«La Macronie, ou le syndrome de l’autruche»


Si de grands mots lancés sous de lourds décors font l’homme providentiel, alors en voilà un!


Point de vue
capture-decran-2017-02-28-a-01-13-55

««La Macronie, ou le syndrome de l’autruche»

Par Ivan Rioufol

Ce n’est pas l’homme providentiel qui manque à la France, mais le courage de la vérité.

Emmanuel Macron a une vision pour la France: «Faire à l’homme enfin un pays digne de lui.» Les amateurs de phrases creuses adorent l’idée. Si de grands mots lancés sous de lourds décors font l’homme providentiel, alors en voilà un! C’est à Versailles, lundi, que le chef de l’État s’est présenté en défenseur de «la cause de l’homme». Devant les parlementaires réunis en Congrès, il a dit vouloir «faire de notre pays le centre d’un nouveau projet humaniste pour le monde». Il a prêché une heure et demie, du ton enfiévré et parfois obscur qui a fait son succès lors de la campagne présidentielle.
De ce fatras, rien de lisible, hormis des réformes constitutionnelles déjà annoncées (réduction des parlementaires, introduction d’une part de proportionnelle, suppression de la Cour de justice de la République, etc.). «Ce que nous avons à accompagner, c’est une véritable révolution», a expliqué le Guide. Mais bien les Français en ont soupé des logorrhées qui détournent les regards de la dislocation en cours de la nation.
Avec Macron, la tromperie se confirme. L’innovation politique annoncée est, en fait, un retour à l’emphase et au pédantisme. Si elle devait se prolonger, cette caricature élitiste serait fatale au président. Hier, il ne jurait que par la société civile. Or celle-ci a du bon sens ; elle ne se laissera pas séduire par le vide. Oui, d’accord: Macron a eu l’opportun talent d’avoir mis à bas les vieux partis. En deux mois, il a rétabli la fonction présidentielle abîmée par Nicolas Sarkozy et plus encore par François Hollande. Ce succès doit tout à sa maîtrise intelligente des symboles du pouvoir. Reste néanmoins le spectacle d’un ambitieux guidé par son destin. La photo officielle révèle un narcissisme: Macron y est debout devant le bureau présidentiel, un bout de fesse posé sur la tranche du meuble trophée, comme un «winner» poserait négligemment le coude sur une cheminée d’apparat.
Faut-il ici rappeler au président l’inquiétude d’une large partie de la France ?
Une étude (Le Monde, mardi) rappelle que l’immigration est décriée par 65 % des sondés ; 74 % estiment que l’islam «cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres». Lors de la visite d’un pôle de start-up, à Paris, Macron a parlé des «gens qui ne sont rien». Il les a comparés aux jeunes entrepreneurs, ses semblables, qui baignent dans la mondialisation, ses anglicismes, son monde à part. C’est à ce mépris involontaire que se mesure la distance entre le président optimiste et ceux qui craignent pour leur avenir dans leur propre pays. Un sondage du JDD montre, à rebours du discours dominant, que les gens sont moins préoccupés par le chômage (36%) que par la montée de l’islam radical (61%). Ces défis devraient mobiliser l’État. Ils n’ont été que survolés par Macron. Idem pour Édouard Philippe, mardi, devant les députés. Ce «populisme» ennuie la Haute-Macronie.
Une politique ne peut se contenter de faire l’éloge des «battants», ce retour aux années Tapie. Les inconditionnels qui répètent que Macron est un génie car il a dynamisé l’image de la France à l’étranger n’ont que partiellement raison. Ils négligent de s’arrêter à ces citoyens, la majorité, qui ne croient pas en une politique euphorique qui ignore leurs détresses. De surcroît, imiter Barack Obama à ce point limite la créativité qui est prêtée au chef de l’État. Non seulement il n’invente rien, mais il recycle une approche hors-sol qui a été rejetée par les Américains. Donald Trump doit tout au refus, par l’électorat populaire, de ce monde conçu pour les favorisés. Parlant de Jeanne d’Arc, en mai 2016 à Orléans, Macron s’était identifié à la Pucelle: «Elle sait qu’elle n’est pas née pour vivre mais pour tenter l’impossible (…) Elle porte sur ses épaules la volonté de progrès de tout un peuple». Mais Jeanne se battait contre l’ordre établi. Avec Macron, le Système (sa technocratie et son conformisme) a trouvé son protecteur. Il est l’homme d’un statu quo.
Tête dans le sable
Ce n’est pas l’homme providentiel qui manque à la France, mais le courage de la vérité. Macron l’a pressenti, lundi, en dénonçant «le déni des réalités, ce refus de voir le réel en face». Cependant, le président a aussitôt abandonné ce terrain révolutionnaire pour lui préférer ses envolées lunaires. Certes, le chef de l’État n’a pas de pudeurs déplacées pour évoquer le «terrorisme islamiste». Pourtant, ce sujet essentiel n’est pas creusé, ni celui de la place de l’islam dans la République. Les mots employés à Versailles laissent entrevoir la tentation du recul devant une idéologie portée en France par le salafisme et les Frères musulmans: des courants que le président se garde de désigner comme dangereux. En avalisant la «politique de l’inclusion de tous», Macron fait comprendre qu’il renonce à l’assimilation et à l’intégration, ces processus refusés par l’islam conquérant. Son désir d’«adapter nos politiques aux réalités locales» est aussi une porte ouverte au séparatisme culturel.
Cette capitulation habite également le premier ministre. Mardi devant l’Assemblée nationale, Philippe s’en est pris aux «autruches» qui réfutent les causes du réchauffement climatique. Mais lui-même garde la tête dans le sable pour tout ce qui a trait aux bouleversements identitaires qui fragilisent la nation. Il s’inquiète du «fossé» qui sépare la France des métropoles mondialisées et la France rurale (dite périphérique). Mais il n’a pas un mot pour alerter sur la contre-société qui s’islamise et a déjà rompu avec la communauté nationale. Philippe se garde de faire comprendre que son plaidoyer pour la laïcité s’adresse aux musulmans qui l’instrumentalisent. Cette laïcité, il dit vouloir la faire respecter «sans outrances», mais de manière «déterminée». Cette notion d’outrance, qui n’est qu’une fermeté, est l’argument de l’islam quand il négocie ses arrangements avec la République. La Macronie, qui se dit «conquérante», ne fera pas obstacle à l’islam politique.
Immigration: attendre les actes
Rien n’arrêtera non plus l’immigration de masse, cet autre sujet oublié. Quelque 100.000 «migrants» ou «réfugiés» sont arrivés depuis janvier en Europe. À terme, une nouvelle invasion africaine se profile. Macron, qui a applaudi la démentielle politique d’accueil d’Angela Merkel, assure que les réfugiés économiques seront reconduits. Mais il le fait si vaguement que seuls les actes prouveront sa détermination. Les paris sont ouverts.

