Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France – 7 –

EXCLUSIF : Si les Français ne se réveillent pas en 2022, la Constitution finira comme un trophée de chasse après être passée entre les mains des taxidermistes de l’Élysée... Chapitre 6

Manifeste pour le rétablissement de la démocratie en France

Par Daniel Desurvire

Chapitre 7

Au prétexte de recherches génétiques à des fins thérapeutiques, des apprentis-sorciers japonais, chinois, américains et européens s’exercent depuis les années 70 à mélanger des embryons d’animaux et d’humains, au motif de lutter contre des infections, exactement comme le font les chercheurs dans le cadre phytosanitaire, sur des végétaux génétiquement modifiés contre les parasites, la croissance sans engrais, la diminution des besoins en eau et un meilleur rendement. Mais ici, la recherche génomique sur l’Homo Sapiens tend à introduire l’eugénisme, non pas seulement à des fins thérapeutiques pour obtenir un remède antirejet lors de transplantation ou de palier à la pénurie des dons d’organes, car conjointement, de telles expérimentations aboutiront à des moratoires sélectifs de l’espèce, certes inavouables mais obligés par association puis prolongement.

Ces expériences, autour du génie génétique, consistent à injecter des cellules souches humaines pluripotentes dans un embryon animal hybride. Pareille manipulation rappelle curieusement la créature monstrueuse et terrifiante du « Docteur Frankenstein ou le Prométhée moderne » dans la fiction de Mary Shelley publié en 1818. Clone, ou avatar, cette sélection prédéfinie pourrait faire de l’espèce humaine des cohortes d’humanoïdes au mental désactivé, puis reprogrammé et compartimenté ; autrement dit des chimères obéissantes et inoffensives, lesquelles ne pourraient plus manifester leur idéologie, leur désaccord ou leur mécontentement, tel des zombies à qui l’on aurait neutralisé le lobe frontal (cognition, volonté et personnalité). Exit les syndicats ouvriers et dissidents politiques qui revendiqueraient une indépendance, une amélioration de leur existence sociale ou la défense des droits fondamentaux !

Que le lecteur ne pressente pas que l’auteur est parti à la dérive, qu’il hallucine ou qu’il souffre d’un syndrome paranoïaque aigu. Sur ces quelques pages, nous sommes bien dans le tracé d’une véridicité indéfectible de ce monde, car rien de ce qui est écrit à travers ces lignes n’est qu’invention, conjecture ou digression, ni ne relève d’une réalité alternative. Sur ce registre, la fiction appartient plutôt à ceux qui croient que le champion pour qui ils ont voté les protège de tout, qu’ils agissent dans l’axe du bien. Or dans l’analyse des résultats électoraux du 7 mai 2017, il s’avère que l’imaginaire docile des citoyens apparaît vouloir prêcher dans l’atonie ou le quiétisme ; une ignorance induite par un canular qui aura associé toutes les tonalités d’opinion contre une seule, mais qui vaudrait mieux que l’angoisse de savoir !

Au mensonge succède le silence, puis au silence l’oubli, comme fut désinformée et couverte d’une chape de plomb la génération germanique qui suivit celle de leurs parents qui adhérèrent de gré ou de force à l’Allemagne nazie. Cette jeunesse ingénue ignorait jusqu’à l’existence des camps de concentration et des horreurs génocidaires perpétrées contre les différences qui s’opposaient à l’idéologie du IIIème Reich. En une seule génération, tout fut oublié jusqu’à ce que s’ouvrit le courageux procès de Frankfort le 20 décembre 1963.

La direction que prend le progrès entre les mains de quelques puissants de ce monde, dont le Symposium européen du management en 1971 organisé par le Docteur Klaus Schwab, pour donner naissance au Forum économique mondial (FEM) à Genève, illustre l’autoroute qui est ainsi libre d’accès à quelques fondateurs illuminés qui s’organisent pour fonder un ordre nouveau, supérieur aux identités nationales et coiffant leurs choix économiques et sociaux. Ainsi en fut-il avec le mouvement d’après-guerre « Jeune Nation » érigé en 1949, cependant dissout 9 ans après, dont sa participation active lors de la journée insurrectionnelle du 13 mai 1958 en France. Cet épiphénomène rappelle étrangement la pagaille suscitée par la Covid-19 (une autre guerre !), d’où cette fenêtre d’opportunité évoquée ci-après, qui s’ouvre à la Grande réinitialisation vue plus haut (Great Reset).

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Les mensonges entre l’avoir et le pouvoir. Une oeuvre magistrale de Daniel Desurvire pour comprendre ce qui se passe en France en temps de pandémie…
Un livre à lire et aussi à offrir. Disponible également en format Kindle.

Achat sur AMAZON en cliquant ICI

                                                                    Une exclusivité

Découvrez le dernier livre publié par Daniel Desurvire qui dérange considérablement le pouvoir et les médias de la caste :

Existe aussi en format « KINDLE » :

Pour acheter le livre sur AMAZON.fr c’est ICI

Quelques livres de Daniel Desurvire à voir sur AMAZON.FR


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

Abonnement annuel*** avec un seul paiement préférentiel de 20€ au lieu de 24€ :
Cliquer ICI

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

2 commentaires

  1. Ils veulent faire de nous de simples robots corvéables et imposables à leur guise. Cette société est vraiment pourrie. Un grand merci à Monsieur Desurvire pour ses articles de haute qualité et très instructifs, partagés bien sûr.

Laisser un commentaire