A vos neurones Français, ça urge !

Avec Macron, tout est factice.
Cinq ans de télé-réalité qui n’ont été que fabulations, mensonges, fatuité, etc.

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


A vos neurones Français, ça urge !

Par Nanouche

À quelques jours de la présidentielle « j’me voyais déjà », Tartuffe à l’affiche « a une ambition pour le pays », celle d’y rester encore cinq ans… SANS NOUS.
Saison 1, puis 2, 3, 4 et voilà la 5e, MacronShow a décidé de lancer sa web-série, parce que cinq ans de mauvaise comédie n’étaient pas suffisants.
Une série navet que nous supportons, pourtant, depuis cinq ans, avec ses mises en scène grotesques qui se sont avérées plus pathétiques les unes que les autres. Clips vidéo tournés à l’Élysée, émission télé sur mesure sans question, faux débat.
Tout est factice.
Cinq ans de télé-réalité qui n’ont été que fabulations, mensonges, fatuité, etc.

Du Louvre à Versailles, au paroxysme de son narcissisme pour le roi de l’affichage, l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Une web-série hebdomadaire de Macron candidat racontant les prochaines semaines de Macron ‘président’… Non, rien ! Tous ses déplacements, sa campagne, sa propagande sur ses comptes officiels, avec mélange des genres, comme son porte-mensonge qui ‘parle’ à sa place, les Français ont compris qu’il servait des moyens de l’État et privilèges de sa fonction ! Seul le journal L’Opinion l’a relevé: financement illicite. Mais n’est-il pas au-dessus de tout cela? En revanche, toujours et encore de la ‘politique’ spectacle, pour celui qui se vante : « les résultats sont là », affabulateur !

Son cinéma ne fera pas oublier son bilan calamiteux, ce que les Français ont subi, raison pour laquelle une majorité ne supporte plus de voir sa tête à l’affiche H24 ! Quel honteux naufrage que la politique en France du roi de l’esbroufe qui n’est plus qu’un spectacle lamentable. Pendant que les ‘journalistes’ cireurs de pompes abreuvent les gens d’images, ils font l’impasse sur son bilan qui laisse une France dans un état pitoyable et économiquement en ruines : explosion de la pauvreté, effondrement vertigineux du niveau scolaire, déficits et dette publique historiques, niveau de prélèvements obligatoires qui battent des records historiques, désindustrialisation, violence et délinquance qui minent la vie des gens, aucune maîtrise de l’immigration, etc.

Deux ans de crises qu’il a déclenchées à cause de son incapacité à présider un pays. Après ce fut deux ans d’une crise sanitaire, incurie et impéritie, schlague, debout, assis, interdiction de respirer, Ausweis, et tout ce que l’on sait et à présent, et aujourd’hui cette guerre en Ukraine qui sera instrumentalisée jusqu’au bout, par ‘Gloire à Moi’ qui tellement courageux, a toujours, finalement, cherché, la possibilité de ne pas rendre de comptes. Une grande bouche qui assume tout, planquée derrière sa fonction, mais spécialiste en fuite quand il s’agit d’affronter les conséquences de ses actes.

Pas de débat avant le premier tour. Jupéteux ne peut confronter son ‘intelligence supérieure’ à celle de la plèbe, il ne peut débattre qu’avec lui-même. Le Dieu des Dieux est au-dessus de tout. Il a récidivé avec son drapeau européen sous l’Arc de Triomphe, énième provocation, alors que c’est interdit depuis 2009, il faut qu’il soit accolé au drapeau Français. Quant à la démocratie, cela ne le concerne pas. D’ailleurs, Attal a osé affirmer « encore faut-il qu’un débat soit utile aux Français », quel mépris ! Si Macreux1er avait été utile aux Français, on s’en serait aperçu ! Le débat, c’est comme la ‘démocratie’ pour l’autocrate pas ‘essentiel’. Français, vous n’êtes, encore une fois, rien aux yeux du Monarc ! Si tel est son souhait, faisons en sorte de le lui éviter en le sortant dès le premier tour.