ivan-rioufolIVAN RIOUFOL

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Ivan Rioufol pour LE FIGARO
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

NOUVELLE VERSION

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs,
Pour nous soutenir:  cliquez juste sur le coeur 

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

19 commentaires

  1. Cette obligation vaccinale est une aberration. Vacciner des bébés contre l’hépatite B !! Mais où risquent-ils de l’attraper ?? Et la rougeole ? « Il paraît » que c’est une maladie mortelle…. Oui en Afrique…. En France, non, à part de rares cas qui n’en font pas une épidémie. Mais compte tenu que les Africains arrivent avec leurs maladies , « IL FAUT NOUS PROTEGER » , même si on n’est pas d’accord….. Pour moi la meilleure protection c’est un charter et retour à la case départ. C’est tout. C’est simple, rapide, moins coûteux que de les entretenir.
    Ce que je ne comprends pas c’est qu’il y a eu une précédente pétition contre le vaccin hexavalent. Vaccin imposé car le DTP n’était soi-disant plus fabriqué depuis des années (bizarre…. car on le trouve toujours en Suisse et en Belgique). Suite à cette pétition, le Conseil d’État a donné l’ordre à l’État de fournir au plus vite le DTP. Visiblement le gouvernement Macron s’est assis sur la décision du Conseil d’État. Est-ce possible ? Légal ?

    J'aime

  2. Oui Mr RIOUFOL , je prends les paris , les islamistes peuvent faire péter ce qu’ils veulent , n’importe où , et n’importe quand !!
    Si cela demeure un problème majeur pour nos concitoyens , c’est avant tout la placidité morbide de nos gouvernants qui représente le plus implacable des dangers.
    Nous voyons mandat après mandat l’incapacité , l’irresponsabilité , le laisser faire meurtrier , les assassinats , parce qu’il faut appeler les choses par leur nom , nous sommes gouvernés par des assassins qui se moquent complètement de nous.

    Joséphine nous informe de cette nouvelle abracadabrantesque concernant Merah au festival d’Avignon , mais c’est à se torcher avec une tranche de jambon , c’est inouïe , comment ne pas péter les plombs !!!!
    Les dernières heures de cet enflure , tueur d’enfants , dans une pièce AU FESTIVAL D’AVIGNON !!!!!!
    Mais moi je voudrais qu’il revienne pour le cribler de balles toute les dix minutes , et le voir souffrir , le voir pleurer de douleur et recommencer encore et encore !!!

