Investigation au coeur du pouvoir II

EXCLUSIF ! Ce que les médias ne vous montrent jamais : des textes au JORF* pour faire propre sur fond de dictature.

Investigation au coeur du pouvoir

Par Daniel Desurvire

Des textes au JORF* pour faire propre sur fond de dictature

DEUXIEME PARTIE

I – Des édits de l’État-Macron qui prennent l’allure de wanted de western !

Pour nos seniors dans les Ehpad, encore moins chanceux, ceux-là furent assignés à domicile, interdits de visites et condamnés à l’isolement durant de longs mois, puis encore nombre d’entre eux furent euthanasiés au Rivotril® (Décret n° 2020-1691 du 25 décembre 2020 favorisant cette sédation pour nos aînés dont la vie fut jugée résiduelle par un médecin disciple de l’État-Macron) pour camoufler le désastre calamiteux des hôpitaux en France, après les coupe-sombres budgétaires d’un Gouvernement sans âme ni conscience ? À l’imputation pénale contre les pouvoirs publics de la « Mise en danger d’autrui » (article 223-1 du Code pénal), il faudra désormais ajouter la charge d’un « Crime contre l’humanité » (article 212-1, 1° du Code pénal : « l’atteinte volontaire à la vie »).
Après une première vague de vaccinations de masse, suivie d’un à deux rappels dans l’année, comment ne pas comprendre que ces vaccins sont, pas seulement inefficaces, mais potentiellement dangereux, lorsque l’on sait que les rapports d’EudraVigilance de l’UE et autres institutions nationales de tous pays, expriment désormais leur doute quant à la nécessité de prolonger ces campagnes de vaccination. Dans l’Union européenne, des dizaines de milliers de personnes sont déjà décédées par suite de l’injection de ces vaccins dépourvus d’essais cliniques, surtout après les rappels d’une extrême dangerosité. Puis encore, des centaines de victimes en Europe souffrent désormais de complications graves quant à leur système immun affolé par ces injections itératives, en particuliers s’agissant des vaccins géniques, vecteurs de dérèglements de santé et de maladies opportunistes.

Nombre de scientifiques, virologues et généticiens, s’insurgent contre une telle politique génocidaire dans le monde, où d’une part les anticorps perdent tout repère après moult injections, et d’autre part les incertitudes qui pèsent sur l’intégrité du génome humain après les manipulations ARN m, donc sur les risques ataviques des enfants à naître depuis les parents vaccinés. Mais en France, l’Exécutif fait semblant de ne rien savoir ni entendre, refuse le débat contradictoire et nie obstinément toute opposition qui viendrait contrarier des intérêts obscurs dont il est vraisemblablement associé. Pire encore, cette conjuration cherche aujourd’hui à inclure les jeunes enfants dans cette chaîne de cobayes nationaux, en procédant à des tests dans les écoles, et en ne demandant l’autorisation que qu’un seul des parents pour mieux diviser les familles.
L’État-Macron, après avoir fait vacciner les ¾ de la population une à trois fois l’an, est désormais à court d’épaule à piquer, donc à la recherche d’autres proies, d’où la nécessité de maintenir au plus haut le niveau des revenus occultes. Ayant déjà prémédité de s’en prendre aux petits depuis l’été dernier, la stratégie consiste à présent de procéder à des tests dans toutes les écoles de France et de Navarre, afin de justifier les vaccins anti-Covid dès la préparatoire, voire depuis les maternelles. Tout de go, Olivier Véran annonça le 6 décembre 2021 la vaccination des enfants de 5 à 11 ans. De fait, il est tout à fait prévisible de trouver des cas positifs dans les écoles, donc de fermer des classes, voire des établissements scolaires en entier, donc de placer les parents dans une situation périeuse sur le plan professionnel. Ce procédé, que d’aucuns qualifient de campagne infanticide, a pour finalité recelée de convaincre les parents de laisser vacciner leur progéniture, toujours en assénant l’odieux mensonge, via le poste Tv, qu’un vaccin exclut les formes graves de la maladie et de stopper les contagions.
Nonobstant l’infantilisation des campagnes propagandistes et des scénarii réducteurs de l’État-Macron, bien des Français, avec l’usure du temps, ont fini par comprendre que les enfants ne développent pas le virus, n’en tombent que très rarement malade sinon jamais en France, et que le vaccin n’empêche nullement la propagation épidémique, quel que soit l’âge ou le statut vaccinal. Déjà, le ministère d’Oliver Véran, pour rassurer les parents, annonça que les doses serait moins importantes pour les enfants, alors même que la proportion de ce poison à injecter dans un petit corps n’est pas tant à redouter dans la quantité contenue d’une seringue, mais dans la formule toxique de ce type de vaccin. Décidément, prendre les gens pour des imbéciles est devenu le sport favori de l’Exécutif, et la vénalité de ces criminels potentiels sans limite ! Et pourquoi pas piquer à travers le ventre des mères pour aller vacciner les fœtus sans devoir en aviser le père ? Divide ut regnes ; telle est la devise machiavélique d’Emmanuel Macron qui déjà avait procédé à monter les Français les uns contre les autres, entre vaccinés et non vaccinés !
Ni la Commission européenne ni le Conseil européen n’ont réagi devant de telles violations des droits fondamentaux, comme le droit de disposer librement de son corps et d’accepter ou de refuser un médicament. Ce stratagème tentaculaire des autorités politiques et les lobbies industriels du Big Pharma implique assurément une complicité à tous les niveaux, y compris d’une partie du corps médical stipendié. Pour ces commanditaires, la priorité ne consiste pas à se préoccuper de la santé et de la vie des citoyens, mais de préserver leurs intérêts occultes, a contrario des annonces charitables dont ces compères se prémunissent au titre de formulations législatives et réglementaires lénifiantes pour sauver les apparences. Nous en voulons pour exemples les centaines de décrets d’Oliver Véran au ministère de la Santé, le bras armé du chef d’État, en usant de textes au JORF qui titrent systématiquement « … la sortie de crise sanitaire ». Or, voyons plutôt ici une sortie fictive, alambiquée, interminable ; une allégorie qui ressemble étrangement à celle du labyrinthe de Minotaure imaginé par l’antonomase Dédale !