Pourtant quand on a un bilan ‘historique’ on le défend et pas seulement dans un article à sa gloire, non, surprenant ?!
En revanche, rester un va-t-en-guerre pour l’opinion « sauveur du monde » bien trop occupé à des ‘choses’ plus essentielles, y a pas photo pour Narcisse qui n’arrive à rien et s’est fait humilier. Alors, énième mise en scène à Versailles pour un Sommet européen, rien n’est trop beau, trop somptueux pour mettre en valeur Tartuffe.
Pognon de dingue, indécence.
Et Attal justifie le refus d’un débat avant le premier tour : « ce ne serait pas un débat, ce serait un spectacle, du buzz… ». Buzz et spectacle, il ne pouvait pas si bien dire, avec ce Sommet ‘À moi les caméras’. Sinon Manu1er aime le débat, des monologues avec lui-même, du spectacle avec McFly et Carlito, etc. Raison du retour du grand enfumage à Poissy, seul en scène, questions-réponses préparées à l’avance et fiches que France Inter a récupérées. Public de Bêêê, et déplacements organisés dans des villes Potemkine, cela lui permet d’éviter la réalité d’un terrain hostile.
Et puis l’arrogant, le suffisant méprisant ne supporte pas la contradiction, puisque né sachant. Comportement anti-démocratique, cinq ans que cela dure !

Quel naufrage de la politique Française dans la névrose élyséenne de toujours paraître au lieu d’être. Un régime politique fondé tout entier sur le rayonnement obsessionnel, narcissique et idolâtre d’un individu, écrasant tout, du bien commun au destin collectif de la nation. La démocratie a des exigences, supérieures à ses caprices de comédien raté. Tout se déroule dans un climat sans précédent d’obséquiosité, de conformisme, de médiocrité, de journalistes inféodés. L’essentiel pour le BIEN du pays étant l’affichage et la com’ ! Et pendant que Narcisse se livre à ses exercices préférés, BLM « appelle tous les Français à faire un effort sur la consommation d’énergie ». Voilà où nous ont mené les décisions idéologiques prises par Macronéron depuis 2017 !

Une France tellement en ruines après cinq ans, que le Macronistan demande aux gens de se priver encore plus et mettre un pull supplémentaire, du jamais vu ! Avec le Monarc, c’est toujours aux Français de sacrifier ! Qui aurait envie d’en reprendre pour cinq ans… En pire ? Et qu’avons-nous appris ? Après Alstom, ce vrai scandale d’État, MacronShow en visite à Belfort le 10 février annonçait en fanfare « le retour d’Arabelle dans le giron Français ». Il a été l’instigateur de la vente de ces turbines avec le savoir-faire qui va avec, une première fois à General Electric qui a raflé les brevets au passage, dernièrement il a obligé EDF à racheter Arabelle pour plus du double du montant payé par Général Electric, et maintenant, il veut céder 20% du capital de la société GEAST, fabricant de ces turbines, à la société russe, Rosatom ? Juste avant l’agression d’Yvan Colonna, il MARCHANDAIT son rapatriement en Corse ainsi que celui de ses deux coaccusés ET EN ÉCHANGE il était prêt à céder la Corse aux « nationalistes » CONTRE leur soutien électoral pour la présidentielle ! Aucun journaliste ne se pose la question sur la santé mentale de Jupéteux ?

Que toute notre énergie soit utilisée à virer Sa ‘Saigneurie’ et ses branquignols qui ne subiront pas les conséquences de leurs décisions catastrophiques ! Finalement son quinquennat qui fut une arme de destruction massive, nous a préparé aux conséquences de la guerre, en cinq ans il a tout détruit : la filière nucléaire et EDF, les services publics, les étudiants sont habitués à manger au resto du cœur, les chômeurs ne mangent plus, les soignants sont en burn-out, les hôpitaux sont surchargés tellement il les a mis à l’os, etc. Et maintenant face à la « guerre » qui menace l’Europe, Macronéron dit vouloir « nous protéger » et être « avec vous ».
Cinq ans qu’il est CONTRE NOUS, en envoyant même les blindés contre des gens qui manifestaient pour les faire taire, en bradant l’indépendance et la souveraineté de la France pour la « souveraineté européenne » qu’il vend à nouveau. En déconstruisant notre histoire, notre culture, nos symboles, comme dernièrement Marianne, etc. Et Macron candidat ferait l’inverse de ce que Manu1er a fait. Une rhétorique d’enfumage, un langage qui travestit la réalité, dans la continuité de son massacre pour achever ce qu’il reste de la France. Qui a besoin de papaMacron pour le protéger ? Répété à l’envi cela ne prend pas, effet contre-productif, nous l’avons eu et vu à l’œuvre, par conséquent ce sont les Français qui ont besoin d’être protégés de lui et pour cela une seule solution, à dégager dès le 1er tour. « En même temps » il n’a jamais rien protégé, juste son capital soleil ripoliné qui nous coûte un pognon de dingue.