    Voilà ce que permet notre exécutif , notre mort programmée !!!

    Au prochain attentat , parce que forcément , il y en aura encore , nous verrons encore la mollesse de la réponse à ces barbares et ils se feront une joie de recommencer la tuerie ignoble .
    Aller , aller messieurs et mesdames commémorer le premier anniversaire ce 14 juillet à Nice, poser vos gerbes , présentés vos mines déconfites et vos fausses larmes de crocodiles !!!!
    Devoir de mémoire ????
    Non , juste une obligation …

    Cordialement .

    J'aime

  3. Il ne fallait pas qu’une bonne partie des Français s’abstiennent de voter et que d’autre aient voté pour cet énergumène uniquement pour que MLP ne passe pas, le lavage de cerveau médiatique notamment celui de BFMTV à merveilleusement fonctionné.Et maintenant ceux qui sont responsables de l’élection de ce petit dictateur commence à regretter et viennent pleurer. Vous l’avez voulu, vous l’avez eu et bien supportez le, et ce n’est que le début. Bien fait pour tout ceux qui ont favorisé l’arrivée au pouvoir de cet olibrius qui se prend pour Jupiter.

    J'aime

    1. NON, je ne suis pas d’accord avec votre remarque ! Ceux qui n’ont pas voté n’ont pas donné leur bulletin à ce charlot
      Ceux qui ont voté pour ce  » saint homme « , en sont responsables ! Mais les franco / ben-sidi, pas de chez nous, ont TOUS voté pour ce plouc ! Les moutons furent bien dirigés par les chiens journaleux !
      Or j’ai lu il y a quelques temps que les seuls « assimilés  » bloquaient totalement nos votes qui étaient inutiles alors !
      S’abstenir OU voter donnait UN seul résultat = l’élection de cet enfoiré ! Ne jetez pas la pierre à tout le monde svp
      Ceux qui pleurent DOIVENT ASSUMER leur vote; je ne pleure pas, j’ai suffisamment prévenu, comme vous tous !
      Mais lorsqu’on voit les résultats de sondages….. on constate qu’il faudra des siècles pour sortir les Français de leurs illusions ! NOUS n’aurons pas suffisamment de temps pour en voir le changement ! Désolé mais bien vrai !!
      ** Ils sont bacheliers avec des bilans de 21/20 ….. mais ILS RESTENT CONS néanmoins !

      J'aime

      1. Tout ce problème de l’abstention est encore un cache-misère. En démocratie seul compte le résultat et même si celui-ci ne plait pas et là c’est franchement le cas, tout le monde va payer: ceux qui ont voté pour, ceux qui ont voté autrement et ceux qui ne votent pas. La droite est seule responsable de ce naufrage car en organisant une primaire ouverte puis en maintenant Fillon contre vents et marées, la droite a fait gagner Macron et si la campagne avait duré deux semaines de plus on aurait eu Mélenchon! Le Français va payer parce qu’il le mérite!

        J'aime

        1. Mis a part les franco ben sidi qui ont votés en masse pour le godelureau, les électeurs de droite qui ont suivi la consigne de vote de Fillon auraient mieux fait de s’abstenir,cela aurait peut-être changé la face des choses. Les Français sont des veaux, c’est de Gaulle lui même qui l’a dit, plus on les enfonce dans la merde et plus ils en redemandent, Ce qui est dommage c’est que à cause de la veulerie et la lâcheté de certains d’autres hélas vont payer. Je me marre car mêmes ceux qui ont voté Macron vont l’avoir profond, on leur à donner la vaseline, mais je leur conseille de ne pas oublier la Biafine pour la cicatrisation.

          J'aime

    2. Et bien fait aussi pour ceux qui ne l’ont pas voulu….. dont je suis….. Nous sommes la majorité qui doit subir et se taire.
      C’est long 5 ans….!

      J'aime

      1. Hélas si ceux qui on suivi les consignes de vote de leur leader, ou qui pour faire barrage à MLP on voté Macron doivent maintenant subir ce à quoi ils ne croyaient pas. Perso au deuxième tour j’ai voté MLP pourquoi ne pas essayer??? Ca n’aurais pas été plus pire que Macron. Mais malheureusement une majorité de Français sont intoxiqué par les médias et suivent les consignes comme des moutons de panurge. Attendez la suite qui ne va pas être triste, au premier tour il fallait voter Fillon, c’est le seul qui aurait pu étaler le branlicot de Macron au débat TV du deuxième tour. Ceux qui bêtement ont suivi les consignes de vote ou on suivi les inepties des principales chaînes TV notamment BFM peuvent commencer à faire un stock de kleenex. Je suis dégouté de devoir subir la politique d’un pied nickelé alors que je n’ai pas voté pour lui, et j’en veux un peux aux abstentionnistes qui de part leur geste nous imposent cela.

