Par LE REDOUTABLE

Le théâtre de l’imposture et de la propagande est plus que jamais En Marche !


Je rêve d’un monde sans Macron… Ce Président en col roulé qui nous roule
Claude Picard, merci, vous m’avez inspiré de rédiger l’article ci-après, pour avoir dit toute la vérité, rien que la vérité, permettez-moi d’ajouter mes réflexions, lesquelles confirment tout ce que vous avez si bien rédigé de façon limpide et claire comme du cristal, qui a pour titre : « MÊME PAS HONTE. »


Oui, j’affirme que Macron est un imposteur cynique arrivé, un jour, où des Français en avaient « marre » de leurs politiques, il est entré  par la fenêtre, habillé « malin » d’un costume taillé par un grand couturier parisien, que Macron lui avait totalement réglé, « en même temps », il a su obtenir la confiance de nombreux  politiques naufragés, de longue date, prêts à quitter leur navire, pour un jeune loup inconnu des électeurs, venu de presque nulle part, affamé de gloire personnelle.  
Il fut un temps, où Michel Baroin était l’un de mes amis, membre adhérent de la droite humaniste et gaulliste, j’ose affirmer que son fils, François Baroin, qui a les mêmes valeurs que « feu son père », est l’un de ceux qui a fait Macron, qui lui a donné son existence et , sa crédibilité, ensuite, Macron, une fois en piste, s’est construit en trahissant la confiance de tous ceux qui l’ont fait, ils n’ont pas su se méfier (allez savoir), de celui qui insultait les anciens amis en les traitant :
« d’anciens d’un vieux monde ! »
Mais, lorsque Baroin a déclaré, au mois d’avril 2017 :  » Macron, c’est du populisme mondain ! « , il a allumé le feu chez cet adolescent, le mettant  hors de lui,  il a suffit de le qualifier de « populiste » et, de surcroit « mondain » pour faire sortir de ses gonds, l’impétueux candidat aux présidentielles, Baroin avait visé juste. 
De même suite, Macron étant furieux, Baroin avait compris que le banquier Macron, membre d’une petite coterie, allait tirer dans le dos de tous ses camarades pour parvenir à ses fins et, pour devenir toujours plus riche, à cette fin, Macron n’avait plus qu’à bousculer l’ancien monde, tuant tous les prétendants  à la fonction suprême, ce qu’il fit, par ses discours interminables, lesquels se sont révélés en parfaite contradiction avec tous ses actes futurs. Macron sait charmer par sa rhétorique manipulatrice pour noyer le poisson dans ses diverses et multiples contre-pied.
Cependant, tel un comédien qui avait bien appris, au théâtre, de très  nombreux pamphlets électrisants et étincelants qui transcendent un public acquis et dépourvu de sens critique, mais manquant de « bon sens « , devant ledit public désabusé par le « vieux monde », venu pour se noyer dans une foule délirante pour jouir et admirer un très jeune et habile acteur olympien vociférant. Macron promit à son auditoire, sur une scène…. de théâtre improvisé, qu’une fois élu président qu’ils vivraient heureux en « Liberté Egalité Fraternité ». Il lança son vibrant et touchant appel : « Aidez-moi… ».
Devenu président, dès les premiers jours de son règne,  éperdu de lui-même, il a ponctionné les Maires sur leurs finances, puis les retraités qui percevaient, selon lui, une pension de retraite trop élevée si son montant s’élevait au-dessus de 2.700 euros par mois ! ,
Puis il a reformulé les emplois aidés, les aides pour les logements (A.P.L.), en moins d’une semaine, au mois de juillet 201, ce type fraîchement élu, venu seul au Sénat, avec trois annonces, non préparées, non discutées, sans aucun contact et, puis il a foutu le camp !
Aucun dialogue, aucune concertation, aucune discussion. 
M. Larcher, Président du Sénat, déconcerté et blessé, s’en étonna auprès de ses homologues, tous autant interloqués que leur Président. En vérité, force a été de reconnaître, qu’ils se sont fait « plumer » par un enfant insolent !
Ensuite, lors de chaque rencontre, tout s’est déroulé, à chaque fois, comme s’ils en avaient peur. Il est vrai que le petit « DICTATEUR » se révélait, au cours de son parcours de président, de plus en plus insultant et dans une marche de plus en plus inconstante, passant du centre, à droite -puis à gauche et inversement, usant et abusant sans vergogne d’une rhétorique déroutante à son seul profit et de celui de ses acolytes complices de son clan, ceci, grâce à toutes les  facilités offertes par notre Constitution qui avait été taillée sur mesure pour le Général de Gaulle, Macron s’en servant  comme s’il présidait  un pays en guerre et sous un régime de « dictature douce », ainsi, ignorant les « Règles » de notre Constitution qui se veulent être démocratiques, il a su détourner impunément les lois de notre Constitution de 1958, afin d’enrichir ses amis de l’INTERNATIONALE DE LA FINANCE qui l’avaient fait élire .
De même suite :
– 15 000 maires de France l’ont  hué , sifflé,  toujours autant , notamment,  lors du Congrès des Maires qui s’était déroulé  au mois  de novembre 2017 ;
– ensuite, partout en France, avec les régions et Hervé Morin, Macron a subi les mêmes évènements ; 
– ensuite , aussi, dans les départements avec l’ex-ministre chiraquien Dominique Bussereau;
– ensuite, toutes les fédérations des élus, lui ont claqué la porte au nez; 
– Finalement, après qu’il ait créé une atmosphère glauque, il avait réussi à rassembler de très nombreux représentants des Français contre lui.
A ce jour, contre un pouvoir devenu trop centralisé, tellement distant et injuste, envers une classe moyenne quasi laminée, douze millions de pauvres au bord du gouffre et, avoir menti éhontément et insulté les Français, lors de ses multiples annonces de propagande anti-France (faut-il rappeler que de Gaulle, en 1969, avait proposé lors de son référendum : la décentralisation, la participation et la réforme du Sénat), Macron qui vient de nulle part, dirige sans partage, n’étant qu’un président « populiste mondain », selon Baroin .
Macron choisissant  les membres de son gouvernement qu’en faisant nommer ses partisans-courtisans dans son monde composé d’ultras-  riches, n’écoutant personne, très caractériel, il ne pouvait qu’être détesté, aujourd’hui, par trente millions de Français, parce qu’il se contemple et qu’il ne peut tolérer que l’on ne puisse pas succomber à son « charme », parce que narcissique depuis toujours.  
Croyant que sa force de conviction est imparable, il refuse de se métamorphoser et de se remettre en question, vu son égocentrisme ravageur, peu instruit des choses de la vie réelle et des difficultés grandissantes du peuple de France, qui travaille pour peu de reconnaissance, dirigé par un personnage inconséquent, grossier, insolent, inconvenant, éhonté, immoral, sardonique, arrogant et MENTEUR qui a déjà commis de très nombreuses destructions irréversibles contre la France. Cette grande noirceur cumulée, en cinq années et plus , est devenue intolérable, aux yeux de plus de la moitié des Français.
En effet, 72 % sont dégoûtés de leur classe politique.

