La Marine n’est plus nationale

Parce que les résultats du Rassemblement National (RN) sont franchement mauvais alors qu’il aurait du cartonner : la raison en est un logiciel obsolète et une stratégie incompréhensible et comme on dit en langage marin, il faut MAINTENANT changer de cap !

La Marine n’est plus nationale

Par Alexandre Goldfarb

Le problème qui touche le RN est celui qui touche la France : une France mise en prison, par 3 confinements sans oublier le port du masque et le couvre-feu, une France désabusée, fatiguée, qui ne croit plus en la politique parce qu’elle ne se reconnait à travers tous ces politiciens. Une France qui, indifférente et soumise, ne pense plus qu’aux vacances. Cette France est meurtrie par l’insécurité qui sous Macron a carrément explosé. Une France qui décline et dont l’économie est quasiment en faillite. Et une France qui ne pense plus, abreuvée par la sur information en boucle de médias totalement partisans. Cette France attend un héros, un simple humain qui écoute et comprend ses problèmes et ne cherche pas à lui asséner son programme lourd et indigeste.

N’est-ce pas trop demander ?

Parce que les résultats du Rassemblement National (RN) sont franchement mauvais alors qu’il aurait du cartonner : la raison en est un logiciel obsolète et une stratégie incompréhensible et comme on dit en langage marin, il faut MAINTENANT changer de cap !
Si le RN ne le fait pas, il risque le naufrage.
Pourtant, retrouver force et vigueur est possible et même facile.

Mais le fait que les politiques vivent hors du temps, dans leur tour d’ivoire, rend forcément difficile la manoeuvre.

Au lieu de chercher la reconnaissance médiatique qu’elle n’aura jamais, Marine Le Pen devrait revoir son offre. Une remise en question ne fera jamais de mal sauf que là elle est devenue vitale, parce que, quand on commence à descendre, la chute ne peut que s’accentuer.

Autre sujet de réflexion qu’il faut accepter : dans une élection à deux tours, il faut de la réserve et trouver des alliés. Or, le Rassemblement National n’a ni l’un ni l’autre.

Le dernier point important demeure la désinformation des médias qui est permanente, énorme et scandaleuse. Faire croire au renouveau de LR est grotesque. D’autant que, si demain, l’abstention baisse, les cartes seront redistribuées. Et, comme LR va procéder tardivement à une primaire, qui sera encore meurtrière pour son vainqueur, il hypothèque ces chances de gagner en 2022.

Un point important est le fait qu’en 2021, la gauche demeure majoritaire en France, ce qui parait incroyable avec les politiques menées lorsque cette gauche est au pouvoir ! Après le désastre Hollande, voici le naufrage Macron et pourtant rien n’y fait tellement la propagande fonctionne dans une France aseptisée.

« La vérité ne vaut rien si personne ne veut l’entendre… »

Autre certitude, le Rassemblement National n’aura aucun Président de région en 2021 et c’est un parti d’opposition, comme l’était en son temps le Parti Communiste de Georges Marchais.
Cela devrait inciter le RN a réfléchir à sa stratégie puisque l’actuelle est visiblement mauvaise.

L’erreur aussi est d’avoir cru qu’il suffisait de laisser Macron se servir du RN comme repoussoir pour que ce dernier gagne des voix dans les urnes. Cette tactique s’avère désastreuse.

Pourtant le parti de Marine Le Pen avait des atouts en main pour séduire les électeurs comme l’insécurité, la privation des libertés qui s’accentue sous Macron, la démocratie qui s’écroule, le chômage qui explose pendant ce quinquennat, évidemment personne ne l’évoque mais c’est une réalité bombe à retardement. Tous ces thèmes peu abordés par les partis actuels sont pourtant ceux qui préoccupent tous les Français !

Macron, le Président-candidat, s’est fait élire en 2017 comme le candidat hors des partis, incarnant la modernité et la jeunesse, mais la baudruche s’est dégonflée face à la réalité du pouvoir et des problèmes. Qui peut encore croire à ses promesses puisque tout le monde sait qu’il ne les tient pas ?
Encore un fait qui aurait du intéresser les opposants , mais non, ils sont aussi déconnectés que le Président-candidat.
Lequel pour gagner en 2022 n’a plus qu’à utiliser la passivité, le désintérêt et l’indifférence de Français qui ne se déplacent même plus pour voter. On sait très bien que la gauche sera plus présente que la droite dans les urnes et que le moment venu elle saura se rassembler pour son candidat du second tour.
La défiance qui s’est installée en France est dangereuse puisqu’elle conduit à ne même plus voter.
Sauf qu’il y aura toujours des élections et des élus.

