Vertige d’une jubilation

Rien n’est plus étrange que le climat politique actuel. De fait, jamais depuis 1945 la situation profonde du pays n’aura été aussi dégradée. Pourtant Macron profite du désastre qu’il a créé.

Vertige d’une jubilation

Par Maxime Tandonnet

IDans son entretien au magazine Zadig, Emmanuel Macron a même comparé la période actuelle à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance. «Il est dans une bonne phase. C’est la jubilation, il est content, il ne pense qu’à la présidentielle » selon un cadre de la majorité ».

Rien n’est plus étrange que le climat politique actuel. De fait, jamais depuis 1945 la situation profonde du pays n’aura été aussi dégradée. Un chômage (ou désœuvrement) tellement généralisé que plus personne n’en parle, une violence endémique qui fait couler le sang et s’aggrave à vue d’œil, le chaos dans les rues (à l’image de cette procession chrétienne à Paris prise d’assaut par un groupuscule extrémiste), un déficit public qui bat tous les records historiques (9,6% du PIB) comme la dette à 120% que nos enfants devront rembourser, un effondrement effarant du niveau scolaire, une pauvreté touchant 10 millions de personnes. 

Bref, un pays en ruines. Quant à la crise sanitaire, avec ses 110 000 morts selon les statistiques officielles et son cortège de souffrances, le saccage des libertés (un an de confinement et de couvre-feu dont l’utilité est fortement contestée) sa litanie de retards, de fautes et de mensonges (Absurdistan, masques, EPHAD, vaccins), la puissance publique n’a au final aucune raison d’être fière ni de pavoiser. Et d’ailleurs, est-ce vraiment fini? Mais voilà: le désastre français se métamorphose, dans la conscience collective, en sublimation d’un Jupiter national, histrion quotidien qui monopolise l’attention médiatique, ne cesse de dire aux Français qu’ils sont coupables et entend « déconstruire » leur histoire. Ce phénomène sans précédent traduit l’émergence d’une politique virtuelle, tout en image et en manipulation, déconnectée du monde des réalités. Mme Lagarde se fourvoie dans l’hypocrisie ou l’aveuglement quant elle prévoit l’élection de Mme le Pen en 2022. 
Cette dernière, dans sa fonction d’épouvantail national, n’est que l’ultime tremplin de la réélection annoncée et décrétée par le pouvoir médiatique du président Macron. La France d’en haut abêtie jusqu’au dernier degré s’agenouille devant son gourou dans une jubilation intense et cet étrange climat d’abrutissement collectif qui n’a aucun précédent. Toute forme de curiosité intellectuelle et de sens critique semble abolie. Jusqu’où cette invraisemblable illusion couvrant le naufrage avéré d’une nation peut-elle perdurer?
La bulle de bêtise et de mensonge peut-elle éclater à la faveur d’événements dramatiques d’ici moins d’un an? Possible mais nul ne le sait vraiment.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

2 commentaires

  1. Oui, M. TANDONNET, excellente analyse que la vôtre.
    Oui, des événements tragiques auront lieu, malheureusement, et « en même temps », ils serviront les gens en place au pouvoir.
    Face à une certaine stupidité implantée dans une majorité de cerveaux formatés , de longue date, par des médias à la botte de l’oligarchie financière que nous alimentons grâce à notre argent versé los de l’achat des produits en tous genres , auxquels prix s’ajoutent de très conséquents frais publicitaires , .. impôts et diverses moult taxes ajoutées sur des travaux nécessaires , ou lors de nos achats de matériaux de consommation, essentiels à note survie, afin que nous vivions mieux en 2021 , qu’en 1940 et les années suivantes , il convient d’ajouter nos multiples abonnements en tous domaines ( assurances, etc.).
    Oui, M. TANDONNET, comme vous avez raison , et qui peut nous affirmer que des élections auront bien lieu en 2022 ?
    Il serait temps d’exiger qu’un référendum ait lieu en France, sans tarder, « en même temps », que la grande parade d’un
    « M. PIERROT » à l’abordage de tous ceux qui lui sont favorables au cours de ses représentations dans les plus beaux villages de France .
    Ce référendum d’initiative populaire organisé avant la fin de cette année, serait salvateur..
    Parce que les résultats de ce référendum nous épargneront devoir vivre de très pénibles événements, en 2022, et les Françaises et Français , retrouveront une atmosphère , plus apaisée, et plus compatible avec l’ Âme de la France, en ne subissant plus les mensonges perpétuels et quotidiens d’une dangereuse oligarchie médiatique- politico – financière qui se veut « hors – sol », parce qu’elle n’a qu’un seul objectif :  » Manipuler et détruire la France. »
    En Mémoire de Tous ses Ancêtres , La France a le droit de vivre en Paix .

  2. Vous avez bien raison, Maxime, mais cela n’empêchera pas Macron d’être réélu pour finir son travail de destruction de la France, hélas!

Laisser votre commentaire