Ayant travaillé, durant de nombreuses années, au Service de la France , auprès de tous les présidents, ministres, ceci, depuis le général de Gaulle, jusque Jacques Chirac, j’ose affirmer que : 
 » Macron n’est pas une personne qui gagne à être connue. »
Je suis convaincu qu’il est ET restera, dans l’histoire de toute l’Humanité, le plus grand des malheurs qui nous est arrivé depuis la Seconde Guerre Mondiale.  
A ce jour, tous les autres malheurs du monde se conjuguant pour déclarer la der des der guerre qui détruira notre planète, ayant vécu trois guerres, devenu un peu  âgé, j’empêcherai toutes les guerres, lesquelles sont toujours toutes plus stupides les unes que les autres.  
En conséquence, que nos parlementaires apparemment – impuissants  –  prennent toutes leurs responsabilités et qu’ils agissent enfin pour engager impérativement l’ultime et courageux « EXERCICE D’ EQUILIBRISTE  » , en utilisant l’article 35 de notre Constitution, ainsi que la procédure de destitution à l’encontre d’un très mauvais président d’une extrême dangerosité et,  parce que je crois qu’une grande majorité des Français attend cet évènement  salutaire, qui redonnera une légitimité à une classe politique de plus en plus désavouée et sauvera, en même temps notre République et la France, d’une proche désintégration monstrueuse programmée par un politicien sans scrupule, sans aucune charpente républicaine.
CAPABLE DE TOUT ET SURTOUT DU PIRE, qui n’est jamais responsable de ses actes. Mais toujours  » EN MARCHE  » grâce à une tactique militaire qui nous entraînera toutes et tous, dans une guerre qui deviendra inéluctable, si nous  laissons un banquier « esbroufeur », sous des motifs fallacieux, diriger  seul la France.  
En outre, le dernier discours-choc  rempli de contre vérités d’un Macron d’une irrationalité totale, dangereuse, hystérique à l’ONU, cette Assemblée de délégations qui s’inscrit, comme chaque année, dans un cadre traditionnel, Macron a totalement discrédité la France, en lançant des formules logorrhées devant un hémicycle au trois quart vide, le seul quart présent étant souvent braqué sur son écran de téléphone mobile : c’est du jamais vu à l’ONU depuis 1945.  
Cette image a été cachée par nos médias, cela en dit long sur la déchéance de la France, sur un plan démocratique et diplomatique, l’égo démesuré de Macron étant  toujours de plus en plus visible, puisqu’il a été réélu, par des Français inconscients, il peut exprimer sa rage avec toujours plus de morgue, faisant feu de tous bois, pour que nous soyons soumis à la tutelle de l’OTAN et lui paraître comme le Chef de Guerre incontournable face à la Russie. 
Si la France déclarait la guerre à la Russie, il serait bon de se souvenir qu’un esprit vil qui raconte des fables, des bobards  miteux, qui refuse  de s’intéresser à notre très considérable Histoire Universelle, l’OTAN serait bien inspirée de ne point prendre nos adversaires pour des imbéciles.
En effet, les forces étatiques en présence sont gravement inégales, les Français doivent savoir que l’OTAN, aujourd’hui, n’a pas la force de frappe suffisante pour mener une guerre difficile et qui serait longue.

