Prévision ou Providence ?


Le règne du mensonge, de la violence et de la peur s’instaurent de plus en plus.

Prévision ou Providence ?

Par François Celier

1ère partie.

Le ciel me tomba sur la tête en 1972. Je fus hélitreuillé du désert de l’athéisme pour entamer une longue marche en compagnie de Jésus. Elle dure depuis 47 ans. Avec lui, j’ai vécu mille aventures spirituelles relevant parfois de l’extraordinaire. Devenu pasteur évangéliste, j’ai parcouru plus d’une centaine de pays. Ces missions de porteur d’espoir en Dieu me permirent de rencontrer des grands de ce monde et d’innombrables personnes, dont beaucoup étaient abandonnés de tous. Ils m’étaient les plus proches, car je fus des leurs. Au fil de trois décennies d’itinérance, sans rompre le lien fraternel qui m’unissait aux judéo-chrétiens, je m’éloignais de leurs attaches traditionnelles pour aller plus loin. Par la foi. Avec mes écrits et mes conférences, je devins aussi, lanceur d’alerte tant les périls s’amassaient à l’horizon. 

Le règne du mensonge, de la violence et de la peur s’instaurent de plus en plus. Selon les prophètes hébreux, les Dirigeants du monde ignorent que leurs systèmes politiques, économiques et médiatiques sont tributaires de Satan et de Mammon, invisibles maîtres des pouvoirs et des richesses matérielles et financières de la Terre. A toute époque, pour obtenir et garder leur puissance, les Dirigeants ont usé du mensonge d’Etat. Idem de nos jours, en plus sophistiqué techniquement. La désinformation via leurs médias vassaux en millions d’écrans et organes presse. L’abrutissement des plus vulnérables, les jeux de hasard, l’idolâtrie des stars et des sports, l’accumulation de millions et milliards devenue vertueuse, par le contrôle ses opinions publiques et partisanes, le dogme du relatif et de l’inversion de toutes vérités dérangeantes (le mal est bien, le faux est vrai). 

Cela repose sur une réalité de ruisseaux de sang innocent versés selon une volonté supérieure partagée par des puissances de destruction qui grèvent les fondements historiques de nos sociétés, riches ou pauvres, et les font se combattre. Ce défaut de bon sens de l’homo sapiens repose sur des paradigmes odieux. Le rejet de l’Eternel Créateur; l’obsolescence de dogmes religieux; la luxure et des mœurs contre-nature (Sodome et Gomorrhe) ; la dégradation de la dignité humaine ; le culte du mensonge, de la médiocratie esclavagiste ; le gauchisme universitaire fallacieux ; l’arrogance du paraître être ce qui n’est pas ; la falsification historique, l’éthique au rabais ; l’euthanasie des vieux ; la mort industrielle des bébés ; des enfants soldats ; la marchandisation des enfants et des femmes, des organes humains et animaux ; la déstructuration de notre colonne vertébrale (la famille) ; etcétéra. 

De ce qui précède, nous en sommes tous plus ou moins conscients. Les 192 pays onusiens pratiquent la corruption politique et la collusion de la Justice (charia moyenâgeuse et consumérisme contemporain). Aucun d’entre eux n’envisage de se repentir de ses forfaits. Selon eux, c’est ainsi que va le monde. Néanmoins, un peu partout répartis dans les nations, on peut remarquer de petits groupes d’hommes et femmes justes, qui inclinent vers le bien. Ils agissent par une sorte d’intuition innée et la communiquent lorsqu’ils se rencontrent, y compris dans les réseaux sociaux encore libres. 

Animés d’un même esprit ils avancent leurs idées. Par exemple de coordonner une forme de résistance à l’encontre du grand chaos qui s’organise dans l’ombre. Celui-ci est fomenté par une élite puissante et richissime, animée d’une volonté de domination globale du monde, de ses richesses naturelles et du contrôle de sa démographie. Pour y parvenir, ce groupe mondialiste préconiserait et planifie la nécessité d’une 3ème guerre mondiale.

A contrario, les justes parmi les nations œuvrent pour une régénération inclusive et de bon aloi. Ils proposent des concepts de bons sens commun. Celui de réparer la nature et ses écosystèmes abîmés, réorganiser des micro-marchés, des échanges de secours inter-particuliers, organiser le troc des compétences, la production de fruits et légumes sains, le renoncement au consumérisme, à l’industrie alimentaire contaminée, de fonder des territoires préservés de la violence, des cités-refuges, de tracer des voies de circulation sûres et en élargissant leur vision, de se rapprocher du continent africain, des îles et presqu’îles s’imbriquant pour former un 6ème continent solidaire. 

