J’ai honte

J’ai honte.

Tout le monde, il est beau mais il n’est pas gentil.

Aux « tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » :

Aujourd’hui en lisant la Une du journal Libération, du torchon plutôt, j’ai honte.

Tout simplement honte.

Cette Une dégradante, insultante et d’un niveau sous les combes contre un homme qui a tant apporté à son pays, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Monsieur Arnault est un grand industriel qui fait briller la France dans le monde entier.

Son groupe fait vivre plus de 50.000 familles et à titre personnel, son impôt est l’équivalent de celui de 150.000 foyers fiscaux…

Pas un média pour oser dénoncer cette Une infâmante.

Où sont les grands journalistes d’antan ?

Je sais bien que la mode consiste à cracher sur les français et qu’au nom de sacrosaintes idées tiers-mondistes, nous devrions être le pays de la diversité et de l’amour de son prochain.

Mais là en voyant pareille Une, nous sommes devenus le pays de la haine et de la jalousie.

Rien à voir avec nos principes historiques.

La France en cours de dénationalisation pour cause d’islamisme grandissant sur son sol grâce à nos médias et à nos  « polititocards »  © Alexandre Goldfarb, avril 2010 est une Société « ULTRALIGHT » © Alexandre Goldfarb, avril 2007.

Aujourd’hui c’est la tristesse  qui domine.

Tristesse de constater que tout est possible.

Tristesse de comprendre que notre civilisation est finie.

Tristesse enfin d’admettre que tout peut et pourra se faire dans une indifférence générale.

J’ai honte.
Oui tout simplement honte de lire cette UNE de LIBE qui en dit plus long sur l’état d’avachissement de la France.
On se croirait revenu à Vichy avec ce genre de titre.
Ne riez pas mais documentez-vous d’abord.
Libé c’est « Je suis partout » même genre de titre, même haine.
Aujourd’hui c’est contre Arnault et demain ?

Le progrès c’est que nous atteindrons plus vite notre enfer en prenant un TGV.

Mais aujourd’hui comme des millions de gens, j’ai honte.

HOLLYLAND, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:

Copyright Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.com/

Cette presse française hautaine et prétentieuse avec ses journalistes qui émargent à des salaires honteux et qui se  prennent pour des journalistes…

lire  Des médias suspects de complaisance ?

et aussi « Moi aussi, j’ai honte » d’Albert Vidal.

 

EPILOGUE :

Lourdes pertes publicitaires pour « Libération » après sa Une sur Bernard Arnault

Le Monde.fr

8 commentaires

  1. Le titre de Libé m’a rappelé le journal pourri « Je suis partout »: exactement même procédé, même genre de titre… Vichy de sinistre mémoire quoi!

  2. Ceux qui resterons en France sont « les ramasserurs de salades, les qqs maçon qui travaillent en noir et qui arrivent d’éspagne et Le Portugal, les assistés, et les « immigrés qui arrivent à Lampédusa, et qui arrivent clandestinement en France..et qui payent tout ça? Qu’est qu’on va laissés à nos enfants et petist-enfants?!

    1. C’est vrais ça, ils nous enmerdre ces assistés, tous ces gens qui savent se servir de leurs mains, qui ont encore le courage de planter des patates, alors que seul les dividendes sont comestibles faut pas l’oublier. Comment vont faire nos pauvre gosses pour être banquier ou vendeur de machine à lavée à usage unique ? Un métier tellement souhaitable pour nos bambins d’essayer de vendre des choses dont personnes n’a besoin. Et quel honte de taper sur les riches, c’est quand même eux qui nous sorte de la mouise, si ils n’étaient pas là pour délocaliser, spéculer, mentir, profiter, manipuler, se gaver, comment on sortirait de la crise ? Vous imaginez un monde où tout le monde travail pour le bien de tous, et pas pour cultiver son patrimoine comme un immense Monopoly ? Moi je vais rester en France, je vais ramasser mes salades et mes haricots, et apprendre à manier la truelle avec des Espagnols et des Portugais, bien plus chaleureux et méritant. Mais suivez donc Arnault, vous pourrez acheter du MacDo au cartilage et des sodas à l’aspartame, regarder des pubs faite pour Arnault vous disant qu’il est bon d’être riche, que le luxe c’est super chouette, pour que vous continuez à trimer pour lui sans vous poser de question, pour acheter un parfum qui ne vous apporteras rien d’autre que l’impression éphémère que vous avez réussi dans la vie. Il a apporté quoi à son pays ? à par croire que le luxe a une valeur ? et que le monde n’est pas en train de crever de faim sous vos bottines Vuitton. T’appel ça briller ? Vous me faites honte.

      1. Certes cher Antoine, chacun a ses opinions. ce que je conteste c’est qu’un journal de bobos bien gras traite un homme de CON parce qu’il est riche. demain ce journal traitera de CON n’importe qui sous n’importe quel prétexte pour vendre plus à ses snobs… C’est pour cela que j’ai honte.

  3. Je suis bien d’accord cette une de libé est une vraie merde et fait honte à toute la France, nous ridiculise partout en plus

Laisser votre commentaire