Pourquoi et comment le vaccin sera obligatoire après le troisième confinement ?


La France a déjà commandé plus de vaccins que d’habitants ce qui démontre la mauvaise gestion actuelle et la volonté de vacciner tout le monde.

Pourquoi et comment le vaccin sera obligatoire après le troisième confinement ?

Par Henri de Gramond

La France a déjà commandé plus de vaccins que d’habitants ce qui démontre la mauvaise gestion actuelle et la volonté de vacciner tout le monde.
Jean Castex, le Premier ministre de Macron, a annoncé le mercredi 2 décembre 2020 sur BFM-TV, la télé du pouvoir, qu’il avait commandé 200 millions de vaccins. « Nous avons pré-commandé par le système européen de quoi vacciner 100 millions de personnes », a dit Castex !
Sachant qu’un vaccin se fera en deux injections, c’est donc 200 millions de vaccins qui seront disponibles pour 67 millions d’habitants en France.
Obligatoire signifie que sans avoir la preuve d’avoir été injecté dudit vaccin, vous ne pourrez pas aller dans certains pays, vous ne pourrez pas être hospitalisés en France ou vous installer en maison de retraite…Certaines entreprises pourront également décider de rendre ledit vaccin obligatoire pour pouvoir y travailler. Le gouvernement pourra aussi décréter grâce à l’État d’urgence que le vaccin sera obligatoire pour emprunter des transports en commun, ou se rendre dans certains commerces comme les restaurants et bars…

Comment procéder ? Très simplement en déclarant après les fêtes, début 2021 que le virus connait une troisième vague encore plus dangereuse, donc, il faut re-confiner, mais cette fois plus durement pendant quelques semaines et après, pour la libération, il suffira de dire qu’il faut absolument être vacciné… Un grand coup de bâton et ensuite une petite carotte suffiront pour faire passer le vaccin obligatoire.

Mais là, où l’inquiétude grandit concernant ces vaccins c’est lorsque Pfizer ne détaille pas la nature, la durée et les variations de la réponse immunitaire induite par son vaccin en fonction du profil des participants de l’essai clinique. De plus, le dit vaccin serait, au conditionnel, efficace à 90%, alors qu’il faut de nombreuses années pour vérifier et valider un nouveau vaccin, le vaccin contre le virus actuel est proposé vraiment dans des délais très, trop courts.
Il y aura donc clairement un manque de recul scientifique pour évaluer ce vaccin.Certaines études cliniques ont rapporté des évènements indésirables de grade 3, c’est-à-dire qui invalident totalement ou menacent la vie du patient, pour deux vaccins à ARNm destinés à lutter contre la rage et les virus H10N8 et H7N9 alors qu’ils étaient en phase 1.
Autre bizarrerie : alors que le pouvoir annonce le début du vaccin pour fin décembre 2020, dans quelques jours, voici ce que l’on sait : le professeur d’immunologie Alain Fischer a malgré tout appelé à la prudence. Le “monsieur vaccin”, nommé par le gouvernement pour diriger la future campagne de vaccination en France, a rappelé jeudi 3 décembre 2020, que “nous ne disposons que des communiqués de presse des industriels, que nous attendons avec impatience des publications scientifiques”. Et pour cause, si l’arrivée prochaine des premières doses des vaccins de Pfizer puis de Moderna – l’agence européenne doit rendre sa décision avant le 12 janvier 2021 ! Alors pourquoi Macron et Castex disent décembre 2020 ?
Macron a déclaré que le vaccin ne serait pas obligatoire : c’est moins anxiogène pour les Français que de le déclarer obligatoire, ce qui dans les faits sera la situation réelle pour une grande partie de la population. En effet, certains pays demanderont un visa avec la preuve de la vaccination, certaines entreprises feront de même, etc.
Tout le monde finira par l ‘accepter comme pour le port du masque qui n’a pas démontré qu’il empêchait ce virus de se propager, mais l’essentiel, c’est d’avoir créé une situation où le Français porte bien sa muselière et va à la niche en étant bien docile.

Ils mentent depuis leur arrivée au pouvoir ! Mais cela passe bien avec l’appui des médias, pourtant il faut se poser la question :

Pourquoi et comment le vaccin sera obligatoire, après le troisième confinement ?

Henri de Gramond

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Henri de Gramond pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Peux-on imaginer une vaccination à grande échelle quand l’un des plus proches conseillers du Président déclare carrément qu’il y aura des effets secondaires sinon dangereux liés à ces vaccins ? C’est ce qu’à répondu, le 26 novembre 2020, à Jean-Jacques Bourdin, Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, mis en place par Emmanuel Macron pour la gestion de la pandémie du COVID-19.

C’est énorme :

C’est à peine croyable !!!

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

 

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

 

Vous aimez ? Alors : aidez-nous maintenant.

Nouvelle formule d’abonnement à 1,50 € par mois

Abonnement annuel à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

  Mode emploi pour faire votre don : Vous cliquez sur l’image ci-dessous et quand elle s’ouvre, vous choisissez soit juste de faire un simple don sans vous abonner à Semaine du MENSONGE, à partir d’un €uro ou plus, soit vous cochez la case « faire un don mensuel » et dans la case du dessus vous mettez 1,50 € Vous pouvez aussi faire un don mensuel du montant de votre choix.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

16 commentaires

  1. Une très bonne nouvelle année a toutes et tous , a lire et relire « CODE DE NUREMBERG 1947 » bizarre que personne ne parle de ce procès ??
    merci a vous tous pour vos commentaires , hanslematoo

    J'aime

  2. N’oubliez surtout pas qu’obtenir votre acceptation du vaccin en la soumettant à la menace d’interdictions et de restrictions diverses, c’est ni plus ni moins qu’extorquer votre consentement sous la menace et la contrainte. Au civil, c’est la nullité pure et simple ; au pénal, c’est une infraction punie par la loi. Toute personne physique ou morale qui vous refusera un bien, une prestation, un service ou qui s’opposera à l’exercice d’un droit au prétexte d’un défaut de vaccination devra en toute logique en répondre devant les tribunaux. Ne vous laissez pas faire !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il va falloir se battre contre cela, car, c’est un crime contre l’humanité ! Derrière ce vaccin, il y a cette élite mondialiste qui veut faire de nous des esclaves. Et, là, c’est bien parti ! Il suffit de s’intéresser au Grand forum économique de Davos, à Bill Gates, Rockefeller, Soros, etc…pour comprendre que tout est prévu, depuis longtemps !

      J'aime

  3. Ou bien cette équipe au gouvernement est stupide ou bien elle compte bien nous obliger à être vaccinés. Parce qu’avoir prévu 100 millions de vaccins soit 200 millions de doses ce sera l’un ou l’autre.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est évident et comme Macron en plus a déclaré que le vaccin ne sera pas obligatoire, on peut s’attendre au pire.

      J'aime

  4. Partagé, je suis d’accord avec votre analyse : le vaccin sera rendu obligatoire d’une façon ou d’une autre parce pouvoir, vu le nombre de vaccins acheté, soi-disant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.