Autrement dit former un mouvement de Justes parmi les nations ayant l’espoir en Dieu le Père de la création. Ce mouvement de régénération humaniste, planifié d’une façon adaptative, permettrait de gagner un temps de répit, une sorte d’Arche de valeurs de la sagesse de Noé pour assurer l’avenir de nos enfants. L’immense tâche de restaurer un monde menacé d’être dévasté par la 3ème guerre mondiale fait partie d’une vision d’un avenir concernant plusieurs milliards de rescapés.

Cette œuvre de salut se fera dans les larmes, la douleur, la peine physique, des combats contre des violences meurtrières, le piratage d’hommes in-humanisés de fanatisme religieux ou de cupidité maçonnique. Des combats défensifs de guerres civiles territoriales, interurbaines. Des luttes contre des fléaux endémiques et des catastrophes naturelles, tel que le basculement de l’axe de la rotation de la terre, dû à la fonte des calottes glaciaires, provoquant une montée du niveau des mers et de gigantesques tsunamis.  

Quelques dirigeants de pays émergents, ayant analysé la folie d’une fuite en avant qu’ils observent çà et là, travaillent à concevoir une autre façon de gouverner. Une œuvre Internationale fondée sur un humanisme permettant d’harmoniser un paradigme équilibré pourrait bien les conforter. Ce qu’elle proposerait aux pays qui le souhaiteraient, serait des moyens financiers adaptés à la reconstruction de l’avenir de leurs pays.
Les politiques, les généraux, les scientifiques, les philosophes, les enseignants, les entrepreneurs pourront alors réviser leurs idées d’un monde déstructuré, convalescent mais voulant s’assainir et se redresser. Il pourrait en être de même concernant la démographie qui devrait se faire avec compassion et réalisme.  

La rédaction d’une Charte de l’Avenir contre l’empoisonnement des terres, des mers, des espaces aériens et les idéologies extrémistes serait utile. Des Chefs Dirigeants au passé reconnu, de même que des Banques Centrales assermentées ainsi que leurs milliers de comptoirs, devront renoncer aux pratiques spéculatives illusoires. En défaut d’assises qui soient fondées sur un capital d’or certifié, désapprovisionné, c’est tout le système des établissements bancaires qui se trouve en danger d’effondrement. Il doit changer de paramètres et reconnaître la faillibilité d’imprimer des trilliards de dollars de papier ou de produire à la pelle de fallacieuses crypto-monnaies-bulles éclatantes.

Sur un autre plan, le désarroi gagne les systèmes religieux. 
Le christianisme traditionnel en particulier, par la désertification de ses églises et la souillure qui entache son clergé telle que des mœurs dégradantes, pédophilie, mariage homosexuel, etcétéra. De même la violence inacceptable de l’islam due aux dogmes coraniques recommandant l’assassinat de populations dites mécréantes. Néanmoins, un espoir de les contrecarrer s’actualise de nos jours, par la providentielle conversion de millions de musulmans à Jésus-Christ.

Depuis 1968, ce qui subsistait d’une morale du bien et du bon sens à sombré sous le coup du poignard gauchiste de l’Interdit d’interdire. Depuis un demi-siècle, enseignants et universitaires sans espoir vitaliste sont déboussolés. Le principe même d’incertitude n’entre plus dans leur paradigme. Contaminés qu’ils sont par la confusion, non des langues comme à Babylone, mais de leur intelligence recherchant la connaissance plutôt que le sens de leur vie.  

Il est temps que le monde reconnaisse la nécessité de la foi en l’Eternel Je Suis, Père de la création et de tous les hommes, sinon, comment combattre l’auteur du Mal diabolique qui inonde la Terre ? Ne serait-il pas salutaire de se repentir de nos égarements ? Mais combien de Justes à leur insu, qui inclinent au bien, entendent l’appel du Père qui s’adresse à la conscience de chacun ?

François Celier

Pasteur iconoclaste
Autodidacte ayant écrit de nombreux livres, des pièces de théâtres, des scénarios de films et TV, des centaines d’articles, reçu plusieurs prix en littérature et  cinéma, de nominations culturelles diverses, élu membre d’une Académie savante et récipiendaire d’une 7ème Ménora d’Or.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Observatoire du MENSONGE pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide représente 1€ par mois !!! Ce n’est pas grand chose mais cela change tout… Merci !


En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)


Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…


Voici les livres et Ebook que nous éditons en exclusivité via AMAZON, pour les visualiser et les acheter sur AMAZON, cliquer sur le titre :

Le temps du boniment
La conquête de l’Occident  
L’histoire vraie sur Israël
À travers mes commentaires
Et la laïcité ? Bordel !!!
Nouveau : à travers mes commentaires V2

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Chers lecteurs, D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE. Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€). Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.