Franc-maçon l’autre pouvoir ?


Franc-maçonnerie… Vrai ou faux pouvoir ? Ce qu’il faut savoir sur les Frères dans une étude magistrale et documentée.

puzzle

Franc-maçon l’autre pouvoir ?

Ce qu’il faut savoir sur les Frères.

Le préjugé est l’enfant de l’ignorance (W. HAZLITT)

FM symbole

La Franc-maçonnerie vrai ou faux pouvoir ?

A vous de juger et de vous faire votre propre opinion.

g_ma_onVoici quelques informations quand même pour éclairer votre lanterne sur cette zone d’ombre que constitue la Franc-maçonnerie ! Un sujet souvent évoqué mais jamais traité vraiment.
Les francs-maçons sont communément appelés les Frères trois points, ces trois points qui forment un triangle mais également le Delta lumineux qui est toujours placé dans une loge maçonnique. Certains maçons utiliseraient l’ajout de trois points à leur signature. Le chiffre TROIS semble être le chiffre de base de la maçonnerie et on le retrouve très souvent en tous les cas.
Il existe globalement un jugement négatif sur la Franc-maçonnerie parce qu’elle aurait trop de pouvoirs et des prérogatives liées au culte du secret.
La Franc-maçonnerie moderne peut se résumer aujourd’hui en trois étapes : la création, l’heure de gloire et le renouveau (avec la gauche au pouvoir).

  • La création.

La Franc-maçonnerie moderne a été créée par les anglais en 1717, un 24 juin, date importante puisque c’est la fête de Jean ou Saint-Jean (Saint Jean-Baptiste) et a alors pris l’appellation de Franc-maçonnerie spéculative. (Avant cela s’appelait la maçonnerie opérative)
La référence à Saint-Jean dans la maçonnerie est vraiment primordiale.
Contrairement à la Franc-maçonnerie dite opérative et pour laquelle un certain flou règne historiquement. Et dont les origines seraient lointaines.
Certains prétendent que la Franc-maçonnerie existerait depuis le Temple de Salomon, d’autres qu’elle serait la suite des Templiers ou des Rose-Croix, enfin une tendance au mixte des deux existe aussi. Il y aussi ceux qui pensent que la Franc-maçonnerie est une secte voire même une religion.
La Franc-maçonnerie dite spéculative créée à Londres par l’union de quatre Loges londoniennes est donc la Franc-maçonnerie universelle reconnue comme telle.
Dans chaque pays existe une obédience reconnue par Londres pour représenter son pays. Ainsi cette reconnaissance permet à un franc-maçon de voyager et de pouvoir visiter tous les autres pays et d’être reçu en Loges.
En créant les fameuses « Constitutions »  des francs-maçons, la future Grande Loge d’Angleterre avait assis sa suprématie sur le monde maçonnique. Les « Constitutions » contiennent les devoirs, l’histoire et les règles de la Franc-maçonnerie spéculative.
Elles seront publiées en 1723 sous le titre du « Livre des Constitutions ».
Les Loges adhérant à ces « Constitutions » seront définies comme régulières.
Les principaux textes sont signés par le pasteur huguenot Jean Théophile Desaguliers, français, et James Anderson, anglais.
La Franc-maçonnerie bleue est ainsi née. Bleu est la couleur des décors choisis à cette époque.
L’Angleterre du fait de ses nombreuses colonies permettra ainsi à la Franc-maçonnerie de s’étendre facilement. En plus de Belgique au Bengale en passant par l’Espagne et Gibraltar, les Anglais essaimeront des Loges un peu partout. En France c’est en 1725-1726 que les Anglais introduisent la Franc-maçonnerie spéculative.
Puis la Franc-maçonnerie ouvrira des obédiences au Portugal, en Allemagne, en Amérique, en Italie, en Suisse, au Danemark et même en Pologne…
On peut définir la Franc-maçonnerie comme une société secrète initiatique.
Société parce que c’est un lieu où des gens se rencontrent et se rassemblent.
Secrète parce qu’elle ne s’étale pas au grand jour.
Initiatique parce que pour en faire partie il faut d’abord y être initié.
Le Frère initié connaitra trois grades : Apprenti, Compagnon et enfin le grade ultime : Maître. Une fois Maître et selon les rites, le Maçon pourra gravir des degrés jusqu’au fameux 33ème degré qui existe dans le rite maçonnique le plus répandu actuellement, le REAA ou Rite Ecossais Ancien et Accepté.
Le côté ésotérique et secret de la Franc-maçonnerie est certainement la cause qui a toujours intrigué et même fait peur.
Ce succès immédiat est dû au fait que Londres n’est pas regardant pour délivrer ses habilitations et les postes de Grand Maître Provincial aux autres pays.
Cependant l’Église romaine voit cette création et ce succès d’un très mauvais œil.
Le 4 mai 1738, le Pape Clément XII interdit sous peine d’excommunication aux fidèles et aux prêtres d’appartenir à la Franc-maçonnerie.
La France ne suivra pas la demande papale et de nombreux prêtres seront reçus comme maçons et nombre d’entre eux iront même jusqu’à diriger des Loges.
(27 exactement en 1789).
L’aristocratie également verra bon nombre de nobles devenir maçons.
Ainsi des Grands Maîtres, grade suprême, seront des nobles comme le <Duc d’Antin en 1738, en 1743 lui succédera le Prince de Louis de Bourbon-Condé.
C’est en juin 1773 que le Grand Orient de France à Paris est créé.
Le premier Grand Maître est Philippe d’Orléans.
La Franc-maçonnerie française est alors prestigieuse de par ses membres.
A cette période, la France revendique quelques soixante dix mille maçons.
Le Grand Orient de France comporte 231 Loges !
Les femmes entrent à leur tour en Franc-maçonnerie dans des Loges dites « d’adoption ». La mixité n’a pas court en la Franc-maçonnerie à cette époque.
Le nombre de maçons est nettement supérieur à cette période que de nos jours.
La Franc-maçonnerie défend un idéal de tolérance et de fraternité universelles, désireuse d’accepter toutes les croyances contre le dogmatisme.
Le fait que beaucoup de nobles importants en soient membres lui confère déjà du pouvoir.
Le langage maçonnique est fait de mythes et de symbole qui lui confère sans doute cet aspect jugé mystérieux voire inquiétant.
L’initiation qui est la clé pour être reçu Franc-maçon est un passage irrationnel où le prétendant, appelé aussi profane, va subir son admission.
La croyance en Dieu obligatoire pour devenir « Frère » est abolie au Grand Orient en 1877. Cette abolition a pour effet immédiat la rupture avec la Grande Loge d’Angleterre donc la perte de la régularité.

