La politique de l’absurde et de la contrainte

Un gouvernement qui navigue à vue basse, tout en privant les Français de leur liberté élémentaire, c’est un mauvais gouvernement.

LA POLITIQUE DE L’ABSURDE ET DE LA CONTRAINTE

Par Sam Suffi

Il faut montrer son QR code pour aller en terrasse d’un café mais pas besoin pour entrer dans des endroits fermés donc dangereux comme chez le médecin, le dentiste, les magasins de moyenne et de grande surface. Il faut un QR code pour prendre l’avion ou le train mais ni dans le métro ni dans le RER ou les trains TER. Comprenne qui pourra ou qui voudra.
Nous devons être vaccinés sauf si nous sommes policiers, gendarmes ou enseignants.

C’est absurde et grotesque à la fois.

Un gouvernement qui navigue à vue basse, tout en privant les Français de leur liberté élémentaire, c’est un mauvais gouvernement.

Autre chose ?

Oui ! L’étude des statistiques du coronavirus dans le monde donne des indications très révélatrices du climat anormal créé par les gouvernements de certains pays dont la France.

Exemple concret de deux pays ayant à peu près le même nombre d’habitants, Israël, 9.326.000, et Emirats Arabes Unis, 10.027.100.

Aucune similitude entre ces deux pays pour gérer la crise épidémique. 
Le premier a confiné, obligé à porter le masque, mis en place du couvre-feu, vacciné à tour de bras et a eu 6.929 morts du Covid-19 et le second, en ne faisant rien du tout en a eu 2.031 (Chiffres arrêtés au 26 août 2021).
Cherchez l’erreur !

Donc, en France, censée être un État souverain, on ne peut expulser des terroristes étrangers… Mais « en même temps » on peut obliger les Français à porter un masque en plein air, totalement inutile, sortir que si on peut présenter son QR code. C’est une drôle de conception de la démocratie.

Mais le vrai problème, je l’ai connu de près lorsqu’à  plusieurs reprises, j’ai du me rendre au Quai d’Orsay, sont les oeillères des politiques face à l’islam en croisade, car cela ne date pas d’aujourd’hui et la mainmise totale de la gauche (toujours proudhonienne en France) sur les médias. Tant que le Français ne comprendra pas qu’il peut tout changer avec un simple bulletin de vote, il n’y aura aucun salut.

Le vote est libre et que ce sont les gens qui ne votent jamais ou plus qui portent la responsabilité de ce qui arrive et pire de ce qui va arriver. Notre système est pourtant simple, le président est élu, parmi deux candidats qualifiés pour le second tour, à la majorité + une voix et ce peu importe le vote blanc, l’abstention, les bulletins nuls…
Si on y réfléchit quelques secondes, nous avons le pouvoir par ce bulletin de vote.
On élimine au premier tour et on choisit au second.
Ceux qui, aujourd’hui, se disent dans aucun camp et/ou apolitiques, ne se rendent pas compte que justement tout est politique en ce bas monde ?

Il n’y a aucune intelligence en politique, et cela explique pourquoi en quarante ans la France a eu des socialistes au pouvoir pendant 72,5 % de ce temps.
C’est énorme et destructeur.
La preuve : la France s’est écroulée et maintenant sombre totalement, malgré une intense propagande pour cacher la vérité des chiffres effrayants en matière d’insécurité et de chômage.
C’est qu’il ne faut pas affoler les veaux pour 2022..
Sauf miracle, cette décadence ne devrait pas s’arrêter de sitôt.

Alors, continuons à subir et à accepter :

LA POLITIQUE DE L’ABSURDE ET DE LA CONTRAINTE

Sam Suffi

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Sam Suffi pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager ! Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Auteur de :


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)



5 commentaires

  1. J’ai adoré votre article notamment :
    « Autre chose ?

    Oui ! L’étude des statistiques du coronavirus dans le monde donne des indications très révélatrices du climat anormal créé par les gouvernements de certains pays dont la France. »

  2. Difficile de croire que ces gouvernants dirigent à vues basses !
    SOUS ESTIMER LEUR INTELLIGENGE MALVEILLANTE EST UNE ARROGANTE ERREUR !
    Ils naviguent avec un cap bien en vue pour eux….
    Penser ou croire le contraire est aussi naïf que de croire qu’un miracle nous sortira par enchantement de la mauvaise passe dans laquelle ils nous conduisent !
    La solution viendra de tous…et celà pourra prendre du temps ou pas….
    Le point éclair de la société avec l’ingénierie sociale à l’oeuvre semble s’éloigner au fur et à mesure que la température et les mesures coercitives augmentent !

  3. Le but du passe sanitaire est d’obliger les Français à aller se faire vacciner mais comme on peut aussi passer avec un simple test encore gratuit, cela n’a pas été un franc succès contrairement aux divagations des médias. Comme ce gouvernement est pétochard, il n’a pas osé faire payer le test dès la mise en place du passe.

    1. Le pass sanitaire est un leur pour la Covid,la suite serra bien pire, carte identité permis de conduire banque etc..C est pour cela qu’ils veulent l étendre après le 15 septembre

    2. Ils sont incapables de décider et donc de faire ce qu’il faut : soit le vaccin est la solution, alors il fallait le rendre obligatoire et point barre, soit c’est sans certitude, alors chacun doit être libre de se faire ou pas vacciner mais ensuite imposer un pass c’est une dictature.

Laisser votre commentaire