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


*JORF : Journal Officiel de la République française

☆☆☆ Retrouver la première partie en cliquant ICI

Retrouvez les livres de Daniel Desurvire en cliquant ICI

En savoir plus : cliquer


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

8 commentaires

  1. L’ère Macron a été la plus nocive de la 5ème république avec un nombre e ministres incroyable devant quitter leur poste pour diverses malversations et pourtant Macron semble insubmersible : il fait donc lui signifier son congé au premier tour de la présidentielle 2022 !!!

  2. Un gouvernement sans âme ni conscience ., absolument, c’est affligeante vérité vraie.
    Par ailleurs des criminels inconscients ou conscients, peu importe, poursuivent leur sale besogne en traitant un même sujet toujours récurrent , depuis plus de deux années, et rien ne bouge vraiment , j’ose prétendre et je persiste à croire, que le vrai sujet vital à traiter sera pour Toutes et Tous verra le jour  » autour de 2025  »
    ( avant ou après) , et bien ( par la faute de politiques sourds et aveugles) , avant 2030, nous connaîtrons un chaos résultant d’un désordre mondial effroyable .
    Ce qui est terrible , c’est que les politiques restent sur leurs positions débiles.
    ils nous entraînent dans le gouffre , notre économie est désastreuse.
    Déjà, plus de dix millions de très pauvres en France, des entreprises ( 423 000 PME) , sont en perte de clientèle , connaissent des difficultés de trésorerie. Elles ont quatre années pour rembourser leur PGE , mais les produits de base subissent une flambée des prix , quant aux salaires , déjà misérables, ils devront être augmentés, cela créera une inflation galopante, de même suite, beaucoup de ces entreprises disparaîtront.
    Le nombre de chômeurs augmentera de 30 % , vers 2025. Ils deviendront des  » Assistés » , leurs salaires seront temporaires , une misère profonde et durable, les retraités seront de moins en moins considérés dans un système qui les diabolisera .
    Quant aux véhicules électriques qui seront imposés aux peuples , le concept tout électrique sera la cause de tous les dangers .
    Et vers 2025 nous subirons une surchage de tous nos problèmes.
    Pendant ce temps , 60 Tankers qui naviguent sur nos océans ( il en existe 20 000) , continuent à polluer notre planète plus que la totalité de tous les véhicules à moteur qui roulent sur notre Terre.
    Cherchons l’erreur !
    Cependant, nos gouvernants continuent de prifiter de leurs privilèges, restant :  » hors sol », dans leurs ‘ jets carrosses » privés pour se déplacer, faisant croire que: la croissance est en vue !
    Ouii, tout comme Vous M. Daniel DESURVIRE,
    j’ose ‘  » écrire haut et fort » ( pendant que nous le pouvons encore), , tous les maux que nous subissons chaque jour dont :  » A cause de Vous les politiques  » , que 30 % restent des abstentionnistes , il faut ajouter les trois millions cinq cent mille Francais qui ne veulent pas s’inscrire sur nous listes électorales
    Vous les politiques avez totalement perdu notre confiance.
    Nous ne vivons pas sur la même planète.
    Je dis :  » A cause de Vous les politiques » , nous connaîtrons l’enfer.
    Sauf, si la France se réveille, c’est mon vœu le plus cher , mais il nous faut beaucoup de :
    M. Daniel DESURVIRE , NANOUCHE, Maxime TANDINNET, PICARD etc etc , et surtout de M. ALEXANDRE GOLDFARB, …

  3. On a la nette impression aujourd’hui que l’État face à un virus est devenu fou et comme Macron n’est pas capable d’imposer la vaccination obligatoire, il fait n’importe quoi pour que les Français se vaccinent. Cependant personne ne peut affirmer que le vaccin est protecteur mais que certains, et pas des moindres, notamment le professeur Raoult, affirment qu’il contribue à développer le virus encore davantage.

Laisser votre commentaire