’histoire en la camouflant sous les oripeaux de l’ignorance, c’est anéantir la mémoire collective ; celle-là même qui constituent le socle de notre civilisation en devenir dès lors qu’elle avance dans le bon sens.
Faire disparaître des monuments, des statues, des bibliothèques, profaner des tombeaux et des sanctuaires, les briser et procéder à des autodafés, c’est précisément copier les Musulmans talibans (étudiants en arabe) qui ont dynamités les bouddhas de Bâmiyân en mars 2001. La destruction des mausolées à Tombouctou par les djihadistes d’al-Qaïda, d’Ansar Dine et de Hisbah (brigade islamique des mœurs), illustre le désert cérébral de ces fous d’Allah. Mais il en fut aussi les Musulmans de Daesh qui ont méthodiquement pillé, saccagé et rasé des œuvres inestimables comme le temple de Baalshamin de Palmyre, mais aussi des œuvres historiques à Racca, à Ninive, à Palmyre, à Hatra et Dur-Sharrukin et de bien d’autres sites parfois funéraires, au prétexte que ces précieux trésors de leur histoire paraissaient idolâtres dans l’esprit inculte de ces sauvages.
Or, ces actes barbares contre les patrimoines religieux ont également touché de nombreux lieux de culte historiques non musulmans, en particulier s’agissant les édifices des Chrétiens d’Orient et du Maghreb. Mais la France ne fut pas pour autant épargnée, puisqu’un incendie criminel s’est déclaré le samedi 18 juillet 2020 dans la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes en Loire-Atlantique. Plusieurs départs de feu furent constatés dans l’édifice gothique, l’un au niveau du grand orgue et deux départs de feu à gauche et à droite de la nef, selon le constat des pompiers rapporté à Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes. Pour calmer le jeu entre les citoyens du terroir et les communautés musulmanes exogènes en grand nombre dans cette ville préfecture, le patron du SDIS44 s’est voulu rassurant, n’évoquant que l’hypothèse d’un accident sans même effleurer la vraisemblance d’un attentat islamique.
Pourtant, trois départs d’incendie simultanés ne sauraient relever d’un incident provoqué par un chalumeau de chantier. Eu égard au nombre croissant d’atteinte à l’intégrité des lieux de cultes chrétiens et juifs depuis ces deux dernières décennies sur le territoire français, la piste terroriste aurait dû normalement être exploitée, sinon envisagée. S’il y eut une revendication, les médias ont vraisemblablement reçu l’ordre de ne pas la communiquer en prétextant le secret sous le sceau de l’instruction, mais une instruction qui évidemment avortera comme à Notre-Dame de Paris. Après la profanation de la Basilique Saint-Denis en mars 2019, la destruction d’une grande partie de la cathédrale de Paris en septembre 2016, les incendies volontaires à l’Église Saint Sulpice à Paris en mars 2019 ainsi qu’à la cathédrale Saint Alain à Lavaur en février 2019, puis moult actes de vandalismes antichrétiens sur des centaines d’édifices israélites et catholiques depuis le début du XXIe siècle, comment occulter l’évidence d’un radicalisme religieux de type mahométan ?

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


➜ Retrouvez le sommaire en cliquant ICI

Quelques livres de Daniel Desurvire à voir sur AMAZON.FR



« La religion des quanta et des quasars »
Le nouveau livre de Daniel Desurvire en vente en exclusivité sur AMAZON
Format livre c’est ICI format KINDLE c’est
synopsis : dans une réalité alternative, ce voyage entre la Terre et Sagittarius A, le trou noir de la Voie lactée, met en exergue les conséquences de nos mentalités projetées dans le sombre devenir de la planète. On y découvre l’inexorable destin d’une civilisation insouciante quant aux pollutions anthropiques qui annihilent la planète, ou les dogmes réducteurs que la social-démocratie hésite à repenser sous le sceau de ses labels complaisants…

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

 

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

 

Vous aimez ? Alors : aidez-nous maintenant.

Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Abonnement annuel à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

  Mode emploi pour faire votre don : Vous cliquez sur l’image ci-dessous et quand elle s’ouvre, vous choisissez soit juste de faire un simple don sans vous abonner à Semaine du MENSONGE, à partir d’un €uro ou plus, soit vous cochez la case « faire un don mensuel » et dans la case du dessus vous mettez 1,50 € Vous pouvez aussi faire un don mensuel du montant de votre choix.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

2 commentaires

  1. J’y travaille à ma petite échelle. Mais toutes les études, thèses, éditoriaux ou essais présentant un quelque danger de révélation quant aux indélicatesses de la classe dominante au pouvoir, sont immédiatement suivies de censures, taxées de fake news et de complotisme par les suppôts de cette gouvernance. Rarement, cette oligarchie suffisante répond avec argumentation, sérénité et probité à cette opposition qu’elle toise depuis le perron de l’Élysée. En échange, les Français sont accablés par les discours haineux du parti présidentiel contre des intellectuels et des opposants légitimes à cette énarchie élyséenne. Celle-ci use plutôt d’une dialectique aux attributs infamants afin de fustiger et menacer, par ses médias serviles, l’électeur qui aurait l’imprudence de voter pour un candidat non-aligné à la pensée unique de cette nouvelle formule du collectivisme totalitaire. Merci beaucoup pour votre intérêt et la dynamique de vos interventions.

    J'aime

  2. Daniel Desurvire, votre (vos) conclusions est irréfutable. La question qui doit surgir est: « comment à tous les niveaux des instances gouvernementales, est-il possible que TOUS soient « solidaires? », pour cacher la réalité au Peuple! La seule réponse que je peux offrir:
    ILS SONT TOUS DES PLEUTRES, DES TROUILLARDS QUI ONT PEUR, D’ÊTRES DÉCAPITÉS MANU-MILITARI, EN PUBLIC, AU MOMENT OÙ ILS S’Y ATTENDENT LE MOINS… Ce qui reste un hypothèse acceptable, connaissant l’ingéniosité de ces barbares, à réaliser des coups d’éclats!
    Dans la situation actuelle, ce n’est pas la TROUILLE des politiciens qui dirigent la France (Macron en premier), qui doit primer: sur la sécurité du Peuple, le respect de notre culture, de nos monuments, nos religions pacifiques sur notre sol, etc.
    Trouvons ensembles, le ou les moyens de réveiller le Peuple à agir! Une solution potentielle, bien que très lointaine, est de sortir Macron de la présidence aux prochaines élections. Plus encore, de donner le mandat à un candidat(e) et son équipe CRÉDIBLES, qui n’auront pas peur d’agir en conséquences.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.