À lire : L’enfer des Régionales en cliquant sur l’image ci dessous :

https://observatoiredumensonge.com/2021/06/21/lenfer-des-regionales/

Le choix est simple : voter et participer à la vie de son pays ou ne pas voter et jamais rien ne pourra changer !

person dropping paper on box
Photo by Element5 Digital on Pexels.com

Ne pas se tromper de cible devrait être la priorité du RN et la cible c’est le parti au pouvoir.
Quoi qu’il dise ou fasse, le RN n’est pas fréquentable pour la caste médiatico-politique.
Il devrait le comprendre une bonne fois pour toutes et agir en conséquence.

D’abord Macron n’a pas un parti ancré dans la vie politique donc aucune assise locale, lui-même n’a jamais été élu avant 2017. Sa chance est qu’il n’a pas ou plus d’opposition en face de lui et qu’il tient la com…À moins d’être éliminé dès le premier tour en 2022, et c’est envisageable, il gagnera au second du fait justement de tenir les médias et la com.
Les présentes élections sont locales et la preuve en est que ce sont les sortants qui s’en sortent le mieux mais seront élus avec peu d’électeurs. Donc cela ne veut rien dire pour la vraie élection, la seule qui compte et c’est la Présidentielle…

En attendant,

La Marine n’est plus nationale

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 

Lire l’article : L’enfer des Régionales

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

 5 ministres archi-battus en Hauts-de-France avec à peine 9% de voix, soit 3% des inscrits, du jamais vu en politique !
Donc si la France est bien une démocratie, ils doivent d’eux-mêmes démissionner sinon ils doivent être sortis du nouveau gouvernement à venir.
On va donc voir ce qu’il en est ! Sans trop d’illusion sur la suite mais au moins ce sera la preuve que la dictature est bien en marche…

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

6 commentaires

  1. En changeant le nom de son parti et ses orientations, Madame Le Pen a désorienté nombre de ses électeurs. Puis ensuite en ne s’opposant pas suffisamment à Macron, elle a désintéressé les mêmes électeurs : le résultat est là, il est mauvais. Bravo pour votre article dont le titre est très bien trouvé.

  2. Vous êtes dans le vrai mais Marine ne changera rien car comme tous les politiques actuels, elle n’écoute pas les gens.

  3. Rien n’est plus vrai que le contenu de cet article, une analyse dont il faut s’imprégner sans préjugé ni partisanerie, ni appréhension. Ici, tout est dit ou presque si les lecteurs, citoyens et patriotes, acceptent de participer au sauvetage de la France que le président actuel est en passe de détruire volontairement et avec délectation, eu égard à son aversion de ses concitoyens. Daniel Desurvire.

    1. Je suis totalement de vos avis : en plus ce parti n’est plus dans ce qu’il doit être. En fait, le choix politique en France se rétrécit gravement.

  4. « Quoi qu’il dise ou fasse, le RN n’est pas fréquentable pour la caste médiatico-politique. »

    Le RN n’est pas fréquentable du tout. Marine Le Pen a renoncé à toutes les sorties nécessaires pour relancer la France : sortie de l’UE, sortie de l’euro, sortie de l’OTAN, sortie de Schengen … en clair, elle s’est rangé aux politiques d’une oligarchie liberticide qui se fout pas mal de la survie de la France. C’est un parti-leurre qui est savamment mis en avant par des médias de masse complice d’un système, promu entre les campagnes électorales, puis présenté comme « la bête immonde » pendant ces mêmes campagnes, de telle sorte que le RN franchisse le premier tour et soit éjecté au second. On connaît la musique, ça avait été inauguré par Mitterrand avec Jean-Marie Le Pen pour qui il a fait ouvrir les porte des plateaux TV.

    Le RN est une fausse opposition de façade pour fasciner les foules et masquer les véritables opposants.

    1. C’est ce que je répète depuis des années. Les Le Pen sont des alliés de la gauche, qui ont été choyés et aidés par elle, et beaucoup par Mitterrand.

Laisser un commentaire