        J'aime

        1. Moi aussi j’ai voté pour MLP et je suis bien déçue…. Je pense que nous aurions dû avoir Fillon, mais sa chute était déjà programmée dès le début. C’est Macron qui devait être élu. Ça aussi c’était programmé. Pour le « bien » de l’Europe et non de la France.
          Fillon avait un bon programme. Marine le Pen m’a profondément déçue lors du débat avec Macron.
          J’ai le sentiment que nous sommes passés à côté de quelque chose qui ne se reproduira pas dans 5 ans.

          J'aime

          1. Moi aussi j’ai été déçu par la prestation de MLP au débat de la présidentielle, mais Macron lui aussi s’est planté sur pas mal de choses cela à été dit sur les réseaux sociaux mais les médias à la botte n’esn on pas parlé. Fillon a été victime d’un complot ourdi par les sbires de Hollande, il fallait que Macron ce produit de la finance se retrouve contre MLP , c’était le plan de l’oligarchie mondiale et de la franc maçonnerie, et cela à fonctionné. Cela a été le plus grand hodl-hup électoral avec l’appui de la finance et des médias, les Français ont subi un vaste lavage de cerveau et se sont laissé embobiner. Le quinquénat du godelureau commence sous de bon hospice, c’est lui le meilleur, le sauveur du monde, celui qui va mettre Trump, Poutine et Merkel au pas, c’est un petit prétentieux égocentrique qui se prend pour Jupiter, il veut décider de tout,comme pour le budget des Armée ou il a dit c’est moi le chef. Tôt ou tard il va bien se prendre une gamelle, cette aura que les médias lui donne ne durera pas, attendons la rentrée, cela peut-être chaud. Il finira comme Hollande détesté des Français. Et peut-être que dans 5 ans on peut espérer le changement attendu, de nouvelle force vont naître il ne faut pas désespérer.

            J'aime

  4. J’ai appris hier que MACRON et SARKOZY avaient partagé un repas en tête à tête juste après le G20. Pensais qu’ils pourraient parler de l’obligation de ces onze vaccins rendus obligatoires. BINGO car il y a déjà quelques années :
    « En juin 2007 le président Sarkozy confie au jeune Macron la co-rédaction d’un projet de purge ultralibérale pour notre pays… Aidé de Jacques Attali, Macron met immédiatement dans le coup quarante-deux grands patrons, industriels, financiers et énarques.
    C’est lors de ces réunions que Macron devient l’intime de Serge Weinberg, le président du géant de la pharmacie Sanofi. Son amitié avec Bernard Spitz (Fédération Française de l’Assurance) date du même moment.
    La pharmacie et les assurances… vous voyez qu’il n’y a pas de hasard pour l’argent. »

    J’ai trouvé cette petite parenthèse sur une pétition à signer contre ces onze vaccins obligatoires ce matin.

    J'aime

      1. Exact. En 2007 Weinberg est promu officier de la Légion d’honneur. Je rectifie donc mon tir. « C’est lors de ces réunions que Macron devient l’intime de Serge, qui deviendra en 2010 président de SANOFI.. Heureusement que vous êtes là Nathalie Saint-Clic pour cliquer là où se trouve une erreur.

        Votre bien dévouée lampiste

        J'aime

    1. INFO concernant Mr Hulot, Ministre écolo vertueux !!!
      Les vacances de Monsieur Nicolas Hulot en famille dans la baie de Dinard
      >> Il prend une respiration avant de nous souffler dans les bronches pendant la COP21 grâce à un Mercury Verado 225cv, qui brûle pas moins de 87,3L par heure de super carburant. (Source: Consommation de carburant Mercury 225 Verado ). Pour ceux que cela intéresserait, le bateau en question est un hors-bord de marque Waliant 7m50 (+/- 40 000 euros hors remorque) équipé d’un moteur 225cv Verado-Mercury (+/- 20 000 euros ).
      Bonnes vacances pour QUI ???

      J'aime

      1. Bien envoyée l’info qui tue MAXE. Hulot l’écolo souffre de signes extérieurs de pauvreté. Les petits retraités du Peuple souffrent de signes extérieurs de richesse puisque MACRON les pompe.