Un autre risque potentiel existe : celui de voir des régions entières faire sécession dans le monde occidental face à ce qui se passe chez elles. Nous pouvons être très inquiets pour la France et la paix, parce qu’une fausse élite occidentale somnambule et délirante sonne la mauvaise cloche, cela nous vaudra un nouveau désastre irréversible, une dérive funeste.   
Hélas, si l’opposition reste muette et timorée, c’est scandaleux, parce qu’elle ne tient aucun compte des événements passés et de l’intérêt général de la France. 
J’appelle les Françaises et les Français à ne point tomber dans la folie qu’est le piège tendu par un inconséquent Parti de la Guerre. 
Souvenons-nous que de Gaulle avait voulu bâtir une force nucléaire indépendante, déclarant dans les années 60 « Que rien nous assurait que les Américains viendraient à notre secours… ». 
Effectivement, si la Russie excédée par l’attitude occidentale nous bombardait avec ses missiles hyper-soniques, armes nucléaires tactiques : 
NOUS SERIONS SEULS.   
J’appelle France à « RAISON GARDER !  »  
J’aimerai que Vive la France en Paix ! Sans Macron… 
« Celui qui n’a pas compris l’expérience du passé est condamné à le revivre. » Citation de Goethe.

À bon entendeur !

LE REDOUTABLE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
LE REDOUTABLE pour Observatoire du MENSONGE

*** L’école nationale d’administration (ENA) a été créée par l’ordonnance no 45-2283 du 9 octobre 1945 par le Gouvernement provisoire de la République française, alors présidé par le général de Gaulle.

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


A lire :
Ce qui s’est réellement passé


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

7 thoughts on “Ce Président en col roulé qui nous roule”
  1. Ce soir, Macron a carrément pris en otages les téléspectateurs en s’octroyant une intervention médiatique qui a supprimé la série que nous voulions regarder. Et il ose se prétendre progressiste !

  2. Bel exercice de style pour décrire le traître qui dirige la France vers le fonds du puits – Merci Daniel

  3. Selon des experts, la récession approche grandement sur l’Europe et se mettre contre la Russie est une erreur stratégique énorme dont l’Europe n’a pas fini de payer les conséquences d’autant que la Russie gagnera forcément cette guerre. Les dirigenats européens à l’image de Macron sont débiles.

  4. La question, la seule qui vaille, est : comment les Français ont-ils pu réélire ce paltoquet prétentieux et dangereux ?

  5. Très bon argumentaire contre les méfaits de Macron et en prime un dessin de couverture qui lui va comme un gant : bravo!!!

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :