Mauranne et Laura


Quelle est cette France qui accepte la barbarie?

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Mauranne et Laura

Par Maxime Tandonnet

Bien sûr, je ne suis pas en position de faire une tribune de nature politique sur le meurtre la semaine dernière de Mauranne et Laura, 20 ans, à la gare Saint Charles de Marseille ni de publier des commentaires de nature politique à ce sujet, sur un site de ma responsabilité.
Mais ici, au lendemain des obsèques des deux jeunes filles, je m’exprime en tant que père de famille, ce qui est bien mon droit.
Eh bien, je dois le dire, ce crime est, dans mon ressenti, l’un des plus atroces, les plus abjects qu’il m’ait jamais été donné de connaître.
Deux jeunes filles, jolies, brillantes, pleines de vie, d’espoir et d’avenir, fauchées par un criminel sanguinaire au nom de sa religion.
Pour tout dire, depuis une semaine, leur image ne cesse de me hanter.
Il m’est difficile d’exprimer à quel point je souffre dans ma chair pour leur père et leur mère, à la place desquels je pourrais être.
Si je les avais en face de moi, je ne sais ce que je pourrais leur dire.
Parfois, l’horreur, l’écœurement et le chagrin que l’on ressent, atteignent un tel niveau que la seule parole qui vaille est celle du silence.
Je pense qu’un pays qui au fond s’accommode d’un crime aussi immonde, sa classe dirigeante, son milieu politique et médiatique, tout compris, de l’extrême droite à l’extrême gauche, ses élites intellectuelles, administratives, journalistiques, qui le regardent comme une sorte de fait banalisé, comme le résultat d’une fatalité, et finalement, noyé dans l’indifférence, un pays qui s’habitue sur son sol à un degré de barbarie atteignant le niveau les pires barbaries de l’histoire de l’humanité, le meurtre sanguinaire de deux jeunes filles, est un pays qui est en train de crever.
Je leur rends hommage à toutes les deux, dans l’espérance que, pour les anges comme elles, les anges martyrisés, il y a bien quelque chose qui ressemble à l’éternité.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

Image de couverture de FESTIVAL FOCUS

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com

Inscription gratuite

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.

Aidez-nous à rester libres!
Pour nous soutenir:  cliquez juste sur le coeur

Publicités

4 comments

  1. Remarques très justes qui mériteraient un développement dans un environnement politique sans âme et sans conscience, où sont passés les donneurs de leçon, les féministes, les réactions face à cet assassinat cruel de deux jeunes filles innocentes restent bien timides, le cynisme des médias qui tentent de banaliser ou d’occulter le meurtre au nom de l’Islam suscite un malaise assez fort pour marquer notre indignation et notre dégoût absolus! Théo a eu droit à la visite intempestive de Mr Hollande, ces pauvres victimes n’ont eu droit à rien lors des funérailles, pas le moindre représentant de l’état, ni le moindre vermisseau institutionnel n’ont daigné se déplacer! Injustice et mépris font bon ménage, pas une déclaration au sommet de l’état pour condamner le crime abominable perpétré par un individu bien connu des services de police pour des méfaits à répétition! Pas d’amalgame surtout, mais les faits sont têtus et rien ne change dans les mentalités, la lâcheté du politiquement correct encourage les dérives extrémistes, pourquoi cède-t-on à l’arrogance des nuisibles, des criminels patentés qui tentent d’imposer leurs vues, leurs croyances moyenâgeuses, leur barbarie et leur intolérante cruauté! Le chœur des pleureuses de gauche à déjà trouvé des arguments « adéquats » pour justifier l’injustifiable, fait divers (déclaration d’un imbécile) victime de la société et les crétins sont légion pour amoindrir la gravité des faits! Triste constat de la veulerie ambiante qui sacrifie une deuxième fois ces victimes au confort et à l’égoïsme du quotidien! Nous pavons notre enfer de bonnes intentions!

    J'aime

    1. Vous dressez un partait portrait de nos sociétés décadentes…et on peut raisonnablement penser que la fin de l’humanité est proche…très proche…;-)))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s