Cinq ans d’une France dans laquelle rien n’est grave avec la complaisance des médias qui minimisent absolument tout. Manu1er peut faire n’importe quoi, raconter n’importe quoi, même inventer l’eau chaude, silence des médias, dramatique, insupportable, pire que la Pravda. Darmanin : « il n’y a pas un Français qui pense qu’Emmanuel Macron n’a pas été un bon président », tellement bon, qu’il a été obligé d’employer 23 cabinets privés de conseils, pour qu’on lui dise ce qu’il doit faire ! Éloigné des considérations du peuple qu’il méprise parce que pas à la hauteur de ‘son intelligence’, et dans lequel il ne se reconnaît pas, forcément, et du pays qu’il était censé présider, son AvecVous c’est ‘MOIJE’. Il est « le plus grand Français du monde », selon la formule de Coluche, l’homme le plus extraordinaire qu’il ait rencontré. L’Enlysée embourbé dans sa vacuité, ivre de lui-même, met en scène un autre « film » que celui auquel les Français assistent depuis cinq ans, alors qu’il est à l’origine de tous les problèmes. Diversion, il s’est livré pour la énième fois à son exercice préféré, se faire photographier au Palais prenant des poses, faisant mine de « réfléchir », se prenant la tête dans ses mains, etc.

Spectacle obscène. Il passe son temps à se contempler, à s’admirer, à s’aimer, à s’écouter. Il chérit son image, qui lui donne vie et suffit à faire sens. Narcisse ne pouvait pas défendre un pays qui n’est pas le sien ! Il est la cause unique, l’objet et la fin de son ‘programme’ politique, alors que cela dure déjà depuis cinq ans. L’élection présidentielle de mai 2017 fut pour la France une erreur de casting, car il ne remplissait pas les conditions requises pour une telle fonction. L’humanité, La France, les Français, l’Europe et le monde ne sont pas de son monde, ils sont des faire-valoir, des instruments au service de lui-même, de ses fantasmes et de sa vanité.

Aux urnes citoyens, ce spectacle a assez duré, il est temps d’y mettre un terme !

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par MRIC pour URTIKAN

L’article qu’il faut avoir lu :


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

5 commentaires

  1. Pas besoin d’être un champion en mathématiques pour comprendre le scénario qui va probablement se produire. Pour le pouvoir en place, l’abstention de beaucoup trop de français semble être une aubaine car celui-ci a la quasi certitude que la peur d’avoir Marine Lepen ou Éric Zemmour aux manettes de la direction de la France suffira largement à permettre la réélection de Emmanuel Macron à la Présidence de la République. Aussi, je me permet de vous dire qu’il faut absolument éviter de s’abstenir à voter pour un candidat de son choix ou le plus proche possible de ses sensibilités. C’est ce qui m’apparaît le plus évident vu le contexte actuel dans lequel nous sommes confrontés. Il est quand même curieux que subitement à presque moins d’un mois des échéances du premier tour de ces élections présidentielles on mette fin aux restrictions sanitaires dès le 14 mars prochain. De plus, et c’est un drame que cette guerre entre la Russie et l’Ukraine, conflit dont même avant l’élection de Emmanuel MACRON en 2017, on avait conscience de la menace, vienne se déclencher à quelques semaines de ces échéances présidentielles. C’est fou ce que la peur peut amener dans l’erreur beaucoup trop de gens.

  2. Ce président virtuel ne veut débattre avec personne. Seuls sont envoyés « au feu » des ministres qui transfèrent ainsi leurs attributions vers la campagne électorale de leur chef qui se planque lui, derrière des vidéos complaisantes. Ces ministres n’assurent ainsi nullement le boulot pour lequel ils sont payés. Comment peut-on qualifier de « campagne électorale » de tels montages-video bidons ? Je ne comprends pas comment l’autorité de contrôle peut-elle accepter une telle insulte à la démocratie en exonérant ainsi de fait le président sortant de débats avec de vrais participants en chair et en os de tous bords politiques. N’y a-t-il pas quelque chose de pourri dans cette détestable façon de faire ? Ne voit-on pas les opposants se faire censurer les uns après les autres ? Comment croire aux sondages au vu de telles combines ? Autant de questions qui ne seront vraisemblablement pas élucidées si notre président est reconduit dans ses fonctions grâce à une campagne électorale plus que douteuse. L’exécutif est de plus en plus autoritaire et rien n’augure bon pour l’élection présidentielle.

  3. J’adore vos articles , je me délecte de votre catalogue d’adjectifs et de surnoms pour notre cher dieu lumineux , guide du paradis retrouvé . Tellement réaliste , ces constats , mais trop peu diffusés , et encore , avec l’effondrement de la matière grise , cela ne serait pas compris .

Laisser votre commentaire