Bas les masques !


Cette expression, bas les masques, est apparue au début du XVIIe siècle, époque où le masque (notamment au théâtre) est l’accessoire de la fourberie. Il est alors la métaphore d’une attitude trompeuse. ce qui sied parfaitement à ce pouvoir.

Bas les masques !

Par Nanouche

Le « en même temps » de Manu1er révèle son impuissance en des temps où l’essence du politique redevient l’éthique de la décision et la hiérarchie des priorités. Le péril du « en même temps » c’est le non-choix. Son « en même temps » pensait-il, pouvait plaire à tout le monde, persuadé, en plus, qu’il était de son pouvoir de séduction exceptionnel, en espérant que les Français oublieraient que son projet n’était que sa personne bouffie de suffisance. Affligeant de constater le vide intellectuel et moral dans lequel l’espace public a basculé depuis l’avènement de Manu1er. LaRépubliquEnMiettes. Alors, que va-t-il se passer ? Macronéron va se poser en champion d’un pays qui refuse «l’esprit de défaite». Une nouvelle stratégie forgée dans la perspective de 2022. Le chaos amène toujours un nouveau déterminisme. De son « Nouveau Monde » il va vouloir passer à un « Monde Nouveau », rebelote dans le grotesque, l’ubuesque, ah, mais il a des armes secrètes « enfourcher le tigre » et ses « utopies concrètes », nous lui proposons qu’il « enfourche son tigre » en peluche et qu’il aille avec ses « utopies concrètes » vivre dans son pays imaginaire.

Les chimères du « monde d’après » que la société, prise d’une crise de réformisme aigu et unie comme jamais, ferait sortir de terre du jour au lendemain ? Allons, c’est un conte pour enfants et naïfs… Bien sûr, il va tellement se « réinventer », (combien de fois déjà qu’il se réinvente ou qu’il change ?) qu’il va même totalement défragmenter son logiciel d’européiste béat, de mondialiste hors sol, d’idéaliste saugrenu, aux tenants d’une vision romantique de la vie post-11 mai et adepte d’un progressisme… Qui n’est que ravage, qu’il va devenir quelqu’un de pragmatique, rationnel, ne parlant plus pour ne rien dire, n’admirant plus la beauté de son nombril, laissant tomber les déguisements, ne propageant plus de fake-news, ne mentant plus à longueur de journée, ne se mettant plus en scène, ne s’identifiant plus aux grands hommes, respectueux, plus vulgaire ni outrancier, etc. et qu’il va même avoir une stratégie industrielle, etc. On y croit ! Yakafokon et vous reprendrez bien un peu de poudre de perlimpinpin. Comme de son dernier pseudo-mea culpa concernant l’hôpital, puisqu’il annonce vouloir mettre fin à la « paupérisation de l’hôpital », allez les naïfs, il compte sur vous ah ah … Inflation verbale… Il est le plus superficiel et le moins compétent de tous les hommes politiques. Il fabrique les crises parce qu’il n’est que médiocrité et fait ensuite semblant de vouloir les résoudre, et bien entendu, il n’y est jamais pour rien !
Au-delà de ces méandres plus dignes de Kafka que de Courteline, cette crise montre surtout qu’un État dispendieux comme le nôtre, qui entend traiter de tout, se mêler d’absolument de tout, est devenu peu efficace. L’État est devenu trop lourd pour créer un vrai sursaut. Il va donc falloir que les Français surmontent leur peur, se retroussent les manches et trouvent en eux-mêmes « le génie du renouveau » dont parlait le général de Gaulle. Avec ‘le jour d’après’ viendra aussi celui de rendre des comptes. La crise n’a fait qu’amplifier une perte de confiance dans l’exécutif déjà présente avant la crise. Toute crise a normalement pour effet de renforcer le lien avec la population, à une seule condition, c’est que la population attend une protection du gouvernement, un effet d’autorité mais de l’autoritarisme d’un général de pacotille sans charisme. L’autorité est absolument incompatible avec le mépris, le mensonge, ou la volonté de manipuler l’opinion, et c’est malheureusement ce qui s’est passé et qui continuera à se passer jusqu’en 2022. C’est bien évidemment le mensonge sur les masques, les mensonges répétés sur les tests, les tentatives de manipulation extrêmement grossières de l’opinion publique par le gouvernement qui ont non seulement affaibli la parole publique, mais qui ont considérablement fragilisé le lien de légitimité.
Aucune crédibilité dans tous les costumes qu’il essaye d’endosser. Le mandat de Manu1er restera comme le plus raté de l’Histoire de la République, c’était écrit depuis 2016, il ne fallait pas être devin pour comprendre que le costume était trop grand… Mais il continue à être persuadé qu’il est quelqu’un de très spécial, parce que c’est son destin… Il est dans un déni des réalités permanent, ça le rassure, sa folie fait que la réalité en général, il ne connaît pas, quant à son immaturité… Sinon le pays ne serait pas dans cet état catastrophique à tout point de vue et que la défiance ne serait pas à ce point enracinée. La colère monte… Alors, il dégaine des plans quotidiens « historiques » et aligne des promesses, du moins ce que chacun veut entendre. Qui pour croire encore, cet énergumène ? Et depuis 2017, il n’a toujours rien appris, parce que sûr de lui, le mégalo, un vrai cas d’école pour psychiatres! Écran de fumée. À commencer par nier l’évidence dès le mois de décembre, sur le virus par exemple, et en s’enfonçant dans ses mensonges jour après jour. Pour la foire aux bobards, la médaille en argent de l’indécence est décernée au gouvernement et à Macronéron celle en or.

La politique est un art. Diriger une nation demande d’inventer une relation personnelle à celle-ci en fonction d’une vision pragmatique, elle ne demande pas la compétence d’un marchand de slogans, qui totalement dépassé ne fait que dans la répression et à présent la censure à tout va. Tout est factice chez ce personnage. Plus jamais ça !

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer



Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

  Nous avons besoin de votre soutien !
Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don
– voir ci dessous –

Même modeste, à partir d’un Euro, votre don ne peut que nous aider.
Merci ! Alexandre Goldfarb

3 commentaires

  1. Le titre est bien trouvé ce guignol qui nous sert de président a été modelé par sa maîtresse femme il est sa chose il ne faut pas oublier qu’ elle a fait de la politique depuis longtemps et lui a donné des cours de théâtre d ou ses envolées lyriques qui sont creusés et inaudibles à l oreille de ceux qui sont considérés par lui de moins que rien et qui n aboutissent à rien de concret comme le grand débat lui n était qu’ un monologue produit pour me mettre en valeur c est un acteur une girouette et pas sympa du tout il doit partir car le pays souffre du manque de direction puisqu il n a pas de gouvernail

    J'aime

  2. Vous écrivez : « La politique est un art…. Tout est factice chez ce personnage. Plus jamais ça ! » C’est tout à fait vrai mais Macron a le total soutien des médias et même la faillite des masques ne l’a pas fait plonger. C’est à désespérer des Français.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.