  • L’heure de gloire.

Bien sûr dès l’arrivée en France de cette nouvelle maçonnerie dite spéculative et du fait des premiers Frères, la Franc-maçonnerie a du ou des pouvoirs. Tout le gotha français y est quasiment représenté et lui confère ainsi une aura importante.

Quand la Seconde République est proclamée le 24 février 1848, le nouveau gouvernement provisoire installé se compose d’une majorité de Frères. La France est dirigée alors par un esprit fraternel : celui de la Franc-maçonnerie. Le gouvernement adopte alors des mesures prises et prônées en Loges comme la proclamation de la liberté de conscience et le droit au travail.
C’est sous la Seconde République que les franc-maçon se rallient plus ou moins officiellement à la République. En effet, en mars 1848, le Grand Orient (une des plus importante loge maçonnique en France), envoie un dossier à toutes les loges pour annoncer et témoigner son adhésion à une République « une et indivisible ».

Puis le Peuple mécontent manifeste et la répression change cette donne fraternelle. La Commune de sinistre mémoire et d’une rare violence aura fait partir cet esprit. La maçonnerie sera engagée fortement sur les barricades en 1871.
Il faudra attendre la Troisième République pour que les maçons reviennent au pouvoir. A partir de 1880, les Frères investissent aussi bien l’Assemblée Nationale  alors Chambre des Députés que le Sénat. De nouvelles lois sont adoptées issue du monde maçonnique comme la liberté de la presse et la liberté d’expression (1881). La Franc-maçonnerie lutte depuis toujours pour la création d’une république sociale et laïque… République qui voit enfin le jour grâce à toutes les lois sociales votées par des assemblées en majorité composées de franc-maçon.
En France, la Franc-maçonnerie a connu un grand succès et certainement un grand pouvoir qui a eu son apogée vers les années 1900 notamment grâce à la séparation de l’Église et de l’État en 1905 : la Laïcité. Cela a duré jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.
Sous la IIIème République, la Franc-maçonnerie française fut quasiment au pouvoir.
Nombre de Ministres et de décideurs étaient maçons.
Le 5 novembre 1911 Édouard de Ribeaucourt crée la future GLNF ou Grande Loge Nationale Française dont l’appellation sera officialisée en 1948. Il faut noter que cette création fait suite au départ de maçons dissidents du Grand Orient de France.
La GLNF sera reconnue comme l’Obédience régulière par la Grande Loge Unie d’Angleterre, seule habilité à cette reconnaissance.
La reconnaissance porte sur 4 points : croyance en Dieu, présence d’un livre sacré (souvent La Bible), interdiction de parler politique ou religions et pas de contacts avec des Loges féminines ou mixtes. La croyance en Dieu est une obligation absolue pour espérer la reconnaissance.
Le Grand Orient de France est considéré comme une obédience à gauche politiquement et la Grande Loge Nationale Française comme plutôt à droite.
Il est bon de préciser cependant qu’aucune obédience n’impose un choix politique quelconque à ses adhérents.

  • Le renouveau.

Francs-maçons : beaucoup de bruit pour rien ? Ou au contraire une raison de signaler leur influence ?
Ce qui est sûr c’est que la Franc-maçonnerie est à la base de certaines décisions sociétales importantes comme la suppression de la peine de mort ou la légalisation de l’IVG.
Il faut toujours un exutoire aux gens pour oublier leur lâcheté et leur passivité. Quoi de mieux qu’une association secrète supposée diriger dans l’ombre. Images d’Epinal sans aucun doute et tous les initiés qui ont accepter de parler de la maçonnerie m’ont avoué demeuré stupéfaits par l’image véhiculée en public par la maçonnerie.
La Franc-maçonnerie actuelle est confrontée aussi à l’ouverture des connaissances via Internet pour tous et son ou ses secrets finissent  par être étalés sur la voie publique et éventés.
Depuis des années, et il ne se passe pas une année sans que les magazines publient des dossiers sur la Franc-maçonnerie.
Chaque article met en exergue le pouvoir supposé de la Franc-maçonnerie en France. Les couvertures sont toujours alléchantes et les articles sont vides et creux.
Qu’en est–il réellement ?
C’est du pur blabla pour vendre. La Franc-maçonnerie ne s’est jamais vraiment remise de la Seconde Guerre Mondiale quand les nazis ont pourchassé les francs-maçons.
Le pouvoir, les maçons en ont toujours été proches mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils ont du pouvoir.
Avec la gauche au pouvoir, les Frères semblent reprendre du service pourtant.
Aujourd’hui, sous le règne socialiste, il y a pas mal de « Frères » du Grand Orient dans les allées du pouvoir selon des informations sérieuses et concordantes.
Parmi les principaux maçons reconnus comme tels :
A gauche, en général Frères au Grand Orient, Jon retrouve les ministres Jean-Yves Le Drian, Jérôme Cahuzac, Victorin Lurel, Alain Vidalies. Certains auraient fait partie du Grand-Orient ou l’auraient quitté comme Manuel Valls, Michel Sapin, Frédéric Cuvillier et semble-t-il aussi Stéphane Le Foll. Certains estiment aussi que Arnaud (de) Montebourg serait initié…
Madame Taubira elle fait partie de la GLF ou Grande Loge Féminine.
Le Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, et le Président du Groupe Parti Socialiste au Sénat, François Rebsamen, sont des initiés.
Christophe Chantepy, le Directeur de Cabinet du Premier Ministre ainsi que Bernard Candiat, le conseiller à la communication seraient des Frères comme pas mal de membres des cabinets de l’Education Nationale, de la Justice ou de la Défense… Ainsi qu’à l’Assemblée Nationale où pas mal d’élus socialistes sont des Frères.
A droite c’est moins affiché à part Xavier Bertrand qui a publiquement reconnu son appartenance au Grand Orient. Lorsque Bertrand le dira à un journal, François Fillon aura cette allusion sympathique :  « Je ne suis pas étonné de le découvrir maçon ; mais franc, cela m’en bouche un coin… » (L’Express 2008). Selon certains journaux, Brice Hortefeux, Christian Estrosi seraient initiés et à prendre au conditionnel Patrick Devedjian ou David Douillet…
(Diverses sources pour tous ces noms cités comme Le Point, Le Figaro ou l’Express, etc.).
La Franc-maçonnerie a aussi subi de plein fouet toutes les associations et tous les clubs qui se sont créés depuis quelques années dans les grandes écoles et qui offrent beaucoup plus à leurs adhérents.
La question est de savoir si la Franc-maçonnerie est adaptée à notre époque ou peut s’y adapter ?
Et puis, il faut le dire, la fameuse fraternité n’est plus ce qu’elle était…

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l’Observatoire du MENSONGE

     BONUS VIDEO    


A lire en cliquant sur le titre :

La connaissance
« Dans la société de la bonne pensée, la haine a remplacé la connaissance. » 
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Pour nous suivre cliquer sur le lien ci-dessous :

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Nouveau : offrez vous le livre exclusif de Daniel Desurvire en téléchargement sur Amazon pour seulement 1,50 en cliquant sur l’image et soutenez ainsi Observatoire du MENSONGE

Le livre version papier c’est ICI au prix exceptionnel de 15,86 €  – 446 pages –

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Minute du MENSONGE 64
Macron roi non couronné utilise une stratégie aboutie et payante, du moins le croit-il !

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

Publicités

252 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.