        J'aime

  5. A propos des migrants, je lisais ce matin que ceux déplacés à PARIS, Porte de la Chapelle, étaient revenus 48H après . Et si ce n’était pas les mêmes mais des « nouveaux » ? Calais c’est du kif kif et l’enfer continue d’y régner. Faudra-t-il attendre l’arrivée d’une épidémie mortelle dans tous ces campements pour que le gouvernement prenne enfin la mesure qui s’impose et qui est celle de refuser l’arrivée des migrants sur notre sol, et de renvoyer tous ceux qui n’ont pas leur place en FRANCE ?

    Au Théâtre ce soir n’est plus, à mon grand regret. Sous Macron tout est permis, comme un nouveau Théâtre très branché. Au Festival d’Avignon, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, il s’y joue une pièce du tonnerre de DIEU, non pardon, du TONNERRE d’ALLAH.! Elle est inspirée des dernières heures de Mohamed MERAH. Non….si j’vous l’dis enfin !
    Elle ferait scandale.

    Son titre ? « MOI, la MORT, je l’AIME comme VOUS AIMEZ LA VIE ».
    Auteur ? Mohamed KACIMI
    Mise en scène ? Yohan MANCA

    Les décors sont-ils de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell ? hélas non…çà c’était deux noms qui appartenaient à une belle époque.

    Quand je pense que ce salaud de Directeur du Festival d’Avignon avait menacé la fin du Festival si Marine Le PEN était élue …

    Quel est le nom de ce dirlo ? Olivier PYE….c’est qui ce mec ? C’est celui qui travesti en « Miss Knife », quitte l’Odéon en chansons. Robe fendue en strass et perruque blonde. Complètement toqué ce mec là mais bien casé pour représenter LA FRANCE à AVIGNON et rendre hommage à un MONSTRE nommé Mérah !

    Les Français d’Avignon ne bougent pas face à une pièce qui fait de Mérah un Héros.

    Ils arriveront par milliers armés jusqu’aux dents, le jour où se jouera une pièce de Théâtre intitulée : VIVE L’OAS !

    J'aime

  6. Les Français ont voulu ce  » beau Macron  » qui leur a promis tout ce qu’ils espéraient, mais dans la réalité voilà ce que nous apprenons ce matin 11/07/2017 ! OUVREZ les YEUX et AGISSEZ enfin pour balayer cette vraie dictature !!
    Nous parlons de VACCINS qui seront imposés, 11 vaccins obligatoires, QUELLE HONTE !
    >> Les vrais fous-furieux sont au gouvernement !
    L’autoritarisme d’Emmanuel Macron devient inquiétant pour la liberté dans notre pays. Même les médecins changent d’avis : « Là, ça fait trop de vaccins » entend-on dans les réunions locales…
    Le Conseil Scientifique du Collège National des médecins généralistes enseignants (CNGE) a fait connaître son point de vue : « il n’y a aucun élément scientifique pour attester que cette mesure aboutisse à une meilleure protection, notamment pour les enfants. Il est à craindre que son caractère autoritaire renforce la défiance et la suspicion d’une partie croissante de la population ».
    Où sont donc les forcenés ? Ils sont dans les palais de la République, à vouloir vacciner tous les nourrissons contre l’hépatite B – quitte à provoquer la sclérose en plaque. Justement ce 21 juin 2017, Sanofi a été condamné par la Cour de Justice Européenne pour avoir provoqué la mort par sclérose en plaque après une vaccination contre l’hépatite B !
    Sans parler des conséquences dramatiques de l’aluminium, du brome ou du mercure contenus dans les vaccins pour humains. Les animaux sont mieux traités : on a retiré ces poisons des vaccins vétérinaires !
    Et Macron exige que vous obéissiez aveuglément aux injonctions des autorités même si cela implique d’empoisonner vos enfants, même si ça provoque des maladies encore plus graves… Et gare aux parents récalcitrants : des administrations menaçantes sont prêtes à leur retirer leurs enfants s’ils refusaient la tyrannie vaccinale du gouvernement.
    NOUS DEVONS NOUS OPPOSER A CETTE SALOPERIE ….. LES FRANCAIS AURONT ILS LEUR C….. ?

    J'aime

    1. De toute manière , on est plus que « viande  » avec cette possibilité pour la médecine ne nous ôter nos « propres organes » sans passer par la famille qui jadis protégeait de tout . On devrait faire payer les « donneurs de sang » et autres puisqu’on est tous imbriqués dans ce « système capitaliste » qui utilise toute vos « ressources » de bon gré ou malgré et par tout moyens à leurs convenances comme dans le film de SF / INDEPENDANCE DAY …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s